AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Christine Le Boeuf (Traducteur)
ISBN : 2742752013
Éditeur : Actes Sud (01/10/2004)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Mais de Rudyard Kipling, que savons-nous ? L'homme qui a inventé ces histoires a vécu une vie longue et difficile, en dépit du fait qu'il fut très tôt dans sa carrière salué comme l'un des plus grands écrivains du monde.
C'était un homme très discret qui détestait les questions des journalistes et des critiques et qui refusa toujours les distinctions honorifiques car il souhaitait n'être connu qu'en tant qu'écrivain.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
fanfanouche24
  12 juillet 2016
Déjà plusieurs semaines que j'ai "relu" un court texte fort attachant de Alberto Manguel sur le parcours original d'un célèbre écrivain, surtout réputé comme "auteur pour la Jeunesse"...

Ce portrait de Kipling a l'immense mérite de nous faire découvrir un
autre Kipling, moins conventionnel, à l'oeuvre plus large ....

Kipling à l' enfance douloureuse: des parents aimants, pris dans des obligations de déplacements importants confièrent Kipling ainsi que sa soeur, Trixie, à un couple inconnus, dans une maison, que Kipling nomma "La maison de la Désolation"... Pour survivre à certaines brutalités, il développa une grande propension aux mensonges et à l'élaboration d'histoires... sans oublier sa passion dévorante des livres et de la lecture... qui constituèrent un moyen de survie !
Lui-même reconnut que sa carrière d'écrivain avait dû être activée, par cette enfance remplie par le manque des parents, pendant plusieurs années. L'écriture , la lecture, outils magiques de résilience ....

"L'une [histoire] des plus célèbres d'entre elles est sans doute -L'Enfant d'éléphant-, l'histoire d'un éléphanteau qui pose sans cesse des questions et reçoit pour toute récompense des coups et des ruades des adultes impatients.
C'est une illustration parfaite de l'"insatiable curiosité" des enfants, dont Kipling avait fait souvent l'expérience.
Lorsqu'il était petit chez tante Rosa, poser des questions lui était interdit et devenu adulte, il s'autorisait à interroger tout le monde à tout propos. Chaque fois qu'il rencontrait quelqu'un qui avait une spécialité quelconque-un ingénieur qui s'y connaissait en ponts, un capitaine qui savait tout sur les bateaux à vapeur, un médecin qui traitait certains types de maladies- il mettait le grappin dessus et s'efforçait de lui extorquer toutes les informations possibles. Il faisait grand usage de ces informations dans ces récits, qui sont truffés de détails complexes sur les activités et les savoir-faire du reste du monde. "(p. 97)

Kipling commença à écrire très tôt des histoires, comme de la poésie...
De plus, il débuta sa carrière comme journaliste...
Auteur, né en Inde, à Bombay, en 1865...il fut consacré en 1907, en recevant le prix Nobel de Littérature...Kipling vécut une vie longue et difficile, en dépit du succès, et d'une reconnaissance très rapide...

Une lecture appréciée qui élargit notre connaissance de cet écrivain, et nous donne l'élan pour le lire, avec une attention et un regard tout neufs...
Merci à Alberto Manguel, d'avoir induit et aiguillonné, par ce portrait tout en finesse, et empathie , notre curiosité !!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          314
ivredelivres
  10 février 2009
Publiée dans la petite collection (par la taille, pas par son intérêt) Actes Sud Léméac, cette biographie m'a tout de suite attirée.
L'envie de la lire m'est venue après la lecture du « Journal d'un lecteur » du même Manguel, il évoque le roman de Kipling « Kim » celui dont Juliette Binoche lit un extrait à son patient anglais...
Pour moi kipling c'était un affreux colonialiste, le livre de la jungle et le poème « If » et ....rien d'autre. J'ai donc cherché à en savoir un peu plus.
Il s'agit plus d'un portrait plus que d'une biographie, mais un portrait très attachant, très court, donc Manguel va à l'essentiel et fait revivre Kipling en quelques pages.
Lien : http://asautsetagambades.hau..
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   22 mai 2016
L'une des plus célèbres d'entre elles est sans doute -L'Enfant d'éléphant-, l'histoire d'un éléphanteau qui pose sans cesse des questions et reçoit pour toute récompense des coups et des ruades des adultes impatients. C'est une illustration parfaite de l'"insatiable curiosité" des enfants, dont Kipling avait fait souvent l'expérience. Lorsqu'il était petit chez tante Rosa, poser des questions lui était interdit et devenu adulte, il s'autorisait à interroger tout le monde à tout propos. Chaque fois qu'il rencontrait quelqu'un qui avait une spécialité quelconque-un ingénieur qui s'y connaissait en ponts, un capitaine qui savait tout sur les bateaux à vapeur, un médecin qui traitait certains types de maladies- il mettait le grappin dessus et s'efforçait de lui extorquer toutes les informations possibles. Il faisait grand usage de ces informations dans ces récits, qui sont truffés de détails complexes sur les activités et les savoir-faire du reste du monde. (p. 97)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
fanfanouche24fanfanouche24   22 mai 2016
Soudain, il s'aperçut un jour que lire ne consistait pas seulement à pouvoir déchiffrer que "papa fume sa pipe", mais que c'était un moyen d'accéder à un ailleurs où il pouvait être heureux. (...)
Kipling lut donc en cachette, dans les recoins obscurs de cette maison horrible, et le sentiment de culpabilité qu'il éprouvait ne faisait qu'accroître son plaisir d'explorer les mondes nouveaux cachés entre les couvertures des livres. Son préféré était- Robinson Crusoé- qui lui permettait de rêver à un royaume à lui. (p. 23)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
fanfanouche24fanfanouche24   12 juillet 2016
[Kipling ] ne devint jamais un tourmenteur. "Que ce soit à cause de ma paresse naturelle ou de mon expérience passée, je ne fus pas tenté de brutaliser les autres à mon tour." A vrai dire, durant sa vie entière, Kipling fit preuve d'un sens aigu du - fair play -, de considération pour la faiblesse et de colère envers ceux qui abusaient de leur pouvoir ou de leur force. Peut-être fut-ce dans un esprit de revanche qu'il inventa Shere Khan, le tigre cruel des -Livres de la jungle-, qui finit vaincu et humilié par le petit Mowgli. (p. 29)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fanfanouche24fanfanouche24   22 mai 2016
Pour Kipling, les enfants étaient des héros qui parfois- mais pas toujours- devenaient des adultes acceptables, et c'était dans l'enfance que l'on pouvait trouver les plus grandes qualités-et parfois les pires défauts- d'un individu. (p. 60)
Commenter  J’apprécie          70
fanfanouche24fanfanouche24   24 mai 2013
Les parents de Kipling arrivèrent donc en Inde en tant que membres d'une classe dominante et Kipling fut élevé dans la conviction qu'en naissant anglais il avait hérité d'une situation de prestige et de pouvoir. En prenant de l'âge, il défendit néanmoins l'idée que l'exercice de l'autorité sur d'autres peuples, considérée par la plupart de ses compatriotes comme relevant d'un droit divin, n'était en vérité pas un droit mais une responsabilité, un privilège qu'il fallait mériter. (p. 13)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Alberto Manguel (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alberto Manguel
Alberto Manguel était à Paris pour la promotion de son nouveau livre **Je remballe ma bibliothèque** Nous en avons profité pour lui poser quelques questions. - D'où vient votre lien vital avec les livres ? - À quoi sert la fiction ? - Sur Borgès - Sur Dante - L'avenir du livre ?? https://www.actes-sud.fr/contributeurs/manguel-alberto
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature anglaise et anglo-saxonne>Littérature anglaise : textes divers (270)
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
832 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre