AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Nathalie Bauer (Traducteur)
EAN : 9782259193856
238 pages
Éditeur : Plon (07/03/2002)

Note moyenne : 3.43/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Une semaine d'été à Rome. Un quadragénaire tranquille, qui gagne sa vie en écrivant des livres pour la jeunesse, est contacté par un étrange chauffeur de taxi, qui le persuade d'écouter une "folle" révélation : le père de l'écrivain, récemment décédé, n'était pas le général démocrate-chrétien et bigot qu'il croyait, mais un espion russe au service du KGB. Dès lors, le bouclier protecteur que le héros avait construit autour de sa personne et de sa famille commence à ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
mireille.lefustec
  21 février 2013
Le paisible quadra qui écrit des livres pour enfants est accosté par un curieux chauffeur de taxi qui prétend devoir lui faire des révélations sur son père récemment décédé.
Ledit père,conservateur et vieux bourgeois ,général de la démocratie chrétienne et ami d'Andreotti avec lequel il allait à la messe, était en fait un agent à la solde du K.G.B.
le chauffeur affirme avoir été le meilleur ami de son père et avoir partagé dans l'ombre son existence ambigüe.
Dès lors,le bouclier protecteur ,construit avec ténacité par le protagoniste, commence à s'effriter.
Cette histoire a été inventée avant que n'éclate l'affaire Mitrokhin, le dossier sur les Italiens présumés être des agents du KGB
Le style est à la fois léger et dense.
Le roman est une irrésistible machine narrative.
Commenter  J’apprécie          30
moustafette
  11 mars 2011
E pericoloso sporgersi... sur le passé !
Voilà ce que pourrait penser Gianni Orzan, qui quelques mois après la mort de son père, avec lequel il n'était pas en très bons termes, est contacté par un curieux personnage, Gianni Bogliasco, qui justement, souhaite lui parler du défunt.
Après un premier contact fort maladroit qui manque de le faire virer parano, Gianni va en apprendre des vertes et des pas mûres sur son paternel, qu'il croyait être un odieux réac, version social-démocrate à la sauce italienne qui fricote avec les fachos et les cathos.
Quelle n'est donc pas sa surprise d'apprendre que son père était en fait un agent du KGB et qu'il a passé toute sa vie à fréquenter des gens qu'il honnissait. Et de prendre conscience, par conséquent, que lui le fils communiste, n'a eu de cesse de s'affronter avec cet homme qu'il détestait pour ses opinions de droite. La pilule va être difficile à avaler !
"Et quand tu penses qu'ils mentent aussi entre eux, repart-il, que les enfants mentent à leurs parents, que les parents mentent à leurs enfants, et les frères entre eux, que mari et femme se mentent, tu comprends que le monde que tu penses connaître n'est qu'une illusion énorme, que croire à cette illusion n'est pas une question de bêtise mais de bon sens, la condition nécessaire pour que le monde, tout le monde, puisse continuer à..."
Mais comme un mensonge n'arrive jamais seul, se pourrait-il que d'autres pans de sa vie ne révèlent quelque tromperie supplémentaire ?
Ce qui est sûr, c'est qu'il est légitime de se poser la question.
La 4ème de couv annonce un livre qui déclenche des fous rires, dixit une certaine Martine Laval. Bon, je n'ai sans doute pas le même humour que Télérama ! car si j'ai beaucoup aimé cet imbroglio italien, et surtout le personnage haut en couleurs de Bogliasco, de là à se bidonner, y'a un pas que je ne franchirais pas.
Ce livre ravira les amoureux de l'Italie, vespa, pizza, cremolati et tutti cuanti.
Une balade romaine sympathique et plaisante, aux effluves de jasmin et d'origan; et pour les adeptes, un texte truffé de références cinématographiques.
La vie peut-être un drôle de cinéma !

Lien : http://moustafette.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
mireille.lefustecmireille.lefustec   21 février 2013
Cet homme,c'est moi. Mais je suis aussi le fils qui n'était pas d'accord avec son père. Par la faute du père,naturellement, et qui ne s'est jamais demandé qui était réellement son père.
Commenter  J’apprécie          20
mireille.lefustecmireille.lefustec   21 février 2013
Je suis aussi l'époux qui s'est efforcé de ne pas trahir sa femme ,comme si son mariage ne pouvait être qu'ainsi, et qui ne s'est pas aperçu que sa femme le trompait.
Commenter  J’apprécie          20
mireille.lefustecmireille.lefustec   21 février 2013
Je suis l'homme à la mémoire formidable , en train de perdre la mémoire.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Sandro Veronesi (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sandro Veronesi
A l'occasion de l'Escale du Livre 2021, Sandro Veronesi vous présente son ouvrage "Le colibri" aux éditions Grasset. Rencontre présentée par Dominique Vittoz. Prix du Livre étranger 2021 France Inter / le Point. Retrouvez toute l'actualité de l'Escale du livre : https://escaledulivre.com/
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2487848/sandro-veronesi-le-colibri
Note de musique : © mollat
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Mélanges littérairesVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature italienne, roumaine et rhéto-romane>Mélanges littéraires (68)
autres livres classés : littérature italienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
634 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre