AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782505068273
160 pages
Éditeur : Kana (20/04/2018)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Akira, 18 ans, travaille après ses cours dans un Family Restaurant.
Elle est secrètement amoureuse du gérant, Masami Kondo, un homme de 45 ans, divorcé, ayant un enfant. Il n’est ni beau ni charismatique, juste un homme ordinaire, un peu fatigué, désillusionné, conscient de sa situation et de son âge qui avance.
Face à la poésie du sentiment amoureux qu’éprouve Akira, Masami va prendre conscience de l’importance de vivre ses passions.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
LireEnBulles
  19 mai 2018
Jun MAYUZUKI est une mangaka née en avril 1983 dans la préfecture de Kanagawa au Japon. Elle est connue pour son seinen Après la pluie (Ko iwa Ameagari no You ni) lancé en 2014 dans le magazine Big Comics Spirits, et en relier chez Shogakukan. le titre connaît un bon succès auprès des lecteurs mais aussi auprès des critiques professionnelles qui lui ont décerné le prix Comics Natalie Grand Prix en 2015, et a été classé quatrième par plus de 400 professionnels du milieu en 2016. Actuellement, le titre est toujours en cours de parution au Japon et compte huit tomes, et trois en France dans la collection Big Kana des Éditions Kana. À noter que le manga a connu une adaptation animée en 12 épisodes de janvier à mars 2018, et qu'un film drama sortira très bientôt au Japon.
Nous voici officiellement à la moitié de la série, puisque Après la pluie s'est terminée il y a quelques mois au Japon. Dix tomes pour un Seinen mêlant moments de tranche de vie, romance, drame et comédie, c'est une longueur plus que respectable. Comme lors des tomes précédents, le titre de Jun MAYUZUKI se laisse lire avec plaisir, sans que l'on ne devine comment sera mis le point final. Ce cinquième tome se déroule en très grande partie durant les préparatifs de la fête du lycée, et pendant, où la joie et la bonne humeur doit régner. Si cela s'avère vrai, on ressent de la part de tous les personnages une sorte de mélancolie. La première sur la liste est Akira Tachibana dont l'envie de se rapprocher de Masami Kondô, en tant que simple amie est toujours présente. Mais toujours troublée par son amour pour lui, l'étudiante ne sait trop comment s'y prendre pour que cela paraisse naturel. Une occasion de sortie va alors se présenter à elle, lui permettant ainsi d'inviter Kondô et poursuivre leur tentative d'amitié. Ce qu'il y a de magnifique ici, est que l'on ne sache toujours pas si une romance entre les deux va finir par naître. Certes, Kondô n'est pas insensible au charme de jeune fille, mais la morale et ses valeurs l'empêchent de totalement se réaliser dans cet hypothétique coup de coeur qu'il pourrait venir à ressentir pour elle. Raisonnable et réfléchi, on apprécie toujours autant cet homme dont la maladresse est touchante. Akira est un peu comme les gouttes de pluie que l'on regarde couler sur la vitre de notre fenêtre. On la suit du regard, on se laisse guider par son parcours et on attend qu'elle arrive à destination. On est captivé par sa maturité, son silence, et sa façon de penser et voir les choses. Toutefois, on sent en elle une pointe d'innocence, surtout quand il s'agit de celui qui fait battre son coeur. le reste du casting n'est pas sans reste, puisque dans ce tome-ci l'auteure lève le voile sur le passé de Ryôsuke, le cuisinier du café-restaurant de Monsieur Kondô. le lecteur comprend très vite que ce dernier se trouve lui aussi dans une position délicate concernant sa vie personnelle… L'humour est aussi de mise, même si un peu moins que dans le précédent, avec notre duo atypique mais charmant Yui et Yoshizawa.
Arrivé en fin de tome, le lecteur aura l'impression que histoire n'avance pas. le rythme est assez lent, mais la mangaka met un point d'honneur à donner de l'épaisseur à ses personnages. Ce qui est une bonne chose ! Notamment quand on aborde la question épineuse de savoir si un homme d'une quarantaine d'année peut oui ou non sortir avec une jeune fille de dix-huit ans. Si du point de vie de la loi il n'y a rien d'illégal, du côté de la société cela est assez mal vue. Ce point nous saute bien aux yeux quand on aperçoit la tenue qu'a choisi Akira pour sa sortie avec Kondô. Un certain aspect comique en ressort d'ailleurs…. regardez bien et vous aurez le sourire. L'écriture des personnages est donc cohérente, même pour les plus secondaires, ce qui franchement est vital pour un manga, encore plus quand il s'agit d'un titre tranche de vie.
Visuellement le titre ne possède aucune faiblesse. le trait de Jun MAYUZUKI est doux, sensible, et le naturel qui en ressort marche très bien à la lecture. C'est toujours aussi poétique, travaillé et contemplatif. Toutefois, il n'y a rien d'ennuyeux dans les planches de la mangaka. Les décors sont brossés de telle manière à ce que le lecteur sache sur ce qu'il doit se concentrer durant la lecture. Par exemple, quand l'auteure cherche à transmettre un sentiment par les regards et les mimiques, le décors se veut simple et presque effacé. Alors que si elle cherche à communiquer le dynamisme, les cases seront plus vivantes. de plus, MAYZUKI possède la qualité de pouvoir communiquer n'importe quoi sans aucune parole. L'édition de KANA est toujours aussi bonne. La couverture choisie pour illustrer ce tome 5 reprend la version d'origine, soit Akira tenant son livre à la main, mais avec la particularité d'avoir opté pour un « dézoomage ». Un bon choix. Traduction respectueuse, et papier de qualité. On est bon.
En conclusion, malgré le fait que l'histoire ne semble pas avancer, Après la pluie possède la maturité nécessaire pour développer ses personnages, donnant cette sensation de voir son écriture se faire sous nos yeux. Humour, protagonistes attachants, réflexions sur la vie et l'amour, ce Seinen visuellement charmant de Jun MAYUZUKI met en avant les relations humaines et ses complications.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lesvoyagesdely
  11 mai 2018
Akira apparaît sur la couverture un livre à la main, la tête tournée vers le lecteur. C'est toujours un doux plaisir de la retrouver, avec les traits fins et agréables du graphisme. C'est la préparation de la fête scolaire à son lycée. Elle a l'air totalement absente, ailleurs. Quand elle arrive à son petit boulot au café, le patron se fait engueulé, cela ne fait pas très crédible quand même de sa part.
C'est fou de voir toujours combien il peut faire rayonner son visage l'air de rien. Akira s'est fait capter par une camarade sur le fait d'être amoureuse, elles peuvent échanger dessus, mais Akira se garde bien de dire le nom de son amoureux.
Elle est très entière, mais pas contre essayer un petit coup de pouce du destin. On en découvre un peu plus sur le collègue qui est au courant pour les sentiments d'Akira pour son patron, ils vont également se recroiser à l'extérieur du travail, ce qui donne un moment très particulier.
Les relations entre les différentes personnes ont de quoi prêter à confusion. Monsieur Kondo est totalement accaparé par les livres, la lecture, si bien qu'il peut tout oublier autour. Il est comme dans son monde. Les gens se trompent plus d'une fois sur leur relation en les voyant. Akira est très patiente, et à chaque fois elle a un comportement auquel il ne s'attendrait pas, elle lui fait du bien aussi déjà juste en croyant en lui. Elle le valorise. Il est apparemment bien éloigné aussi aujourd'hui de ce qu'il voulait vraiment faire dans la vie.
Akira, une fois de plus, regarde son passé de temps en temps, de manière un peu éloignée, mais sa dernière rencontre la plonge plus profondément dedans. Ce tome est un peu comme une explosion des sentiments, et il va bien falloir qu'Akira regarde vraiment son passé en face à un moment donné. Encore un très bon tome qui a juste la fâcheuse tendance à finir trop vite.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Tachan
  10 mai 2018
L'histoire avance lentement mais sûrement avec ce nouveau tome des aventures d'Akira et de son patron. J'ai retrouvé avec plaisir cette romance tranche de vie tellement différente des histoires habituelles de lycéennes.
Akira est toujours aussi sensible au charme de son patron, il est le seul à la rendre aussi rayonnante, et elle commence à faire des progrès avec lui grâce aux conseils de ceux qui l'entourent. C'est mignon de la voir compter sur des amulettes comme les petits de primaire, c'est attendrissant de la voir rougir au moindre regard ou effleurement et c'est touchant de la voir faire autant d'efforts pour apprendre à mieux le connaître. du coup, même si la différence d'âge me gêne vraiment, je suis ravie de voir qu'elle commence à toucher son coeur. C'est normal quand on voit quelqu'un comme elle qui l'accepte tel qu'il est et apprécie ce qui était des défauts pour d'autres avant. L'épisode de la foire aux livres en est la parfaite illustration. On passe ainsi de jolis moments tout tendres où les voit ensemble comme lors de leur sortie au Jardin aux plantes.
C'est également l'occasion de découvrir ceux qui les entourent comme Ryôsuke et sa relation compliquée avec sa demi-soeur, ou Yoshizawa et Yui. On oscille ainsi entre moments de vie au lycée, au boulot et en dehors dans des lieux un peu typiques. du coup, je suis contente de voir que le mangaka n'oublie pas de reparler de la passion tortueuse d'Akira pour l'athlétisme et du sacrifice auquel elle a consentie, sujet qui je pense devrait aussi être présent dans le prochain tome.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lectures_du_chatpitre
  19 avril 2020
Ce n'est clairement pas le genre de manga vers lequel je me serais tournée en règle générale, mais en préparation du confinement, les choix se sont élargies.
L'histoire est assez plaisante et divertissante. Et heureusement que j'avais pris les 5 premiers tomes, car comme toute histoire d'amour japonaise, cela évolue très très lentement… Alors quand il s'agit d'une histoire non classique entre une lycéenne de 18 ans et un homme de 45 ans, il est certain que l'histoire ne va pas se précipiter!
Akira est une jeune fille atypique quand à ses goûts amoureux. En effet, alors que son patron de 45 ans est sans ambition, solitaire, dominé, a toujours sa braguette ouverte et s'excuse sans arrêt, Akira est attiré par lui et trouve grâce à ses yeux. Mais ce qui est plaisant et étonnant avec elle, c'est qu'elle a un caractère déstabilisant, pour le lecteur et pour ses interlocuteurs. En effet, plutôt de nature réservée et économe en mots, Akira va très rapidement et posément dévoiler ses sentiments à son patron en ajoutant qu'elle souhaiterait apprendre à le connaître. A côté de cela, Akira a de temps en temps des réactions exacerbées qui ne sont pas toujours compréhensibles. On navigue vraiment entre deux eaux avec elle, faisant d'Akira un personnage que l'on suit sans attachement, sans animosité, juste de façon quasi contemplative.
On pourrait penser que l'amour que porte Akira pour son patron de 45 ans pourrait être malsain, suivant la réaction de ce dernier. Néanmoins, tout cela est bien fait puisque pour le moment, il n'y a rien de pervers ou de déplacé dans le manga. C'était même plutôt assez touchant de voir ces deux personnages maladroits, conscients de cette situation particulière, et se balaçant entre sentiments et conventions sociales.
Lien : http://blogleslecturesduchat..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissCode
  25 septembre 2018
Bonjour à tous,
Aujourd'hui, je vous présente un Seinen. Il s'agit du tome 5 de « Après la pluie » de Jun Mayuzuki aux éditions Kana.
Volume 5
Pour la fête du lycée Kazami, la classe d'Akira organise une maison hantée et lors de cette journée, sa collègue du boulot sera là. Ensemble, elles parleront amour et Akira se confiera à elle disant qu'elle est amoureuse mais que ça s'est soldé par une amitié, rien de plus.
Dans ce tome, on va en savoir un peu plus sur la vie privée d'un des employés du restaurant, Ryôsuke. D'ailleurs ce dernier sera accompagné d'une jeune femme et, Akira, son patron et son fils vont se retrouver tous ensemble, par hasard au jardin des plantes. Monsieur Kondô décide alors de visiter la serre, tous ensemble…
Mon avis
Encore un excellent tome ! Que ça soit niveau graphisme ou histoire ! J'ai beaucoup apprécié la petite virée au jardin des plantes où elle croise son collègue avec son amie. C'était intéressant de voir comment la situation allait tourner surtout que ce n'était pas prévu qu'ils se rencontrent tous à cet endroit. J'ai vraiment adoré ce volume avec tout ce qu'il s'y passe ! Je recommande ce tome !
Note
10/10. Mon coup de ❤
Lien : https://universlectures.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
TachanTachan   10 mai 2018
Il n'est pas nécessaire de se forcer à oublier ce que l'on n'arrive pas à oublier.
Commenter  J’apprécie          40
GladossGladoss   01 mai 2018
- Sorry about the other day, I got totally wapped up in my own little word. I
abandoned you, it's pretty inexcusable...
- ...
- I was happy just to be with you.
- E-even when I'm like that... ?
- ... ... ...
- Because you're like that.
Commenter  J’apprécie          00
rynasrynas   06 juillet 2018
Kondô : Je veux qu'on me laisse faire...mais je n'ai pas le droit d'être aussi prétentieux...c'est une évidence...Malgré tout...c'est ce que j'ai toujours voulu entendre..."Tu me plais tel que tu es"....
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
900 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre