AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Carll Cneut (Illustrateur)
ISBN : 2211057969
Éditeur : Pastel (12/10/2000)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Les fées devaient toujours être gentilles. Et propres.
Manger leur tarte sans faire de miettes.
Boire le thé sans renverser.
Porter une robe sans tache.
Raconter de leur voix mielleuse des histoires douces et tendres.
Et, de temps en temps, agiter leur baguette magique.

Marine trouvait les fées terriblement ennuyeuses.
Malheureusement, elle en était une ...

.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
LunaZione
  31 octobre 2016
Ces derniers temps, je me suis vue confier une mission de la plus haute importance par La petite soeur : lui rapporter des livres jeunesses de la bibliothèque d'Angers qu'elle a vu dans ses livres d'instit'… Mission hautement délicate puisque la liste en question n'est pas un exemple d'organisation et que la bibliothèque Toussaint encore moins (à comprendre que le titre des sections de rangement sur internet ne sont visiblement pas les mêmes que sur place et que vous pouvez dire adieux au classement alphabétique dans le coin des bouts de choux). Bref, une heure plus tard, je revenais en conquérante avec 6 livres, donc 5 de trop quand on écoute La petite soeur (#mercibeaucoup).
Du coup, pour me récompenser de cette chasse au trésor difficile, je me suis dit que je n'étais pas trop vieille pour lire ces histoires qui se devaient d'être toutes mignonnes et ai commencé par La fée sorcière qui m'alléchait par son titre contradictoire et sa couverture bleue (#challengebookineursencouleurs).
Effectivement, l'histoire est mignonne et je comprends parfaitement Marine : à choisir entre les deux je prendrais les sorcières (mais avec les jolies robes propres, hein !). La fin m'a beaucoup plu puisqu'elle se termine sur une jolie entente cordiale. Il faut dire aussi que la maman de Marine - une fée – n'est pas franchement ravie que sa fille veuille devenir une sorcière mais elle la laisse faire ses propres expériences et fini par comprendre et accepter son choix. Personnellement, je trouve que c'est une jolie morale à l'histoire.
J'ai trouvé les dessins très jolis. Les personnages ne sont pas très beaux mais, après tout, qui a dit que les fées et les sorcières devaient avoir un visage humain ? J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié le fait que la plupart des personnages soient bien en chair : on voit souvent les fées comme des petites choses délicates, du coup, ça casse agréablement le mythe. Les couleurs sont douces, le texte épuré et doux… Les pages se tournent toutes seules.
Une jolie découverte.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
nekomusume
  08 juillet 2012
Un monde où les petites filles dont la maman est fée et qui deviennent fées.
Un monde où les petites filles dont la maman est sorcière et qui deviennent sorcières.
Mais que se passe-t-il quand une petite fille fée ne veut pas être toujours très sage, mignonne, propre... elle s'enfuie pour devenir sorcière parce que lorsqu'on est sorcière on peut se salir, jouer et voler...
Un conte poétique sur la sagesse des enfants, la différence et la nécessité de ne pas être parfaite.
à mettre entre les mains de toutes les petites filles... et de leurs mamans
Commenter  J’apprécie          70
EnidAman
  14 février 2018
Un conte de fées moderne sur l'affirmation de soi. Une splendide métaphore universelle d'une petite fée qui veut devenir une sorcière.
Parce que les sorcières font des choses qui lui plaisent beaucoup plus. Pour devenir sorcière elle va s'éloigner de sa maman. Alors qu'elle vit une phase d'émerveillement et de fierté au début de sa vie de sorcière, sa maman va progressivement lui manquer. L'amour filial sera plus fort que tout, et sans chercher à se convaincre ni l'une ni l'autre de changer, elles s'accepteront mutuellement telles qu'elles sont, tout en faisant chacune des efforts pour faire plaisir à l'autre sans jamais oublier qui elles sont.
Une métaphore valable pour toutes les manières de s'affirmer. Dès lors que l'enfant n'est pas tout à fait à l'aise dans le moule qui lui est offert, moule tant social que familial. Que ce soit à cause des stéréotypes sexuels, de l'hétéronormativité, des attentes parentales, d'une culture sociale ou religieuse, etc. Ce livre parlera à tout enfant qui voudra sortir peu ou franchement de chemin tracé pour lui. Pour les autres, il leur rappellera que s'éloigner de ce chemin est possible.
Les illustrations sur fond de ton rouge et rose sont très chaudes et enveloppantes. le format à la française de cet album renforce le côté traditionnel et contribue à nous donner à voir un conte de fées qui semble avoir le potentiel de traverser les époques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
RazKiss
  24 janvier 2018
Le titre et la superbe couverture florale de cette nouvelle édition ont attisé ma curiosité...
Marine est une petite fée qui rêve d'être sorcière. Elle est terriblement déçue d'avoir reçu une baguette magique pour son anniversaire, elle n'avait d'yeux que pour les patins à roulettes. Mais d'après sa mère, ce n'est vraiment pas digne d'une fée. A la suite d'une grosse dispute, Marine rejoint le bois des sorcières, où elle se sent comme un poisson dans l'eau...
Cette histoire sur la différence et l'affirmation de soi me plaît évidemment beaucoup. Je suis également admirative du style d'illustration, du contraste entre les tons rouges/roses de certains éléments et le bleu très sombre du bois. Par contre, je trouve que les visages des personnages ne sont pas très expressifs, ce n'est pas toujours cohérent avec les émotions décrites dans le texte.
Vous cherchez un conte moderne pour enfants rebelles ? le voici !
Commenter  J’apprécie          20
gl622
  30 octobre 2017
Un bel album aux illustrations étranges et belles, évoquant presque les motifs d'un tissu à certaines pages. On y aborde le thème de la différence sous l'angle des contes de fées : une petite fée aimerait bien être aussi un peu sorcière. Sa maman n'est pas du tout d'accord mais elle finira peut-être par cheminer de son côté aussi.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
boumabouma   08 juin 2017
Les fées devaient toujours être gentilles. Et proprettes. Manger leur part de gâteau sans faire de miettes. Boire le thé sans renverser. Porter une robe sans tache. Raconter de leur voix mielleuse des histoires douces et tendres.
Et, de temps en temps, agiter leur baguette magique. Marine trouvait les fées terriblement ennuyeuses. Malheureusement, elle en était une.
Marine aurait préféré être une sorcière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
>Littérature des langues germaniques. Allemand>Autres littératures germaniques>Littérature néerlandaise (126)
autres livres classés : sorcièresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1024 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre