AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782922585087
Éditeur : Les Editions de La Pastèque (01/10/2002)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 228 notes)
Résumé :
Paul sort à peine de l'Ecole, avec une dernière expérience douloureuse, et il devient imprimeur. Ca ne l'enchante pas plus que ça, mais il faut bien gagner sa croûte.

Un ancien ami, Guy, lui propose un poste d'animateur dans un camp de vacances. Sans hésiter, Paul accepte. Là bas, il apprend son job, et il rencontre des gens vraiment sympa.

Puis débarquent les enfants qu'il encadre, avec Annie, une fille au caractère bien trempé, qui a ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  17 juin 2020
Été 79. Paul a abandonné l'école avant la fin du secondaire V. La faute à des notes jugées trop insuffisantes pour le directeur qui, pour le punir, l'a écarté du projet de décoration que lui et un petit groupe d'élèves menaient depuis des semaines. Fâché et en colère, il a alors claqué définitivement les portes de l'école, s'obligeant à occuper un emploi saisonnier. C'est ainsi qu'il se retrouve apprenti dans une imprimerie. Un travail fastidieux, une photocopieuse capricieuse, des collègues qui lui portent peu d'intérêt... le jeune homme entrevoit alors un avenir bien ennuyant, ponctué de métro-boulot-dodo. Sa décision de quitter l'école si vite est d'ailleurs un sujet de discorde avec ses parents qui souhaiteraient le voir changer d'avis. Un matin, il reçoit un appel de Guy. Lui et ses amis montent un camp de vacances pour enfants défavorisés. Mais l'un des animateurs vient de les lâcher aussi propose-t-il à Paul de le remplacer. Ravi de cette opportunité, il quitte aussitôt Québec, direction les grands espaces...
Deuxième volet des histoires de Paul au coeur duquel Michel Rabagliati nous ramène à l'année 79. Cet été-là, le jeune homme va vivre des aventures aussi inoubliables qu'émouvantes. Un été qui le fera quitter définitivement le monde de l'enfance. Grâce à un ami, Guy, il va pouvoir passer des semaines dans un camp de vacances et partager ainsi des moments forts, aussi bien avec les autres animateurs que les enfants. D'une simplicité et d'une sensibilité rare, l'auteur revient sur ses souvenirs et truffe cet album d'anecdotes touchantes, de moments drôles ou d'événements plus décisifs. L'auteur, de par son talent de conteur, nous émeut et nous touche, et nous plonge dans une ambiance un brin nostalgique. Graphiquement, le trait bichromique, épuré et aéré, est efficace et plaisant.
Un récit intimiste empreint d'humanité...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          570
Marple
  27 mai 2017
La série des 'Paul' constitue l'autobiographie romancée d'un homme ordinaire et attachant, le dessinateur et auteur de BD Paul Rabagliati. Chaque tome est indépendant et raconte une période différente.
Ici, on est à la fin de l'adolescence de Paul, qui se sent plutôt paumé, d'autant qu'on lui a interdit le seul projet qui lui tenait à coeur, celui de redécorer les murs de son lycée. Presque par hasard, il devient animateur dans un camp pour enfants défavorisés, au fin fond du Québec.
Commence alors une série d'apprentissages, difficiles pour lui, cocasses pour le lecteur : l'escalade, la vie sauvage, l'autorité, les autres... C'est léger d'abord, puis plus profond, quand il rencontre une petite fille aveugle mais résolument douée pour le bonheur, ou quand il tombe amoureux...
Le ton est très doux et empli d'optimisme tranquille, comme toujours chez Rabagliati, et l'histoire m'a émue.
Challenge Multi-Défis 34/52
Commenter  J’apprécie          402
Myriam3
  31 août 2014
Si vous ne connaissez pas encore Paul, je vous conseille vivement d'aller à la bibliothèque de votre quartier et regarder au rayon bande dessinée à R comme Rabagliati!
Paul est le personnage principal de cet auteur québécois, dont il fait 7 livres, de 1989 à 2011. Il est un peu son alter-ego, et à travers lui, Rabagliati revient sur sa propre vie, à commencer par son adolescence et son apprentissage de l'art - et de la vie! Dans les derniers tomes, on le retrouve en couple, père de famille. Nul n'est besoin de les lire dans l'ordre, ils sont indépendants les uns des autres. Paul est un personnage assez banal, sensible, pas très fort, pas forcément courageux, mais enthousiaste et fidèle dans ses relations. Il grandit dans une famille aimante qui apparaît régulièrement dans son oeuvre, toujours de manière positive.
Paul a un Travail d'Eté est le deuxième tome de la série. Il y est encore jeune, a les cheveux longs et ne sait pas quoi faire de sa vie. Il sait juste qu'il est talentueux en dessin mais voilà, l'unique projet qui le portait, refaire la façade de son école avec des fresques du Petit Prince et pour lequel il a reçu une bourse, lui est retiré faute de bons résultats et d'un comportement scolaire respectable. Hors de lui, il quitte l'école.
Il reçoit in extrémis un appel d'un ami pour venir animer un camp de jeunes adolescents en difficulté, dans le nord, en pleine nature (et la nature au Québec n'est pas vraiment la même qu'en France!)
A sa manière, humoristique et émouvante, l'auteur nous raconte cette expérience des premiers pas vers l'indépendance, la responsabilité, le travail mais aussi l'amour et l'amitié.
Ce n'est pas, pour moi, le meilleur de la série, mais j'ai pris comme d'habitude beaucoup de plaisir à le lire. Il est léger, touchant, et l'histoire de cette petite fille aveugle qui débarque deux semaines en camp d'été est à la fois émouvante et intéressante.
Pour ceux qui hésitent encore, ne vous fiez pas au trait faussement simpliste, et sachez que Rabagliati a reçu une mention spéciale du Prix des libraires du Québec en 2006 pour l'ensemble de son oeuvre.
Ah oui, dernier point, j'adore découvrir toutes ces expressions québécoises!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
jamiK
  30 avril 2019
C'est le troisième volume des histoires de Paul que je découvre, mais le plus ancien chronologiquement. le dessin est simple, en noir et blanc, le style est du genre récit autobiographique. Je ne sais pas dans quel part ce Paul se rapproche de Michel Rabagliati, le changement de nom est sûrement un subterfuge pour se permettre quelques libertés avec la réalité, mais le récit est vraiment de l'ordre du témoignage. Ici, Paul est à la fin de l'adolescence, au début de la vie d'adulte, il va faire le moniteur dans une colonie de vacances. le vocabulaire et les expressions québécoises sont encore plus marquées, ce n'est pas toujours évident de tout comprendre mais c'est l'immersion totale, la nature canadienne est aussi très présente dans ses particularités, et surtout, le développement, l'évolution du personnage dans cette expérience nouvelle est superbement rendue dans l'émotion. Même si la culture de l'autre côté de l'Atlantique est assez différente de la nôtre, ici, je m'y suis identifié, c'est sans doute plus une question de génération.
Les histoires de Paul, ça me parle, il raconte la vie comme elle est, c'est juste, subtil, tout en finesse, et émouvant malgré son apparente banalité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Syl
  25 septembre 2014
Neuf ans ont passé… c'est l'été 79.
Paul est apprenti dans une imprimerie de Montréal. Il a quitté l'école et il se retrouve maintenant à effectuer un boulot de typographe, qu'il déteste ! Ses gestes sont désordonnés, il n'a pas le goût du travail mécanique ; cette monotonie ne le fait guère rêver. le petit Paul qui s'imaginait écrire et dessiner des bandes dessinées, a perdu ses illusions. Triste, désemparé, inquiet sur son avenir, il en vient à mal se comporter et à être désagréable avec ses parents…
Un matin, son ami Guy Cayer l'appelle pour lui proposer un job. Il manque un animateur à son camp de vacances et Paul pourrait très bien le remplacer. Aussitôt proposé, aussitôt accepté ! et voilà que Paul embrasse chaleureusement ses parents, prend sa guitare, son barda, et pars rejoindre sa nouvelle résidence pour l'été. Les souvenirs reviennent, le temps des scouts, des stages de survie et des belles fraternités.
Guy, Johnny, Sylvie, Jean, Steve, Michelle, Hélène, Annie, les moustiques, la tente qui pue le moisi, les nuits noires et terrifiantes, un putois, un serpent… des animaux de la forêt petits et grands… des cauchemars, des parois à escalader pour une première fois, un camp à préparer et… et… les enfants qui débarquent une semaine trop tôt !!!
Les enfants sont de familles dites défavorisées. Dès le premier jour, la liberté qui leur est offerte leur donne des ailes… et Paul (Gros Sourcils) s'époumone ! de plus, la cohabitation avec Annie, une animatrice, tourne au vinaigre. Mais que va-t-il se passer durant ces deux semaines ?
Dix-huit ans, les nerfs bouillonnants, à des années lumières de toute expérience, Paul va vivre quelques uns des meilleurs moments de sa vie.
Pour continuer la saga, j'ai pioché sur les étagères et j'ai choisi ce "Paul"… différent du précédent mais tout aussi tendre et gai.
Paul a grandi, mais les affres de l'adolescence l'asticotent toujours. Dans cette colonie de vacances, après quelques difficultés, il rencontre toute une palette de sentiments qui vont de l'amitié, à la tendresse, à l'admiration, à l'amour.
C'est la forêt, un lac, une petite montagne (en forme de fesses), les activités qui vont avec, les rassemblements autour des feux de camps le soir, les blagues potaches, les émois amoureux, les enfants qui débordent d'inventivités et de tendresse… les expressions québécoises… Ces aventures font sourire et apportent une belle émotion.
Ce tome est en fait un retour sur cette époque car Paul est adulte, marié et père. Ce n'est qu'à la fin de ses souvenirs qu'on le retrouve dans son présent. Et même trentenaire, ce gamin n'arrête pas de grandir !
L'auteur a reçu de nombreux prix pour cet album et le dédicace à ses compagnons de l'été 1979.
Je pense lire prochainement "Paul à Québec". Je vous recommande la série. Ne vous arrêtez pas aux graphismes épurés, sans coloration. C'est vraiment un bel univers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
lilimarylenelilimarylene   10 mai 2011
Mais, pas question de me plaindre et surtout pas question de laisser voir aux autres que j'ai la chienne dans le bois ! ...ça, non ! De quoi j'aurais l'air ? Ils sont tous des habitués de la forêt, plein air à mort ! Ils doivent manger de l'écorce et des racines !
Commenter  J’apprécie          100
paulotletpaulotlet   17 juin 2014
Je ne sais pas si elle avait fait exprès de s'asseoir sur moi, elle aurait bien pu aller à l'arrière et prendre un enfant sur ses genoux ou alors en placer un sur les miens.
Commenter  J’apprécie          40
NeneveNeneve   26 novembre 2016
C'était pas tout à fait un travail d'été que je faisais là, mais peut-être un travail définitif. J'avais abandonné l'école avant la fin du secondaire V. J'avais tout planté là...
Commenter  J’apprécie          20
Erik_Erik_   28 septembre 2020
Traitez les gens comme des cochons et vous obtiendrez un travail de cochons. Traitez les gens comme des hommes et vous obtiendrez un travail d'hommes.
Commenter  J’apprécie          10
bizonbizoubizonbizou   14 août 2020
Disons qu'elle est comme le petit prince ; elle a pas besoin d'yeux pour voir, elle voit avec son cœur...
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Michel Rabagliati (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Rabagliati
À l'occasion du Festival International de la Bande Dessinée 2020, Michel Rabagliati vous présente "Paul à la maison" aux Editions Pastèque.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2384051/michel-rabagliati-paul-a-la-maison
Notes de Musique : Youtube Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : québecVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3809 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..