AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Mara Hernández (Traducteur)René Solis (Traducteur)
EAN : 9782869305151
248 pages
Éditeur : Payot et Rivages (17/03/2004)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Mexico, 1922. Tous les soirs, quatre hommes jouent aux dominos dans le bar de l'hôtel Majestic : un chroniqueur criminel passionné par son métier, un fils de famille, traducteur d'écrits anarchistes, un poète, ex-cavalier de l'armée de Pancho Villa, génie du slogan publicitaire, et un Chinois anarchiste et syndicaliste. L'un d'eux est témoin de l'assassinat d'un musicien. C'est le début d'une enquête qui dé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MarianneL
  25 avril 2013
Mexique 1922. Un pays en pleine instabilité après la révolution de 1910, ou il faut mieux sortir armé si l'on ne veut pas être refroidi.
Quatre amis se retrouvent la nuit pour des parties de dominos - le poète qui rédige des vers pour vendre des médicaments ou des pneus, l'avocat qui défend les prostituées, le journaliste spécialiste des faits divers et le chinois anarchiste et syndicaliste – et se retrouvent mêlés à des histoires de meurtres, fusillades, des tentatives d'assassinat et d'empoisonnement, à moins que cela ne forme une seule et même histoire.
« Une société trop neuve pour se sentir sur d'elle-même, a la fois trop cynique et trop fruste se disait Executor, en voyant ces gens franchir des portes, se débarrasser de leurs gants (inutiles a Mexico) et de leurs chapeaux. Il lui manquait, pour se sentir à l'aise, des femmes de soldats ayant suivi leurs maris pendant la Révolution, des syndicalistes anars, des vendeurs de billets de loterie, des fermiers du Nord sur le point de gagner leur premier million, des chevaux et tout plein de prostituées de ses amies. »
Servi par des chapitres très courts aux noms évocateurs - tels que « Les personnages jouent aux dominos et découvrent l'existence d'un lien entre je joueur de trombone et la dame » -, on suit dans la brume le fil de l'histoire, lecteur perdu comme les quatre protagonistes de ce roman ; on se retrouve soi-même dans l'ombre de l'ombre.
Au final, les fils se renouent. Un excellent polar, épique et plein d'humour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bookinista
  05 novembre 2017
Le premier roman que j'ai lu de Paco Ignacio Taibo II, "La vie-même", m'avait bien lus, par son originalité et la facilité de lecture.
Cet autre roman, "Ombre de l'ombre", s'inscrit dans un contexte historique moins familier, le Mexique des années 1920, et fait justement référence à la vie politique très mouvementée de cette époque. Cela demande une attention particulière, mais apporte d'un autre côté un intérêt historique certain à la lecture. Notamment sur l'historique des premières convoitises nationales ET internationales pour les champs de pétrole du pays.
C'est donc là un roman de lecture moins facile que "La vie-même", mais tout aussi intéressant.
Egalement originale : la structure de ce roman qui s'articule autour de parties de dominos jouées par les quatre amis protagonistes : "un chroniqueur criminel passionné par son métier, un fils de famille, traducteur d'écrits anarchistes, un poète, ex-cavalier de l'armée de Pancho Villa, génie du slogan publicitaire, et un Chinois anarchiste et syndicaliste".
Remarquablement écrit... Humour, références historiques, intrigue policère...
Lien : https://coquelicoquillages.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LaRetiveLaRetive   27 juillet 2015
- Oui, mais tu sais faire la différence entre un camarade et un salopard. Il y a quelques mois, à San Luis Potosi, un compatriote m'a montré une carte postale du village où je suis né, dans les Asturies... Il m'aurait montré une photo de la Guinée, ç'aurait été pareil. Je n'en ai rien à fouttre de ces conneries de pays. Le pays, c'est l'espace qu'on occupe, point. Cinquante centimètres carrés. Un peu plus quand on t'enterre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Paco Ignacio Taibo II (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paco Ignacio Taibo II

Rencontre avec Paco Ignacio Taibo II
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Romans, contes, nouvelles (822)
autres livres classés : mexiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16103 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre