AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782757856802
384 pages
Points (04/02/2016)
4.13/5   19 notes
Résumé :
Vous est-il déjà arrivé de voir quelque chose qui n’était pas vraiment là ? De vous entendre appelé par votre nom dans une maison vide ? D’avoir l’impression que quelqu’un vous suivait puis de vous retourner sans rien découvrir ?

La migraine peut faire voir des arcs-en-ciel chatoyants aussi bien que de minuscules personnages lilliputiens. La malvoyance ou la cécité peut paradoxalement finir par précipiter dans un monde visuel hallucinatoire. Une simpl... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Kez
  22 septembre 2021
Un livre à mettre entre toutes les mains de ceux et celles qui se demandent si ce qu'il vive est normal. un livre à faire lire à tous ceux qui croient en 1 Dieu parce qu'il leur est apparu... Un livre pour ceux qui ont des hallucinations et qui n'osent pas en parler de peur d'être pris pour fou. et non on peut avoir des hallucinations et n'être n'y schizophrène ni psychotique.
Un livre pour ceux qui perdent tout ou partie de la vue ou sont amputés d'un membre pour comprendre ce qui peut leur arriver.
Un livre scientifique, un peu, mais surtout éclairant pour les profanes.
Un talent de narrateur certain.
On y apprend ce qui mène aux hallucinations : manque de sommeil, de sensations, solitude, drogues, maladie neurologiques...
On y apprend que Jeanne d'Arc était probablement épileptique.
On voit les possibilités du conditionnement mental.
Des hallucinations visuelles, auditives, olfactives, extraordinairement belles ou effrayantes. Tout y passe.
Il ne manque plus qu'une comparaison culturelle pour être complet.
Une lecture passionnante et nécessaire pour rétablir certaines vérités.
J'avais déjà lu ce livre en 2013 (et je ne m'en souvenais pas, moi et ma mémoire de poisson rouge) A l'époque voilà ce que j'en disais
"When the word "hallucination" first came into use, in the early sixteenth century, it denoted only a "wandering mind."

Bien que cela ne soit pas un roman mais un livre de souvenirs et d'explorations sur certains phénomènes neurologiques, j'avoue avoir parcouru cet ouvrage comme un romain. L'auteur a écrit (entre autre) « L'homme qui prenait sa femme pour un chapeau » que j'avais également trouvé passionnant. Il faut reconnaitre aux Américains une capacité pédagogique et de suspens très impressionnante.
Le titre est self explanatory, l'auteur explore et explique le fonctionnement du cerveau pouvant mener à diverses hallucinations (visuelles, olfactives, auditives) sensorielles. Il est question de personnes aveugles ou mal voyantes qui « voient » des scènes, des personnes, de malentendants écoutant / entendant de la musique. Certaines des personnes ayant ces hallucinations sont conscientes que ce sont des visions pour d'autres cela peut être plus complexe. L'auteur fait un distinguo clair entre ces hallucinations et la maladie mentale.
L'auteur nous narre certaines de ses expériences avec le LSD et autres psychotropes avant leur interdiction. Son objectif de départ étant d'observer l'impact sur son cerveau. Il raconte l'addiction et ses effets.
Une des parties traite de l'épilepsie et du rôle joué par les hallucinations, de l'impact des hallucinations dans l'art ainsi que celui des drogues.
Une autre partie explique les hallucinations menant les gens à croire en un dieu. Une de ses patientes a ainsi changé cinq fois de religions ! Comme quoi on peut être comme saint Thomas et se tromper !
Il est question des sensations de « déjà vu » et également des gens qui ont perdu un membre et de cette sensation / douleur qui reste. J'ai été intéressée de lire que cette fois c'est le cerveau qui pouvait avoir l'hallucination d'un membre et ne plus avoir de douleurs.
J'ai adoré ce livre. Je vous le conseille si vous voulez en savoir plus sur ce qui se passe dans votre tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
frandj
  13 mai 2020
Oliver Sachs a écrit plusieurs ouvrages de vulgarisation dans le domaine dont il est spécialiste: la psychiatrie et la neurologie. Dans ce livre, il s'intéresse à toutes les hallucinations et aux phénomènes analogues, qui sont plus fréquents qu'on ne l'imagine. Voici, pour être presque exhaustif: hallucinations visuelles, auditives ou d'odorat; hallucinations de l'individu confiné; états de conscience modifiés par des drogues; effets visuels de la migraine; crises sensorielles associées à l'épilepsie; hallucinations dans un hémichamp visuel (qui correspondent à une moitié du cerveau); délires induits par des médicaments, la fièvre ou le sevrage des alcooliques; accès inopinés de sommeil et hallucinations liées à la paralysie du sommeil; flash-backs et états émotionnels intenses; sorties du corps hallucinées (ou doppelgänger); sensations fantômes dans des membres amputés…
Ces phénomènes - parfois stupéfiants - sont évidemment engendrés à l'intérieur du cerveau humain, soit par une pathologie, soit par des agents chimiques. On peut souvent trouver précisément leur localisation dans l'encéphale grâce à la chirurgie et (plus récemment) à l'imagerie médicale. Cela n'occulte pas tout le mystère de ces anomalies.
L'auteur n'hésite pas à multiplier les exemples de chacun des symptômes, montrant ainsi qu'ils sont à la fois variables et courants. Mais finalement j'ai trouvé ça un peu fastidieux. En lisant ce livre, mon intention était de me sensibiliser à ces sujets, rien de plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
mlseditions
  07 juin 2017
neurologue et psychiatre, l'auteur nous fait découvrir l'univers des hallucinations à travers divers syndromes ou substances hallucinogènes. Une étonnante découverte sur les hallucinations qui ne sont pas seulement réservées aux schizophrènes ou consommateur de drogues. le cerveau est une étonnante machine qui reçoit, organise et se modifie en permanence jusqu'à halluciner. Une étonnante communication des recepteurs sensoriels et du cerveau via les aires.
Commenter  J’apprécie          80
JCLDLGR
  01 octobre 2018
Oliver Sachs est à la fois un grand thérapeute et un grand conteur. Résultat : un très grand livre, qui explique et illustre tous les cas d'illusions, d'hallucinations, que presque chacun d'entre nous a rencontré ou rencontrera un jour ! C'est bien écrit, illustré par des cas réels, chaque chapitre traite un cas d'hallucinations.
Ça renvoie également beaucoup d'explications ésotériques ou para-normales à leur place.
Ce livre fait partie de mes livres références
Commenter  J’apprécie          50
Cleorore
  28 juin 2017
Oliver Sacks est un neurologue brillant et prolifique, à qui l'on doit un certain nombre de livres liés au fonctionnement du cerveau humain.
Ici, l'auteur se penche sur le monde extraordinairement riche et surprenant des hallucinations, des plus banales (l'impression d'entendre son prénom dans une maison vide) aux plus surprenantes (l'impression affreuse que notre jambe appartient à quelqu'un d'autre). Que ces hallucinations soient induites par la fatigue, la suggestibilité, la maladie, l'amputation, le handicap ou encore la drogue, il en dresse un portrait fascinant et s'intéresse à tous leurs aspects: visuel, auditif, gustatif, tactile ou olfactif.
J'ai adoré ce livre, que j'ai trouvé passionnant.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
LaViedesIdees   19 décembre 2014
En dépit de ses limites conceptuelles, L’odeur du si bémol constitue une source utile de données cliniques pertinentes, qui éveillera la curiosité de ses lecteurs.
Lire la critique sur le site : LaViedesIdees
Telerama   22 janvier 2014
Connu pour ses contes cliniques, le neurologue nous plonge dans le mystère des hallucinations, au confluent de la science et de la littérature.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FRANGAFRANGA   07 juin 2014
Quand vous vous représentez des images ordinaires-un rectangle, le visage d'un ami ou la Tour Eiffel-, celles-ci restent à l'intérieur de votre crâne. Elles ne se projettent pas dans l'espace extérieur comme une hallucination, et elles sont moins détaillées qu'un percept ou qu'une production hallucinatoire : vous créez activement ces images volontaires que vous pouvez remanier à votre guise. A l'inverse, les hallucinations sont synonymes de passivité et d'impuissance : elles adviennent puis suivent un cours autonome-elles apparaissent et disparaissent à leur convenance, non à la vôtre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
mlseditionsmlseditions   02 juin 2017
Il ignore d'un moment à l'autre quelle vision s'offrira à lui : Son cerveau est un théâtre dont les Machines exécutent des scènes qui surprennent d'autant plus le spectateur qu'il ne les a point prévues...
Commenter  J’apprécie          100

Videos de Oliver Sacks (73) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Oliver Sacks
« Les jardins et la nature sont souvent plus efficaces que n'importe quel medicament. » Oliver Sacks Qui soigne son jardin soigne son âme : s'occuper ne serait-ce que de quelques fleurs à sa fenêtre aide à se reconnecter à soi et aux autres. Voltaire ne disait-il pas qu'il « faut cultiver notre jardin » ? Grâce au jardinage, les prisonniers récidivent moins, les ados à risques retrouvent des repères, les personnes souffrant de syndrome post-traumatique gagnent une forme d'apaisement, les personnes âgées une meilleure forme physique et morale… et tout le monde y trouve son équilibre. S'appuyant sur les données scientifiques et sur son expérience de psychiatre et de psychanalyste, tout autant que sur sa pratique, vitale pour elle, du jardinage, Sue Stuart-Smith, explore le pouvoir reparateur du lien avec la nature. Best-seller en Angleterre, traduit dans dix langues, un livre inspirant sur les effets thérapeutiques du jardinage et sa capacité à apaiser notre stress dans le monde moderne.
Sue Stuart-Smith, psychiatre, psychanalyste, enseigne à la Tavistock Clinic de Londres. Avec son mari, Tom Stuart-Smith, paysagiste anglais, ils ont créé le magnifique Barn Garden, dans le Herfordshire.
+ Lire la suite
autres livres classés : neurologieVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
371 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre