AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Masè (Traducteur)
EAN : 9782743603533
479 pages
Éditeur : Payot et Rivages (01/05/1998)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 32 notes)
Résumé :

Si José Daniel Fierro ne s'était pas cassé la cheville en descendant les escaliers de la cinématheque, il ne se serait pas abonne au cable, n'aurait pas decouvert le basket feminin et ne se serait pas embarqué dans cette histoire ou interviendront dans le désordre chronologique : Un mercenaire américain qui fait du trafic de drogue au Viêt-Nam, un anarchiste barcelonais des années vingt, un Bulgare louche, et L... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
maltese
  12 juin 2013
Hasard de mes lectures, c'est à la suite d' "Un thé en Amazonie" de Daniel Chavarria que j'ai lu le présent livre de Paco Ignacio Taibo II. On peut rattacher les deux livres par leur construction sophistiquée et la manière dont les auteurs développent en parallèle des intrigues qui n'ont de prime abord aucun point commun et finiront par se rejoindre.
On retrouve ici le héros de "La vie même", l'écrivain de polars José Daniel Fierro, reclus dans son appartement, la jambe dans le plâtre, en mal d'inspiration, totalement obsédé par les matchs de basket féminin qui passent sur les chaînes américaines, et en particulier par la joueuse Karen Turner. Il va apprendre que celle-ci lors d'une virée à Ciudad Juarez, ville tristement célèbre, va se faire kidnapper et dépouiller d'un rein. Il partira alors à sa rencontre et cherchera, avec la jeune femme, à retrouver les ravisseurs. Ou pas... Car tout autant que l'aventure des deux personnages, c'est la fiction en train de s'écrire, l'intrigue pendant qu'elle se construit, qui sont données à lire.
Il en va de même de l'histoire d'Amador, journaliste barcelonais qui rend compte dans les années 20 des faits et gestes des anarchistes. Et ces considérations sur les plans qu'aurait laissés Léonard de Vinci d'un ancêtre de la bicyclette, que viennent-elles faire dans cette "salade" ?
Les époques se télescopent, les intrigues s'entremêlent, les personnages finissent par se croiser (ou peut-être pas), et le lecteur de jubiler devant tant d'aventures, de péripéties, de considérations où se mêlent histoire et idées politiques, bref devant une machine fictionnelle haut de gamme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Scara
  05 avril 2011
Sympathique Paco, auteur haut en couleurs et au langage libre, qui donne à ses personnages une vie peu commune. Il y a dans cet art un peu de la magie latino-américaine, un sens inné de la séduction par le récit de contes fabuleux.
Ici, l'histoire est totalement improbable, Paco Ignacio lui-même le sait et en joue puisqu'une partie du récit est écrite au conditionnel, la langue de tous les possibles.
Où il est question à la fois du génie de Léonard de Vinci, inventeur de la bicyclette quelques siècles avant sa concrétisation, d'un grand-père anarchiste dans le Barcelone des années 20 et de son sympathique camarade Amador, d'un auteur de la cinquantaine (notre humble serviteur) qui tombe amoureux d'une jeune joueuse de basket américaine vue à la télé.
Mais sans en avoir l'air, le récit est remarquablement construit, derrière le plaisir de se laisser emporter par une histoire un peu folle, la main de l'auteur nous guide vers sa conclusion rafraîchissante : puisque Léonard a pu inventer la bicyclette, alors rien n'est impossible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Paco Ignacio Taibo II (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paco Ignacio Taibo II

Rencontre avec Paco Ignacio Taibo II
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Romans, contes, nouvelles (822)
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1910 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre