AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2744102377
Éditeur : France loisirs (30/11/-1)

Note moyenne : 3.21/5 (sur 17 notes)
Résumé :
La vie tranquille d'un village du Trièves, en Dauphiné, est bouleversé par une suite d'événements inexplicables, de la chute -accidentelle ?- du directeur de l'école, qui manque de le tuer, au massacre des chiens d'un fermier. L'arrivée d'un nouvel instituteur n'arrange rien. Mais qui pourrait reconnaitre en lui l'enfant qui avait subi des sévices dans le même village ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
kielosa
  09 septembre 2019
L'auteure a raconté qu'elle avait commencé à écrire "presque par hasard" pour distraire ses enfants. Entretemps, ses enfants sont adultes et le compteur des romans publiés par Brigitte Varel est pour le moment à 12.
Les enfants continuent cependant à occuper une place centrale dans son oeuvre, à en juger par les belles couvertures de plusieurs de ses livres, comme "Les yeux de Manon", "Le chemin de Jean", "Blessure d'enfance" et "L'enfant traqué". Idem pour la couverture de "Un village pourtant si tranquille", où l'on voit de dos un galopin courir à travers champ, plutôt désespérément.
Le galopin qui court, et aura au fil de l'histoire plusieurs raisons de courir, a 12 ans, vient de l'Assistance, est logé chez le fermier Michel Mathieu, qui en profite pour ne pas dire en abuse pour les labeurs de la ferme, et s'appelle Nicholas. S'il s'entend bien avec Tom, le commis simplet de la ferme, Nicholas est dans l'ensemble un enfant isolé et perturbé. le seul cependant qui fait des efforts pour comprendre le gosse et l'aider, parce qu'il a déjà perdu 2 ans à l'école et en qui Nicholas a confiance est Roger Raine, le directeur d'école.
L'histoire commence lorsque Raine se trouve en bas de l'escalier de sa maison et doit être transféré à l'hôpital.
Raine affirme que quelqu'un l'a poussé dans le dos. le maire René Gros et le capitaine de police Milloud sont sceptiques. Ils sont incrédules à cause de l'excellente réputation de l'homme que tout le monde respecte et apprécie. Seule la fille du toubib et institutrice, Martine Peyrin, le croit sachant parfaitement bien qu'il n'est pas du genre à raconter des fables. Idem pour Nicholas, qui a décidé de mener sa petite enquête, tirant parti de sa capacité de se rendre invisible dans le décor du village, qu'il connaît comme personne.
Et dans cette minuscule bourgade du département de l'Isère, ils s'en passent des choses insolites et carrément criminelles, allant jusqu'à mort d'homme et l'intervention de la police de Grenoble. Les méfaits vont en ordre crescendo et notre petit héros réussit à rester au premier rang des événements, qui provoquent une peur générale dans le bled. Comme à son habitude, le petit Nicholas agit seul, mais bénéficie de la compréhension et sympathie de son unique confidente, Martine Peyrin.
De Brigitte Varel j'ai lu et critiqué, le 20 février dernier, son "Le Déshonneur d'un père", et ce que j'ai écrit comme commentaire pour ce roman vaut également pour le présent. L'auteure sait raconter une histoire intéressante avec des personnages authentiques, pourtant avec les mêmes 2 bémols : le rythme de l'histoire est légèrement dérangé par beaucoup trop de personnages et trop de descriptions de la nature, quand bien même magnifique, de cette région de France.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          526
meknes56
  09 juillet 2019
Première fois que je lis cette autrice. le livre est vraiment agréable à lire avec un petit suspense facile à découvrir, une écriture fluide et quelques émotions fortes...La vengeance est l'héroïne principale de ce beau roman régional
Commenter  J’apprécie          40
sayv
  05 février 2019
bien
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   04 octobre 2012
S'il vous arrive un jour d'emprunter la route du Midi en passant par Sisteron, vous traverserez la magnifique région du Trièves, pays des quatre saisons, situé à une quarantaine de kilomètres au sud de Grenoble. Sans aucun doute charmé par la splendeur du paysage, vous ne manquerez pas de vous attarder dans cette contrée aux avant-goûts de Provence, et peut-être arriverez-vous, émerveillé, jusqu'à ce petit village de moyenne montagne.
Alors, arrêtez-vous aux premières maisons et tentez de vous faire conter une histoire qui a privé ses habitants de sommeil pendant bien longtemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
kielosakielosa   08 septembre 2019
Ce n'est pas la souffrance de l'enfant qui est révoltante en elle-même, mais le fait qu'elle ne soit pas justifiée.

Camus

(Page 7).
Commenter  J’apprécie          140
meknes56meknes56   08 juillet 2019
- Eh oui. Mon cœur de célibataire s'est entiché de ce gosse depuis le premier jour. Quand je l'ai vu , debout sur cette place, je n'ai pas su m'expliquer ce qui m'a le plus ému : son regard sombre et trop mûr déjà, ou la façon dont il se tenait, droit, presque combattif. Peut - être cette fierté, mêlée à un soupçon d’indifférence, qui avait l'air de dire à tout le monde : "je ne vous demande rien..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : dauphinéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1822 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre