AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253103592
768 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (28/04/2021)
  Existe en édition audio
4.04/5   446 notes
Résumé :
Tout commence par quelques mots griffonnés au dos d'une carte postale : "Je pense à vous, je vous aime." Ils sont signés de Charles, le père d'Antoine, parti vingt ans plus tôt sans laisser d'adresse. Avec son meilleur ami, Laurent, apprenti journaliste, et Anna, sa jeune soeur complètement déjantée, Antoine part sur les traces de ce père fantôme. C'est l'affaire d'une semaine, pense-t-il... De l'ex-Allemagne de l'Est à la Turquie d'Atatürk, de la Géorgie de Staline... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (112) Voir plus Ajouter une critique
4,04

sur 446 notes

qmike549
  29 avril 2021
Jamais depuis les confinements successifs et ses couvre-feux déments…je n'ai eu envie autant de partir à l'aventure…Et vous lecteur ?....Quelles ont été vos dernières aventures... ?...Quand le métro a eu une quarantaine de minutes de retard ?....Quand votre chat s'est jeté par la fenêtre….Quand vous vous êtes retrouvés à faire la queue au super marché ?...ou pire quand vous êtes allés jusqu'aux poubelles pour sortir vous déchets…Comme quoi l'aventure est comme la maladie…On ne la choisit pas….L'acteur, dramaturge, metteur en scène, scénariste et écrivain franco-britannique nous propose de partir…Loin
« Loin » est le premier roman d'Alexis Michalik….Pour les non-initiés....Alexis Michalik est un acteur, metteur en scène et scénariste franco-britannique. Il est le né le 13 Décembre 1982. Enfant de la balle, Alexis est issu d'une famille d'artistes.
Alexis Michalik est donc un touche à tout .....il exerce aussi bien au théâtre et à la télévision qu'au cinéma...désormais à l'écriture......Voyons donc ..!....
« Loin » est une année….2008…Cette année-là a marqué les fans de football et le parcours de l'équipe de France de football au Championnat d'Europe 2008, organisé du 7 au 29 juin 2008 en Autriche et en Suisse…..
« Loin » est un récit aussi chaotique que l'a été la vie de l'auteur….c'est dire que ceux qui espéraient un récit construit à la fin du prologue…autant qu'ils ne délaissent ce livre tout de suite…..
« Loin » est Jennifer : une jeune femme qui a réussi à combiner une réussite sociale avec une vie amoureuse…Elle avait tout pour elle grande....élancée…..un visage régulier…une peau de pêche…C'est qu'elle plaisait la Jennifer….D'ailleurs elle en su en abuser…quant au sexe…dès sa découverte…elle en avait aussi usé abusé sans complexe…à volonté….avant de se fiancer à Antoine….
Oh…Jennifer a réussi mais est-elle gentille…Quoique de nos jours…le mot « Gentil » a une connotation négative….Et puis combien de filles de nos jours réussissent à garder un garçon comme Antoine ?
« Loin » est Antoine Lefèvre…un jeune étudiant en droit de vingt—six ans, beau, parfait, ponctuel, galant… responsable. Il n'oubliait jamais un anniversaire…mangeait avec modération….buvait peu….ne fumait pas…il connaissait tout sur tout…mieux, aucun vice caché….un homme parfait !....
D'ailleurs ces critères de la perfection ne sont pas les miens….Ils sont ceux de la société d'aujourd'hui…D'ailleurs cet Antoine doit être mortellement ennuyeux !... .Psychologie de comptoir…
« Loin » est Patricia » la maman de Antoine…Maman ça c'est terminé comment avec papa ?...Tout ce que je peux dire…c'est que lui ressemble beaucoup….Il est parti d'un coup quand tu avais six ans….et je n'ai pas pu le retenir…Un enlèvement ? …non…et tu as cherché à le retrouver ?.....Il ne t'a pas laissé un mot…Ton père ?...Rien…C'est comme si il n'avait jamais existé…..
« Loin » est le papa….Il a brusquement quitté le domicile conjugale….sans laisser d'adresse…..Il n'a jamais recontacté sa cellule familiale….
« Loin » est Anna….La petite soeur de Antoine….une jeune fille extravagante…osons le dire…bordélique….Putain, Anna…tu fumes dans ma chambre ?....Elle venait de rentrer d'une boite de nuit…elle s'était fait offrir contre services…cigarettes…verres…..et même rail de cocaïne…Elle prenait sans état d'âmes garçons ou filles…
Elle acceptait chacun avec ses défauts et ses attributs…Elle s'adaptait……Et puis, elle se débrouillait…elle a volé aussi un sandwich dans un supermarché…évidemment avec moins de dextérité que l'habitude…car…cette fois…elle s'était fait surprendre !!....Bref…le genre de soeur qui l'on admire !......
« Loin » est un retard de dix-ans sur la distribution d'un courrier….Antoine se rendit au pavillon de son enfance…Ramassa le courrier…factures…brochures Conforama…But…Lapeyre… et soudain….s'arrêta su une lettre en apparence administrative…Il hérita….si ce n'était pas la destinataire….Patricia Lefèvre ??....
Depuis combien de temps…ma mère ne portait-elle plus de nom de Patricia Lefèvre ? La lettre de la poste était un courrier ordinaire…Le tampon de la carte indiquait la date du 23 Mars 1991….Dix-ans auparavant….Cette carte postale a été envoyée d'un petit village autrichien….. « Je pense à vous….Je vous aime….Charles »….Quel choc pour Antoine…..Il déglutit…
Qui écrit à sa famille « Je vous aime »…sinon un homme qui sait qu'il ne la reverra pas… ?…Un homme en fuite ?...Mais pourquoi serait-il allé s'enterrer au fin fond de l'Autriche ?....…Cela interroge ?...ça inquiète…mais si….Mais si quoi ?...Mais si…..
Ah les services publics en France….on paie une blinde sur nos Impôts pour ces fonctionnaires…et le courrier arrive dix-sept ans après…Et que dire…de l'attente et de l'amabilité aux guichets de la Poste…pire demander un renseignement ? C‘est un peu comme si tu leur demandais de te réciter la seconde loi de Newton. …Un cauchemar…
Et que dire de la situation des Hôpitaux…Ces politiciens se sentent désormais en droit de confiner soixante-sept millions de personnes sous prétexte de ne pas encombrer des services de réanimation….services réduits…détruits…par ces mêmes politiciens…Ah les services publics !.......
« Loin » est Laurent : un jeune homme du Tchad…il est .un apprenti journaliste…et il est le meilleur ami de Antoine…..Tu devais me dire un truc très important ?....C'est quoi ?....
Laurent lut la carte…D'abord amusé….il perdit son sourire…en comprenant qui était l'expéditeur !....Mais non !...mais si !....Elle a git comment ta mère ?....je ne lui ai pas montré…..C'est où ça Gramatneusield ?...mais c'est où ça ?....IL paraît que c'est en Autriche !.....
« Loin » est un trio composé de Antoine Anna et Laurent qui part sur les routes à la recherche de….non pas de …mais du père disparu….une traversée de l'Europe du XXème siècle…. Comme beaucoup de personnes en quête d'un parent disparu….se retrouvent eux-mêmes….découvrent finalement leur origine….
Ce roman est bien évidement un roman d'aventures….un roman populaire…une sorte de road-book, un voyage sur les routes…une sorte d'échappée romanesque tel qu'ils sont conseillés par les guides de routard….c'est l'occasion pour nos jeunes de visiter de nombreux pays….de nombreuses villes…
C'est aussi l'occasion pour le lecteur de visiter des pays…des villes….qu'il ne connait pas….
L'auteur Alexis Michalik nous décrit tous pays traversés avec une justesse inouïe…pays qu'il a lui-même visités ou non…mais tous sont magnifiquement décrits….d'ailleurs il n'est pas le seul à décrire des pays non visité…certains artistes chantent et vante des pays qu'ils n'ont jamais visités….
Avons tous en mémoire la chanson de Charles Aznavour « Que c'est triste Venise »….Une chanson écrite par Françoise Dorin…qui n'avait jamais mis les pieds à Venise….Quel talent !.....
Il est vrai qu'à notre époque Wikipédia…réseaux sociaux…Instagram…aident à la démarche… !...aide à saisir l'ambiance de ces endroits tant convoités….
L'auteur Alexis Michalik a choisi d'offrir aux lecteurs…une histoire extrêmement longue…trop longue...…du coup, le lecteur doit être patient…malgré les quelques rebondissements….Il est vrai que ce récit est écrit….comme une série télévisée… d'où la longueur…..
Toutefois….de nombreuses scènes sont épouvantablement « clichées » et n'apportent que peu voire rien au roman….L'auteur aurait pu s'en passer et afin de donner une énorme bouffée d'oxygène au récit et surtout au lecteur……
De plus, le lecteur attend autre chose qu'une fuite perpétuelle en avant….le père s'échappe d'un pays pour un autre pays puis quitte cet autre pays pour un autre pays….et encore un autre pays et ainsi de suite …trop c'est trop…tous ces périples nous mènent partout et nulle part….et surtout nulle part….
Aucun indice plausible pour nous mettre enfin sur la voie….rien…toujours rien…il faut attendre…pour rien….Bon…Mr Alexis Michalik…je vous pardonne….personne n'est parfait…Nous ne pouvons pas être bon dans tous les domaines… !

Vous l'aurez compris…on ne lit pas uniquement de genre de récit pour son histoire….mais aussi pour s'évader…(ou du moins pour essayer de s'évader) mais pour accompagner les compères Antoine et Laurent….et la non désirée Anna dans leurs aventures rocambolesques…A condition….de savoir les accompagner jusqu'à la fin de leur voyage……Et là…ce n'est pas gagné !....

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1052
Kittiwake
  05 décembre 2019
N'hésitez pas : partez en voyage avec Antoine, Laurent et Anna!
Antoine, beau mec, carrière brillante sur le pont de démarrer, fiancé avec Jennifer, une parfaite jeune femme, Laurent, son vieux copain, apprenti journaliste, breton malgré ce qu'affiche son teint sombre, et Anna la soeurette décomplexée et espiègle : quelle mouche les a piquées ces trois là pour partir à la recherche d'un homme dont ils ont perdus la trace il y a si longtemps.
le père d'Anna et Antoine s'est barré lorsqu'ils étaient enfants, et depuis aucune nouvelle. Sauf que, par un miracle comme la poste sait en faire de temps à autre, le paternel déclaré mort par contumace, avait expédié une carte postale deux ans après on départ, et celle-ci a mis dix-sept ans pour parvenir à destination…
Tout est en place pour que démarre l'aventure : d'étapes en étapes, l'enquête progresse ou régresse, les entraînant toujours plus loin de leurs bases, sur les traces de l'homme aux multiples identités et qui parcourut lui aussi un périple à la recherche de ses racines.
C'est foisonnant, riche, largement illustré de documents historiques, et passionnant; on ne s'ennuie pas une seconde, avec ses trois là, d'autant que la vivacité des dialogues crée une ambiance sympathique. Les personnages sont bien incarnés et on perçoit sans problème l'évolution de chacun au cours de ce voyage initiatique.
Un très bon moment de lecture. le nombre de pages ne doit pas effrayer : ça se lit tout seul.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          851
iris29
  02 septembre 2020
Alors, je vais être franche, je ne connaissais pas du tout Alexis Michalik (ni comme auteur de théâtre à succès , ni comme acteur ) , je pensais qu'il s'agissait du premier roman d'un illustre inconnu ; l'amie qui m' a prêté ce livre ne m'ayant rien dit . (Elle ne doit pas le connaître non plus...) .
Et je trouvais ça très ambitieux comme livre, très "boulimique", car il se passe dans pleins de pays, pleins d'époques et on n'y croise ( outre le trio principal) tout un tas de personnages.
Et ces personnages changent parfois de nom en cours de route, vu qu'ils veulent se la jouer incognito pour leur sécurité.
Très ambitieux, et très "philosophique" , car le roman commence ainsi : " Ami lecteur, avant de pénétrer dans les méandres du récit, je voudrais te poser une question : Qui es-tu ? " .
Et de méandres, il est question ! ( méandres géographiques, méandres historiques, méandres généalogiques... )
Antoine ( 26 ans) a vu son père partir quand il en avait six, et ne jamais revenir. Un jour, alors que sa vie est sur des rails de "normalité, une carte postale vieille de dix-sept ans, signée de son père , arrive dans la boite aux lettres parentale. le tampon est autrichien. Il en parle à son meilleur ami, ils décident de partir à la recherche de son paternel et d'une explication, , accompagnés de la petite soeur, un peu border-line.
Le père ne sera pas au rendez-vous, et sa recherche prend l'allure d'un jeu de piste, ce dernier n'étant jamais dans le pays où on l'attend, les secrets de famille surgissant comme des lapins d'un chapeau d'un magicien, les identités s'empilent comme des poupées russes... L'Autriche nazie, 'ex Allemagne de l'est, l'Arménie, la Turquie, La Nouvelle Calédonie... Ouille ! Je suis en plein décalage horaire...
En Lada, en avion, en train, le trio ne connaîtra pas de coup de mou. Entre deux "leçons d'histoire", ces jeunes gens,fougueux, aiment bien aller danser en boite ou draguer (ou plus si affinités, bien que Antoine soit fidèle à sa copine, jusqu'à un certain point... il faut bien que les corps exultent ), et le tout est "racoleur" et ne cadre pas avec les passages historiques et soulignent le décalage entre les générations d'une même famille et les problèmes géo-politico -historiques...
Et pendant ce temps là, on s'égare, car on s'éloigne de "La quête", du fil conducteur de l'auteur.
Et les voyages de s'enchaîner , Antoine payant pour tout le monde, [on se demande comment il fait, même s'il est sensé avoir des économies, il vit en couple à Paris...], on en perd un peu notre patience, notre attention, notre concentration.
Cela devient d'autant plus indigeste, quand le copain et meilleur ami, décide lui aussi, de partir à la recherche de ses racines, il est d'origine africaine. Trop c'est trop...
Il y a une volonté de dire des choses, une vraie ambition, un côté rocambolesque , aventurier et très sympathique. Il y a quelques très chouettes passages, mais l'ensemble, brassant un peu trop de sujets, m'a parfois laissée sur le chemin .
[ Loin, Loin et sans Lada ! ]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
Bazart
  13 septembre 2019
A la mort de sa mère, Antoine retrouve par hasard une carte postale adressée à celle ci, à son nom de jeune fille et dont l'expédieur, Charles n'est autre que le géniteur d'Antoine, disparu sans laisser d'adresses il ya plus de 20 ans et qui n'a plus donné signe de vie depuis.
Le voilà donc parti sur ses traces en Autrice, et décide d'embarquer avec lui dans une petite voiture sa soeur Anne et son meilleur ami laurent, à la recherche du moindre indice pour retrouver la trace de cet homme mystérieux.
Turquie, Arménie, Allemagne, Géorgie : nos trois compagnons vont suivre un périple assez fou semé d'embuches et de recnontres étonnantes, sur la trace d'une généalogie plus complexe qu'il n'en a l'air.
Ce road trip à 150 à l'heure, à travers les pays d'Europe truffé de références historiques et d'aller retours entre passe ét présent nous laisse peu de doutes: nous sommes bien chez Michalik, le petit prodige du théâtre, qui ne change pas de formule pour sa première tentative de fiction littéraire.
Le lecteur, pas trop regardant sur la véracité de certaines situations et l'épaisseur de certaines ficelles narratives ( le style Michalik passe certainement un poil mieux sur les planches que par écrit) ne boudera pas son plaisir devant l'indéniable talent de conteur d'un Michalik qui transforme en or tout ce qu'il touche .
Il faut dire que l'auteur dramaturge sait y faire pour ne jamais ennuyer son lecteur et rendre attachants tous ses personnages, même ceux qui pourraient irriter en certaines occasions et sait nous livrer un roman d'aventures aussi distrayant que roboratif : bref, après avoir lorgné du coté d'Edmond Rostand, pour son premier long métrage, Mister Michalik prend Alexandre Dumas comme modèle, on a vu pire comme référence!!
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          520
Kawane
  29 février 2020
Voilà, je viens de refermer le livre. ...Etourdie encore par ce voyage ! survoltée où après avoir sauté dans des avions, dans des trains, puis avoir parcouru les contrées de plusieurs pays...fatiguée ! ... J'ai quitté le jeune héros à la poursuite des traces d'un père inscrit " au abonné absent", comme une balle de ping pong, d'indice en indice, il va faire des milliers de kilomètres à bord d'une Lada, en compagnie de sa soeur et de son meilleur ami. de fil en aiguille, il arrive à remonter l'arbre généalogique de la famille, ouvrant ainsi une boîte de Pandore où secrets et non-dits le conduira à se retrouver lui-même et se confronter à sa propre quête identitaire.
Beaucoup de faits historiques sur les guerres des pays traversés, beaucoup de personnages rencontrés. Je m'y suis perdue un peu… à travers leurs nombreuses péripéties ; certes la plume est habile et l'auteur passionnné , les personnages sont pressés, impatients, on ressent le rythme effréné que l'on retrouve dans les mises en scène au théâtre de M. Michalik.
La plume est alerte, le ton enlevé, mais je me suis un peu "noyée " dans les 600 pages...de ce trépidant roman !
Je reste une inconditionnelle de son travail par ses merveilleuses productions théâtrales que j'ai la chance de voir au festival d'Avignon...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          343


critiques presse (2)
LeJournaldeQuebec   16 décembre 2019
Avec ce premier roman plein d’humour et de rebondissements, l’acteur, metteur en scène et scénariste Alexis Michalik signe un pur régal.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Culturebox   04 septembre 2019
Le tout se lit sans difficulté, comme il a été rédigé : d’une traite. On pense d’ailleurs en lisant ce livre qu’il a été conçu comme un synopsis géant dont les dialogues sont déjà pour la plupart écrits. Le prélude à une adaptation cinématographique ?
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (67) Voir plus Ajouter une citation
MasaDreamMasaDream   24 juillet 2021
La jeunesse, disait elle a Sergueï, a cet avantage extraordinaire sur tous ces vieux barons qui croient tout savoir : c'est qu'elle peut devenir tout ce qu'ils n'ont jamais été, et réussir là oû tous ont échoué !
Commenter  J’apprécie          20
ClaudineBClaudineB   25 juillet 2021
Comment avoir l'audace de prétendre être en vie si l'on vit sans oser ?
Commenter  J’apprécie          10
FlambyTipsy57FlambyTipsy57   21 juillet 2021
Des catégories, on peut en discerner trois : les indigènes, les aventuriers et les touristes. Les indigènes, ou locaux, sont ceux qui vivent à l'endroit visité, ou qui semblent y vivre. En général, ils passent un temps conséquent dans une seule ville, leur base - soit pour le travail, soit pour le plaisir. Ils ont le temps. Ils s'installent, ils adoptent les coutumes, apprennent la langue, se fondent dans la masse. On ne saurait dire depuis combien de temps ils sont là, ou combien de fois ils sont venus. Ils connaissent la vieille ville, les meilleurs restaurants, les meilleurs commerces, les recoins les plus secrets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FlambyTipsy57FlambyTipsy57   21 juillet 2021
Parce qu'aujourd'hui, il a conscience de l'exacte immensité de la planète, il sait qu'il n'y a pas un grand précipice derrière les océans, il connaît la population exacte de son village, de sa région, de son pays, du monde entier, et paradoxalement, il se sent perdu.
Commenter  J’apprécie          10
MasaDreamMasaDream   20 juillet 2021
Le voyage est une fuite en avant. L'homme a fui un territoire dans l'espérance de cieux plus cléments ailleurs, l'homme a fui certains mammouths trop agressifs, certaines tribus trop belliqueuses, certaines femmes trop pressantes que sais-je ?
L'homme, lâche par définition, a conquis le monde par accident
Commenter  J’apprécie          11

Videos de Alexis Michalik (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexis Michalik
L'Art bouleversé. Plus de 20 artistes se racontent en live de 17h à 00h !
Ecouter, soutenir, aimer les artistes. S'enrichir de leurs expériences… L'actuelle pandémie et les légitimes contraintes sanitaires qu'elle provoque les a durement éprouvés dans leur travail, leur capacité de création, leur imaginaire peut-être et leurs relations, sûrement, au public. Télérama et le CENTQUATRE-PARIS se sont associés pour leur donner la parole sur ce qu'ils vivent aujourd'hui et comment ils le vivent.
Avec
Mathieu Amalric Bartabas Samuel Benchetrit Rachida Brakni Camille Chamoux Matali Crasset Vincent Delerm Nicola Delon Laurence Equilbey Jacques Gamblin Nicole Garcia Barbara Hannigan Kaori Ito Christiane Jatahy Eva Jospin JR Maylis de Kerangal Helena de Laurens Edouard Louis Vincent Macaigne Alexis Michalik Tommy Milliot Vanessa Paradis Suzane ...
+ Lire la suite
autres livres classés : road tripVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
499 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre

.. ..