AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Marie-Ange Dutartre (Traducteur)Geneviève Brisac (Préfacier, etc.)Mitchell Alexander Leaska (Préfacier, etc.)
EAN : 9782234060647
498 pages
Stock (13/03/2008)
3.88/5   16 notes
Résumé :
« Je m’efforcerai d’être un serviteur honnête, soucieux de rassembler la matière susceptible d’être utile, par la suite, à une main plus experte – ou bien d’évoquer des tableaux plus achevés », note la jeune Virginia Woolf, apprenti
écrivain passionné déjà dévoué corps et âme à la genèse d’une oeuvre qui comptera parmi les chefs-d’oeuvre du XXe siècle.

Son journal d’adolescence s’ouvre en 1897, alors qu’elle a quinze ans. L’écriture, d’emblée,... >Voir plus
Que lire après Journal d'adolescence (1897-1909)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Bien sûr ce journal n'a ni la même envergure intellectuelle ni le même intérêt pour le lecteur que le journal que Virginia Woolf a tenu plus tard, quand elle était une femme adulte. Cependant, il est émouvant de voir éclore un grand écrivain et de sentir son regard s'aiguiser, ses perceptions devenir plus précises et de pressentir la naissance de l'oeuvre en devenir. Il y a notamment un beau passage sur les bals où elle dit préférer celui qu'elle voit par sa fenêtre à celui qu'elle a vécu de l'intérieur : belle métaphore de la place de l'écrivain.
Commenter  J’apprécie          50
Regards d'une adolescente de son temps sur une société de principes et de faux semblants.
Prémices de talents et de découvertes d'une jeune femme dans une société d'hommes et de préjugés tenaces.
Commenter  J’apprécie          40
Je voulais lire son journal, son journal de femme. J'ai découvert l'existence de celui-ci par hasard. On le dévore.
C'est à la fois une très belle étude de la société anglaise de cette époque, mais on sent aussi son écriture se construire petit à petit, ce qui m'a régalée.
Commenter  J’apprécie          30
Le journal d'adolescence de Virginia Woolf, sur la couverture, ça fait rêver.
Lien : http://booksandcuriosity.blo..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
En me penchant à ma fenêtre hier soir, je me suis jointe à un bal qui battait son plein dans Queens Gate. Je rentre à l'instant d'une vraie soirée dansante - à laquelle j'ai assisté de façon conventionnelle. Sincèrement, c'est le bal vu de ma fenêtre que j'ai préféré. Pour commencer, il fallait être bien habillée pour celui de ce soir -ce qui est une punition- tandis qu'hier j'étais libre de m'étendre sur mon lit en laissant ma robe de chambre ouverte et mes cheveux retomber sur mon front comme en ce moment.
Commenter  J’apprécie          110
Ils sont repartis, comme à l'accoutumée. Je ne sais plus ce qui s'est passé ensuite.
Quelle honte de voir la façon dont ce journal est tenu !
Commenter  J’apprécie          110
C'est là que, tout en analysant une fresque du Pérugin, elle formule pour la première fois le principe esthétique fondamental qui allait la guider pendant les années à venir : elle atteindrait la beauté et la symétrie "au moyen de dissonances infinies, en montrant toutes les traces du passage de l'esprit dans le monde; & parviendrait à la fin à un tout composé de fragments frémissants".

Préface de Mitchell A. Leaska
Commenter  J’apprécie          20
Un élan vital qui la poussait, par le biais de l'écriture, à tirer du chaos un certain ordre et une certaine cohérence.

Préface de Mitchell A. Leaska
Commenter  J’apprécie          70
Comme si le fait de rapporter les choses au jour le jour lui redonnait l'impression d'appréhender cette réalité qu'elle ne parvenait nulle part ailleurs à saisir.

Préface de Mitchell A. Leaska
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Virginia Woolf (84) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Virginia Woolf
Soirée rencontre à l'espace Guerin à Chamonix autour du livre : Vers l'Everest de George Mallory traduit par : Charlie Buffet
enregistré le 24 février 2024
Résumé : Inédits du célébrissime George Mallory, premier disparu de l'Everest.
«Une masse triangulaire incongrue a surgi des profondeurs; son côté se perdait dans les nuages. Très progressivement, nous avons vu apparaître les flancs d'une grande montagne, ses glaciers et ses arêtes, tantôt un éclat, tantôt un autre à travers les échancrures mouvantes, jusqu'à ce que, bien plus haut dans le ciel que ce que l'imagination avait osé suggérer, apparaisse le sommet blanc de l'Everest. C'était comme la création la plus folle d'un rêve.» En 1921, un homme marche vers l'Himalaya, fasciné. Il est le premier Occidental à approcher le plus haut sommet du monde, à le décrire, à le photographier, et à s'élever sur ses pentes. Cet homme, c'est George Mallory. Britannique, dandy, courageux dans l'effort et l'inconfort, il est alpiniste par passion, écrivain et artiste par vocation: «Les alpinistes n'admettent aucune différence sur le plan émotionnel entre l'alpinisme et l'Art. Ils prétendent que quelque chose de sublime est l'essence même de l'alpinisme. Ils peuvent comparer l'appel des cimes à une mélodie merveilleuse, et la comparaison n'est pas ridicule.» Mallory écrivait. Ses textes racontent au plus intime ce que fut l'exploration exaltante de l'Everest jusqu'à ce 8 juin 1924 où il disparut sur les dernières pentes du Toit du monde, qu'il fut peut-être le premier à atteindre. Et où son corps momifié a été découvert le 1er mai 1999. Tous les écrits de George Mallory sont rassemblés pour la première fois dans ces pages: textes de réflexion, récits d'ascension, lettres à sa femme Ruth, jusqu'au dernier message confié à un Sherpa…
Bio de l'auteur : George Mallory, né le 18 juin 1886 en Angleterre, fils d'un pasteur anglican, proche du « groupe de Bloomsburry » (Keynes, Virginia Woolf) pendant ses études, alpiniste élégant (une voie porte son nom à l'aiguille du Midi), disparu à l'Everest le 8 juin 1924.
+ Lire la suite
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature anglaise et anglo-saxonne>Littérature anglaise : textes divers (270)
autres livres classés : journalVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (70) Voir plus



Quiz Voir plus

Virginia Woolf

Virginia Woolf a grandi dans une famille que nous qualifierions de :

classique
monoparentale
recomposée

10 questions
196 lecteurs ont répondu
Thème : Virginia WoolfCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..