AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Otto Penzler (Préfacier, etc.)Anne Damour (Traducteur)Yves Sarda (Traducteur)
ISBN : 225317095X
Éditeur : Le Livre de Poche (01/12/1999)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 8 notes)
Résumé :
16 nouvelles inédites par les maîtres du suspense américain présentées par Otto Penzler
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
kuroineko
  05 juin 2018
Cette anthologie présentée par Otto Penzler contient seize nouvelles policières émanant d'autant d'auteurs anglo-saxons. le recueil tourne autour du thème "meurtres et passions". On y retrouve entre autres les Higgins Clark mère et fille, les Kellerman mari et femme, Anne Perry, Ed McBain et, celle qui m'a fait sauter sur ce volume dans la boîte à livres, Joyce Carol Oates.
Pour etre franche, je me suis globalement ennuyée dans ces lectures. J'ai beaucoup espacé chaque histoire, avec la tentation de ne pas aller plus loin.
J'ai trouvé les récits de Carol et Mary Higgins Clark particulièrement plats et dépourvus d'intérêt.
Avec "Alice se souvient", Bobby Ann Mason signe un pastiche de la série des Alice parue en France dans la collection Bibliothèque verte. La sémillante jeune détective d'antan a laissé place ici à une dame d'un certain âge peu dégourdie des neurones. Pourquoi pas mais l'histoire reste malgré tout peu prenante.
Dans celles qui m'ont le plus plus, je note "La maison des coeurs brisés" de Sara Paretsky. le récit tourne autour d'une maison d'édition et de sa nunuche d'auteure star digne des pires Harlequin. le ton se veut léger mais grinçant et la chute se déguste avec une certaine délectation.
Et bien sûr "Motel Paradis, Sparks, Arizona" de JCO. On y retrouve son style si net et tranchant et son personnage principal, "Starr Bright", est campé magistralement en si peu de pages. Tout un art. Mais j'avoue n'être pas objective avec cet écrivain.
Pour le reste, c'est une anthologie déjà datée (1998) dont on peut aisément se dispenser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
emi13
  09 avril 2017

Ce petit livre recueille 16 nouvelles de différents écrivains. Entre le meurtre, la passion, l'amour tout et mis en oeuvre pour passer un agréable moment. A peine commencer, on ne sait plus s'arrêter. Très agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          130
greg320i
  28 avril 2013
Préparez votre café (Passions) et votre arsenic (Meurtres), pas de panique ; on va embarquer dans des journées (voir même la nuit) qui vont être comme ce recueil de nouvelles : dosé et empreinte d'envie .
'Découvrir' ces auteurs serez chose étonnante, ils sont déjà célèbres ! Mais ici tous réunis ensemble pour ce bal fantastique est simplement et mortellement génial. Glacial comme l'amour ou glamour pour en titrer certaines, vous y aurez pour tout les goûts à toutes les nouvelles.
Policier cela va de soit , mais avec ces grands noms qui fusionnent et rayonnent en un même livre cela devient vite un indispensable ouvrage de chevet que vous dévorerez assez facilement, tranquillement ,amoureusement.
Hum quel délice , vous en reprendrez bien une page n'est ce pas ?
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
kuroinekokuroineko   21 mai 2018
(...)Alabamphilia, une bourgade limitrophe des Ozarks, bourgade sans espoir ni dignité ni même ferveur religieuse convaincante, bourgade qui fleurait le boyau de poulet, le fumier de porc et l'inceste rampant - ses trois activités principales, semblait-il.

James Crumley, "Eaux sulfureuses"
Commenter  J’apprécie          110
kuroinekokuroineko   14 mai 2018
L'Homme Idéal était une denrée pratiquement introuvable. Elle n'arrivait même pas à trouver un Homme Idéal Provisoire.

Carol Higgins Clark, "Pour qui sonne le bip", 1996
Commenter  J’apprécie          110
emi13emi13   07 avril 2017
L'homme idéal était une denrée pratiquement introuvable. Elle n'arrivait même pas à trouver un homme idéal provisoire. (P37)
Commenter  J’apprécie          40
julienraynaudjulienraynaud   20 juillet 2014
Après une délibération de cinq heures trente et une minutes, le jury déclara Legs Diamond innocent de toutes les accusations portées contre lui.
Commenter  J’apprécie          20
emi13emi13   07 avril 2017
Tendant les bras d'un geste de diva au désespoir , elle adressa un sourire en coin à son reflet dans la glace et ses yeux verts pétillèrent.( P37)
Commenter  J’apprécie          10
Video de Otto Penzler (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Otto Penzler
Interview en anglais de Otto Penzler
autres livres classés : passionsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1688 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre