AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782020639750
256 pages
Seuil (09/03/2004)
3.42/5   6 notes
Résumé :

Ni dans sa construction, ni dans son contenu, ce livre ne ressemble à des « Mémoires d’acteur » ou à une de ces autobiographies prématurées que commettent parfois les gens en vue. C’est un texte déroutant dans sa construction, surprenant dans son style et captivant par sa tonalité général. On pourrait dire que cette tonalité-là évoque quelque chose comme une colère gé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
AS76
  16 mars 2015
A lire par ceux qui ignoraient que Philippe Torreton avait déjà une belle écriture bien avant le magnifique Mémé qui fit connaitre au plus grand nombre ses talents d'écrivain.
Commenter  J’apprécie          30
laporte
  21 juin 2011
Excellent , un régal pour tous ceux qui aiment le théâtre.
Commenter  J’apprécie          10
laporte
  21 juin 2011
Excellent , un régal pour tous ceux qui aiment le théâtre.
Commenter  J’apprécie          00
laporte
  21 juin 2011
Excellent , un régal pour tous ceux qui aiment le théâtre.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
EmylitEmylit   19 mars 2016
Le théâtre n'est pas un échange, c'est une semence, et on récolte ce que l'on sème. Les acteurs parlent, le public écoute, ce n'est pas un échange. Mais le public n'est pas un mur pour autant, même en quatrième position comme certains se plaisent à le dire. J'ai toujours détesté cette expression de quatrième mur imaginaire, désignant celui manquant dans un décor et qui n'est autre que la face, c'est-à-dire le public.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
EmylitEmylit   19 mars 2016
Il me plaît de penser que le théâtre est né d'une conversation entre deux individus, d'un débat, qui petit à petit a attiré du monde. Alors nos deux compères sont montés sur une estrade pour que tous puissent les voir. Ils ont parlé de plus en plus fort au fur et à mesure que la foule se densifiait. Pour illustrer leurs propos, ils se sont habillés et grimés. Ils ont cru bon de planter un décor à la mode de chez eux, et se sont dit que, pour éviter de se répéter, la prochaine fois ils feraient appel au petit Aristophane, dont les graffitis sur le Parthénon laissaient présager un avenir dans l'écriture, et qu'ils feraient payer le droit d'assister à leur discussion parce que, fier de son travail, le jeune Aristophane n'arrêtait pas de leur dire "Et ça c'est des clopinettes, et ça c'est des prunes et ça c'est des...,etc." (...) Tout ça pour dire que quand on retire du théâtre son écorce, ses membranes et ses filaments, ce qui coule, tache les doigts, nourrit et fait du bien, sa pulpe, c'est le débat : cette volonté de dire quelque chose aux autres, tout simplement...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Philippe Torreton (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Torreton
Coup de coeur : Une certaine raison de vivre de Philippe Torreton
Dans la catégorie : Biographie des artistesVoir plus
>Biographie générale et généalogie>Biographie: artistes et sportifs>Biographie des artistes (292)
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
1013 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre