AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2710702533
Éditeur : Sand & Tchou (01/10/2001)

Note moyenne : 4/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Il y a eu Brassens. Ses vieux costumes de velours côtelé, son regard bourru, cet air de frère sur qui on peut compter.
Ses bancs publics, son chat, son arbre sa mauvaise réputation, ses copains, son auvergnat et pauvre Martin, on aimait l'entendre quand il en parlait.
Puis il y a eu Georges, le philosphe, le sage. Il a tout accepté de la vie, Georges. La pauvreté comme la gloire, les joies comme les maladies. Puis la mort. Sans révolte, sans peur, sans... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Florel
  25 mai 2012
Le livre est super agréable à lire, le seul bémol le format. Beaucoup trop grand et donc pas très pratique. XD
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
evannaevanna   15 novembre 2017
L'année 1945 est une charnière dans l'existence de Georges Brassens. A cett époque en effet, il abandonne cette idée qu'il avait, chevillée au corps, de faire une carrière poétique. Car, jusque là, c'est poète qu'il voulait être. Entre 1940 et 1945, s'il a effectivement écrit une centaine de chansons, c'est plus de 400 poèmes qui n'ont aucun rapport avec les textes de ses chansons, qu'il a couché sur les feuilles de ses cahiers. De même qu'il devait, en partie, sa vocation de poète à sa rencontre, au collège de Sète, avec Alphonse Bonnafé, il lui devra d'y renoncer : "J'ai été tenté par la poésie, seule. Et c'est Bonnafé, que j'ai continué à voir au sortir du collège, qui, après avoir lu mes vers, m'a dit que c'était sans intérêt. Mes poèmes de cette époque présentaient quelque intérêt, bien sûr, mais je dégorgeais, comme on le fait souvent à cet âge-là, tout ce que j'avais avalé. Je transformais en miel ce que j'avais butiné. Tandis qu'après, avec le temps, je les ai arrangés avec ma sauce personnelle, et après, Bonnafé a changé d'avis. Mais, grâce à lui, je n'ai pas continué sur ce qui était alors une mauvaise voie, la poésie." Signe avant-coureur de cette prise de conscience, il avait écrit en 1944 à son ami Larue resté en Allemagne : "Je sens que si je pouvais me donner la peine, je deviendrais un grand écrivain car j'ai des tas de choses dans le crâne. Mais je ne peux et ne pourrai jamais les écrire. La chanson, voilà mon destin, c'est court et facile." (p. 65)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Martin Monestier (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martin Monestier

Livre / Book LES MONSTRES - Martin Monestier (Cherche Midi)
La librairie La Petroleuse (http://www.la-petroleuse.com) presente LES MONSTRES - HISTOIRE ENCYCLOPEDIQUE DES PHENOMENES HUMAINS de Martin Monestier ...
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie: artistes et sportifs (789)
autres livres classés : Quartier MontmartreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
388 lecteurs ont répondu
Thèmes : anatomie , bande dessinée , géographie , géopolitique , littérature , musique , société , sport , zoologieCréer un quiz sur ce livre