AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Patrick Reumaux (Traducteur)Michel-Claude Touchard (Traducteur)Olivier Touchard (Traducteur)
ISBN : 2253153338
Éditeur : Le Livre de Poche (09/10/2002)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 51 notes)
Résumé :
Présentation de l'éditeur

D'Homère à Stevenson, de Rabelais à Swift, de Platon à Buzzati et à Henri Michaux, la littérature mondiale a inventé une géographie imaginaire sans doute aussi riche que la géographie réelle. L'Atlantide et le mont Analogue, Pellucidar et l'île des Pingouins, Avalon et les Terres du Milieu : contrées, cités et royaumes fictifs sont tour à tour le domaine de la peur ou des enchantements, de l'initiation philosophique, de la sa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
gill
  03 avril 2015
Un week-end long, celui de Pâques surtout, est l'occasion idéale pour quelques jours de détente ... reste à trouver une destination originale et agréable ?
Malheureusement Aepyornis est un peu loin.
Située dans les marais à quelques cent vingt kilomètres d'Antananarivo, c'est une île imaginée, en 1894, par Herbert Georges Wells dans une célèbre nouvelle...
L'aiguille creuse est le repaire secret d'Arsène Lupin et je ne saurai, sans me perdre, en trouver le chemin...
L'île des pingouins, Alca, est peut-être la destination qui me serait la plus proche.
Anatole France la situe flottant dans la Manche...
L'Atlantide est sûrement une bonne idée !
De Platon à sir Arthur Conan Doyle en passant par Jules Verne, Gustave Flaubert ou Pierre Benoît, elle fait l'unanimité.
Mais les flots de l'Atlantique l'ont engloutie aux alentours de l'an 9560 avant J.C...
Si je n'avais pas si peur des chiens, Baskerville aurait pu me tenter...
Au fond de la forêt de Bretagne, Brocéliande est le plus important et le plus élégant royaume-fée d'Europe. C'est tentant....
Considérant comme acquis que la fiction était réalité, les deux auteurs de cet étonnant dictionnaire ont dressé une liste de lieux imaginés dans la littérature.
Ils en ont exclu les paradis, les enfers et les lieux du futur.
Ils n'ont utilisé uniquement que les informations contenues dans la source originale.
Ils se sont faits parfois cartographes.
Ce curieux guide de voyage est passionnant.
Il vous propose un peu plus d'un millier de destinations...dont le pays où l'on n'arrive jamais !
Certaines vous sont connues, d'autres moins ou pas du tout.
Mais elles sont toutes une invitation à voyager par l'intermédiaire des livres...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          482
si-bemol
  15 décembre 2018
Nous autres lecteurs amoureux de la littérature, pour qui les livres sont terres d'asile, nous savons bien que ces décors de romans, ces lieux dits fictifs, ces pays prétendument imaginaires sont des terres habitables offertes sans passeport ni bagages à nos souvenirs, à nos émotions et à nos rêves. Contrées encore inexplorées ou rivages déjà tant de fois parcourus, ces lieux de mots et de papier nous habitent autant que nous les habitons : ils sont les repères intimes de nos vies, les références secrètes de nos mémoires. Ils nourrissent le terreau de nos imaginaires et disent souvent de nous ce que nous sommes en profondeur.
En compagnie d'Alberto Manguel - grand défenseur des livres, de la lecture et des bibliothèques -, et de son complice Gianni Guadalupi, je suis revenue à Babel feuilleter avec gourmandise ses innombrables volumes ; sur le Rivage des Syrtes, j'ai attendu avec Aldo l'inévitable déferlement des barbares du Farghestan ; en Terre du Milieu, j'ai cheminé avec les Hobbits, les Elfes et les Nains ; et dans les landes du manoir des Baskerville, j'ai senti le souffle fiévreux d'un chien de cauchemar et de haine ; une petite visite au Château des Pucelles, un détour par l'Atlantide de Platon, une incursion avec Gulliver au pays de Lilliput, au Pays des Merveilles une tasse de thé partagée avec Alice … que de périples, que de frissons, que de délices…
Me reste encore la perspective de tant et tant d'autres voyages à accomplir, en week-end, en croisière ou en villégiature, visites de quelques heures, à l'improviste, au débotté, traversées au long cours préparées avec soin, longuement anticipées, par avance balisées… Que de portes à pousser, de frontières à franchir, de territoires à explorer, et que de découvertes à faire encore grâce à ce « Dictionnaire des lieux imaginaires », que de rencontres, que de richesses !
Car Alberto Manguel nous offre ici un véritable panorama de la littérature à travers les âges, à travers les genres et les styles, tout au long des cinq cent cinquante pages de ce formidable dictionnaire enrichi de cartes, de gravures et de deux index (auteurs et oeuvres), où chacun de ces lieux imaginaires est minutieusement décrit, avec la topographie de ses paysages, les moeurs, les croyances et la culture de ses habitants, les régimes politiques et les ressorts économiques, ainsi que les codes et les lois en vigueur dans leur monde.
Ce guide de voyage de l'imaginaire, unique en son genre, me semble-t-il, et qui témoigne d'une exceptionnelle connaissance des oeuvres de la littérature mondiale, est un vade-mecum, un GPS de papier à lire par bribes, par passages entiers ou à consulter ponctuellement au gré de ses envies. Il n'est pas exhaustif et il ne peut pas l'être - nulle trace, par exemple, de la Montagne magique ou des univers proustiens -, mais il aborde la littérature dans son ensemble et sans exclusive, et s'y côtoient avec un bel entrain Platon et Lovecraft, Thomas More et Edgar Poe, Homère et Ursula le Guin, sans aucun parti pris, sans différence ni hiérarchie entre littérature dite « noble » et « mauvais genres »… ce qui n'est pas si fréquent.
Un ouvrage de référence, un incontournable et un vrai bonheur de lecture. A découvrir absolument, et à picorer sans modération !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          413
Taraxacum
  25 octobre 2013
Le dictionnaire des lieux imaginaires fait partie de ces ouvrages qu'on ne lit jamais d'une traite, d'ailleurs il n'est pas du tout fait pour ça, mais qu'on garde précieusement et auquel on reviendra toujours, aussi enchanté que la première fois qu'on a plongé dans ces savants articles.
Avec patience, les auteurs de cet opus nous emmènent d'écrivain en écrivain, d'île fantastique en citée oubliée... On y retrouve cent lieux déjà visités dans d'autres pages, avec le plaisir de retrouver de vieux amis, on y découvre l'envie de mille autres voyages littéraires et on admire le travail de fourmi nécessaire pour tout compiler ainsi!
Un achat vraiment à recommander, ce n'est pas du tout un livre qu'on a envie de rendre à la bibliothèque!!
Commenter  J’apprécie          140
Selenne
  05 août 2012
Rédigé comme un authentique guide de voyage, ce livre nous propose une excursion dans des mondes bien réels : ceux de Tolkien, de Jules Verne, d'Ursula Leguin et d'une foule d'autres auteurs bien moins connus.
C'est un merveilleux dérivatif qui invite à découvrir d'autres terra incognita, d'autres ouvrages.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
latinalatina   21 août 2013
FANTIPPO
Royaume d'Afrique occidentale.(...)Remarquable à deux titres : les postes, et la célébration de Noël dans ce pays non catholique.
Emerveillé par le système postal européen, le roi Koko décida d'installer des boites à lettres à tous les coins de rue. Ce fut malheureusement une erreur. Persuadé du pouvoir magique des timbres, son peuple ne comprit pas la fonction des facteurs. Le roi importa alors des uniformes. Le système se mit à fonctionner si parfaitement que sa popularité se solda par un échec. Les timbres furent si convoités que la population s'en fit des vêtements de gala.(...) Le docteur John Dolittle remédia au mauvais fonctionnement du système postal : il remplaça les facteurs par des oiseaux migrateurs.
Une des conséquences de la réorganisation de la poste fut l'introduction des fêtes de Noël : indignée d'apprendre que les facteurs ne recevaient pas d'étrennes pour Noël, une hirondelle londonienne qui travaillait à la poste de la capitale menaça de déclencher une grève des volatiles postaux.
Ainsi, quand les premiers missionnaires visitèrent le pays, ils furent très surpris de voir les habitants échanger des cadeaux à la fin décembre et célébrer la Nativité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          173
latinalatina   21 août 2013
Insulae incognitae, ou îles du soleil.
Sur les prés fleuris de ces îles rondes, les habitants mènent une vie naturelle et idyllique.(...)
Ils sont d'une grande beauté et se ressemblent beaucoup. Grands et minces, ils ont des os extrêmement souples et, partant, sont d'une grande élasticité. Leurs oreilles se ferment à l'aide d'une sorte de couvercle. Leur langue se divise en deux lobes. Aussi peuvent-ils produire à plusieurs voix tous les sons possibles, mais aussi parler de choses différentes à deux personnes à la fois. (...)
Une loi sévère leur prescrit de se suicider s'ils ont quelque faiblesse physique ou s'ils ont dépassé l'âge de cent cinquante ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          164
gillgill   03 avril 2015
Ile au large de la côte de Mexico ; elle a environ seize kilomètres de long sur neuf kilomètres de large.
La côte sud-ouest, bordée de falaises de quarante à cinquante pieds de haut, est virtuellement inaccessible.
Au nord, les rochers cèdent la place à des plages de sable et à un cap recouvert d'arbres, le cap boisé.
Au large de l'île, courants et marées sont dangereux, en particulier sur la côte ouest.
Même par beau temps, on entend à travers l'île entière le fracas des vagues immenses de l'océan qui se brisent sur le rivage.
On n'y trouve qu'un fortin et une hutte de troncs d'arbres cachés dans les bois, près de la baie du capitaine Kidd.
Construit sur un tertre où jaillit une source d'eau douce, le fortin peut contenir environ quarante personnes....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          124
ElGatoMaloElGatoMalo   08 février 2014
TENDRE
Pays à la situation imprécise sur la côte de la mer Dangereuse. Beaucoup ont souhaité visiter le Tendre mais peu en connaissent le chemin. Les voyageurs noteront que la route la plus aisée part de la Nouvelle Amitié. Tendre est divisé par trois fleuves : Estime, Inclination et Reconnaissance. Des villes établies sur la côte est du pays, baignée par la mer Inimitié, certaines doivent être évitées comme Perfidie et Médisance. Cette région avoisine pourtant la magnifique cité de Tendre-sur-reconnaissance ; signalons que les hameaux environnants méritent une visite : Empressement, Sensibilité, Amitié Constante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
JacobBenayouneJacobBenayoune   18 novembre 2013
SILENCE

(...) Le pays entier gît sous la malédiction du silence. La lune est immobile, nul éclair ne vient troubler le ciel où les nuages stagnent.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Alberto Manguel (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alberto Manguel
Alberto Manguel était à Paris pour la promotion de son nouveau livre **Je remballe ma bibliothèque** Nous en avons profité pour lui poser quelques questions. - D'où vient votre lien vital avec les livres ? - À quoi sert la fiction ? - Sur Borgès - Sur Dante - L'avenir du livre ?? https://www.actes-sud.fr/contributeurs/manguel-alberto
>Biographie littéraire>Textes présentant des caractères particuliers>Thèmes, sujets particuliers (119)
autres livres classés : Lieux imaginairesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
420 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre