AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020403412
Éditeur : Seuil (09/03/2000)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 29 notes)
Résumé :
À Cintegabelle, un conférencier rend hommage à l'art de la conversation, tombé en désuétude. Personnage complexe, jeune et veuf, à la fois généreux et égoïste, juste et absurde, mu par un idéal inaccessible, il articule son discours autour de trois parties : les intérêts de la conversation (réussir et séduire) d'une part, ses conditions favorables (la concision, la clarté, la politesse...) d'autre part, et conclut enfin par quelques exemples de conversation (politiq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
blandine5674
  26 octobre 2014
Un nouveau veuf conférencier veut rendre vie à la conversation, poussant un cri d'alarme contre cette époque au langage technologique où plus l'on communique moins on se parle. Son deuil le fait s'épancher sur sa vie de couple qui le rend pathétique et rabelaisien tout en critiquant les pratiques littéraires, éditoriales, journalistiques, sociales et politiques.
Sur un sujet profond, Sylvie Salvayre a fait quelque chose de drôle, inquiétant pour l'avenir. Déjà lu à sa sortie en 1999.
Commenter  J’apprécie          60
cedratier
  09 août 2016
« La conférence de Cintegabelle » Lydie Salvayre (Seuil, 125 pages).
Cintegabelle a connu une notoriété médiatique pour avoir été le fief électoral où Lionel Jospin s'était fait parachuter, une marche de plus vers l'ascenseur qui le conduira où l'on sait, mais le texte de Lydie Salvayre n'a, semble-t-il, rien à voir. Je dis texte plus que roman ; un homme, la soixante donne dans cette belle bourgade de Haute Garonne une conférence sur l'Art de la Conversation, qui pour lui se perd. C'est donc un (parfois un peu long) monologue qui s'adresse à un public dont on ne sait rien, où se mêlent considérations sur l'art de la conversation, la taille éléphantesque de sa femme disparue depuis peu, l'argumentaire amoureux, le discours politique, le tout dans un langage châtié. On le devine, c'est complètement hurluberlu, loufoque, délirant, ça ressemble à un exercice de style littéraire, à une épreuve oulipienne gratuite, pour la beauté de la forme, et ça a en a eu, pour moi, les limites. Ce qui m'a accroché au texte, c'est que dès les premières pages, l'image de Claude Piéplu en train de faire cette conférence s'est imposée à moi, et, bercé par le son imaginaire de cette voix exceptionnelle, je me suis un peu amusé. Sans plus. (NB : Pour les jeunes générations, Claude Piéplu est sans doute un nom qui ne dira rien ; les plus âgés n'auront pas besoin de Wikipédia pour retrouver le pince-sans-rire, le timbre et le phrasé inimitables du diseur des Shadocks).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Hellas07
  01 octobre 2015
L'humour de Lydie Salvayre mais aussi un livre très vrai sur les relations entre les personnes
Commenter  J’apprécie          30
veronique.singare
  06 mai 2019
Avec le prétexte d'une conférence sur l'art de la conversation, une critique affinée et non-conformiste de la société du début du 21e s.
Commenter  J’apprécie          00
veroni
  03 décembre 2009
"et réussit un démontage en règle de la société qui a pris la parole au détriment de ses citoyens, brossant un exact portrait de notre monde boiteux."
Lien : http://pagesperso-orange.fr/..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
blandine5674blandine5674   25 octobre 2014
Ne vous esclaffez pas, en public, aux seuls mots de con, bite, couille ou cul, comme le faisait ma Lucienne, qui ne savait pas plus dissimuler ses déplaisirs que ses plaisirs, chère innocente. Attendez pour ce faire de vous livrer en cachette à la lecture de romans contemporains. Ils abondent de ces attributs.
Commenter  J’apprécie          90
blandine5674blandine5674   26 octobre 2014
C'est qu'il est fort malaisé de parler littérature avec des littérateurs. Car les uns sont occuper à subsister, les autres à flatter, la plupart à médire, et tous si épris de leurs oeuvres que nul ne peut les en distraire.
Commenter  J’apprécie          70
blandine5674blandine5674   26 octobre 2014
Si l'on vous importune, point de vacarme, point de ruades et point de postillons. Restez de glace. Et laissez aboyer les chiens. Il finissent généralement par se mordre entre eux.
Commenter  J’apprécie          70
DanieljeanDanieljean   17 novembre 2015
Épargnez-nous l'emphase. Elle est le propre des esprits creux. Et si vous n'avez rien à proposer, vous avez toujours la solution de vous taire. C'est étonnant comme on y songe peu !
Commenter  J’apprécie          40
DanieljeanDanieljean   17 novembre 2015
Une colère contre un méchant ou un imbécile ne doit jamais dépasser plus de trois minutes et quarante-six secondes. Au-delà, elle fait de vous, à votre tour, un imbécile ou un méchant. Le problème se pose différemment si votre colère doit affronter des méchants groupés à des imbéciles, ce qui constitue, en somme, une nation. Nous n'avons pas étudié, dans pareil cas, le temps de colère utile. Nous indiquons simplement que la dernière colère historique en date face aux méchants-imbéciles organisés en groupes armés dura du 18 juin 1940 au 7 mai 1945, soit près de cinq ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Lydie Salvayre (45) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lydie Salvayre
Dans ce livre poignant, Lydie Salvayre interroge le milieu artistique et ses institutions. La romancière publie sans doute son ouvrage le plus personnel : « Marcher jusqu?au soir », aux éditions Stock. le récit d?une nuit passée au Musée Picasso-Paris, seule, à observer une ?uvre qui la fascine : « L?homme qui marche » d?Alberto Giacometti.
autres livres classés : toulouseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Lydie Salvayre

Née en ...

1939
1948
1957
1966

12 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Lydie SalvayreCréer un quiz sur ce livre