AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253024570
Éditeur : Le Livre de Poche (01/02/1994)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Quatrième de couverture : Tout le monde connaît Voltaire. Chacun a sur lui son idée pour ou contre : c'est la même. Quand on s'approche de lui, tout est clair. Quand on s'enfonce dans sa vie, le foisonnement des faits, les pirouettes du personnage, ses' contradictions, ses escamotages donnent le vertige.
Il fallait, m'a-t-il semblé, prendre un bout de rôle dans ce fascinant opéra-bouffe qui ;a occupé pendant près d'un siècle la scène européenne; il fallait jo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Guillaume17
  18 avril 2019
Magnifique biographie approfondie aussi bonne que celle de Talleyrand du même auteur
Commenter  J’apprécie          50
andreepierrette
  21 août 2015
très gros livre dont je lis des passages, et ne pourrai pas faire de critique, évidemment., mais je lis quelques pages le soir, pour réfléchir. .
Commenter  J’apprécie          30
thierrygibert
  22 mars 2018
une belle fresque sur cette aventure que fut la vie de Voltaire
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JcequejelisJcequejelis   29 juin 2013
En juin 1778, quelques jours après la mort de son oncle (Voltaire), Mme Denis fit visite à Mme du Deffand... (qui) nota les paroles de l'héritière au sujet des livres et des papiers de Voltaire : "C'est en effet bien précieux, disait Mme Denis. Je vendrais tout mais je suis résolue à ne pas m'en défaire." C'est la première chose qu'elle vendit ! Il est vrai que l'acquéreur s'appelait Catherine II, impératrice de toutes les Russies. La bibliothèques de Ferney n'était pas très considérable, de 6 000 à 7 000 volumes, mais tous annotés, truffés de corrections, de réflexions les plus vives. Ce n'étaient pas des ouvrages de bibliophiles mais des instruments de travail et traités comme tels. Fort curieux à étudier, non pour eux-mêmes, mais pour celui qui les avait utilisés ; déchiquetés, refondus, Voltaire avait fait de ses livres des sortes de "digest". Il lisait avec des ciseaux et de la colle et réduisait un volume énorme à quinze, ou vingt ou cinquante pages essentielles qu'il faisait relier. Rabelais était ramené au dixième de son volume. La bibliothèque était une sorte de "Temple du Goût". Il griffonnait dans les marges et les interlignes ; parfois, il intercalait des feuillets avec du pain à cacheter.

880 - [Le Livre de poche n° 5377, p. 916]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
thierrygibertthierrygibert   22 mars 2018
Qui oserait dire que Voltaire est mort? Il est de la nature du feu et de la lumière. Comme dans les armoiries prophétiques des Arouet, les flammes d'or du Saint-Esprit courent, volent, renaissent dans leur insaisissable et immortel mouvement, c'est un rayon inaltérable de l'Intelligence, un souffle de l'Esprit pénétrant tous les esprits épris de liberté et de justice. Il est la vie.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Jean Orieux (2) Voir plusAjouter une vidéo

Pour ou contre La fontaine
Débat a propos du personnage de LA FONTAINE et de son oeuvre littéraire, de la morale de ses Fablesmené par Bernard PIVOT. Frédéric GRENDEL développe les griefs qu'il nourrit à l'encontre de La fontaine Jean- Jacques BROCHIER explique ce qui lui déplaît dans Les Fables et la morale de LA FONTAINE. Interview de Jean ORIEUX auteur de "LA FONTAINE ou la vie est un conte" , la vie et le...
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie des écrivains (238)
autres livres classés : lumièresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
787 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre