AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

David Sala (Illustrateur)
EAN : 9782092513156
177 pages
Éditeur : Nathan (08/03/2007)
3.27/5   15 notes
Résumé :

Lili Rigosi, adjudant-chef de la brigade de gendarmerie de Sponge, enquête sur le meurtre de David, vingt-six ans. Dans la main droite de la victime, le meurtrier a laissé une pièce d'échecs : un fou.

Léo, quinze ans, livre dans son journal intime son amour pour Marlène. Il y dit aussi le harcèlement qu'il subit de la part d'un trio de rappeurs adolescents : Diesel, Sugar et Love Me.

Petit à petit, Lili mène ses recherches... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
zazimuth
  08 novembre 2018
J'ai bien aimé ce roman policier qui met en scène une vengeance.
Le récit alterne les chapitres qui racontent le quotidien d'un adolescent élevé par sa mère avec son père en prison, qui est victime de harcèlement scolaire (mais aussi à l'extérieur car il vit dans une petite ville tout comme ses harceleurs) à cause de ça, et les chapitres 15 ou 20 ans plus tard qui suivent l'inspecteur Lili Rigosi, nouvellement nommée à la tête de la brigade de Sponge, cette petite ville qu'elle avait quitté à l'âge de 15 ans. Dès les premiers jours, elle est confronté à un crime étrange avec mise en scène par le meurtrier, ambiance "échec et rap".
J'ai trouvé ça intelligemment mené même si on peut se douter des liens entre les deux bien que les noms et surnoms ne soient pas explicités tout de suite.
Un polar plutôt fort.
Commenter  J’apprécie          110
Ichirin-No-Hana
  04 octobre 2014
Un policier jeunesse très bien écrit.
On devine très rapidement comment les deux points de vus vont se rencontrer, mais je pense que l'intérêt de ce livre n'est pas là mais plutôt dans le fait que l'auteur exprime parfaitement la violence à l'école et ses conséquences. C'est donc un petit roman que je conseillerai.
Commenter  J’apprécie          70
alexf
  09 août 2018
Lili Rigosi, adjudant-chef de la brigande de gendarmerie de Sponge, enquête sur le meurtre de David. Dans la main droite de la victime, le meurtrier a laissé une pièce d'échecs : un fou. Léo, 15 ans, livre dans son journal intime son amour pour Marlène. Il y dit aussi le harcèlement qu'il subit de la part d'un infernal trio de rappeurs adolescents. Petite à petit, Lili mène ses recherches. Petit à petit, Léo s'enfonce dans la souffrance. Deux histoires en parallèle qui racontent un destin en marche.
6e-5e
Bonne intrigue mêlant présent de l'enquête de Lili et le passé de Léo.
Commenter  J’apprécie          40
paulinepo
  15 janvier 2008
2 histoires en parallèlle : un adolescent malmené par un trio infernal.
Dans la même ville, une jeune commissaire de police en prise avec une affaire de meurtre : 1, puis 2, puis 3.
Le dénouement est étonnant!
Commenter  J’apprécie          70
Collobertpdb
  14 octobre 2019
Echec et rap
Ce livre, je vous le recommande si vous aimez les enquêtes policières, c'est à lire absolument. Ce livre est merveilleux. le lecteur peut s'imaginer sur les scènes de crimes. le livre raconte qu'il y a un meurtrier de petite taille qui assassine des rappeurs et quand il repart, il laisse une pièce d'échec. La police se pose des questions. Pourquoi assassine t-il des rappeurs et pourquoi il laisse une pièce d'échec ?
Dans l'histoire, il y a trois meurtres. le premier est mort d'une balle dans la tête. La police de la ville commença une enquête. La chef de la brigade était une femme qui était appliquée dans son travail, elle voulait prouver qu'une femme pouvait faire un métier d'homme.
J'ai apprécié le roman car l'histoire est captivante.
T.C
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Lecturejeune   01 septembre 2007
Lecture jeune, n°123 - Une enquête est ouverte à Sponge après l’assassinat de David Legal, un jeune homme de 26 ans retrouvé mort avec une pièce d’échec à la main. Lili Rigosi, fraîchement nommée adjudant-chef de la brigade, mène l’enquête aux côtés de Vlad, son grand amour. Le premier chapitre fait l’effet d’un coup de poing dans le ventre. La singularité du meurtre happe le lecteur, d’autant que le suspect, qui semble être un adolescent, s’inspire d’un fait divers ancien. La narration s’articule autour de deux histoires parallèles qui finissent par se rejoindre : l’enquête de Lili Rigosi et le journal intime de Léo, 15 ans, victime d’un groupe de rappeurs et joueur d’échecs hors pair. Ce roman policier de Jean-Paul Nozière, très habilement mené, devrait toucher les jeunes lecteurs. Il décrit avec force l’engrenage de la persécution, de la folie et de la vengeance. Sonia Seddiki
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleilpetitsoleil   06 juillet 2015
Elle relut le rapport de Vlad. Ce dernier disposant d'une mémoire phénoménale, elle ne craignait pas que des oublis ou des erreurs existent dans la relation de leur entretien avec le couple voisin de Legal [la victime du meurtre], mais elle tenait à en connaître le contenu par cœur.
Ainsi, elle ne consulterait pas ses notes pendant la réunion et surtout, si le proc' téléphonait, elle répondrait sans hésiter à ses questions.

Lurçat méprisait les gendames, jugés a priori incapables de diriger une enquête criminelle, il méprisait Sponge et toutes les petites villes jugées comme des trous infects peu propres à servir sa carrière, et pour faire bon poids, il méprisait aussi les femmes qui occupaient, selon ses propres termes, des postes "d'homme".

Lili, femme gendarme dirigeant la brigade d'un "trou infect", cumulait donc les handicaps, mais elle n'avait pas l'intention de supporter la morgue de Jean-Baptiste Lurçat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
petitsoleilpetitsoleil   06 juillet 2015
Lili jeta la lettre dans la boîte en haussant les épaules. Pas de signature, sinon un dessin représentant une pièce d'échecs, une reine (...)

Lili consulta sa montre. 23h30. Elle devait absolument dormir, maintenant.
Le téléphone sonna. Lili tressaillit. Le téléphone, aux alentours de minuit, indiquait un pépin.
Elle décrocha.
- Chef, claironna la voix de Marc Balu, le permanencier de cette nuit-là, il faut que vous descendiez. On a un os. Un assassinat rue Molière. Vlad vous attend pour les constats.

(...) Deux gendarmes de la brigade barraient l'accès à l'immeuble, six étages plus bas.
(...) L'immeuble, réveillé, grondait de rumeurs extravagantes.
Un assassinat. Non, plusieurs. Une prise d'otage. Un attentat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
petitsoleilpetitsoleil   06 juillet 2015
- Lili, venez voir, répéta Vlad, puis il recommença, retrouvant le tutoiement naturel qu'il employait lorsqu'ils n'étaient que les deux.
- Lili, viens voir ce que j'ai trouvé.

L'adjudant-chef Lili Rigosi se retourna.
Elle s'aperçut que Vlad se tenait accroupi auprès du cadavre.
La main droite de la victime, jusque-là fermée et posée sur le ventre, s'était ouverte en tombant le long du corps.
Elle contenait un objet. Lili s'approcha. Une pièce d'un jeu d'échecs. Un fou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
petitsoleilpetitsoleil   06 juillet 2015
Une canicule épouvantable régnait depuis trois jours.

Elle préfigurait les futures catastrophes climatiques, déclaraient certains scientifiques, avec des regards ricanants qui disaient "depuis le temps qu'on tire en vain la sonnette d'alarme !"

D'autres, moins pessimistes, constataient que la même canicule avait asséché les rivières et les lacs, dix ans auparavant, sans que l'espèce humaine n'ait disparu pour autant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
petitsoleilpetitsoleil   06 juillet 2015
Elle contourna Vlad afin de retourner dans l'appartement.
Son adjoint évitait de poser les yeux sur les taches de sang.
Son visage récupérait à peine un semblant de couleur. La poitrine de Lili se contracta. Vlad ne serait jamais un bon flic. La violence et la mort lui faisaient horreur. La tristesse du regard de Vlad indiquait qu'il ne s'habituerait jamais à l'inhumanité de certains hommes.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Jean-Paul Nozière (1) Voir plusAjouter une vidéo

Jean Paul Nozière : Bye bye Betty
Depuis le café le Rostand, à Paris, Olivier BARROT présente le livre de Jean-Paul NOZIERE "Bye-bye betty". Un roman publié aux éditions Gallimard dans la collection Scripto.Photo de Jean Paul NOZIERE.
autres livres classés : vengeanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QCM Rien qu'un jour de plus dans la vie d'un pauvre fou de Jean-Paul Nozière

Complétez la phrase: Nourredine Hallack est

un fou
un gendarme
un passeur qu'Alice a rencontré
un mirage

5 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Rien qu'un jour de plus dans la vie d'un pauvre fou de Jean-Paul NozièreCréer un quiz sur ce livre