AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Marc Petit (Traducteur)Jean-Claude Schneider (Traducteur)
EAN : 9782070281299
361 pages
Éditeur : Gallimard (16/03/1972)

Note moyenne : 4.45/5 (sur 10 notes)
Résumé :
L'œuvre de Trakl occupe dans les pays de langue allemande la situation singulière qui est, au centre d'une redéfinition moderne de la poésie, celle de Rimbaud en France. Questionnée, parfois détournée par les philosophes ou les historiens de la littérature, comme celle de Hölderlin, elle est avant tout le lieu d'une tentative d'écriture impersonnelle.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
PiertyMPiertyM   28 mars 2014
Seul celui qui méprise le bonheur aura la connaissance.

Commenter  J’apprécie          181
PartempsPartemps   04 décembre 2020
Promenade hivernale en la mineur


Des sphères rouges émergent souvent des branches,

sous la neige doucement et noires par une longue chute de neige.

Le prêtre escorte le mort.

Les nuits sont remplies par des célébrations de masques.

Puis des corbeaux ébouriffés planent sur le village;

Dans les livres, les contes de fées sont écrits miraculeusement.

À la fenêtre, les cheveux d'un vieil homme flottent.

Les démons traversent l'âme malade.

Le puits gèle dans la cour. Des escaliers pourris tombent

dans l'obscurité et un vent souffle à

travers de vieux puits qui sont enterrés.

La bouche goûte les épices fortes du gel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PartempsPartemps   04 décembre 2020
Chuchoté dans l'après-midi

Soleil d'automne, mince et timide
Et les fruits tombent des arbres,
Le silence bleu remplit la paix
Du ciel d'un après-midi tardif.

La mort sonnait forgée en métal,
et une bête blanche heurte la boue.
Chœur grossier de filles brunes
Meurt dans le bavardage des feuilles.

Le front de Dieu rêve de teintes,
sent les ailes douces de la folie.
Autour de la colline, utilisez des anneaux
pourriture noire et vues ombragées.

Repos et vin dans la lueur du coucher du soleil, Les
guitares tristes bruissent dans la nuit,
Et à la douce lampe à l'intérieur
Vous vous allumez comme dans un rêve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
coco4649coco4649   17 décembre 2018
LA ROSÉE DU PRINTEMPS…


La rosée du printemps qui tombe
Des branches sombres, vient la nuit
Avec ses éclats d’étoiles, alors que tu as oublié la lumière

Sous la voûte d’épines tu étais couché et le dard s’enfonça
Profond dans le corps de cristal
Pour que plus ardente l’âme épouse la nuit.

La fiancée d’étoiles s’est parée,
Le myrte pur
Qui s’incline sur le visage adorant du mort.

Plein de frissons qui fleurissent
T’enveloppe enfin le manteau bleu de la souveraine.


//Traduit de l’allemand par Marc Petit et Jean-Claude Schneider.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Georg Trakl (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georg Trakl
[RARE] Georg TRAKL – Une Vie, une Œuvre : De rêves et de ténèbres étreints (France Culture, 1986) Émission "Une Vie, une Œuvre", par Hubert Juin, diffusée le 29 mai 1986 sur France Culture. Invités : Lionel Richard, François Vezin, Eugène Guillevic et Antoine Berman.
Dans la catégorie : Poésie allemandeVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Poésie allemande (73)
autres livres classés : poésie moderneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
921 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre