AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2211211259
Éditeur : L'Ecole des loisirs (23/11/2012)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Dans le tome un de sa vie (Mô-Namour), Isée se laissait faire par des ventures qu'elle n'avait pas choisies, comme un accident de voiture. Elle a beaucoup appris, et maintenant, dans le tome deux de sa vie, Isée décide de partir vivre des ventures qu'elle décide elle-même. C'est mieux. La preuve : au lieu de subir, elle délivre. Au lieu de souffrir, elle guérit. Au lieu d'être seule, elle rencontre. Sa venture est variée. Une seule constante : Tadoramour, son doudou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
gouelan
  19 janvier 2016
La venture d'isée est la suite de Mô Namour. Isée est bien décidée à diriger sa vie comme elle l'entend. Son tome 2, c'est elle qui l'écrira. Elle veut vivre sa venture. Ceux qui l'importunent, qui lui barrent la route elles les « choutoloin ».

C'est un livre merveilleux, optimiste, qui laisse libre cours à l'imagination. Il parle des émotions et de liberté. Liberté de rêver, de choisir, de penser. L'enfant se met à la place d'Isée, et devient un héros, il rêve de ce qu'il pourrait être. Ce livre invite à créer de l'imaginaire, à créer du possible. Les mots et les illustrations sont magiques, ils vont droit au but. le message est clair, c'est un enfant qui est aux commandes de cet album, toutes les libertés sont permises. Même celle « d'emboulivoler » le pauvre Tipoinze par un formidable « choutolion ». Elle ne se laissera pas aller au romantisme; les histoires à l'eau de rose, ce n'est pas son truc.

Un univers loufoque et plein de surprises, dans lequel il est sûrement plus facile à l'enfant qu'à l'adulte de pénétrer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
LiliGalipette
  19 mars 2015
Isée est décidée : elle quitte ses parents pour quelques jours. « Je veux vivre une venture, et une vraie belle. » Suivie de Tadoramour, son petit frère, elle ne suit que les chemins qu'elle veut et ne va que vers les horizons qui lui plaisent. « Elle prend un chemin qui traverse des saisons mélangées. » En chemin, elle rencontre le Frédilémon et d'autres créatures, notamment un ersatz de Petit Prince qui n'est pas à la fête. Tous souhaitent l'épouser, mais Isée n'est pas là pour se marier, mais pour vivre une belle venture. « Tiens, va voir là-bas si j'y suis ta fiancée ! »
Les monstres charmants et les drôles de bestioles de Claude Ponti font mes délices : enfant, j'étais fascinée par ses histoires ; adulte, je les relis avec attention et émotion. J'aime l'inventivité lexicale de cette histoire et les jeux de lecture : il faut avoir les yeux partout. Isée est une jeune héroïne courageuse, déterminée et droite dans ses baskets : elle sait ce qu'elle veut et elle ne s'en laisse pas compter, et surtout pas fleurette. Oui, l'aventure est aussi pour les petites filles !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Tbilissi
  21 août 2018
Tout comme mes enfants appellent "scenseur" pour monter d'un étage ou craignent la case "byrinthe" au jeu de l'oie, la jeune Isée part vivre une belle "venture".
Dotée d'une grande force de caractère, la fillette accompagnée de son frère Tadoramour vit sa venture de tout son être, ne se laissant dicter sa conduite par personne et éconduisant les soupirants qui se dresse sur sa route.
Du très grand Claude Ponti, avec un festival de jeux de mots et d'expressions savoureuses, avec un imaginaire de plus en plus riche, vraiment époustouflant. Quel cadeau pour les enfants ! Les miens ont particulièrement aimé le "Céparlaéparlaéparlaéparla" qui montre où aller !
Commenter  J’apprécie          40
Sandracb
  18 avril 2014
Isée part à la venture. Elle décide de choisir elle même ce qu'elle veut vivre...
Un livre de Claude Ponti, égal à lui-même !
Des illustrations magnifiques, un texte déjanté, avec des jeux de mots.
Il faut juste prendre le temps de le lire et de découvrir des graphismes de Ponti !
Exercice de lecture acrobatique pour un jeune lecteur, mais tellement amusant...
Commenter  J’apprécie          20
Nadouch
  20 février 2013
Ah, ça fait du bien de lire de nouveau du bon Ponti ! On retrouve enfin la verve et le côté déjanté qui font la richesse de ses albums, ainsi que les illustrations foisonnantes et néanmoins impeccables. Côté histoire, comme d'habitude ça part dans tous les sens mais le texte est fin, brillant, les jeux de mots ciselés et les clins d'oeil féroces. C'est un peu comme si Pef et Queneau avaient écrit ensemble...
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
Ricochet   22 mars 2013
Ce deuxième tome des ventures d'Isée est résolument positif, on y retrouve les thèmes chers à l'auteur, un voyage initiatique ponctué de bonnes et mauvaises rencontres. Cette fillette sans peur n'hésite pas à affronter les monstres qui l'empêchent d'avancer, les rendant du même coup amoureux d'elle.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Culturebox   23 novembre 2012
A travers cette nouvelle histoire, on découvre comment malgré les difficultés ou les accidents, la vie réserve de belles surprises, et des aventures d'où l'on revient plus riche et plus fort.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
gouelangouelan   19 janvier 2016
Plus loin, encore bien plus loin que loin, Isée rencontre Tipoinze. Il saigne, blessé par la rose d'amour qui pique.
Isée, qui est gentille, soigne le Tipoinze. Il aime bien la rose, mais elle pique trop fort.
"Débarrasse-toi de la rose, comme ça", lui dit Isée. "Et amourisse-toi plutôt d'une...pivoine, elle ne pique pas"
"Épouse-moi !" murmure Tipoinze.
"Cœur d'artichaut ! Tu changes d'amour comme de fleur et de fleur comme de chemise. Tu ne sais pas ce que tu veux ! Tu fais ce qu'on te dit ! N'importe quoi ! Et tu voudrais que je t'épouse ? Tiens, prends ça et va voir là-bas si je suis fleuriste !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
TheWindTheWind   09 juillet 2014
Dans un autre coin du chemin,plus loin, une Hersapik arrête encore Isée.
"Stop ! Les gens ne passent pas. Halte. Fermé. Sans Issue."
Isée répond : "Je m'appelle Isée, et lui le Frédilémon, et lui Tadoramour. Donc on passe puisqu'on ne s'appelle pas Jean."
"Bon, allez-y, passez", dit la Hersapik.
Commenter  J’apprécie          100
TbilissiTbilissi   21 août 2018
Isée se rerigolmarre : "Il est encore plus zinzin que les autres, celui-là !"
Commenter  J’apprécie          40
petuniapetunia   15 janvier 2013
Chemin faisant, chemin réfléchissant, Isée se dit que la meilleure intéressante...route est celle où elle peut faire de la vitesse sifoldingoketikrouapa, pour voir.
Commenter  J’apprécie          10
petuniapetunia   15 janvier 2013
C'est une tellement course vite qu'Isée ne voit rien entre la page 17 et la page 18 où elle découvre...
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Claude Ponti (44) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claude Ponti
Vidéo de Claude Ponti
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ponti Foulbazar

Si je vous dis Claude Ponti, quel animal répondez-vous ?

Un chat
Un alligator
Un poussin
Un loup

11 questions
52 lecteurs ont répondu
Thème : Claude PontiCréer un quiz sur ce livre