AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Corinne Atlan (Traducteur)
EAN : 9782264036292
224 pages
10-18 (06/02/2003)
3.95/5   1631 notes
Résumé :
« Ceux qui ont aimé les précédents livres de Murakami reconnaîtront la satire sociale sous le masque de l'auto-dénigrement et ce ton impassible qu'utilise habituellement l'auteur. Pour sa dimension intime, ce roman est sans doute le plus émouvant de tous. »
The Boston Sunday Globe

Célébré dès les années quatre-vingt comme une pop star littéraire au Japon, considéré comme l'un des plus grands noms de la littérature japonaise contemporaine, Haruk... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (188) Voir plus Ajouter une critique
3,95

sur 1631 notes

andman
  11 février 2013
Si vous êtes fan de jazz, de blues et qu'en plus vous aimez les belles histoires d'amour, dirigez vous « Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil ».
Hajime est jeune père de famille et propriétaire d'un club de jazz à Tokyo ; il adore Duke Ellington, Bing Crosby, Nat King Cole …
Un soir de pluie, une jeune femme d'une étonnante beauté s'assied tranquillement au comptoir et commande un daïquiri. Hajime ne réalise pas immédiatement qu'il a devant les yeux Shimamoto-san son amour d'enfance.

Voici une petite suggestion :
Procurez-vous en même temps que le livre, l'excellent CD de jazz « Voyage » de la chanteuse coréenne Youn Sun Nah sur lequel elle interprète entre autres « Calypso Blues » de Nat King Cole.
Lors des nombreux passages du roman qui se déroulent dans le club de jazz, mettez en fond sonore la voix sublime de Youn.
Un moment de lecture de pur bonheur !
Commenter  J’apprécie          9911
Bookycooky
  24 juillet 2015
Premier livre de Murakami,que je lis, un auteur que je n'ai jamais pu approcher,bien que deux autres de ses livres traînent dans ma pile à lire depuis un bon bout de temps.
Hajime est enfant unique,à douze ans il rencontre sa petite voisine Shimamoto-san,également fille unique.Avec elle, ce sera la découverte des premiers frissons, de la musique(Nat King Cole chantant "South of the border"), des livres..., une complicité qui va le marquer à vie -"c'était la menotte tiède d'une fille de douze ans.Mais il y avait, rangés a l'intérieur de ces cinq doigts et de cette paume comme une malette d'échantillons,tout ce que je voulais et tout ce que je devais savoir de la vie"-.Mais leurs chemins vont se séparer, jusqu'à qu'un jour, vingt-cinq ans plus tard, elle refasse surface dans sa vie.....une vie qu'il a passé à l'attendre.
Une très belle histoire d'amour,sensible et sensuelle, où l'auteur pose nombre de questions existentielles sur l'ambiguïté de la vie et notre propre ambiguïté en tant qu'humain: Y-a-t-il un destin ou non ?("L'orientation de nos vies tient vraiment à peu de choses") / Où finit la réalité,où commence l'imagination? ,le narrateur a un doute permanent sur la perception de ce qu'il est en train de vivre ou de ce qu'il a vécu / Qu'est-ce-qu'au fond aimer,un fantasme?une réalité ? / Est-ce-qu'on change avec le temps,où reste-t-on au fond toujours le même ?....
Au premier abord sa prose plate m'a semblée anodine,j'attendais un style plus sophistiqué,mais finalement ca m'a plue.
Un très bon livre,lu d'une traite et beaucoup aimé!
Je remercie Ambages qui m'a poussée à lire ce premier Murakami.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          791
cicou45
  08 juillet 2012
Etant donné que j'aime beaucoup la littérature japonaise, et principalement celle de Haruki Murakami, je me suis laissée tentée par cet ouvrage et je peux vous dire que, ô combien! je ne regrette pas mon choix.
L'histoire se déroule au Japon et débute dans les années '60, c'est celle de deux adolescents de douze ans qui sont tous "des enfants uniques", ce qui les place en marge de leurs camarades de classe et va les inciter à se rapprocher l'un de l'autre. Lui s'appelle Hajime et elle Shimamoto-San qui, en plus d'être une enfant unique, possède une autre particularité qui la distingue des autres, c'est ce qu'elle appelle son handicap, sa jambe boiteuse. Mais Hajime, lui, ne semble pas s'en soucier car auprès d'elle, il n'a pas besoin de jouer un rôle, il peut être vraiment lui. Ensemble, ils écoutent énormément de musique classique et n'ont pas toujours besoin de se parler pour se comprendre. C'est ce que l'on pourrait appeler, dans le monde adulte, avoir trouvé son âme-soeur ? Mais, peut-on vraiment trouver l'âme-soeur lorsque l'on n'a que douze ans et encore toute la vie devant soi ?
C'est ce que Murakami nous invite à découvrir dans ce roman, vu à travers les yeux de Hajime qui est le narrateur de celui-ci. Il nous narre sa vie d'avant sa rencontre avec Shimamoto-San, sa vie d'après et surtout sa vie sans elle.
Un roman magnifique, extrêmement bien écrit et laissant le lecteur de construire sa propre fin. A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          763
FredMartineau
  18 août 2019
Pour l'instant, je n'ai jamais été déçu par Haruki Murakami. En attendant l'orage, j'ai passé le dimanche avec Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil. J'ai replongé avec bonheur dans ses histoires qui oscillent entre deux réalités sans qu'il livre la clé, laissant au lecteur le soin de construire sa fin et de choisir son univers. Le thème traité est assez commun, les premiers amours contrariées qu'on oublie et qui ressurgissent parmi les souvenirs lorsqu' arrive le temps du premier bilan sur sa vie ou sur son couple...La variation qu'il propose m'a fait passer un bel après-midi...
Commenter  J’apprécie          653
sandrine57
  11 juin 2022
Fils unique, Hajime mène une enfance solitaire jusqu'à ce qu'il rencontre Shimamoto-son. Comme lui, elle n'a ni frère, ni soeur, et une légère claudication l'isole de ses camarades. Coup de foudre amical ou amoureux, quoi qu'il en soit ils deviennent inséparables, se comprennent sans se parler, écoutent de la musique classique, échangent regards et frôlements de mains. Ils ont douze ans à peine et la vie va les séparer.
Si Hajime n'a jamais oublié Shimamoto-san, il a rencontré d'autres filles, brisé des coeurs, pour finir par se marier avec la gentille Yukiko. A trente ans passés, il est enfin heureux, amoureux de sa femme, père de deux adorables petites filles et propriétaire de deux clubs de jazz. Mais un soir, une superbe femme vient s'assoir au bar d'un de ses clubs. C'est Shimamoto-san…
Histoire d'amour, le premier, le grand, l'inoubliable, Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil est un roman envoûtant, hypnotique qui se lit d'une traite, bercé par les notes de jazz de Duke Ellington.
Il y est question de sentiments, de destins, de parcours et de choix de vie et, bien sûr, de la force de l'amour. Enfantin, platonique, passionnel, érotique, sexuel, l'amour qui peut être doux, tendre mais aussi irrationnel, violent et destructeur.
Hijame, quand il revoit celle qui n'a jamais quitté ses pensées, est prêt à remettre en cause toute sa vie d'adulte, à faire voler en éclats son mariage, sa famille, son confort professionnel.
Comme d'habitude, Murakami joue avec ses thèmes de prédilection : les amours adolescentes, malheureuses, impossibles, le fil du destin, la vie et la mort. Comment fait-il pour ensorceler son lecteur en racontant des histoires souvent banales, sur un rythme lent et d'une écriture sans relief particulier ? C'est là tout le mystère, et le secret, d'un auteur magique, toujours captivant. L'histoire d'Hijame fidèle à son premier amour et de Shimamoto-san la mystérieuse, n'échappe pas à la règle et l'on suit tête baissée cet homme ordinaire dans sa quête de bonheur et dans les tourments de son amour obsessionnel et insensé. Magnifique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          549

Citations et extraits (186) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   05 juillet 2012
"A cette époque-là, je ne savais pas encore qu'un jour je la blesserais irrémédiablement. Je ne savais pas que parfois un être humain peut en blesser un autre, par le seul fait d'exister et d'être lui-même."
Commenter  J’apprécie          1280
FleurFleur   15 juillet 2008
Pour certains faits, on détient la preuve tangible qu'ils ont eu lieu. Notre mémoire et nos impressions sont trop incertaines, trop générales pour prouver à elles seules leur réalité. Jusqu'où des faits que nous tenons pour certains le sont-ils? A prtir d'où deviennent-ils seulement des faits que nous tenons pour "réels"? Dans la plupart des cas, il est impossible de faire la différence. Pour nous assurer que ce nous considérons comme la réalité l'est bien, nous avons besoin d'une autre réalité qui nous permette de relativiser et qui, elle-même, a besoin d'une autre réalité pour lui servir de base. Et ainsi de suite, jusqu'à créer dans notre conscience une chaîne qui se poursuit indéfiniment. Il n'est sans doute pas exagéré de dire que c'est dans le maintien de cette chaîne que nous puisons le sentiment de notre existence réelle. Mais que cette chaîne vienne à être brisée, et immédiatement nous sommes perdus. La véritable réalité est-elle du côté du chaînon brisé, ou du côté où la chaîne se poursuit?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
art-bsurdeart-bsurde   10 avril 2013
Je la regardai en silence, sans bouger.
Dans l'urne, des cendres blanches. Shimamoto-san les renversa dans sa paume gauche, avec précaution, attentive à ne pas en répandre par terre. Le contenu de l'urne remplissait à peine le creux de sa main. Je me demandai de quoi, de qui, pouvaient bien provenir ces cendres. Comme c'était un après-midi sans vent, elles demeuraient sagement dans sa main. Shimamoto-san replaça l'urne vide dans la pochette en tissu, puis dans son sac, prit un peu de cendre sur le bout de son index, la lécha. Ensuite elle me regarda et essaya de sourire. Sans succès. Son index était encore posé sur ses lèvres.
Je la vis s'accroupir près du fleuve pour y laisser glisser les cendres. La petite poignée de fine poussière disparut en un clin d’œil au fil de l'eau. Shimamoto-san et moi, debout au bord du fleuve, suivîmes un moment des yeux la direction du courant. Puis ma compagne considéra sa paume quelques instants avant de laver dans la rivière les résidus de cendre encore collés à sa main et de remettre ses gants.
- Tu crois qu'elles vont vraiment couler jusqu'à la mer ? demanda-t-elle.
- Peut-être.
Cependant, je n'avais aucune certitude. La mer n'était pas toute proche. Les cendres pouvaient rester bloquées dans une flaque d'eau avant de l'atteindre, mais sans doute une petite partie, si infime soit-elle, atteindrait-elle le but.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Cricri124Cricri124   08 juillet 2020
Son visage me captivait. Il y avait dans son expression – je ne le découvris bien sûr que beaucoup plus tard, en y réfléchissant – quelque chose de sensuel et d’attirant, comme si elle enlevait doucement une à une de fines couches de peau autour d’un cœur. Aujourd’hui encore, je me rappelle parfaitement la légère lumière perceptible au fond de ses prunelles et sur ses lèvres fines, accompagnant ses moindres changements de physionomie, comme la flamme d’une petite bougie vacillant à l’extrémité d’une salle obscure.

[Chapitre 1]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
araucariaaraucaria   23 novembre 2016
Je suis né le 4 janvier 1951. La première semaine du premier mois de la première année de la seconde moitié du XXe siècle. Cette date de naissance significative me valut d'être prénommé Hajime, ce qui signifie "commencement". Cela mis à part, aucun événement notable n'accompagna ma venue au monde. Mon père était employé dans une société de courtage, ma mère était une ordinaire femme au foyer.
Commenter  J’apprécie          290

Videos de Haruki Murakami (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Haruki Murakami
Pierre Földes a choisi d'adapter six nouvelles de l'écrivain Haruki Murakami dans son film d'animation "Saules aveugles, femme endormie". Pour conserver l'atmosphère de fantastique décalé et de mélancolie, Földes enchevêtre les histoires et suit le parcours de quatre personnages après le tremblement de terre et le tsunami qui ont touché le Japon en 2011.
#harukimurakami #littérature #animation
________ Prenez place à La Grande Table pour rencontrer d'autres personnalités qui font l'actualité de la culture https://www.youtube.com/playlist?list=PLKpTasoeXDrpsBVAaqJ_sANguhpPukaiT ou sur le site https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie
Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : japonVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox