AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362312348
Éditeur : Castelmore (16/08/2018)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Il y a sept ans, les amis imaginaires des enfants se sont soudain matérialisés dans le monde réel, sur toute la planète. Elena, douze ans, vit depuis lors une existence paisible avec ses parents et son A.I. John, un lion dandy qui s’est parfaitement intégré dans la société. Mais un jour, aussi mystérieusement que sont apparus les A.I., des vagues d’enfants se mettent à disparaître. Elena et John décident aussitôt de mener l’enquête, une enquête qui va les amener à d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Aelynah
  19 août 2018
Souvent enfants nous avons eus des amis imaginaires, un confident rien qu'à nous que les grands ne voyaient pas et qui nous consolaient quand les autres n'y arrivaient pas.
Betty Piccioli a décidé de leur donner vie à sa manière.
Elena est une petite fille de 5 ans. Elle a ses chagrins d'enfants, ses petites joies aussi mais surtout elle a SON ami à elle, celui qui la console et surveille son sommeil le soir pour faire fuir les cauchemars. Il s'appelle John et c'est un lion géant à chapeau haut de forme.
Le 1er janvier il y a sept ans de cela, John a fait le plus merveilleux des cadeaux à Elena. John a pris vie. Lui ainsi que des millions d'autres amis imaginaires (A.I.) créés par les pensées des enfants.
Beaucoup ont été acceptés, d'autres rejetés, d'autres même emprisonnés. Mais chaque année au nouvel an pendant 5 années, ils sont apparus par vague. Puis cela s'est arrêté comme cela a débuté. D'un coup !
Nous entrons ainsi dans le monde créé de toute pièce par l'auteure. Un monde magnifique empli de créatures extraordinaires dans notre propre quotidien ordinaire. Un monde, hélas, où la peur de la différence existe aussi, où elle a mis au ban certains de ces A.I. Un monde qui n'est pas prêt à ce qu'il va advenir maintenant.
Car cette fois-ci c'est d'une autre vague qu'il s'agit. Cette fois-ci point de nouveaux A.I. mais des disparitions inquiétantes. Leur pendant, leur moitié, leurs E.R (entendez par là Enfants Réels) disparaissent par vague entière, d'un coup, sans que personne n'ait vu quoique ce soit.
Elena et John vont donc se lancer à la découverte de cette énigme. Car ils sont eux aussi menacés.
Nous nous lançons donc dans une aventure exaltante pleine de rebondissements, de bons et de moins bons sentiments, de tristesse et de joie, de nouvelles amitiés et de trahison.
Eh oui on trouve tout cela dans ce roman jeunesse. Tout cela et bien plus grâce à la plume magique de Betty Piccioli. le résumé m'avait tentée mais maintenant que je l'ai lu, j'avoue que j'en suis plus que ravie. L'histoire est belle, simple puisqu'il s'agit au fond d'une histoire d'amour. Un amour par-delà les origines, les normes et les épreuves.
Un roman plein de poésie et de tendresse que je conseille à tous lecteurs emprunts de magie et d'aventure.
Je remercie encore l'auteure pour sa confiance et les éditions Castelmore. J'ai hâte de le mettre dans les mains de ma fille de 8 ans qui devraient en être fan à son tour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
cici899
  20 décembre 2018
Je trouvais l'idée de base très originale et je suis très contente d'avoir pu découvrir ce petit roman grâce à l'opération Masse Critique. Merci Babelio et Castelmore !
Comme beaucoup de jeunes enfants, Elena a un ami imaginaire, un lion dandy prénommé John. Nous faisons leur connaissance le soir du réveillon du nouvel an. le lendemain, comme des milliers d'autres A.I. (= Ami Imaginaire), John a pris vie dans le monde réel.
Durant cinq ans, chaque premier janvier, de nouveaux A.I. débarquent sur Terre, sortis tout droit de l'imagination de leur E.R. (Enfant Réel). Puis, aussi soudainement que ça n'avait commencé, l'arrivée de nouveaux A.I. s'est arrêtée.
Ces arrivées bouleversent l'organisation de la société humaine. Et si John est relativement bien accepté dans sa famille, ce n'est pas le cas pour tous les A.I.
Nous retrouvons Elena et John sept ans plus tard, lorsque les derniers enfants à avoir reçus leur A.I. commencent à disparaître. Alors qu'Elena est enfermée dans un centre avec les autres enfants pour leur « protection », John part en quête de réponses.
La narration est alternée entre le point de vue de John et celui d'Elena, ce qui peut être un peu perturbant au début de la lecture. Une fois l'intrigue installée, le récit trouve son rythme et l'alternance est plus fluide.
On aborde, au travers de l'histoire, des thématiques intéressantes, notamment la place que peut prendre un ami imaginaire dans la vie d'un enfant. Dans le cas d'Elena, John incarne une figure parentale idéale, et d'ailleurs, ses parents se sont un peu déchargé de leurs responsabilités puisque John est là pour s'occuper de leur fille.
Un roman jeunesse très riche qui nous propose de l'action, du suspens, des sentiments, mais sans en faire de trop.
L'illustration de couverture est très vivante, pleine de couleurs avec un dessin simple mais efficace.
Challenge multi-défis 2018 (5)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Clem_5
  15 décembre 2018
J'ai pu lire A.I. Amis Imaginaires grâce à l'opération Masse Critique. Cette histoire d'amis imaginaires m'a rappelé Skiddy de Katherine Applegate que j'avais bien aimé, voilà pourquoi j'ai tenté ma chance.
L'univers imaginé par Betty Piccioli est bien ficelé. On se prend au jeu de ces amis imaginaires qui apparaissent soudainement sur Terre et font leur vie parmi les humains. Mais un beau jour ce sont les enfants de ces amis imaginaires qui disparaissent : les E.R., Enfants Réels.
John, le lion imaginaire d'Elena depuis ses 5 ans, ne compte pas laisser la jeune fille - qui a maintenant 12 ans - disparaître à tour, il se lance donc à la recherche de solutions. Vous l'avez compris suspense et aventures sont au rendez-vous.
Les personnages sont tous touchants - même les secondaires -, on découvre petit à petit leurs propres histoires, notamment entre A.I. et E.R., qui rappellent des thèmes d'actualité. J'aurais presque aimé que ça aille plus loin sur certaines thématiques comme la condition féminine ou le fait d'accepter la différence. Pourquoi pas faire d'autres tomes de ce roman sur d'autres A.I. et E.R. pour approfondir tout ça ?
La narration est alternée entre John et Elena. Pendant que John cherche un moyen pour sauver son E.R., Elena se heurte à ses parents qui s'inquiètent de la possibilité que leur fille disparaisse elle aussi. J'ai bien aimé l'idée que les A.I. aient modifié les schémas familiaux en éclipsant plus ou moins les parents étant donné qu'ils représentent un idéal tout droit sorti de l'imaginaire de l'enfant.
J'ai passé un agréable moment avec cette histoire pleine de bons sentiments. La fin n'est pas totalement prévisible . Mon seul petit bémol serait à propos de la couverture. Je n'imaginais pas le lion comme ça (où est son fameux chapeau ?) et ça donne l'idée d'un livre qui est plus enfantin qu'il ne l'est vraiment.
Je destinerais ce roman d'aventure aux collégiens, même si il est tout à fait appréciable en tant qu'adulte (ou pour les bons lecteurs plus jeunes). Merci Babelio et les éditions Castelmore pour cette découverte, encore une idée à mettre dans les rayons d'un CDI.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MonsieurLoup
  26 septembre 2018
Autant prévenir d'entrée de jeu : je ne serai peut-être pas le plus objectif du monde concernant ce livre, connaissant et appréciant l'autrice, mais on va faire comme si. Et je suis super content pour elle parce que c'est un chouette roman que nous avons là.
C'est un récit haut en couleurs, une ode à l'aventure, l'amitié et à l'imaginaire, mais un récit aussi tout en nuances. L'alternance des points de vue est très bien gérée et savamment rythmée, bien aidé par une écriture très fluide, si bien que ça se lit super bien, ça se dévore même ! Sans surprise vu le concept et les influences, le tout est très visuel, très cinématographique. Évidemment, mon regard d'adulte fait que je trouve que ça va parfois un peu vite, j'aurais aimé qu'on se pose un peu parfois, même si du coup c'est toujours ultra rythmé, et qu'on approfondisse un peu certaines relations, même s'il faut avouer que celle entre Elena et John est immédiatement attachante - et le lion n'est pas le seul à ronronner par moment, le lecteur aussi. Et je me doutais bien de la révélation sur l'un des personnages mais ça ne gâche en rien la lecture. Si je l'avais lu à 10-12 ans, j'aurais proprement adoré, mais même adulte on passe un super moment de lecture.
Au passage, l'autrice distille quelques messages importants mine de rien, que ce soit sous forme de métaphore (on peut penser à la condition animale, ou à celle réserver aux personnes défavorisés, aux minorités, aux migrants...) ou même plus frontalement, notamment une super tirade de Stella adressée aux filles en général qui fait extrêmement plaisir à retrouver dans un roman jeunesse. Mais venant de Betty, ce n'est pas étonnant.
L'auteur sadique en moi aurait voulu qu'elle s'arrête au dernier chapitre, le lecteur au petit coeur tendre la remercie pour l'épilogue.
Maintenant, on attend (im)patiemment le prochain roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Les_lectures_de_Sophie
  02 février 2019
Commençons par le commencement. Ce que l'on voit en premier dans un livre, c'est sa couverture. Elle est ici signée Romain Ronzeau, et m'a donné envie de découvrir ce roman depuis que je l'ai vue passer la première fois. Cet énorme lion souriant et cette jeune fille avec son bonnet panda, comment ne pas avoir envie d'ouvrir le livre et de se plonger dans l'intrigue pour faire connaissance avec ces deux personnages éminemment sympathiques (au premier regard^^).
L'illustrateur signe aussi les entêtes de chapitres, qui permettent à l'enfant de bien visualiser qui est le narrateur du chapitre en question. C'est d'autant plus important que ce roman est destiné aux jeunes lecteurs dès huit ans, et que la narration est alternée entre Elena et John. Une narration alternée n'est déjà pas toujours simple pour les plus grands… mais ici, pas de difficulté inutile, on trouve un portrait d'Elena ou de John dans un joli médaillon au dessus du numéro du chapitre.
Les chapitres font cinq-six pages en moyenne, permettant de fractionner la lecture assez aisément, mais je dois avouer que je n'avais pas envie de quitter mon livre. Les aventures de John et Elena sont palpitantes, et on veut connaître la suite, on veut savoir ce qui va se passer : les Enfants Réels vont-ils tous disparaître ? Ceux qui ont disparu vont-ils revenir ? Qui fait ça et pourquoi ? Ce roman jeunesse est un mini page-turner, et c'est génial. Donner l'envie à un jeune lecteur de se dire, « je ne peux pas m'arrêter là, aller encore un chapitre », je trouve ça super. Donner l'envie de dévorer une histoire, c'est donner l'envie de découvrir d'autres histoires.
Les thèmes abordés sont importants. J'ai été très touchée par cette histoire qui, sous couvert d'une magnifique histoire d'amitié entre une petite fille et son ami imaginaire, interroge notamment le droit à la liberté. Ce n'est pas parce qu'un ami sort de l'imagination d'un enfant qu'il est sa propriété. C'est amené de façon très sensible et très intelligente, en douceur pour que chaque jeune lecteur (ou moins jeune^^) puisse réfléchir au sujet.
Les Amis Imaginaires sont aussi divers et variés que l'on peut imaginer, certains ressemblent à des doudous, d'autres à des super-héros… Régulièrement, j'ai eu l'impression d'être dans un dessin animé. Plus particulièrement vers la fin, mais je ne peux pas vous dire pourquoi, il faut que vous alliez vous en rendre compte par vous même !!! Ça ajoute au côté entraînant de cette intrigue. L'enfant retrouve des références qui lui parlent, l'adulte aussi d'ailleurs.
A.I. est non seulement une très belle histoire d'amitié, mais aussi un roman d'aventure palpitant ! Ai-je vraiment besoin de vous préciser que je vous conseille ce roman à mille pour cent ? Proposez-le sans hésiter à un jeune lecteur, et même à un jeune non-lecteur…
Lien : https://leslecturesdesophieb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : ami imaginaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1021 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
.. ..