AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jacques Roubaud (Éditeur scientifique)
ISBN : 207040000X
Éditeur : Gallimard (05/12/1995)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 16 notes)
Résumé :
" Ce choix est une boîte de chocolats poétiques.
Chaque poète remplit une ou plusieurs bouchées. Si la saveur est agréable, on pourra choisir, dans la liste de lectures proposées à la fin du livre, de faire plus ample connaissance avec un auteur. Il s'est écrit beaucoup de poésie en langue française dans ce siècle. Beaucoup de belle et bonne poésie (comme de la très mauvaise, heureusement -conseil : lire aussi de la mauvaise poésie) ; il y a eu de la poésie d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
frandj
  13 mai 2018
"Bonne pioche": voici un agréable recueil de poèmes du XXème siècle, publié en 1995. J. Roubaud est éclectique: s'il a accordé une large place (méritée) à des poètes bien reconnus, notamment à G. Apollinaire, il m'a donné l'opportunité de découvrir des auteurs que je ne connaissais pas (ou peu), Certaines poésies sont un peu déjantées, d'autres sont plus sages et cependant originales. J'en ai mis quelques-unes en citation.
Commenter  J’apprécie          20
Charybde2
  14 mars 2016
Une intense anthologie poétique contemporaine composée par Jacques Roubaud.
Sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2016/03/14/note-de-lecture-128-poemes-composes-en-langue-francaise-de-guillaume-apollinaire-a-1968-jacques-roubaud/

Lien : http://charybde2.wordpress.c..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
raynald66raynald66   10 juin 2015
Mes doigts saignent
Je t'écris
Avec
Le règne des vieux rois est fini
Le rêve est un jambon
Lourd
Qui pend au plafond
Et la cendre de ton cigare
Contient toute la lumière

Au détour du chemin
Les arbres saignent
Le soleil assassin
Ensanglante les pins
Et ceux qui passent dans la prairie humide

Le soir où s'endormit le premier chat-huant
J'étais ivre
Mes membres mous pendent là
Et le ciel me soutient
Le ciel où je lave mes yeux tous les matins

Ma main rouge est un mot
Un appel bref où palpite un sanglot

Du sang versé sur le papier buvard
L'encre ne coûte rien

Je marche sur des taches qui sont des mares
Entre des ruisseaux noirs qui vont plus loin
Au bout du monde où l'on m'attend
C'est la fontaine ou les gouttes de sang qui coulent de
mon coeur que l'on entend

Un clairon dans l'azur sonne la générale

(Pierre Reverdy : Horizon)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MaliseMalise   10 avril 2013
TROIS GÉNÉRATIONS

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? Psaume 22, 2, Matthieu 27, 46

Le père mourut dans la boue de Champagne
Le fils mourut dans la crasse d'Espagne
Le petit s'obstinait à rester propre
Les Allemands en firent du savon

Paul Valet
Commenter  J’apprécie          90
frandjfrandj   12 mai 2018
LES QUATRE TEMPS CARDINAUX (René Daumal)

La poule noire de la nuit
vient encore de pondre une aurore.
Salut le blanc, salut le jaune,
Salut, germe qu’on ne voit pas.

Seigneur midi, roi d’un instant,
au haut du jour frappe le gong.
Salut à l’œil, salut aux dents,
Salut au masque dévorant, toujours !

Sur les coussins de l’horizon,
le fruit rouge du souvenir.
Salut soleil qui sait mourir
Salut, brûleur de nos souillures.

Mais en silence je salue la grande Minuit,
Celle qui veille quand les trois s’agitent.
Fermant les yeux je la vois sans rien voir par-delà les ténèbres
Fermant l’oreille j’entends son pas qui ne s’éloigne pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Charybde2Charybde2   14 mars 2016
La jeune fille avec un amant prit la fuite
le village accusa sitôt les Bohémiens
et la gendarmerie se mit à leur poursuite
de son côté et moi du mien.

Rejoignant la roulotte, par les petits rideaux
je n’aperçus dedans qu’une misère noire
malgré tous les larcins et les biens illégaux
que les gendarmes faux prétendirent y voir.

Ils fouillèrent ; jetant aux talus des guenilles
où ils reconnaissaient la vieille d’un village
qui se plaignit de vol – et mille autres verbiages,
tandis que j’y voyais s’enrouler des jeunes filles.

Le forain dut prouver que lui-même avait fait
les marmots couchés à l’ombre sous la voiture
et qui souillés puaient le manque d’aventures
si bien qu’à ce soupçon je pus que m’esclaffer.

Alors qu’elle riait à corps perdu la belle
de qui l’amour venait de dénouer la longe,
cachée sous un vieux reste de Bohême irréelle,
derrière le buisson infouillable du songe.

(Georges Limbour, Motifs, 1924)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2Charybde2   14 mars 2016
Vous dont la bouche est faite à l’image de celle de Dieu
Bouche qui est l’ordre même
Soyez indulgents quand vous nous comparez
À ceux qui furent la perfection de l’ordre
Nous qui quêtons partout l’aventure
Nous ne sommes pas vos ennemis
Nous voulons vous donner de vastes et d’étranges domaines
Où le mystère en fleurs s’offre à qui veut le cueillir
Il y a là des feux nouveaux des couleurs jamais vues
Mille phantasmes impondérables
Auxquels il faut donner de la réalité
Nous voulons explorer la bonté contrée énorme où tout se tait
Il y a aussi le temps qu’on peut chasser ou faire revenir
Pitié pour nous qui combattons toujours aux frontières
De l’illimité et de l’avenir
(Guillaume Apollinaire, La jolie rousse, 1917)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jacques Roubaud (44) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Roubaud
Duo de lecture : Sandra Boehringer et Isabelle Châtelet lisent le début de chaque lettre adressée à Lacan et se renvoient ainsi la balle. Rencontre autour du livre "Lettres à Lacan" (réunies par Laurie Laufer), Librairie Quai des Brumes à Strasbourg, le 8 déc 2018. Rencontre animée par George-Henri Melenotte avec Jean Allouch et Laurie Laufer.
Auteurs des lettres : Jean Allouch, Paul Audi, Jorge Banos Orellana, Fethi Benslama, Daniel Borrillo, Danièle Brun, Chloé Delaume, Christian Dunker, Eric Fassin, Frédéric Gros, Lewis Kirshner, Etienne Klein, Gloria Leff, Guy le Gaufey, Lucrèce Luciani, Paola Mieli, Bertrand Ogilvie, Anne Onime, Barbara Osorovitz, Jacques Roubaud, Moustapha Safouan, Jacques Sédat, Daniel Sibony, Christian Simatos, Marie-Claude Thomas, Alain Vanier, Catherine Vanier, Mayette Viltard, Anonyme.
Quatrième de couverture du livre : Où en est la psychanalyse aujourd?hui ? Ces lettres dessinent un état du champ freudien inséparable, pour le meilleur comme pour le pire, de « l?effet Lacan » et des retombées de son enseignement, en France autant qu?à l?étranger. Elles sont signées de psychanalystes (élèves ou détracteurs), dont des proches de la première heure, mais aussi de personnalités scientifiques ou artistiques venues d?autres horizons. On peut y voir une forme inattendue de manifeste, une relance du gai savoir lacanien, qui s?autorisait toutes les formes de propos et d?arguments pro et contra, des plus loufoques aux plus sérieux, des plus littéraires aux plus théoriques.
Laurie Laufer est psychanalyste, professeure à l?Université Paris-Diderot et directrice du Centre de recherche psychanalyse, médecine et société (CRPMS).
éditions Thierry Marchaisse En savoir plus sur le livre : http://www.editions-marchaisse.fr/catalogue-lettres-a-lacan.html
+ Lire la suite
autres livres classés : anthologiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
754 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre