AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Ange (Traducteur)
EAN : 9782914370226
304 pages
Bragelonne (24/05/2002)
3.77/5   67 notes
Résumé :

Quand on met Stark sur un travail, c'est que toutes les solutions classiques ont échoué. Son intervention étant souvent celle de la dernière chance, il serait malvenu de se formaliser de méthodes plutôt... détonantes.

En un monde où la technologie peut faire des merveilles – mais les fait systématiquement de travers –, Stark a pour vocation de remettre les choses dans le bon sens. Cette fois, il doit retrouver un certain Alkland, un ingénieur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,77

sur 67 notes
5
3 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
3 avis
1
0 avis

Le_chien_critique
  12 juin 2017
Titre prémonitoire, j'ai un peu usé de l'avance rapide sur certains passages de ce livre à l'humour goguenard.
Quelques siècles dans notre futur, de gigantesques mégalopoles ont vu le jour, la mixité sociale n'est plus au goût du jour et chacun vit dans des Quartiers qui répondent à ses inspirations ou n'a pas eu de bol et croupira dans des quartiers qui lui sera impossible de partir. le privé Stark a planté ses guêtres dans Le Quartier coloré où il est de bon ton d'harmoniser sa tenue vestimentaire au risque de vous faire engueuler par les murs ! Il accepte d'enquêter sur la disparition d'un haut fonctionnaire du Quartier des Actionneurs où le temps est de l'argent. L'occasion de voyager à travers différents quartiers aux particularités parfois étonnantes, tel le Quartier Chat où habitent des ... Ou le quartier du son à cheval sur le bruit. Bref, je ne vous en dit pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte.
C'est très inventif, l'humour est présent à chaque paragraphe et on s'amuse à découvrir ces quelques Quartiers. L'occasion de rencontrer une foule de personnages plus barré les uns que les autres, ou des objets qui ont du répondant. Plus que l'enquête en elle même ou le privé, assez commun, c'est l'univers dans lequel ils sont qui donnent le potentiel au livre. Cela donne une première moitié qui se lit rapidement sans révolutionner le genre mais avec plaisir notamment du fait du ton gouailleur du narrateur.
Puis l'intrigue prend une tournure radicalement différente et nous emmène en plein inconscient à travers le Jeamland. La narration change de rythme, les situations prennent un tour plus psychanalytique et intropectif, le ton décalé s'amenuise. Ce pays m'a laissé froid et j'ai du de nombreuses fois utiliser l'avance rapide.
Un roman éclectique qui aurait pu être un agréable divertissement mais dont je n'ai pas réussi à suivre la tournure des événements.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ValentineF
  12 septembre 2011
Encore une édition Bragelonne (Bragelonne, c'est ma grande passion), cette fois-ci, il appartient à la collection les "10 ans, 10 romans, 10 euros". Il s'agit simplement d'une ré-édition au format brochet mais au tarif mini de 10€ des grands classiques de la maison, cela nous permet de compléter notre bibliothèque au cas où il y aurait quelques lacunes (c'est toujours le cas en même temps).
Mon avis est assez mitigé sur le sujet. J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans le texte, d'abord parce que je m'attendais à quelque chose de différent à la lecture de la quatrième de couv', ensuite à cause de l'auteur qui passe son temps à faire dire au personnages principales un truc du genre : "Je vous raconterais ça plus tard, enfin peut-être, si c'est intéressant", du coup, à chaque fois, je décroche en me demandant ce qu'il peut bien avoir à dire.
Par contre, j'ai bien aimé la construction de l'univers de ce roman, le principe des Quartiers avec un grand Q et pas un petit q. Chaque Quartier ayant un mode de vie différent du suivant avec des règles différentes, le tout étant assez bizarre (j'adorerai découvrir Le Quartier des chats, réservé au chat, mais ils reçoivent des invités humains... Le Quartier coloré doit également être fascinant avec les murs qui changent de couleurs pour s'adapter à votre humeur où votre style vestimentaire).
Quant à l'histoire, on est paradoxalement très rapidement dans le coeur de l'action tout en restant très éloigné du personnage principal, j'ai eu l'impression de connaître plus rapidement les personnages secondaires, alors que Starck restait un inconnu simplement le narrateur, nous vantant ses précédents exploits sans que l'on comprenne de quoi il parle.
Si l'auteur voulait du suspens, j'y ai vu une lourdeur dans le texte. Dommage...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
vanuatu2000
  04 mai 2014
Stark n'aimerait pas ce que j'écris mais bon... En même temps il m'en a fait voir de toutes les couleurs! de son appart du quartier coloré à la jungle du Jeamland, qui semble née du pinceau du Douanier Rousseau, il a fallu le suivre cet...quoi au juste, enquêteur? Trop compliqué! Non Stark est juste un mec qui a un "truc". Il vit dans un monde découpé en quartiers. Quartier du Son, des Chats, du Stable etc... Il accepte de retrouver des gens et de les ramener vivants...si possible. Grâce à son "truc".
Il s'embête plus depuis longtemps avec des réflexions à la noix, sur la vie, le bonheur... Jusqu'à ce qu'il doive retrouver un disparu , un Actionneur, une grosse huile. Une affaire qui va le renvoyer dans le Jeamland mais surtout le confronter à son passé. Un roman électrique au rythme saccadé. J'ai été happée par cette histoire onirique mêlant habilement science-fiction, enquête policière et absurde. Un récit vitaminé qu'on rêve ensuite de redévorer avec des lunette 3 D...
Commenter  J’apprécie          90
pdupaty
  14 octobre 2021
De cet auteur j'avais lu [i]Les vents mauvais[/i], qui était un bon thriller légèrement fantastique. Là, le style est complètement différent puisqu'il s'agit d'un polar de science-fiction avec un ton et un humour typiquement britanniques.
Ca se passe dans un futur assez lointain, dans une Angleterre où la conurbation londonienne s'est tellement étendue qu'on ne parle plus que de Quartiers (avec une majuscule, donc). Chacun de ces Quartiers possède ses spécificités et ses règles. Par exemple, celui du narrateur est le Quartier Coloré, dans lequel les murs réagissent à la couleur des vêtements portés par les gens qui, à partir de 19h, doivent porter des vêtements noirs pour reposer les murs.
Il y a aussi un Quartier Chats, dédié à nos amis félins, un Quartier Son, où tout bruit est interdit sauf une heure par jour, un Quartier Stable... Outre cette hyper-spécialisation territoriale, on se trouve dans un univers high tech, fourmillant de gadgets parlants donnant leur avis même s'ils ne sont pas sollicités.
Evoluant dans cet univers plutôt loufoque, Stark (donc le narrateur) est un détective privé aux goûts vestimentaires et à l'humour plus que douteux mais il est compétent. C'est à lui qu'on a recours dans cas de disparitions dans des circonstances hors du commun. Grâce à un don particulier, il parvient toujours à ramener les gens. Et là, il est sollicité pour retrouver un Actionneur (haut fonctionnaire du Quartier du Centre). Cette affaire qui va le renvoyer dans le monde onirique du Jeamland mais surtout le confronter à son passé...
Le bouquin est sympa. C'est un mix entre Dirk Gently le détective holistique, Alice au pays des merveilles voire Peter Pan. J'ai beaucoup aimé l'humour absurde 100% British dont est parsemé le livre. Par contre, c'est en deux parties : la première est de la pure enquête policière dans un cadre particulier (cet univers futuriste), la seconde dans le monde du Jeamland (déformation de Dreamland pour un mix entre le pays imaginaire et l'univers d'Alice) m'a laissé un peu plus circonspect. En fait, dans cette deuxième partie, c'est paradoxalement moins décalé, plus introspectif, plus sombre, plus lent mais surtout moins passionnant : je ne suis pas parvenu à rentrer dans cet univers. C'est dommage, le livre aurait pu être vraiment prenant d'un bout à l'autre. Là, c'est une bonne lecture mais un peu trop inégale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PC37Shu
  21 août 2016
Un bon petit polar futuriste. Un cadre délirant et loufoque qui m'a séduite immédiatement.
Le héros vit dans une cité dont chaque Quartier a ses spécificités et ses règles.
Lui, vit dans le Quartier Coloré dans lequel, par exemple, les murs réagissent à la couleur des vêtements portés par les gens. Une des règles est qu'à partir de 19h, vous êtes obligé de porter des vêtements noirs pour reposer les murs.
Il y a un Quartier Chats, dédié à nos amis félins, un Quartier Son, où tout bruit est interdit sauf une heure par jour, un Quartier Stable, etc.
C'est un univers high tech, fourmillant de gadgets parlants donnant leur avis même si il n'est pas sollicité, ce qui m'a beaucoup amusée.
Stark est un genre de détective pour cas désespérés: c'est lui qu'on vient chercher si on a besoin de retrouver une personne disparue dans des circonstances hors du commun. Grâce à un don particulier, il parvient toujours à ramener les gens.
Nous allons le suivre dans sa recherche d'un Actionneur (un très haut fonctionnaire du Quartier du Centre). Aidé par des amis brigands, il va devoir se faufiler dans des quartiers louches, voire carrément interdits.
J'ai trouvé ce roman très sympa, j'ai adoré l'univers de la Cité et toutes les inventions abracadabrantes mais j'ai eu un peu de mal à tout bien comprendre à partir du moment où les capacités particulières de Stark entrent en jeu (je suis un peu blonde).
Divertissant et prenant, un chouette polar de l'imaginaire. Je conseille.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
BlackWolfBlackWolf   23 mars 2012
J'ai regardé longuement la salle avant de choisir une table.
Quinze minutes ont passé avant qu'une fille mince habillée de noir marche jusqu'à la table, apparemment par accident. Voyant que j'avais un menu dans les mains, elle a décidé de prendre ma commande.
Je lui ai demandé ce qu'elle me conseillait. Elle a haussé les épaules. J'ai attendu mais elle n'a pas eue d'autre réaction. Alors j'ai choisi un plat principal au pif.Elle n'avait pas de carnet, rien pour écrire, et j'ai commencé à me demander si ce n'était pas une étudiante en dessin qui passait par hasard. Le jeu commençai à perdre de son intérêt quand elle s'est enquise de ce que je voulais boire. Je lui ai décrit ce que je désirais. Ele a quitté les lieux toujours sans rien écrire.
J'ai fini de planifier ma vie, ayant tout le temps d'envisager plusieurs carrières, d'imaginer à quoi pourrait ressembler la compagne idéale et ce que feraient nos enfants plus tard. J'ai décidé ou nous vivrions et combien de temps; J'ai choisi la couleur des murs de notre appartement.
Puis j'ai changé :J'ai pensé à toutes les personnes que je connaissais et imaginé leur existence avec le plus de détails encore. J'ai pris un pied fou à prédire la couleur du poil des arrière-arrière-petits-enfants de Spangle en considérant quinze partenaire disponibles. J'ai eu le temps d'aller deux fois aux toilettes; j'ai fumé un paquet de clope entier; j'ai fabriqué un très joli oiseau en origami, avec les ailes qui bougeaient et le bec qui s'ouvrait.
Enfin, l'étudiante a réapparu, tel un mirage. Je m'attendais qu'elle ait les cheveux gris et qu'elle marche avec un déambulateur. Ou alors, c'était son arrière-arrière-petite-fille qui m'apportait ma commande, sacrifiant ainsi à un rituel héréditaire et mystique passé de génération e génération.
Elle s'est approché de la table, a posé devant moi une assiette et un verre contenant quelque chose que je n'avais jamais demandé. Puis elle a de nouveau disparu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
BlackWolfBlackWolf   16 mars 2012
Je suis rentré dans le département des Choses à Faire Sans Tarder un poil avant 9 heures. L’ascenseur récitait l'histoire du département, comme prévu. Ça m'a attristé jusqu'à ce que je m'aperçoive qu'il inventait les dates.
- T'as raison, ai-je murmuré en sortant. Résistance Passive
- Ouais, a-t-il répondu sur le même ton.
Commenter  J’apprécie          100
AmbagesAmbages   31 décembre 2019
Les conflits mentaux sont les pires : ils ne font pas de bruit, mais ils laissent un putain de bordel derrière eux.
Commenter  J’apprécie          180
Le_chien_critiqueLe_chien_critique   12 juin 2017
La rébellion et la révolution sont des idées nocturnes, des pensées de 2 heures du matin – le résultat des yeux cernés et du café noir. Les révolutionnaires et les activistes ne seraient pas si virulents si on les couchait à 23 heures.
Commenter  J’apprécie          60
Wolf1340Wolf1340   27 janvier 2015
Enfin, l'étudiante a réapparu, tel un mirage. Je m'attendais qu'elle ait les cheveux gris et qu'elle marche avec un déambulateur. Ou alors, c'était son arrière-arrière-petite-fille qui m'apportait ma commande, sacrifiant ainsi à un rituel héréditaire et mystique passé de génération en génération.
Elle s'est approché de la table, a posé devant moi une assiette et un verre contenant quelque chose que je n'avais jamais demandé. Puis elle a de nouveau disparu.
Je suis resté scotché devant l'assiette un long moment, essayant de trouver la réaction adéquate.
Quelques triangles de matière brune étaient nappés d'une substance verte. Il y avait également une petite flaque d'autre chose. L'ensemble aurait à peine rempli un dé à coudre.
J'ai étudié le truc de plus près. C'était de la cervelle de baleine, ou de la terre glaise: sans mon kit médico-légal, aucun moyen de le savoir. À moins qu'il ne s'agisse de l'exercice de collage de l'étudiante. Ou de la maquette stylisée d'un centre commercial, placée devant moi pour que j'y réfléchisse pendant que mon plat se préparait.
Après un long moment passé à fixer l'assiette en attendant qu'elle bouge, j'ai décidé de goûter. Coupant un morceau de triangle, je l'ai trempé dans je ne sais quoi.
Après une bouchée, j'avais ma réponse.
C'était bien une maquette de centre commercial.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Michael Marshall Smith (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Marshall Smith
Vidéo en anglais. M.M. Smith parle de son roman "The Servants" ("Les domestiques").
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3798 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..