AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Arthur Adamov (Traducteur)
ISBN : 2868693253
Éditeur : Actes Sud (08/01/1992)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 35 notes)
Résumé :
A en croire Lou Andréas-Salomé (Ma vie, PUF, 1977) la rencontre de Rainer Maria Rilke avec Rodin ne serait pas étrangère à la conception de cet exercice spirituel que constitue le Livre de la Pauvreté et de la Mort.
"La sombre puissance du dieu qui d'abord protège en son sein l'être naissant", écrit-elle, "se dresse comme une sorte de gigantesque masse montagneuse où l'homme est enfermé..." Cette interprétation pourrait aussi éclairer la décision que prit Ad... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
torpedo
  23 janvier 2019
Préfacé et traduit par Arthur Adamov, ce long poème de Rilke est une méditation sur la mort. Comme apprivoiser cette mort inéluctable, qu'elle devienne partie intégrante de mon corps et de mon esprit. Chaque mot est soigneusement pesé. Un de mes indispensables livres de chevet.
Commenter  J’apprécie          490
ericbo
  21 octobre 2018
Je connais très mal la poésie de Rilke, bien qu'ayant apprécié les élégies de Duino. Je ne sais pas comment relier ce long poème à son oeuvre. Toujours est-il qu'il ne me laisse pas indifférent. J'y vois une ode à l'Homme dans son dénuement le plus complet. « Car nous ne sommes que l'écorce, que la feuille, mais le fruit qui est au centre de tout c'est la grande mort que chacun porte en soi ». L'homme naît pour mourir et doit en être conscient pour s'accomplir pleinement et en faire sa force. C'est également un appel à Dieu pour qu'il donne à l'Homme toute sa mesure. C'est dans la misère que l'on reconnaîtra la valeur de chacun.
Tout cela ne sont que des réflexions éparses qui me viennent après cette lecture. Encore un livre que je garde auprès de moi pour le compulser régulièrement.
Commenter  J’apprécie          300
blanchenoir
  11 février 2014
Un beau poème sur la mort et la pauvreté vues comme intimes, amies des hommes. Aux yeux de Rilke, c'est dans le dénuement que nous pourrons ouvrir les yeux et apprécier notre authentique condition, "heureuse"...
Commenter  J’apprécie          150
Spered
  08 novembre 2016
Un livre que je relis souvent, qui m'est essentiel.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
blanchenoirblanchenoir   10 février 2014
C'étaient là des riches pour qui la vie durait sans limites, humaine et lourde de sens. ; mais le temps des riches est passé,
et nul n'appellera plus jamais leur retour.
Fais seulement que les pauvres restent pauvres.

Pauvres, ils ne le sont pas ; ils ne sont que privés de
biens essentiels
et livrés au hasard, sans force et volonté.

Ils sont marqués du sceau d'une angoisse sans nom et dépouillés de tout, même du sens de la pauvreté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
blanchenoirblanchenoir   10 février 2014
Je ne sais pas encore souffrir comme il faudrait,
et cette grande nuit me fait peur ;
mais si c'est là ta nuit, qu'elle me soit pesante, qu'elle m'écrase,
que toute ta main soit sur moi,
et que je me perde en toi dans un cri.
Commenter  J’apprécie          200
blanchenoirblanchenoir   05 février 2014
Avertissement

Arthur ADAMOV

Témoin signifie martyr. Tout homme qui témoigne est écartelé, doublement déchiré dans sa chair et son esprit. Déchiré d'abord à l'intérieur de lui-même entre le témoin suprême au sommet de son être et le plus pitoyable individu dont il assume la vie au long des jours. Déchiré encore par l'abîme qui sépare la vérité dont il témoigne du monde qui ne veut pas recevoir son témoignage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ericboericbo   21 octobre 2018
O mon Dieu, donne à chacun sa propre mort,
donne à chacun la mort née de sa propre vie
où il connut l'amour et la misère.
Commenter  J’apprécie          250
zoharzohar   23 février 2011
(...) nous ne sommes que l'écorce, que la feuille,
mais le fruit qui est au centre de tout
c'est la grande mort que chacun porte en soi.
Commenter  J’apprécie          210
Videos de Rainer Maria Rilke (46) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rainer Maria Rilke
À tout juste vingt ans, Abdelilah Laloui, étudiant à Sciences-Po, a créé l'association Tous curieux qui promeut l'accès à la culture en banlieue. Dans son premier livre, "Les baskets et le costume" (JC Lattès), il raconte son parcours, de la banlieue au VIIe arrondissement de Paris, comment les codes sociaux, d'un côté comme de l'autre, lui ont barré la route, et comment il a fini par trouver sa liberté en revendiquant ses goûts personnels de Bach à Cheb Khaled, de Rilke à Kery James. Il nous présente ici les livres qui ont jalonné son parcours. En savoir plus sur "Les baskets et le costume" : https://www.hachette.fr/livre/les-baskets-et-le-costume-9782709666251
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Poésie allemandeVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Poésie allemande (73)
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
792 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre