AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020144407
236 pages
Éditeur : Seuil (02/01/1992)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Il faut essayer de connaître la connaissance, si nous voulons connaître les sources de nos erreurs ou illusions. Or la connaissance est l'objet le plus incertain de la connaissance philosophique et l'objet le moins connu de la connaissance scientifique. Qu'est-ce qu'un cerveau qui peut produire un esprit qui le connaît ? Qu'est-ce qu'un esprit qui peut concevoir un cerveau qui le produit ? Qu'est-ce qu'un esprit/cerveau qui ne saurait penser sans un langage et une c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   26 mars 2020
À la place du fondement perdu, il n'y a pas le vide, mais une "vase" (Popper) sur laquelle s'élèvent les pilotis du savoir scientifique, une "mer de boue sémantique" (Mugur-Schachter) à partir de quoi émerge le concevable. Ni le doute ni la relativité ne sont désormais éliminables.
Commenter  J’apprécie          20
DubsjpDubsjp   16 août 2020
Le mythe est inséparable du langage et, comme Logos, Mythos signifie à l’origine parole, discours.
Ils naissent ensemble du langage, puis se distinguent ; Logos devient le discours rationnel, logique et objectif de l’esprit pensant un monde qui lui est extérieur ; Mythos constitue le discours de la compréhension subjective, singulière et concrète d’un esprit qui adhère au monde et le ressent de l’intérieur. Puis, Mythos et Logos se sont opposés, Mythos apparaissant au Logos comme fable et légende dépourvues de vérité, Logos apparaissant au Mythos comme abstraction décharnée, extérieure aux réalités profondes.
(page 158)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DubsjpDubsjp   07 août 2020
Lorsque la pensée découvre le gigantesque problème des erreurs et des illusions qui n’ont cessé (et ne cessent) de s’imposer comme vérités au cours de l’histoire humaine, lorsqu’elle découvre corrélativement qu’elle porte en elle-même le risque permanent d’erreur et d’illusion, alors elle doit chercher à se connaître. (introduction - page 9)
Commenter  J’apprécie          00
DubsjpDubsjp   07 août 2020
Notre science a accompli de gigantesque progrès de connaissance, mais les progrès mêmes de la science la plus avancée, la physique, nous approchent d’un inconnu qui défie nos concepts, notre logique, notre intelligence, et nous posent le problème de l’inconnaissable.
(introduction - page 10)
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Edgar Morin (86) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edgar Morin
A 70 ans, elle dit avoir l'impression d'être dans un "sas", pas encore atteinte par les conséquences de l'âge mais portant les cicatrices de la vie. Laure Adler, productrice de L'Heure bleue sur France Inter, essayiste, biographe de Marguerite Duras, d'Hannah Arendt, ou de Charlotte Perriand, nous parle de ce bel âge qu'est la vieillesse.
Cinquante ans après "La Vieillesse", de Simone de Beauvoir, elle nous emmène en voyage dans ce pays que nous connaîtrons tous. Avec "La Voyageuse de nuit" (Grasset), elle mêle souvenirs personnels, textes de grandes figures – de Marguerite Duras à Proust, en passant par Edgar Morin, - et réflexions sur notre temps.
+ Lire la suite
autres livres classés : epistemologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
328 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre