AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B01N5PF0GM
Éditeur : WENDALL UTROI (13/01/2017)

Note moyenne : 4.39/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Quand l'amour d'une mère s'estompe et s'efface, quand un père s'avère absent et lâche, tout peut arriver. Quand la souffrance est votre seule amie, quand on n'a que la mort pour seul bagage, on peut craindre le pire.
Je m'appelle Wanda, je vais avoir treize ans. Aidez-moi !
Après « un genou à terre » et « l'enjeu », l'auteur récidive et vous convie à découvrir l'histoire palpitante de Wanda. À l'âge où le monde bascule, plus une enfant et pas encor... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
sonfiljuliesuit
  07 février 2017
J'ai eu la chance de découvrir le troisième roman de Wendall Utroi !
Je parle de chance, car passer un moment avec Wanda vous chamboulera et changera votre vision de la vie de famille et de l'impact que tous nos actes et paroles peuvent avoir sur un enfant !
Une chance terrible de découvrir une plume addictive, simple directe et pleine de compassion ! Oui j'ai senti la compassion que l'auteur avait pour Wanda, j'ai senti tout l'amour qu'il avait mis dans son personnage, pour la façonner et la faire vivre ! Comme un artiste sculpteur qui y met son âme et qui use de ses outils pour façonner les traits de sa sculpture. Ici l'auteur use des mêmes stratagèmes pour façonner Wanda, nous la voyons évoluer au fil des pages, prendre forme, grandir.
Pourtant je n'ai passé que quelques mois en sa compagnie, mais je l'ai vu passer de la larve à la chrysalide …
Avec ce roman, l'auteur aborde les relations familiales et ce qu'elles ont de plus complexes. Comment le manque d'amour ou de simple empathie pour son propre enfant peut le conduire à une déchéance humaine, à un psychopathe en devenir !
Jamais cette citation, qui m'a suivi tout le long de ma lecture « Vos parents vous foutent en l'air, ils ne le font peut-être pas volontairement, mais ils le font quand même. Ils vous remplissent de leurs défauts, en ajoutent quelques uns, rien que pour vous. » de Philip Larkin n'aura pris autant son sens.
Wanda est tour à tour touchante, manipulatrice, monstrueuse et pourtant encore une enfant ! Elle peut tour à tour vous toucher et vous glacer. Une ado de 13 ans, mais encore une enfant en mal de vivre, en mal d'amour rejetée par ses géniteurs, dont les actes sont le reflets de son mal être, du manque d'amour reçu, du manque de regards reçus, du manque de dialogue… du manque tout…
Une enfant que l'on ne regarde pas ou si on le fait c'est pour lui hurler sa haine, pour lui jeter à la face ses échecs… Comment se construire ? Basculer et se sentir vivant est tellement plus simple quand on n'a pas de repères … Quand personne ne nous tend la main… Car on le voit bien Wanda s'illumine dès qu'elle se sent aimée, dès qu'on s'intéresse à elle et qu'elle fait l'objet d'attentions, même si pour cela elle raconte ses actes sans aucune pudeur et empathie…
Avec Wanda, vous découvrirez l'enfance maltraitée, avec une totale absence d'empathie au point de perdre tous les repères qui font de nous des être doués de sentiments. Je n'ai pas pu lui en vouloir, malgré ses actes, malgré ses révélations et malgré ce final époustouflant qui m'a complètement glacé et laissé sans voix.
Je pourrais vous parler pendant des heures de ce livre, le mieux encore c'est de le lire pour faire la connaissance de Wanda, qui changera votre vision des relations familiales…
Lien : https://julitlesmots.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
Fabie13600
  03 février 2017
C'est toute chamboulée et pleines de questions que je referme l'histoire de Wanda de Wendall Utroi.
Ce livre ne peut pas vous laisser indifférent et vous touche en plein coeur !!!
En l'ouvrant je ne savais pas à quoi m'attendre, le résumé m'ayant énormément attirée je me suis lancée confiante et ayant déjà lu cet auteur j'étais sûre d'une chose : je n'allais pas être déçue.
Ce livre nous touche tous : parents, enfants, fratrie, etc… et nous montre ce que peut être d'une enfance sans amour, sans attention, délaissée… et les conséquences.
Je ne vais pas vous parler de l'histoire car beaucoup de choses ont été dites dans des commentaires précédents mais seulement lisez le pour vous faire votre propre opinion.
Je ne sais que penser de l'héroïne car bien évidement j'ai eu de l'empathie pour elle, pour sa souffrance et par moment je l'ai trouvé exécrable.
Les différents personnages apportent tous, de par leurs histoires propres, un supplément au roman. Ils ont des rôles différents mais tellement impactants !!!
Grace à sa fluidité d'écriture l'auteur nous attrape et ne nous lâche plus jusqu'au dernier mot. Il n'y a aucune fausse note, les mots sont bien choisis, aucun temps mort avec une écriture très aboutie et un final très, très bien trouvé.
J'avais déjà adoré L'enjeu, qui après bientôt un an reste dans ma mémoire, mais là Wanda m'a tellement perturbée que non seulement ce livre va rester en moi mais va aussi changer ma vision des choses et me pousser à être encore plus à l'écoute des gens qui ‘m'entourent.
Donc faites comme moi, découvrez l'histoire de Wanda et voyons comment vous en ressortirez !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Malavita
  26 juillet 2017
« J'avais compris qu'une partie de moi devait s'éteindre pour que l'autre puisse survivre ».
Ça fait mal quand ça vient d'une gamine de 12 ans.
Entre un père effacé et une mère qui a la dépression mauvaise, Wanda encaisse les coups depuis un moment déjà. le jour où sa chienne meurt, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Elle a perdu la seule chaleur qu'il lui restait en dehors du monde qu'elle s'est créé. Ni une ni deux, son sac sous le bras, elle quitte la maison. Elle improvise vite la petite. Mais elle ne connait pas ses limites.
Menteuse, manipulatrice, cruelle parfois, Wanda est le mal que vous lui avez fait.*
Qu'est-ce que vous vous autorisez à ressentir pour elle ? Est-ce que vous pouvez repousser vos propres limites ? Wendall Utroi vous met dans une position délicate. Il ose la tendresse là où d'autres auraient à peine espérer l'empathie. Douceur et brutalité flirtent éhontément autour de ses personnages ni tout noirs, ni tout blancs (mention spéciale à ce bougre de Julius).
Une intrigue sans faille qui vous engloutit pour mieux vous recracher comme un malpropre dans ces toutes dernières lignes. C'est quoi cette fin ?! Vous allez pas me laisser comme ça Wendall!

∗ « Je suis le mal que vous m'avez fait », L'afficheur hurle, Chamberland
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
KellyAddictionLivresque
  01 avril 2017
"Wanda" s'éloigne de mon genre littéraire habituel, mais parfois je m'accorde une pause dans la romance pour me pencher sur des sujets différents. Lorsque l'auteur a proposé son histoire en Service Presse je n'ai pas hésité, le résumé m'a tout de suite interpellé.
Je ne vais pas vous le cacher à la fin de ma lecture je suis un peu choquée. L'histoire ne m'a pas déplu, oh non bien au contraire!!! L'auteur m'a fait vivre une lecture intense et poignante, une histoire où je suis resté sans voix devant certaines scènes.
Une lecture vivante, intrigante et captivante.....
Wanda est une ado de (presque) 13 ans désespérée. Entre une mère démissionnaire et dépressive et un père continuellement absent à cause de son emploi de routier et indifférent lorsqu'il est à la maison, la jeune fille a le sentiment d'être rejetée. Disputes, alcool, rancoeurs, plaintes font parti de son quotidien.
Parfois elle ressent un sentiment de culpabilité face au déchirement de sa famille.
L'espoir que les choses s'arrangent un jour est mort, la douleur et la peine font désormais partie intégrante d'elle.
Le seul être qui peut la comprendre est son compagnon à 4 pattes mais quand celui-ci disparaît quelque chose en Wanda change....
Sur un coup de tête elle va décider de fuguer mais son comportement va vite devenir instable.
Wanda va avoir des réactions incontrôlées, dangereuses. Les mensonges et les manipulations vont vite devenir habituels pour cette ado complètement perdue.
Sa part d'insouciance va s'envoler, au début Wanda m'a fait de la peine mais plus tard elle m'a choqué, je suis resté sans voix devant son comportement horrible et sans scrupule, j'ai même relu des passages deux fois afin d'être vraiment sûr de ses gestes.
J'ai pris sa façon d'agir pour un appel au secours mais peu à peu je me suis demandé si ce n'était pas plus grave que cela.
Découvrez l'histoire de Wanda, une jeune fille innocente et fragile mais qui, meurtrie par la vie, va sans remord perdre le contrôle.
L'histoire est racontée avec plusieurs points de vue rendant l'ensemble plus saisissant. La plume de l'auteur est efficace et accrocheuse. J'ai vécu ma lecture, j'ai ressenti les peines, les douleurs, le désespoir qu'éprouvaient les personnages.
Tous ont un sentiment en commun : l'espoir.
L'espoir de vivre une vie heureuse, l'espoir de découvrir la vérité, l'espoir de retrouver son enfant......
Entre la fugue d'une ado aux idées noires et une enquête qui s'avère compliquée, ce récit est surprenant et palpitant.
Des phrases sont écrites de façon à nous faire réfléchir, des paroles censés, disséminées dans le roman, qui peuvent avoir un impact sur nos réflexions, notre vision des choses.
"Wanda" est une histoire parfaitement menée, qui tient en haleine, mêlant psychologie, suspens et mal-être.
A la vue du mot FIN, j'ai soufflé un grand coup, j'ai retenu ma respiration jusqu'à la dernière ligne en découvrant la vérité sur certaines scènes, et c'est effrayant.
L'écriture de l'auteur est, pour moi, une très belle découverte. Passer de mon genre littéraire habituel - la romance - à un roman à suspens aurais pu me faire appréhender ma lecture mais Wendall Utroi m'a au contraire fait vivre un moment palpitant.
Lien : http://addiction-livresque.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Gaiange
  02 février 2017
A travers ce roman, Wendall Utroi soulève un phénomène de notre société actuel, qui reste pour moi tabou, pour beaucoup de personnes. de nos jours, les parents veulent des enfants objets qui doivent savoir tout faire avant même leur naissance au détriment de l'éducation affective qu'ils doivent leur offrir. L'amour n'est plus une chose essentielle, les parents veulent des enfants parfaits dans leur culture, dans le sport, à l'école... mais un enfant sans amour fraternel peut- il grandir normal ? Peut-il construire son soi sans exemple ?
Wanda représente parfaitement ce genre d'enfant sans amour. Serait-elle devenue ce qu'elle est, si maman lui avait donné de l'amour ? Wanda est une enfant blessée, un ange déchu, alors qu'elle n'a pas encore treize ans.
Ce roman m'a fait me poser cette question : "Une personne naît elle mauvaise ou est-ce les murs de son éducation affective totalement absents qui la font devenir une personne mauvaise ? "
Bizarrement, je ne me suis pas attachée à Wanda.
Wanda est vide de tout sentiment. J'ai eu mal pour son histoire, sa vie, son manque d'amour, mais je ne pourrais pas dire que j'ai aimé Wanda en tant que personne. Je ne veux en aucun cas spoiler, donc c'est assez difficile de dire pourquoi. Les actions de Wanda, la fin et le dénouement font que je n'ai pas eu d'attache. Wanda, n'est pas un ange, loin de là. Les blessures y sont pour beaucoup.
Par contre, j'ai adoré le personnage de Julius. Malgré son passé peu glorieux, cet homme se bat pour devenir meilleur chaque jour. C'est un homme généreux, son passé il ne le renie pas, au contraire c'est une force. Je me suis prise d'affection pour ce personnage et ses sacrifices.
Wendall Utroi a choisi une fin assez atypique, qui m'a légèrement frustrée. Mais après une bonne nuit à cogiter ce roman, je me rends compte que cette fin est parfaite et nous transporte encore dans le chaos de l'esprit torturé de Wanda.
Wendall Utroi, a réussi une nouvelle fois à aborder un sujet sensible, tabou sans une faute et sans rentrer dans le glauque extrême.Un thriller, noir, sombre, glaçant sur le mal-être des enfants et adolescents meurtris par leurs propres parents dans cette société où l'enfant se doit être parfait.
​​
Lien : http://les-mots-de-gaiange.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Citations & extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   17 janvier 2017
Je ne suis pourtant pas si différente, j’ai mal, ce n’est pas pareil. Mal quand ma mère me repousse et m’accuse de tous ses malheurs, mal que mon père soit toujours absent, et que lorsqu’il rentre il me parle à peine. Marre qu’aucun garçon ne s’intéresse à moi et qu’aucune fille ne me trouve digne d’amitié. Une pestiférée, c’est ce que je suis... Une pestiférée, solitaire au-dedans, et ignorée au-dehors.
C’est vrai que je ne suis pas comme eux, et c’est tant mieux ! Ils me gavent tous. Ils sont débiles avec leurs téléphones portables, à crâner avec leurs fringues de marque, à se vautrer devant des émissions au QI d’une moule. Ils ont des chaussures à bandes, à bandes de crétins ignares, oui !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lenoir_emilie_72lenoir_emilie_72   24 février 2017
Aujourd'hui, alors que ma treizième année se profile, la douleur et la peine font partie de moi. Je les trimbales comme des amies maudites. Elles m'ont endurcie à force de mordiller mon âme, je me demande si je n'apprécie pas leur présence.
En ce moment, la semaine, ma mère est plutôt calme, elle passe des heures sur sa tablette à jouer, un verre à la main, ou devant la télé. De temps à autre, elle m'adresse un sourire ou un mot gentil, comme pour gommer les méchancetés débitées les heures précédentes.
C'est sa technique; elle noircit mon cœur en gravant ses horreurs au burin et elle tente de les effacer avec une éponge comme on lave une ardoise. Mille fois elle y a sculpté ses reproches infâmes. A force, l'ardoise s'encrasse, et laisse en filigrane des marques inaltérables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   17 janvier 2017
Il est des matins où l’on a dormi si profondément que l’on doute de l’endroit où l’on se trouve. Les yeux toujours clos, on hésite, on tâtonne, déboussolé, perdu dans cet inconnu cotonneux. On se réveille, comme amputé de la réalité qui nous tend les bras. Il est des matins, plus rares, où le rayon de soleil qui lèche notre visage éclaire un sourire, signe que la nuit fut douce et réparatrice. Puis, il y a ceux, plus fréquents, où l’on s’engouffre sous la couette, refusant la cruelle lumière du jour. Ce matin, le réveil ne ressemble à aucun de ceux-là ; la tête me tourne sans que j’aie entrouvert les paupières. Une sensation de vide abyssal dans la poitrine en est le prélude. Je frissonne, la brume d’un matin d’automne nappe mon esprit engourdi, je ne parviens pas à me lever. Je prends une inspiration profonde, j’expire lentement, cherchant à reprendre contact avec la réalité...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sonfiljuliesuitsonfiljuliesuit   03 février 2017
"ce n'est pas ça la vie ! Je l'ai compris tardivement, mais profiter de l'existence, c'est oser, c'est faire des choix, quitte à se tromper. Maintenant que je suis à l'aube de mon déclin, je veux maîtriser mes choix, je veux être responsable, seul, sans contraintes."
Commenter  J’apprécie          60
lenoir_emilie_72lenoir_emilie_72   25 février 2017
la mort, il la souhaite presque, comme on aspire à la délivrance.
La prudence n'est plus de mise quand le cœur et l'esprit, tous deux impuissants, ne sont que le siège de tourments qui rongent chaque seconde de votre vie.
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1182 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .