AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782081249066
157 pages
Éditeur : Flammarion (16/03/2011)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 623 notes)
Résumé :
Tom Cloudman est sans conteste le plus mauvais cascadeur du monde. Ses performances de voltige involontairement comiques lui valent des jours heureux. Jusqu’à ce qu’un médecin le soignant pour une énième fracture décèle chez lui une maladie incurable.Commence alors pour Tom un long séjour hospitalier pour tenter de venir à bout de ce qu’il appelle « la Betterave ».
Lors d’une de ses déambulations nocturnes dans les couloirs de l’hôpital, cet homme qui a toujo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (138) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  18 novembre 2013
Tom «Hématome»Cloudman est le plus mauvais cascadeur du monde. Qu'importe les mauvaises chutes, les dérapages ou les ratés, rien ne peut l'empêcher de pousser encore plus loin dans l'extravagance, l'impossible, le grand n'importe-quoi du moment qu'il a l'ivresse, la joie et les applaudissements du public. Ce qu'il voudrait avant tout, c'est toucher le ciel. Il s'invente tout un tas de choses tel un cercueil avec des plumes où il peut s'endormir ou lire. Mais voilà que son corps s'affaiblit, ses chutes le blessent de plus en plus et l'une d'elles lui sera fatale. Il se retrouve ainsi à l'hôpital et passe tout un tas d'examen. La terrible nouvelle est qu'on lui annonce un cancer, qu'il surnommera La Betterave. Il ne supporte pas d'être enfermé ainsi dans sa chambre, branché aux perfusions ou au cathéter. Alors, pour tenter de s'évader un peu, il se fabrique des ailes avec les plumes de l'oreiller et s'en va sur le toit de l'hôpital, tout près du bord du ciel. Il n'arrive pas à croire à ce qu'il a devant ses yeux: une volière avec une femme-oiseau, un palais de plumes et plein d'oiseaux, tous aussi beaux les uns que les autres... Cette dernière lui proposera un bien étrange pacte s'il veut rester en vie...
Mathias Malzieu réussit une fois de plus à me charmer. La magie de ses mots,ses métaphores inexplicables, son imagination incroyable et débordante, ses histoires d'amour au goût sucré, ses rêves qu'il partage et sa poésie si transcendante... tout est là, dans un concentré d'amour, de balades, de battements d'ailes et de plumes volantes. On y croise dans cet hôpital un enfant-lune, un dreamoscope, une femmoiselle et ce cher Tom que la vie n'a pas épargné mais qui lui donne une seconde chance: donner la vie pour pouvoir garder la sienne. Avec des personnages aussi extravagants et attachants, on ne peut que succomber à ce conte magnifié par la plume de Malzieu.
Métamorphose en bord de ciel... je me sens pousser des ailes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
Sachka
  27 avril 2020
Je connais de Mathias Malzieu l'univers musical puisqu'il est, depuis 1993, le chanteur du groupe Dionysos. Je découvre l'auteur avec ce très joli et court roman "Métamorphose en bord de ciel" qui est paru en 2011. C'est le quatrième roman de l'auteur.
Je me suis plongée avec délice dans l'univers poétique et extravagant de Mathias Malzieu dans lequel la part d'onirisme est omniprésente.
Un récit qui nous est narré à la manière d'un conte dont l'originalité repose sur une double narration dans le dernier quart du roman et derrière lequel (mon petit doigt me dit) se cache le vécu de l'auteur dont les mots semblent être un exutoire.
En tout cas chapeau bas l'artiste, vous avez réussi à me faire pleurer !
Mathias Malzieu nous raconte l'histoire de Tom Cloudman, de son combat contre la maladie à sa lente métamorphose en oiseau, au travers d'une belle histoire d'amour.
Le personnage principal un brin loufoque mais tellement attachant c'est Tom Cloudman, moitié cascadeur - moitié troubadour, spécialiste des acrobaties ratées et réputé pour être le "plus mauvais cascadeur du monde". Tom tente de vivre de ses spectacles et sillonne les routes de France à bord d'un insolite "cercueil roulant" jusqu'au dramatique accident qui lui vaut une hospitalisation durant laquelle on lui diagnostique une tumeur à la colonne vertébrale, sa "grosse Betterave" comme il aime à la surnommer.
De délires en rêves éveillés sous l'effet de la morphine, il rencontre Victor, "l'enfant lune" à qui il raconte "des histoires qui font rêver" lors de leurs escapades nocturnes. Mais le cascadeur est en manque d'adrénaline, aussi il décide de se fabriquer des ailes pour voler, avec la structure métallique de sa perfusion et des plumes d'oreillers et, quand le clic de son cathéter veut bien lui laisser un moment de répit, il monte sur le toit de l'hôpital rejoindre la belle et mystérieuse femme-oiselle répondant au doux et soporifique prénom d'Endorphine, qui fume cigarette sur cigarette et s'est donné pour mission, ni plus ni moins, de le sauver en faisant de lui un oiseau.
Quelle belle métaphore que celle de l'oiseau. Voler c'est être libre et libéré de ses propres souffrances . Derrière la prose piquante de l'auteur il y a une vraie réflexion qui soulève des questions sensibles, d'éthique, telles que l'acharnement thérapeutique, la prise en charge de la douleur et l'accompagnement des malades atteints de pathologies graves.
J'ai une affection particulière pour le chanteur que j'ai eu le plaisir de voir (et d'écouter surtout) sur la scène du Festival des Vieilles Charrues en 2009, avant de passer dans le monde du silence.
Je n'ai donc pas eu la chance de pouvoir écouter l'album Bird'n'Roll sorti en 2012 qui contient plusieurs titres qui font écho au personnage de Tom. Mais cela ne m'a nullement empêchée d'en apprécier la lecture des textes.
Alors pour ceux qui connaissent déjà ou pour ceux qui voudraient découvrir l'auteur, un petit extrait...
Mon nom est Tom Hématome
Cloudman
Le plus mauvais cascadeur du monde
et de la galaxie
Tom Hématome Cloudman, soleil est
compris
Hématome Cloudman, oh yeah
Cloudman
Hématome Cloudman
Plus facile à jeter qu'un origami
Un oiseau en papier qui aurait pris
la pluie...
(Dionysos : Cloudman - extrait de l'album Bird'n' Roll - 2012).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3212
Iboo
  07 août 2014
Comment dire... c'est de la prose poétique, moderne et magique. Surtout magique ! Rien de guimauve dans cette poésie là. Des mots qui pétillent, des phrases qui chantent, s'envolent et nous cueillent.
"Des renards qui traversent les routes telles des fusées rousses - Dehors, les oiseaux symphonisent peinards, le bec planté dans les étoiles - Au loin, une nuée d'oiseaux migrateurs apparaît comme une barbe de trois jours sur les joues d'un cumulus"
Les visualisez-vous aussi bien que moi les renards, les oiseaux, les nuages ? Quel sens aigu de l'observation et de la métaphore ce Mathias Malzieu !
S'il est vrai que ce n'est pas un style de lecture vers lequel je serais spontanément allée, je reconnais avec plaisir que cette "Métamorphose en bord de ciel" m'a surprise, épatée, amusée, transportée, émerveillée, émue. J'ai lu chaque page, chaque phrase, avec un sourire attendri aux lèvres.
Merci à mon amie Capri de m'avoir offert cette délicieuse parenthèse enchantée.
Commenter  J’apprécie          330
Ladybirdy
  09 août 2018
« Les oiseaux, ça s'enterre en plein ciel. Même le plus élégant des nuages est truffé de leurs petits cadavres raidis.
On raconte que 1 goutte de pluie sur 10180 serait une larme d'oiseau mort et que 1 flocon de neige sur 16474 serait un fantôme d'oiseau décroché du placenta céleste. »
Voici comment commence mon expérience dans le monde fantastique de Mathias Malzieu.
Ce court roman est une valse onirique au plus près de la vie. Même s'il traite du cancer et de la mort, c'est un incroyable voyage que nous propose Mathias afin que l'imagination camoufle démons, betterave (cancer), ombres et maux.
J'ai ressenti beaucoup de douce philosophie dans ce roman comme un chant avec une opposition métaphorique entre la vie et la mort, entre l'ombre et la lumière.
Tom Cloudman, un homme qui rêve de voler et de fantaisie est atteint d'un cancer incurable. A l'hopital, il part dans la contrée où les nuages racontent plus que la terre. Seul remède pour tenir encore un peu. Il fera la rencontre de la doctoresse qui la nuit se métamorphose en femme-oiseau. La damoiselle accompagnera Tom au plus près de lui afin que le mal qui le ronge se chrysalide en forme neuve et libre.
Très joli roman onirique où tout est poésie, images et voyage. Une belle découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          304
Amakir
  10 mars 2020
Ce roman-nouvelle, en deux parties ô poétiquement perchées sur une branche, est un drôle d'oiseau qui a du style avec deux ailes.
"Je vivais comme une toupie de chair et de sang, mon équilibre ne se maintenait qu'en mouvement."
Mathias Malzieu symbolise le grave par un plumage aérien et vermeil. Une envolée musicale, imaginative et sensible pour aborder un sujet dramatique.
Se soigner par la liberté d'aimer et guérir par le rêve comme un oiseau en cage qui s'invente des nuages.
Quand lutter contre la maladie se révèle dans la beauté, la joie et l'espoir.
"Un souffleur de verre tente de donner forme à mes pensées, je commence à ressentir des étincelles."
Vivre requiert du courage. Hommoiseau et femmoiselle bravent les dangers et les interdits pour s'égarer dans les songes de nuits étoilées aux plumes rouges.
Endorphine et Tom deviennent ceux qu'ils veulent être, ici, là-bas, encore plus haut et bien plus loin. Peu importe l'endroit puisque ces deux âmes voyageuses ne craignent ni les frontières, ni les obstacles.
"Je pourrais fracasser le mur à coups de poing, inventer une fenêtre, partir sur les nuages en regardant l'horizon dans les yeux."
Métamorphose en bord de ciel est un conte fantastique ailé dont le titre céleste et le graphisme soigné vous promettent le septième ciel.
"Je voudrais rouler entre ses doigts, traverser son palais de princesse, me transformer en fumée souple pour descendre en rappel son oesophage et lécher ses seins par l'intérieur avant de finir en fleur de goudron plantée dans ses poumons."
Une lecture fascinante qui vous fera pousser des ailes.
"La beauté commence au moment où vous décidez d'être vous-même." Coco Chanel
Savouré en mars 2020
🎶 Savoure-moi, savoure-toi
Savoure le rouge, mon amour...
Tu voudras que je dessine sur tout ton corps
Des étoiles de diamant...
Bien avant que les astres jaillissent...
L'étoile inondée
Tu me griffes la peau sur le tableau et un jour je te peindrai entière
Sur tout ton corps je te peindrai dans l'or
L'ultra chair mon huile et ma déesse...
🎶
Indochine, Savoure le rouge, 1994
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          247
Citations et extraits (137) Voir plus Ajouter une citation
SachkaSachka   26 avril 2020
Un peu plus tard dans la journée, Mister Betterave s'est rassis sur ma tête. Il a enfoncé ses doigts de clou dans mon ventre avec ses airs de c'est moi qui commande. Dans ces moments-là, la douleur écrase tout. J'ai beau penser à Endorphine, je ne vis que pour me retrouver dans les bras de Morphine. Je suis à sa merci et je me fais pitié.
C'est la doctoresse en personne qui vient me piquer. Administré par une fée emballée dans un sac de pommes de terre bleu, le coup de seringue est censé être moins douloureux. Ses doigts tout chauds butinent mes veines. Elle sent bon le printemps. Le lit se dérobe sous moi, mes muscles se détendent. Je lui dis qu'elle plante son dard avec l'élégance d'une reine des abeilles. Elle répond que les abeilles meurent une fois qu'elles ont piqué.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          186
marina53marina53   13 août 2014
Endorphine cale une Camel light entre les rubis qui lui servent de lèvres et en exhale un cumulus pour Playmobils. Je voudrais être une Camel light. Rouler entre ses doigts, traverser son palais de princesse, me transformer en fumée souple pour descendre en rappel son oesophage et lécher ses seins par l'intérieur avant de finir en fleur de goudron plantée dans ses poumons.
Commenter  J’apprécie          300
YggdrasilaYggdrasila   14 avril 2011
Aujourd'hui, je donnerais n'importe quoi pour décoller, quitte à me casser une jambe ou deux. E.T., je comprends pourquoi tu t'es barré à vélo en plein ciel. A ta place j'aurais continué de pédaler jusqu'à Pluton sans me retourner.
Commenter  J’apprécie          380
marina53marina53   12 juin 2014
Envoyez les comètes, mademoiselle oiseau ! Je me frotterai à elles et à vous, à m’en réveiller l’âme de la tête aux pattes. Envoyez les orages furibonds, ceux qui font des trous dans le ciel, qui ensanglantent les nuages et tapissent l’horizon d’une crinière coquelicot.
Commenter  J’apprécie          310
aurelpitchaurelpitch   15 septembre 2012
"Soudain, un nuage noirâtre bouche l'horizon, colosse de fumée sombre. Le vent siffle avec ses deux gros doigts enfoncés dans la bouche du ciel. Les oiseaux de secours freinent. Je suis comme aimanté par ce cumulus bilieux. Le nuage enfle, se multiplie, roule et s'enroule autour de mes ailes. Les limbes se densifient, les cris du vent s'épaississent. Je n'y vois plus. Le sanglot musical s'intensifie, la foudre ponctue sa litanie. Le vent me bâillonne, je ne parviens plus à émettre la moindre note. Quelques poussières lumineuses apparaissent au cœur de l'opaque. Elles s'enroulent façon pelote de laine électrique. J'ai envie de les voir de plus près, d'écouter encore ce chant de glace venant du fond du nuage. Sont-ce des fantômes d'oiseaux ? La naissance des flocons de neige ? Je ne bats plus des bras mais glisse en apesanteur." [p. 96]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Mathias Malzieu (68) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathias Malzieu
Extrait de "Le plus petit baiser jamais recensé" de Mathias Malzieu lu par Nicolas Ullmann. Parution le 13 mai 2020.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/le-plus-petit-baiser-jamais-recense
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Etes-vous un bon mécano du coeur ?

Son auteur...

Guillaume Musso
Mathias Malzieu
Emile Zola

10 questions
435 lecteurs ont répondu
Thème : La Mécanique du coeur de Mathias MalzieuCréer un quiz sur ce livre
.. ..