AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809800561
Éditeur : L'Archipel (13/03/2008)

Note moyenne : 3.47/5 (sur 15 notes)
Résumé :

Juin 1918. " L'ange approche ", écrit dans son journal intime Alexandra, dernière impératrice de Russie, après quinze mois de captivité. Cet ange, un envoyé de Lénine, est un exterminateur dont l'épée s'abat un mois plus tard sur la tsarine, son époux Nicolas II, leurs quatre filles et l'unique héritier du trône, le tsarévitch Alexis, un adolescent de treize ans. La révolution bolcheviq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Miaka
  03 novembre 2013
Écrit par Luc Mary, Les derniers jours des Romanov narre, comme son nom l'indique, le destin tragique de la famille impériale russe.
Il aura fallu près d'un siècle pour faire taire toutes les hypothèses les plus folles sur une éventuelle survie de la tsarine et de ses filles ou de la jeune Anastasia. Aujourd'hui, Luc Mary nous offre le récit de la tragédie et de l'après et, clôt enfin, le mystère Romanov.
Avec sa couverture livrant un magnifique portrait de la famille impériale, le livre a tout pour plaire. Court, il se lit rapidement. Et heureusement ! Car passé l'entrain du début, on tombe sur une bien mauvaise surprise. Au lieu d'une passionnante biographie, le lecteur découvre un cours d'Histoire concentré sur la prise de pouvoirs des bolcheviks, sur la révolution rouge mais très peu sur les Romanov.
Tandis qu'une biographie comme un récit historique tend à présenter un ou plusieurs personnages de façon intimiste, Luc Mary crée une bulle autour de son principal sujet. Des faits, des dates mais peu de détails nous permettant de nous rapprocher de cette famille qui nous envoûte sur la couverture.
Le livre n'offre aucune chronologie précise, si bien que, sur une même page, on assiste à des évènements de 1905, 1917, 1914 avant de revenir à 1905. L'auteur se répète énormément dans les termes, les faits et mêmes les expressions utilisées tout au long de son livre. On se perd dans des guerres, des conflits présentés de manière trop académique et sans vie.
Raspoutine, toujours présenté par L Histoire, comme un personnage machiavélique et ayant eu grande influence sur les Romanov est introduit sommairement et de façon décousue par Luc Mary qui ne lui consacre qu'un chapitre en tout et pour tout. Impossible donc de réellement mesurer l'influence que l'homme conservait sur la famille.
On appréciera un peu plus la seconde partie, la plus intéressante, qui se consacre légèrement plus à la famille et leur quotidien mais sans pour autant offrir assez de détails pour accrocher. Au final, toute la partie la plus intéressante du livre tient en deux courts chapitres (11 et 12). La fin en queue de poisson n'aide pas non plus et on regrette de ne pas lire plus d'anecdotes, de passages plus développés. Anecdotes d'ailleurs, que l'on retrouve dans les notes de bas de pages, souvent plus intéressantes que le reste du récit.
En clair, si vous recherchez une biographie bourrées de détails sur la famille Romanov et leur destin, le livre de Luc Mary n'est pas celui qu'il vous faut. Cela est pourtant dommage quand on sait que le sujet de base est des plus passionnants.
Lien : https://parole2libraire.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vermeer
  05 février 2016
Une première partie sur les causes de la Révolution russe : Nicolas II faible, qui ne comprend pas les aspirations démocratiques nouvelles, la misère du peuple, la tsarine impopulaire. Analyse de la terrible année 1905 au cours de laquelle le tsar fait à plusieurs reprises tirer sur la foule mettant fin à l'image du monarque unificateur et protecteur du peuple. Evocation du personnage énigmatique de Raspoutine. Révolutions de février et octobre 1917, abdication du tsar, emprisonnement et exécution de la famille. Cours d'histoire de la Révolution russe et des difficultés initiales des Bolcheviks qui avouent la mort de Nicolas II mais cachent pendant des années l'exécution de sa famille pour masquer ce qu'elle a de barbare. Dans ces dernières pages, les Romanov sont parés de toutes les qualités ce qui est un peu agaçant car si leur exécution fut un crime impardonnable et est significative de ce que sera la dictature communiste, il n'est pas nécessaire d'en faire un portrait mièvre et hagiographique.
Dernières pages consacrées à l'énigme de la tsarine Anastasia...qui n'en est plus une grâce à la chute de l'URSS et surtout grâce aux progrès de la génétique qui permet de démasquer les imposteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bebi
  30 juin 2017
Tout le monde a déjà entendu parler, au moins une fois dans sa vie, de la famille Romanov. Cette lignée de tsars de Russie, alliant magnificence, majesté et luxe ancien. Et chacun sait également comment leur histoire s'est terminée.
Je dois bien avouer que l'ensemble de l'histoire de cette famille si connue m'intéresse énormément. Notamment pour le mystère qui est resté longtemps non élucidé: Anastasia, l'une des filles impériales, aurait-elle survécu? Un mystère qui a défrayé les chroniques, puisqu'une jeune femme s'était présentée à Paris sous ce nom. Et qu'une enquête approfondie avait été ouverte, à cette époque.
Mais au-delà de cette énigme, je me suis souvent posé la question de savoir comment on pouvait passer d'une vie fastueuse à une existence misérable en si peu de temps. Luc Mary a dressé, dans son livre, un tableau aussi complet que possible, pour retracer la chronologie des événements.
Le tsar, Nicolas II, n'était pas une figure forte de la lignée Romanov. A l'inverse de ses prédécesseurs, durs, solides et affirmés, il privilégiait sa vie de famille à la direction de son empire. Il a négligé de nombreuses, et certains de ses contemporains à la Cour ont eu des décisions et des réactions qui n'ont rien arrangé.
En lisant ce livre, on ne peut que comprendre comment on a pu arriver à un tel point de non-retour. Oh bien sûr, je parle de la destitution du tsar, pas de l'agonie qu'a du subir la famille en entier. En cette époque de guerre, et de famine, il était évident qu'il fallait une main de fer dans un gant de velours. Ce que le Tsar n'avait pas...
J'ai appris énormément de choses, grâce à ma lecture. Et j'ai pu jeter un oeil totalement différent sur ce que je savais déjà. Une vision plus complète, et honnête de tout ce qui a pu se passer, m'a permis de mieux comprendre les réactions de chacun, à cette époque.
Pour ceux qui sont férus d'histoire, intéressés de différents sujets, et curieux d'en savoir plus, je ne peux vous dire qu'une chose: lisez ce documentaire! Il est vraiment intéressant.
Lien : http://au-fil-des-pages.ekla..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Luc Mary (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Luc Mary
En librairie le 6 février 2019 288 pages ? 7,95 ?
L?énigme de la souveraine décapitée
Victime ou coupable, celle qui fut reine d'Ecosse a toujours clame? son innocence. Décapitée a? 44 ans après des années d'emprisonnement imposées par sa cousine Elizabeth 1ère, elle devint martyre de la foi au lendemain de son exécution, le 8 février 1587. Sa fin héroïque l'a transformée en mythe. De la couronne de France abandonnée a? la couronne d'Angleterre convoitée en passant par la couronne d'Ecosse confisquée, l'histoire de Marie Stuart est celle d'une reine catholique déchue, emprisonnée et exécutée en terre étrangère. Son destin brasse aussi près d'un demi-siècle de confrontations dynastiques, de soulèvements nationalistes et de conflits religieux en Europe. A défaut d'avoir réellement régné?, Marie est l'enjeu d'un triple duel opposant les catholiques aux protestants, les Stuart aux Tudor et les Anglais aux Espagnols... Reine a? l'âge de 9 mois, veuve du roi Louis XII a? 18 ans, elle regagne son pays après treize mois d'absence pour être ensuite accusée du meurtre de son mari Henri Darnley, d'adultère avec le comte Bothwell et d'idolâtrie par ses opposants protestants. Pour couronner le tout, après avoir franchi la frontière anglaise en catimini, la reine déchue d'Ecosse est retenue prisonnière dans plusieurs châteaux puis jugée et accusée de trahison par celle qu'elle vénère et dont elle convoite la couronne. Femme de paradoxes et de contrastes, elle soulève les passions et les questions depuis quatre siècles. A-t-elle voulu attenter aux jours d'Elizabeth 1ère et favoriser un débarquement espagnol ? Aujourd'hui encore, le mystère perdure.
----
Luc Mary, né en 1959, professeur d'histoire et historien, a publié? 34 livres a? ce jour et plus d'une centaine d'articles. Aux e?ditions de l'Archipel ont paru Les Maitres du Kremlin (album, av. Philippe Valode, 2004), Vauban, le maitre des forteresses (2007), Les Derniers Jours des Romanov (2008 ; Archipoche, 2017), Hannibal, l'homme qui fit trembler Rome (2013) et Raspoutine, prophete ou imposteur ? (2014). Ses essais ont e?te? salue?s par la presse : « Un éclairage neuf et original, mais aussi méticuleux » (Actualité de l'histoire), « Des analyses offrant une lecture aisée. » (Le Point).
+ Lire la suite
>Histoire de l'Europe de l'Est>Europe de l'est, Russie, URSS, CEI : histoire>Europe de l'Esr, Russie : 1855... (72)
autres livres classés : Russie (Nicolas II)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1722 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre