AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jérôme Solal (Éditeur scientifique)
ISBN : 2842058895
Éditeur : 1001 Nuits (02/03/2005)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Serait-ce vrai ce qu'on murmure ? Maître Zacharius, l'orgueilleux horloger de Genève, abandonnerait un peu de son âme dans chacune de ses géniales créations ?
Comment alors ne pas s'effrayer lorsque, les unes après les autres, montres et horloges s'arrêtent inexplicablement et demeurent rebelles à toute réparation ? Ce serait bien le diable s'il n'y avait pas là-dessous quelque infernal phénomène...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Fifrildi
  22 mars 2017
Maître Zacharius ou l'horloger qui avait perdu son âme est un conte fantastique fort plaisant à lire.
Je ne connaissais pas du tout ce titre de Jules Verne, je l'ai découvert au détour d'une critique de Gill. Je me suis alors souvenue que j'avais l'intégrale de Jules Verne sur ma liseuse. Ce conte est repris dans un recueil intitulé "Le Docteur Ox" qui comporte 5 histoires.
Zacharius est un vieil horloger qui vit avec sa fille Gérande, son apprenti Aubert et la servante Scholastique (quel drôle de nom ^^). Toutes les horloges de Zacharius s'arrêtent les unes après les autres. Pour lui pas de doute : c'est le début de la fin. Pour chaque horloge qui s'arrête son coeur s'épuise. Il fiance alors sa fille avec son apprenti pour lui assurer un avenir. C'était sans compter l'intervention de Pittonaccio... un drôle de personnage.
Bon je n'en dis pas plus! À découvrir...
Commenter  J’apprécie          200
gill
  07 juin 2012
Écrit en 1854 ce texte de Jules Verne est resté assez confidentiel.
Sa réédition prouve une fois de plus aux amateurs de littérature fantastique que Jules Verne excellait dans les ouvrages frayant avec le merveilleux, l'étrange et l'inquiétant.
L'histoire de Zacharius, ce vieil homme qui voudrait devenir maître du temps n'est pas sans rappeler le mythe d'un certain Faust.
Commenter  J’apprécie          110
raynald66
  06 décembre 2013
Et un roman de Jules Verne de plus dans ma bibliothèque ! Maitre Zacharus et ses inventions, petit roman fantastique que se laisse lire mais sans plus, Jules Verne a écrit beaucoup mieux ! (20000 lieux sous les mers, voyage au centre de la terre, tour du monde en 80 jours,...)
Commenter  J’apprécie          70
Griselda20116
  06 mars 2019

Une sorte de longue nouvelle du maître qui s'essaie ici et de magistrale façon à la littérature fantastique.
Une atmosphère parfaitement bien rendue, une intrigue très originale 4 personnages profondément affectés par les événements, de l'amour, de l'amour filial, du dévouement, tant de sentiments en si peu de pages! Les descriptions sont magnifiques, on entre vraiment dans le coeur des héros et dans les rouages de ces merveilleuses mécaniques!
Maître Zacharius est un horloger de génie, qui vit à Genève. Peu à peu cependant, ses montres et pendules que ses client s'arrachaient hier encore, s'arrêtent définitivement les unes après les autres en même temps que la santé du grand homme diminue. C'est désormais à une course haletante contre la fuite du temps que nous assistons...
Commenter  J’apprécie          20
Redmont
  23 janvier 2014
Un récit très court et sombre, digne d'un Edgar Allan Poe. Pas de voyage, pas d'explication scientifique, cette fois-ci, Jules Vernes nous entraîne dans une nouvelle fantastique dont le thème nous prendra les tripes jusqu'à la fin.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
raynald66raynald66   06 décembre 2013
Gérande pensa devenir folle de terreur ! Que faisait donc son père ? Elle ouvrit la porte, qui lui échappa des mains et battit bruyamment sous l'effort de la tempête. Gérande se trouva alors dans la salle obscure du souper, parvint, en tâtonnant, à gagner l'escalier qui aboutissait à l'atelier de maître Zacharius, et s'y laissa glisser, pâle et mourante.

Le vieil horloger était debout au milieu de cette chambre que remplissaient les mugissements du fleuve Ses cheveux hérissés lui donnaient un aspect sinistre. Il parlait, il gesticulait, sans voir, sans entendre ! Gérande demeura sur le seuil.

«C'est la mort ! disait maître Zacharius d'une voix sourde, c'est la mort !... Que me reste-t-il à vivre, maintenant que j'ai dispersé mon existence par le monde ! car moi, maître Zacharius, je suis bien le créateur de toutes ces montres que j'ai fabriquées ! C'est bien une partie de mon âme que j'ai enfermée dans chacune de ces boîtes de fer, d'argent ou d'or ! Chaque fois que s'arrête une de ces horloges maudites, je sens mon coeur qui cesse de battre, car je les ai réglées sur ses pulsations !»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
FifrildiFifrildi   22 mars 2017
La vie n'existait plus en lui qu'à la surface de son son corps, comme les derniers nuages de fumée qui errent autour d'une lampe à peine éteinte.
Commenter  J’apprécie          100
gillgill   13 janvier 2013
Écrit en 1854 ce texte de Jules Verne est resté assez confidentiel. Sa réédition prouve une fois de plus aux amateurs de littérature fantastique que l'écrivain, tel Edgar Allan Poe ou Ernst Theodor Wilhem Hoffmann, excellait dans les ouvrages frayant avec le merveilleux, l'étrange et l'inquiétant.
L'histoire de Zacharius, ce vieil homme qui voudrait devenir maître du temps n'est pas sans rappeler le mythe d'un certain Faust...
(extrait de la quatrième de couverture du volume paru aux éditions "courts romans et autres nouvelles" en 2005)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FifrildiFifrildi   22 mars 2017
Gérande et Aubert accompagnaient souvent le vieil horloger dans ces visites. Celui-ci aurait dû prendre plaisir à les voir empressés à le suivre, et certes il n'eût pas été si préoccupé de sa fin prochaine, s'il eût songé que son existence devait se continuer par celle de ces êtres chéris, s'il eût compris que dans les enfants il reste toujours quelque chose de la vie d'un père!
Commenter  J’apprécie          10
FifrildiFifrildi   22 mars 2017
- De l'orgueil, Aubert! Détruis mon passé, anéantis mon présent, dissipe mon avenir, et alors il me sera permis de vivre dans l'obscurité!
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jules Verne (111) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jules Verne
Vidéo de Jules Verne
autres livres classés : horlogerieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jules Verne

Quel est le premier livres écrit par Jules Vernes?

Robur le conquérant
Les enfants du capitaine grant
5 semaine en balon
L'étoile du sud

5 questions
207 lecteurs ont répondu
Thème : Jules VerneCréer un quiz sur ce livre