AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226075887
Éditeur : Albin Michel (05/01/1995)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Etre ou ne pas être, Golden Joe ne s'est jamais posé la question. Avoir est son maître mot ; posséder sa seule préoccupation. Héritier d'un empire financier de la City londonienne, élevé au royaume du matérialisme intégral, il a le dollar pour credo, le profit pour raison d'être.

Pourtant, l'apparition spectrale de son père défunt sur l'écran de son ordinateur va bousculer sa belle assurance de machine à fabriquer de l'or. Tandis qu'il découvre les me... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Danieljean
  09 janvier 2016
Comme toujours l'univers de cet auteur est prenant, passionnant et il fait passer ces messages philosophiques de tolérance et d'ouverture de l'esprit sans qu'on s'en rende vraiment compte .
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   17 novembre 2015
Une mère peut-elle dire à son fils que plus tard il souffrira, qu'il aimera sans être aimé, humilié, bafoué, détesté, méprisé, seul, perdu ?... Quelle mère voudra dire à son fils qu'il sortira de la vie comme un vaincu, battu par le temps et détruit par la mort... Y a-t-il une mère qui, lorsqu'elle tient ce petit bout de chair rose contre elle, lorsqu'elle regarde ces grands yeux clairs qui ne voient que depuis quelques jours, y a-t-il une mère qui a le courage d'annoncer l'avenir et son cortège d'horreurs ? Le premier acte d'amour d'une mère est le mensonge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NorthangerNorthanger   03 août 2012
Quel autre mot pour un hasard qui se croyait des droits ? Parce qu'un chromosome qui séjournait en lui m'a donné naissance en s'égarant dans le corps de ma mère, il faudrait que je rende un culte à mon père ?
Commenter  J’apprécie          40
DanieljeanDanieljean   17 novembre 2015
Notre père le Dollar,
Que votre cours soit respecté,
Que votre règne dure.
Donnez-nous aujourd'hui notre vision du jour,
Effacez nos crédits comme nous le réclamons à tous nos débiteurs,
Et délivrez-nous des pauvres.
Amen.
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   17 novembre 2015
On ne tue pas la misère avec la charité. Au contraire ça la fortifie.
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   17 novembre 2015
C'est ça la vraie misère, monsieur, c'est l'envie
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Eric-Emmanuel Schmitt (89) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric-Emmanuel Schmitt
L'émission intégrale : https://www.web-tv-culture.com/emission/eric-emmanuel-schmitt-journal-d-un-amour-perdu-51621.html
On ne présente plus Eric-Emmanuel Schmitt. Romancier, homme de théâtre, philosophe, il fait indéniablement partie de la vie littéraire et culturelle française mais sa relation aux lecteurs va bien au-delà. Très présent dans les librairies et les salons, on le voit aussi sur scène portant ses propres textes comme « M. Ibrahim et les fleurs du Coran » ou « Mme Pilynska et le secret de Chopin ». Ses livres se sont vendus à plusieurs millions d?exemplaires à travers le monde, qu?il s?agisse de romans, de nouvelles ou d?ouvrages prenant place dans son cycle de l?invisible. Citons notamment « Le monde selon Pilate », « Oscar et la dame rose » ou encore « Les perroquets de la place d?Arezzo » et « Ulysse from Bagdad ». Pudique, Eric-Emmanuel Schmitt ne se livre pas beaucoup dans ses livres invitant plutôt le lecteur à une introspection à travers chacune des histoires qu?il invente. Toutefois, il a partagé son expérience de la religion dans « La nuit de feu », expliquant comment il est devenu selon ses propres mots « un agnostique croyant ». Avec son nouveau titre « Journal d?un amour perdu », Eric-Emmanuel Schmitt réitère ce besoin de livrer une partie de lui-même. « Maman est morte ce matin et c?est la première fois qu?elle me fait de la peine ». Et l?auteur de nous faire partager son quotidien depuis la disparition de sa mère. Comme à un journal intime, Eric-Emmanuel raconte son désespoir, sa tristesse, sa résignation, le regard des autres, les mille et un détails à régler lors de la disparition d?un proche et le gouffre qui s?est ouvert devant lui face à cette absence. Et puis, au fil des pages, il nous parle d?amour, de résilience, de lumière et on referme le livre les larmes aux yeux mais le c?ur gonflé à bloc. C?est triste et joyeux à la fois, tendre et sans pathos, tragique et drôle, c?est la vie comme elle s?impose à nous. Quand l?expérience de la mort se transforme en une formidable leçon de vie « Journal d?un amour perdu » d?Eric-Emmanuel Schmitt est publié chez Albin Michel.
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Littérature dramatiqueVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Littérature dramatique (842)
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

la vie rêvée d'Hitler...

Par quoi commence le récit et la vie d'Adolf H.?

par sa réussite au concours d’entrée à l’Ecole des Beaux-Arts de Vienne.
par son mariage avec Sarah
par son coming out

9 questions
414 lecteurs ont répondu
Thème : La Part de l'autre de Eric-Emmanuel SchmittCréer un quiz sur ce livre