AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848659394
Éditeur : Sarbacane (03/05/2017)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Gloria, tombée enceinte trop jeune d’un prof de théâtre dont elle était follement amoureuse, a abandonné son bébé pour poursuivre son rêve de devenir une star, et partir pour Los Angeles… Sept ans plus tard, son ambition glorieuse s’est diluée dans les déconvenues et les rôles de figuration. Alors, elle décide de récupérer son enfant. Sauf que la mère adoptive n’est pas d’accor... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
letilleul
  07 janvier 2018
Il est bon d'attendre la période des bilans de fin d'année pour pouvoir apprécier certains titres avec le recul.
Gloria trouble dès la quatrième de couverture car on pressent qu'il va être question de.une vie de jeune femme Gloria qui va procéder à l'enlèvement de son fils de sept ans pour renouer des fils distendus. Mais c'est oublier l'écriture de Martine Pouchain, qui donne tout son sens à ce road strip contemporain dont le scénario pourrais apeurer.
Un joli rebondissement en émotions qui devrait plaire et bluffer plus d'une lecture !
Commenter  J’apprécie          200
ninon16
  30 juillet 2017
Gloria, pour en avoir entendu parler très positivement, était un roman que je voulais absolument lire. J'ai essayé, en écrivant cette chronique, de peser ce que j'ai aimé et ce que je n'ai pas aimé dans ce roman, mais au final même le seul point négatif que j'ai trouvé sert le roman.
Nous découvrons Gloria depuis son enfance jusqu'à l'âge adulte, ainsi que toutes les épreuves qui ont parsemé sa vie. le côté road-trip, les Etats-Unis découvert à travers les yeux de Gloria m'a beaucoup plu, ça fait un peu penser à de vieux films de fuite dont je garde de beaux souvenirs.
Mais là, il va falloir que je vous avoue quelque chose sur moi en tant que lectrice pour que mon avis soit plus clair (ou pas, en fait...). Quelque chose m'a stressé dans ce roman et c'est....
... l'acte de Gloria lui-même. J'ai un véritable problème avec les personnages qui mentent ou entreprennent des actions qui vont leur retomber dessus... ça me STRESSE comme si c'était moi qui allait me faire découvrir ! ça m'a un peu gâché la lecture, mais pas trop non plus car en même temps les raisons de Gloria sont assez compréhensibles (ok entièrement compréhensibles, même si je ne cautionne pas) et son passé inspire vraiment beaucoup d'empathie et de colère envers ceux qui l'ont faite souffrir. le fait que l'auteure ait décidé de commencer par le commencement, l'enfance de Gloria, m'a fait entrer dans l'histoire immédiatement. J'ai tout de suite été touchée par Gloria et ses espoirs constamment déçus.
Par conséquent, pour le milieu du roman où Gloria retrouve son fils, j'étais indécise, mon avis est flou. Mes passages préférés sont indéniablement le début, et la fin. Cette fin ! Il aura fallu à peine quelques mots pour me couper le souffle et produire un retournement de situation digne d'un film d'action... mais version écriture. J'étais déjà convaincue avant cette lecture du talent de Martine Pouchain avec ses deux romans que j'avais beaucoup aimé, Zelda la rouge et Dylan Dubois, et Gloria m'a montré de manière encore plus évidente à quel point cette auteure est douée pour utiliser les mots de la façon la plus innovante qui soit. Dès le début j'ai apprécié cette plume, et ce revirement de situation final m'a fait encore plus l'apprécier, d'autant plus que le lecteur, grâce à cette nouvelle information, se repasse toute l'histoire dans sa tête, mais en changeant son opinion sur les relations entre les personnages. ça, pour moi, c'est une preuve de talent.
Autre chose que j'ai aimé avec la plume de l'auteure, et donc avec le narrateur, c'est cette absence de jugement. Parfois, le récit étant raconté à la troisième personne, le narrateur intervient dans l'histoire de Gloria pour prendre du recul et reconnaître son ignorance. J'ai aimé ces aveux qui nous poussent nous-mêmes implicitement à ne pas juger Gloria, et à ne pas juger les gens tout court.
J'espère que vous ne me jugerez pas trop pour cette manie que j'ai de stresser par empathie pour les personnages, même si je reconnais que moi-même je la trouve très très étrange. Néanmoins, ça ne m'a pas empêchée d'apprécier ce roman ; ce roman qui a tellement de qualités, que ça serait dommage de me gâcher le plaisir parce que je n'ai pas le goût du risque, haha. Je retiens de ce roman un personnage inspirant et une plume qui allie les mots avec finesse pour rendre l'histoire encore plus impactante qu'elle ne l'est déjà grâce aux faits qu'elle raconte.
Lien : http://livresdecoeur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
leslecturesdeVal
  04 novembre 2017
Mon avis: Je tiens à remercier tout d'abord les éditions Sarbacane pour l'envoi de ce roman dans le cadre de notre partenariat. Comme vous le savez déjà si vous me suivez régulièrement ici, Martine Pouchain est une auteure que j'apprécie tout particulièrement car elle arrive à chaque fois à me toucher en plein coeur et son nouveau roman Gloria ne déroge pas à la règle. Cette histoire est extrêmement touchante et émouvante et je peux vous avouez que la plume de Martine Pouchain est une fois encore extrêmement belle, délicate et d'un réalisme exemplaire. J'ai vraiment passé un moment de lecture émouvant et les larmes me sont venues assez rapidement au bords des yeux.
du coté de l'histoire: Nous rencontrons Gloria une jeune adolescente qui rêve de devenir actrice, vivant dans l'ombre de son frère disparu, sa mère ne lui accorde aucun amour, pleurant toujours la perte de son premier garçon. Gloria va vite faire en sorte que ce rêve devienne réalité en se mettant rapidement dans l'embarras. Elle rencontre un professeur sans scrupule qui va vite abuser de sa naïveté et lui faire miroiter un avenir bien meilleur qu'elle ne l'aurait imaginé avant.
Accrochée à ses rêves et surtout à cet amour qu'elle croit sincère, elle va participer à un tournage, ce qui ne va pas plaire à ses parents qui la mettent dehors. Seule, elle va alors se tourner vers celui qu'elle aime mais tout ne se passera pas comme elle l'aurait désiré. Quelques temps plus tard rien ne va plus, elle tombe enceinte et se fait jeter par le père de l'enfant. Adolescente, elle se retourne vers sa mère qui l'accueille assez bizarrement surtout que l'enfant à venir est un garçon ce qui rend sa mère euphorique. Gloria, en pleine détresse va prendre la décision de " donner " cet enfant à une femme qui ne peut en avoir. Sept ans plus tard, Gloria prise de remords et ne pouvant plus vivre sans ce petit garçon, décide donc de le retrouver et de le kidnapper à cette famille qui lui a volé. Commence alors pour la mère et son enfant, un merveilleux Road-Trip à travers les États-Unis. du coté de l'écriture: Quel plaisir de retrouver la plume de Martine Pouchain, toujours aussi touchante, elle a rapidement su me transporter dans cette histoire. Sa plume est comme à l'accoutumé percutante, la narration est tantôt sèche puis se radoucit, puis s'intensifie encore pour laisser place à une fin pleine d'espoir et complètement bouleversante. le roman est composé de trois parties avec des titres que j'ai trouvé complètement adaptés au contenu. Nous allons suivre le Road-Trip de notre héroïne et de son petit garçon à travers le décor des États-Unis et j'avoue que je m'imaginais parfaitement aux coté d'eux. Cette cavale est courte mais très intense et surtout elle est bourrée d'émotions et de moments très intimes entre ces deux êtres qui se découvrent. Nous rencontrons des personnes merveilleuses dans la dernière partie qui font du bien, des personnes humaines, qui vont malgré elles, faire grandir un peu plus notre héroïne. Nous comprenons bien la détresse de cette jeune femme mais nous voyons bien que les sept années de ce jeune garçon passées dans cette famille qui est la sienne ne peut pas s'effacer simplement par les liens du sang. J'ai beaucoup aimé cette découverte et se rapprochement de ces deux personnes qui ne se connaissent pas et même si j'avoue que le fait d'arracher ce petit bonhomme à ses parents n'est pas chose acceptable, je comprend Gloria et cette détresse qu'elle vit depuis déjà tant d'années et ce geste fou qu'elle a fait pour tenter de conquérir son fils.
J'ai vraiment trouvé Gloria très touchante et formidablement attachante et ce petit bonhomme m'a vraiment beaucoup émue également. Je ne sais pas comment fait Martine Pouchain pour réussir à m'emmener là où elle le désire à chaque fois, mais en tout cas elle y réussi particulièrement bien et je pense que s'est tout simplement ça qu'on appelle le talent. Alors pour ça je remercie énormément l'auteure pour avoir une fois de plus réussi à m'émouvoir, me toucher , m'émerveiller et me faire voyager comme elle sait si bien le faire.
En conclusion : J'ai vraiment eu un véritable coup de coeur pour ce roman de Martine Pouchain. J'ai tout aimé dans cette histoire et la plume de l'auteure est juste merveilleuse. Ce Road-Trip à travers les États-Unis est fantastique et la relation naissante entre cette mère et son fils qui ne se connaissent pas encore est tout simplement touchante, émouvante et fait formidablement réfléchir sur la relation filiale et la relation du coeur. La fin est juste magnifique, pleine d'espoir et d'humanité, pour cela merci beaucoup Martine pour ce pur moment de bonheur.
Un roman à lire sans modération.
Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Khalya
  11 mai 2017
J'ai commencé cette lecture avec beaucoup de réserves. En effet, j'avais déjà lu un autre titre de l'auteur, et le moins qu'on puisse dire, c'est que je n'étais pas emballée par son style.
Je n'ai pas pu m'empêcher de sourire de voir qu'après avoir vu T-shirt orthographié Ticheurte au début du livre (et avoir frôlé une brûlure au troisième degré de ma rétine devant le barbarisme), le mot était ensuite orthographié correctement (merci au correcteur ?).
Mes sentiments pour le personnage de Gloria ont été assez ambigus. Si d'un côté, j'ai trouvé ses parents ignobles et que j'ai compati de toute mes forces avec elle, malgré son côté naïf qui a pu m'agacer un peu, je n'ai pas pu lui trouver d'excuse pour l'enlèvement de Jamie.
Certes, pour moi, Emilie Hampton est une criminelle qui a profité de la détresse d'une adolescente pour s'accaparer un enfant sans avoir à passer par une procédure d'adoption, et si Gloria avait voulu faire valoir ses droits un an plus tard, de manière légale, en s'appuyant justement sur cet abus de faiblesse, je l'aurais soutenu sans réserves. Mais un enfant n'est pas un objet que l'on prête et que l'on décide soudain de récupérer parce qu'on ne peut pas en obtenir un autre équivalent.
Si je compati de tout coeur avec la douleur de Gloria quand elle apprend sa stérilité (et je suis bien placée pour la comprendre), je ne peux pas être d'accord avec les actes qui en ont découlés.
Malgré ses 25 ans, elle s'est conduite comme une adolescente capricieuse qui ne supporte pas qu'on lui dise non.
Jamie est très attachant, même s'il est un peu trop sérieux et précoce pour qu'on ait l'impression d'être en contact avec un enfant de 7 ans. La plupart du temps, j'oubliais son âge et je lui donnais entre 10 et 12 ans. Si je n'adhère pas vraiment aux principes d'éducation que lui inculque sa « mère adoptive » et que j'ai été contente de le voir se comporter en enfant de son âge avec Gloria, j'ai beaucoup aimé son petit côté adulte miniature qui ressort de certaines de ses répliques.
J'ai beaucoup aimé l'hôtel de la sardine et ses occupants. Ils permettent à Gloria, surtout la propriétaire, de faire le point sur ses actes et de prendre des décisions primordiales.
Les personnages plus secondaires, souvent négatifs, sont très bien décrits et en peu de mot, l'auteur a su nous les faire détester, que ce soit les parents de Gloria, le professeur de théâtre ou Melvin, l'acolyte du petit ami de Gloria : Doug (qui lui-même n'est pas très glorieux).
La fin de l'aventure est sans surprise. Mais une autre fin aurait été incompréhensible pour moi. L'épilogue est plus surprenant et correspond à ce que j'espérais.
Même si j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire et à me mettre dans l'état d'esprit nécessaire à la lecture, une fois prise dans l'engrenage, j'ai passé un très bon moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AnneClaire29
  29 août 2017
Gloria à dix-sept ans et elle tombe amoureuse de son jeune professeur de théâtre, Fritz, que toutes les filles admire. Ce dernier lui fait miroiter qu'elle peut devenir une grande actrice et lui fait miroiter une belle histoire d'amour.
Sa relation avec ses parents n'est pas saine car sa mère n'a jamais accepté la mort de son frère et cette mère lui refuse son amour. Et devant le refus de ses parents de tourner comme figurante dans une super production américaine, elle qui le domicile familiale et se réfugie chez Fritz
Il sera son premier grand amour et elle va vite se retrouver enceinte. Lui n'est qu'un profiteur de premier et elle n'est pas la seule de ces élèves à qui il fait du charme. Devant la grossesse inattendue de Gloria, il lui donne de l'argent pour se débarrasser du problème et la met à la porte.
Ne sachant où aller, elle retourne chez ses parents et dont la mère qui contre toute attente l'accueil à bras ouvert quand elle lui avoue être enceinte. Gloria se rend compte qu'elle ne peut lui faire confiance car sa mère projette tout l'amour qu'elle avait pour son frère sur son futur enfant, un garçon.
Elle va alors commettre l'irréparable et donner son enfant à une quasi inconnue.
Le destin ne va pas épargner Gloria par la suite car ses rêves de devenir actrice ne se concrétise pas comme elle veut et une maladie va la faire basculer jusqu'au point de non retour en enlevant son fils sept ans après sa naissance.
Un livre dense qui n'épargne pas son personnage principal, un petit garçon intelligent qui se retrouve dans les mains de cette maman qu'il ne connaît pas, des rêves de gloire et de célébrité difficile d'accès et une envie de vivre/ d'exister et d'être aimer de Gloria font la force de récit.
Un livre qui m'a agréablement surpris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
Actualitte   16 août 2017
On se laisse facilement entraîner – et même parfois happer – dans cette jolie aventure, particulièrement bien servie par une écriture fluide et agréable.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Ricochet   04 juillet 2017
Martine Pouchain nous emporte littéralement dans cette histoire aux accents dramatiques mais profondément humains. Un véritable coup de cœur !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
letilleulletilleul   07 janvier 2018
Une lueur rase les sommets au loin. Quelques phares croisés les éblouissent.
- Ca m'étonnerait beaucoup que t'es ma mère, déclare Jamie.
- Pourquoi ?
- Une mère n'a pas le temps de se balader. Elle travaille.
- Qu'est ce que t'en sais ? T'en connais beaucoup, des mères ?
- Tu vois ça, une mère le dirait pas.
- Moi aussi je travaille. Là, je suis en vacances.
- Et tu fais quoi comme travail ?
- Actrice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Video de Martine Pouchain (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martine Pouchain
Vidéo de Martine Pouchain
autres livres classés : road tripVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Zelda la rouge

Comment la sœur de Zelda s'appelle-t-elle?

Julie
Kathy
Alix
Camille

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : Zelda la rouge de Martine PouchainCréer un quiz sur ce livre
.. ..