AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782246862697
Éditeur : Grasset (06/09/2017)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Parce que Mina Loy avait l'envergure d'une héroïne contemporaine, sa vie tient du roman autant que de la légende. Née dans l'Angleterre victorienne et morte dans l'Amérique des sixties, elle a traversé deux guerres, vécu sur trois continents et dans les plus grandes villes, de New York à Paris en passant par Mexico, frayé sans s'y inscrire avec toutes les écoles de la modernité, du futurisme au féminisme, connu les plus grands génies de son temps, Marcel Duchamp, Dj... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Tlivrestarts
  08 septembre 2017
Mina Loy, vous la connaissiez ? Moi, j'avoue que non mais j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir son itinéraire.
Tout commence en Angleterre dans la période victorienne. Mina naît à Londres d'une mère tyrannique. Très vite, elle va affirmer sa personnalité et revendiquer le droit d'aller étudier à l'étranger. Elle partira pour Munich, puis Paris, Florence, New-York. La vie amoureuse de Mina sera chahutée avec une grossesse non désirée et un enfant élevé par un homme qui n'en est pas le père. Malheureusement, la petite Olga décédera avant de souffler sa première bougie d'une méningite. Deux autres enfants suivront, Joëlla et Giles, mais l'univers de Mina est ailleurs. Elle abandonne ses enfants et part à la découverte du monde, des artistes en particulier. Elle va côtoyer des intellectuels, prendre la défense de la condition des femmes, s'émanciper par l'écriture. Elle ne sera toutefois que très peu éditée de son vivant. Elle va vivre une passion amoureuse avec Arthur Cravan, le "poète-boxeur", de courte durée toutefois, lui disparaîtra dans l'océan pacifique. Toute sa vie, elle se battra pour survivre. Elle s'éteindra à l'âge de 84 ans.
Ce destin de femme est tout à fait exceptionnel. Il est marqué par un besoin irrépressible de liberté qui lui offrira la possibilité de visiter le monde entier. Je suis toujours époustouflée par la volonté de certaines femmes de marquer leur époque, transcender les limites. Mina Loy faisait partie de celles que rien n'arrêtait.
Plus encore, outre son combat pour assurer sa survie personnelle, elle a sombré dans une profonde misère dans l'attente de son amoureux, elle s'est battue pour une cause collective. Elle est l'auteure d'un manifeste "Psychodémocratie internationale", un texte qui lui vaudra plus tard de travailler pour la ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté en Suisse. C'est la fin de la 1ère guerre mondiale, elle croit en "une humanité juste et harmonieuse".

La littérature offrira de nouveaux horizons à Mina Loy. Dès son plus jeune âge, elle se réfugiera dans les livres.

Elle-même écrira, elle s'inscrira dans le registre de la poésie avec son recueil "Le Baedecker lunaire". Gertrude Stein, avec qui elle partagera une intense complicité, lui permettra d'être publiée aux Etats-Unis.
Artiste dans l'âme, elle se vouera aussi à la peinture, à la couture et à mille autres activités créatrices. Un brin fantasque, cette femme affichera sa fantaisie jusqu'à sa mort.
Mina Loy fait partie de ces femmes éprises d'originalité, elle en mesurera toutes les limites.
Mathieu TERENCE dont je ne connaissais pas la plume rend un vibrant hommage à cette femme exceptionnelle, de celles dont on on a envie, à la clôture de notre lecture, de découvrir l'oeuvre. Pari gagné !
Lien : http://tlivrestarts.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
coquinnette1974
  14 septembre 2017
Merci au site Net Galley et aux éditions Grasset de m'avoir permis de découvrir Mina Loy, éperdument.
C'est le premier ouvrage que je lis de Mathieu Terence, que je découvre donc avec ce livre de la rentrée littéraire.
C'est une biographie romancée, sur une illustre inconnue, dont je n'avais jamais entendue parler !
Je suis ravie d'avoir découvert Mina Loy, sa vie était intéressante, mais j'ai été un peu déroutée par le style de l'auteur. Il y a des passages avec des phrases très courtes, le style est un peu haché, tout ce que je n'apprécie pas !
Le contenu par contre m'a intéressé, même si j'ai trouvé que certains passages n'étaient pas assez fouillé. Cela manque d'approfondissement par moment.
L'ensemble m'a plu, sans que ce soit un coup de coeur de la rentrée littéraire, mais je mets 3 étoiles à ce livre :)
Commenter  J’apprécie          91
DianeRocch
  02 mars 2020
Biographie de la poétesse britannique Mina Loy sous l'éclairage d'une figure forte, libre et intraitable.
Née en 1882 à Londres sous l'ère victorienne de laquelle elle va rapidement chercher à s'émanciper. Ses parents que tout oppose n'offrent pas à Mina et à ses soeurs, Dora et Hilda, un cocon familial, y règnent plutôt l'insensibilité et l'autorité.
Mina aime apprendre mais sa mère néglige l'éducation des filles et tente plutôt de lui inculquer des valeurs bigotes que Mina execre.
À 15 ans, Mina suit des cours de dessin à la St John's Wood School.
En 1900, elle part à Munich pour étudier à l'étranger. Puis, c'est Paris où la jeune Mina s'établit dans le quartier artistique de Montparnasse. Elle rencontre des artistes et sera sociétaire du Salon d'Automne pour présenter des portraits de femmes.
Avec son mari Stephen, elle partira ensuite à Florence. Entre eux, ce n'est déjà plus le grand amour et Mina se sent plongée dans une solitude qui la rend discrète mais elle reprend goût à la vie avec les élans futuristes de Marinetti et son groupe.
En 1916, elle part à New-York où elle se lie d'amitié avec les esprits subversifs du temps : Duchamp, Roché, Wood.
Un dernier amour, un périple, la liberté et la soif de vivre comme bagage.
Mina Loy a vécu une vie palpitante, pleine de rencontres et de découvertes mais aussi de tristesses et de désillusions. Les voyages font partie intégrante de son cheminement intérieur. Sentimentalement, l'on peut dire qu'elle n'a pas eu beaucoup de chance mais son caractère très indépendant lui a apporté beaucoup de force et la liberté qu'elle a toujours recherchée.
J'ai adoré cette lecture et ce personnage féminin m'a beaucoup touché. Je ne la connaissais que de nom et ça me donne envie de me plonger dans ses textes poétiques et romancés traduits en français.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bradamante
  17 septembre 2017
C'est en écoutant Poésie et ainsi de suite sur France Culture que j'ai découvert que Mathieu Terence avait écrit un Mina Loy, éperdument, qu'il avoue avoir voulu appeler au départ Absolument moderne. Absolument moderne, Mina l'est dans chacune des époques qu'elle a traversée. Son parcours est fascinant et le style de Terence magique. L'histoire d'amour de Mina avec le poète-boxer Arthur Cravan est au coeur du récit. Que faire quand un homme vous dit "Tu devrais te laisser aller à tomber passionnément amoureuse de moi" ? Tomber amoureuse et le suivre au bout du monde... Jusqu'au Mexique en l'occurrence.
On traverse le XXe siècle, et les villes où Mina a vécu : Londres, Munich, Paris, Florence, New York, Mexico... et même cet étrange endroit que Mathieu Terence nomme Nulle part... Mina y restera quand Arthur Cravan disparaîtra en mer alors qu'elle est enceinte de son 3e enfant.
La poésie de la prose de Terence se met au service de cette artiste qui fut une féministe avant l'heure et qui ne transigera jamais sur sa liberté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Moglug
  02 février 2018
J'ai apprécié découvrir la vie de Mina Loy, compagne passionnée du boxeur Arthur Cravan, égérie de l'avant-garde des premières décennies du XXème siècle. Elle a fréquenté les génies de son époque : Duchamp, Freud, Picabia... Elle a écrit elle-même des poèmes, un Manifeste féministe notamment, saisissant de modernité. En soi, le parcours de Mina Loy est impressionnant et sa biographie utile. Toutefois, le style journalistique de Mathieu Terence et les nombreuses parts d'ombre de la vie de Mina Loy m'ont tenu à distance de ce livre qui m'a finalement peu émue.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Olivia-AOlivia-A   06 septembre 2017
Les femmes ne doivent compter que sur elles-mêmes, et commencer par savoir ce qu’elles veulent vraiment. Elle prône un dépucelage systématique à la puberté pour ôter des mentalités la notion de pureté indexée à la virginité. Elle regrette qu’un homme soit estimé pour ses qualités et une femme pour la façon dont elle s’entend à manipuler un homme de qualité.
Commenter  J’apprécie          30
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   17 décembre 2017
L'"art contemporain" n'est pas son genre. C'était bien beau de renverser l'académisme révéré par la bonne société du XIXème, mais pas pour devenir l'académisme acheté très cher par celle du XXème. il faut atteindre ce que si peu visent, le fini somptueux de l'irréversible.
Commenter  J’apprécie          40
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   17 décembre 2017
Pour elle l'essentiel a lieu un peu plus loin, au cœur, un peu plus profond dans le corps du temps, dans la poésie, dans la beauté perpétuelle, changeante, vivace de ce que la vie a de secret.
Commenter  J’apprécie          30
MAGAYMAGAY   16 décembre 2018
Le culte des choses admirables représente l'essentiel de l'idéal humain, et c'est dans l'enfance que cette aptitude se fonde.
Commenter  J’apprécie          30
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   17 décembre 2017
Les faiseurs, elles les considère plus comme des boutiquiers que comme des artistes. La nouveauté n'est pas une affaire de chronologie mais une vertu pérenne.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Mathieu Terence (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathieu Terence
En 1646, le Bernin dessine une esquisse intitulée le Temps découvre la Vérité. Trois siècles plus tard, Mathieu Terence part à la rencontre de cette oeuvre et de son auteur, grand maître de l'art baroque, sculpteur, architecte et peintre italien, dont l'oeuvre énergique traverse les siècles pour nous parler d'aujourd'hui. Ni biographie, ni essai d'art, ce récit composé de courts chapitres retrace, au galop, les soixante-dix ans d'activité du Cavalier pour nous donner à voir et à comprendre la fougue et l'esprit d'un artiste qui célèbre le divin en offrant à toutes et à tous des oeuvres ivres de force et de volupté. Manifeste contre un monde uniforme, hymne à l'exubérance et au courage, carnet de voyage dans le temps, réflexion sur la vérité à l'heure où le règne du Faux ne cesse de s'étendre, ce livre est, aussi, le témoignage d'un retour à la vie après la mort de l'aimée. Profondément singulier, il est tout entier taillé comme une sculpture baroque.
+ Lire la suite
autres livres classés : futurismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1121 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..