AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782709664189
350 pages
Emoi (06/11/2019)
4.65/5   52 notes
Résumé :
Le temps d’une lettre, Beckett, soldat américain en mission au Moyen-Orient, oublie les horreurs du quotidien. Et même s’il ne la connaît qu’à travers leur correspondance, il tombe sous le charme d’Ella, la sœur de son meilleur ami. Lorsque celui-ci périt au combat, il demande à Bennett de veiller sur Ella. Car la jeune mère célibataire de deux enfants se démène depuis que sa petite fille a été diagnostiquée d’un cancer.
Fidèle aux dernières volontés de son a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
4,65

sur 52 notes
5
25 avis
4
2 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Beli_LivreSaVie
  12 décembre 2019
J'ai un peu attendu pour lire ce roman, car je savais qu'il allait me toucher et il faut être prêt pour cela quand on commence un livre. Tous les retours étaient unanimes, c'est un roman bouleversant, je le savais et j'ai pleuré à plusieurs reprises. Rebecca Yarros nous offre ici une histoire époustouflante et émouvante, j'ai eu le coeur qui a souffert à de multiples moments de ma lecture. Je crois aussi, en écrivant cette chronique, que jamais je ne trouverai de mots assez forts et convenus pour vous parler de ce que j'ai pu éprouver en lisant ce roman, tant par moments on arrive à s'identifier aux personnages et à ce qu'ils vivent.
Rebecca Yarros nous propose de découvrir une romance, qui est à la fois une romance militaire, avec tout ce que cela implique, nous ancrant ainsi dans des conditions de vie particulières. Mais c'est aussi bien plus encore, c'est l'histoire de plusieurs personnages admirables et aimants qui vont devoir lutter face à bien des obstacles douloureux. Être confronté à la maladie, à la mort, à la perte d'un être cher, voilà ce que nous allons vivre lors de notre lecture, alors il faut être accroché car c'est un concentré d'émotions fortes mais aussi un roman empli de tellement d'amour, un amour immense qu'il vous fera passer par de multiples émotions.
Le roman débute en nous présentant les personnages de cette histoire. A la façon d'une romance épistolaire, nous faisons la connaissance de Ella, une jeune femme de vingt-quatre ans, maman de deux adorables jumeaux, qui les élève seule tout en travaillant. Son frère, Mac est militaire et actuellement en mission au Moyen-Orient. C'est par son biais qu'elle va faire la connaissance d'un autre militaire avec qui elle va correspondre. Leurs lettres nous seront proposées à la lecture et ce afin de constater de quelles façons ils vont apprendre à se connaitre et finir par construire quelque chose sans même le savoir. Ce militaire est un loup solitaire, il a été abandonné par ses parents tout petit, et il n'a pas de famille, si ce n'est l'armée. Il a donc décidé de ne pas s'attacher afin de ne pas souffrir si jamais il venait à perdre quelqu'un ou si quelqu'un venait à le perdre lui. Et pourtant cette correspondance qu'il échange avec Ella, va changer sa vie. La façon dont il va avoir d'être au quotidien, ses attentes dans l'avenir, la perspective de quelque chose d'autre que ces incessants combats et ces guerres, elle lui aura permis de voir les choses autrement.
Ella est jeune, mais c'est une personne admirable. Elle s'occupe à merveille de ses deux enfants qui sont très attachants. Son père était un militaire qui les a lâchement abandonné avant de mourir en mission, son frère a pris le large pour s'engager lui-même, le père de ses enfants et son mari a fuit à l'annonce de sa grossesse, elle a donc une piètre image des hommes. Elle ne donne pas sa confiance à la légère et prône une relation basée sur des acquis certains et une vérité à toute épreuve, le mensonge pour elle, étant tout à fait rédhibitoire. Elle est très mature dans sa façon d'être face à tout ce qu'elle vit, que cela soit de ses sentiments, émotions ou de ses réactions, elle fait preuve d'une grande force de caractère. Lorsqu'elle perd son frère, elle perd plus que ça encore, elle perd le dernier membre de sa famille, elle est toute seule pour gérer tout ce qu'elle vit. La vie ne va épargner la jeune femme, je dirai même qu'elle va s'acharner contre elle et celle-ci va réussir tant bien que mal à maintenir la tête hors de l'eau et combattre tous ces obstacles qui vont se mettre sur sa route. J'ai moi même été profondément déstabilisée par tout ce qu'elle a du vivre, me sentant tellement éprouvée par tout cela, me demandant moi même comment j'aurai pu m'en sortir dans de telles conditions.
Quand cet homme se présente à elle pour l'aider car son frère le lui a demandé, elle est d'abord très en colère. En colère contre son frère, contre son correspondant, contre cet homme, contre tellement de monde et de choses ! Elle est alors en situation bien difficile, et elle ne veut pas de la pitié des gens. Avec le temps, l'ancien militaire saura s'installer dans son quotidien pour qu'elle puisse plus facilement gérer sa vie, et il lui sera d'un grand secours. Sans lui, elle aurait bien eu du mal à s'en sortir, il a su être présent sans s'imposer et se rendre indispensable pour qu'elle puisse gérer en faisant en sorte que le moins de monde ne pâtissent de ce qu'il leur arrive. Ella ne pense que peu à elle, elle donne tout à ses enfants et elle se rendra compte qu'elle oublie bien des faits la concernant. Auprès de cet homme, cet âme secourable, qui lui rappelle alors tant de choses, des bonnes comme des mauvaises, elle va se rendre compte qu'elle peut aussi éprouver des sentiments qui lui sont propres et désirer quelque chose d'autre, mais cela passe vraiment après ses enfants et il lui faudra du temps pour lui faire confiance et s'ouvrir à lui.
Cette histoire, c'est la leur, celle d'un couple qui va se former dans des conditions particulières. Quelques non-dits semblent jouer comme une épée Damoclès au dessus de leur tête, et on sait qu'au delà de tout ce qu'il leur arrive, leur histoire est construit sur des bases instables. Les émotions peuvent être portées bien haut et pourront souffrir du moindre moment de doute et on le redoute tout au long de notre lecture. Bennett évolue en compagnie des autres personnages, pour s'ancrer dans la réalité d'une vie de famille, avec l'attachement qui va avec, c'est pour lui une première mais elle devient tellement évidente malgré le peu d'expérience qu'il a de cette vie entourée d'être aimants. Ella ne vit que pour ça, sa famille et cet homme va venir s'y greffer par la force des choses et ils devront faire face à bien des révélations et des obstacles pour réussir à se construire à deux. Leur relation se fait donc sur des charbons ardents, car elle ne prime pas, sur tout ce qu'ils doivent affronter comme épreuves et rien n'est simple. le récit est parfaitement bien construit, englobant tous les personnages, nous contant la façon dont ils vont tous vivre cette période difficile.
Quand on lit une romance, on tombe facilement amoureuse des personnages, souvent des héros, ne nous mentons pas. Mais ici, je suis tombée amoureuse de tous les personnages, les adultes tout comme les enfants, tous m'ont profondément touché et j'ai ressenti chaque émotion qu'a pu éprouver chacun d'eux. Je crois que j'en ai d'autant plus souffert car je n'avais pas envie de les quitter et je m'imaginais ce qu'ils deviendraient tous quelques années plus tard et c'est là que j'ai été plus touchée par la direction qu'a pu prendre certaines vies de ces personnages. On en souffre d'autant plus quand eux-même souffrent dans l'histoire et ici, ils ont été servis, je crois que j'ai encore du mal à m'en remettre d'ailleurs.
J'ai adoré lire ce roman, c'est un coup de coeur, et au delà de cela il m'a porté plusieurs coups au coeur, tellement celui-ci a été sollicité lors de ma lecture. J'ai trouvé cette histoire merveilleusement bien écrite, et bouleversante. Quelque part, j'en veux presque un peu à Rebecca Yarros de m'avoir tant émue et bouleversée, mais n'est-ce pas aussi cela que j'aime tant dans la lecture, éprouver tant d'émotions fortes, même si elles me retournent et me malmènent par moments ? Si, et la plume de l'auteure a su porter cette histoire très haut. Elle bénéficie de l'expérience de vie de Rebecca Yarros, qui est femme de militaire, ainsi que son expérience de maman. Elle a su donner à ses personnages une identité et des personnalités très marquées et elle en parle avec tellement d'implication que son texte n'en est que plus authentique encore.
En finissant cette chronique, je ne suis pas vraiment satisfaite de mon retour, car il ne reflète pas assez ce que j'ai pu ressentir lors de ma lecture et pourtant c'est long, je sais. C'est un roman vraiment magnifique, porteur de très beaux messages même si on éprouve tellement de peine en le lisant. On a envie de se dire "mais pourquoi ?"... Rebecca Yarros nous avait prévenu à la RARE de Londres que ce roman était très beau, mais triste et je le confirme et j'ai adoré le lire.
Lien : http://www.livresavie.com/ch..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Odlag
  13 octobre 2020
Petit coup de coeur pour cette romance assez bouleversante. C'est le premier roman que je lis de cette autrice, et j'avais préféré ne lire aucun avis sur celui-ci avant d'en entamer la lecture parce que je suis souvent déçue ensuite. du coup Chère Ella m'a agréablement surprise.
Chaque chapitre commence par une lettre, indiquant ainsi le point de vue selon lequel il sera narré. Ainsi, lorsque la lettre est adressée à Chaos, le récit qui suit la lettre est racontée selon le point de vue de Beckett ; et inversement lorsque la lettre est adressée à Ella. C'est donc petit à petit, au fur et mesure que l'histoire présente avance, que nous découvrons la correspondance passée de nos deux personnages. Une bonne manière d'introduire les chapitres, qui en général abordent le même sujet que dans la lettre qu'ils suivent.
Ella et Beckett sont des personnages forts, que j'ai beaucoup appréciés.
Ella et Ryan ayant perdu leurs parents, c'est leur grand-mère qui les a élevés et, dès qu'il a eu l'âge légal, Ryan est parti pour s'enrôler dans l'armée. Ella s'est mariée très jeune à son premier amour mais, lorsqu'elle est tombée enceinte, son mari l'a quittée car elle ne voulait pas avorter. C'est donc seule qu'elle élève ses enfants, Maisie et Colt, tout en reprenant l'affaire familiale, un vaste domaine hôtelier à Aspen, après la mort de sa grand-mère, et cela fait bien jaser les habitants alentours. Heureusement elle peut compter sur Larry et Ada, un vieux couple qui travaillait déjà pour sa grand-mère, et Hailey, une jeune femme pétillante qui bosse à l'accueil. À cause de tous ces abandons, Ella ne fait plus confiance aux hommes. Pourtant, à travers leurs lettres, elle devient vite proche de Chaos (alias Beckett). Et quand, après la mort de Ryan, elle ne reçoit plus aucune nouvelle de son correspondant, c'est à un double deuil qu'elle doit faire face. Cela, ajouté à la maladie de Maisie, la bouleverse au plus haut point, mais elle ne peut se permettre une quelconque faiblesse en les circonstances : elle doit rester forte pour aider sa fille à se battre contre une maladie qui risque de la tuer d'ici les prochains mois. J'ai beaucoup aimé ce personnage, avec ses forces et ses faiblesses, qui essaie à tout prix de garder la face pour sa fille et qui culpabilise de ne pouvoir s'occuper davantage de son fils, qu'elle a l'impression de délaisser à force de faire passer Maisie au premier plan. Tous ces sentiments sont tout à fait crédibles, tout comme ses réactions face à l'arrivée inopinée de ce militaire inconnu venu l'épauler sous la demande de son défunt frère.
Ainsi, lorsque Beckett débarque, il se retrouve face à une vraie maman ours, une femme courageuse et forte, prête à tout pour sa famille. Et il l'admire pour cela, lui qui a été abandonné par sa mère et sans cesse trimballé dans diverses familles d'accueil. Parce qu'il est persuadé de toujours détruire les gens qui l'approchent, Beckett est devenu un homme froid et solitaire. Pourtant Ryan, puis Ella, sont parvenus à le toucher, chacun à sa manière. Se sentant responsable de la mort de celui qu'il considérait comme un frère, il a décidé de couper tout contact avec Ella, jusqu'à ce qu'il reçoive les dernières volontés de Ryan, l'incitant à se rendre à Aspen pour veiller sur Ella et ses enfants. Déjà tombé amoureux d'elle à travers leur correspondance, c'est une torture pour lui d'apparaître comme un étranger devant elle, alors si réticente à accepter son aide. Mais Beckett va lui prouver, petit à petit, qu'il n'est pas comme les autres hommes de sa vie : il ne les quittera pas, ni elle ni ses enfants auxquels il s'attache énormément, sauf si c'est elle qui le lui demande. Encore un personnage que j'ai grandement apprécié, bien qu'il m'ait parfois un peu exaspérée avec sa culpabilité et sa volonté de garder ses secrets plutôt que de tout dire à Ella. Lui qui prône la confiance, on peut dire qu'il va bien se planter.
Leur relation va évoluer sur plusieurs mois, ce n'est pas un coup de foudre (d'autant plus qu'il se connaissaient déjà par lettres), tous deux prennent vraiment le temps de se connaître, s'apprivoiser. Et cela rend leur relation bien plus crédible, surtout au regard de la situation, et bien plus forte.
Ce qui m'a particulièrement plu dans ce roman, c'est que les enfants ne sont pas basculés au second plan. Souvent, quand au moins l'un des personnages principaux a des enfants, on les voit peu, ce qui n'est pas logique : le parent dit toujours faire passer ses enfants avant tout, pourtant on ne le voit quasiment jamais dans son rôle de parent et l'enfant est un peu mis de côté. Ce n'est pas du tout le cas ici : les enfants sont des personnages aussi importants que les deux personnages principaux, on les voit quasiment autant qu'eux. En fait, le roman est très centré sur la maladie de Maisie : c'est un peu comme si elle était le noyau et que l'intrigue et ses personnages évoluaient autour. Et j'ai trouvé cela vraiment très intéressant, bien que parfois assez éprouvant. Les personnages doivent faire face à des épreuves terribles pour des parents, et l'on ne peut que compatir pour eux et espérer que cette famille s'en sortira. Maisie et Colt sont des enfants adorables et très intelligents. Jumeaux, ils sont inséparables, n'ont pas besoin de finir leurs phrases pour se comprendre, savent quand l'autre ne va pas bien, etc. La maladie de Maisie est très dure pour eux, qui doivent alors sans cesse être séparés. Colt se sent coupable de ne pas être tombé malade à la place de sa soeur, tandis que Maisie se sent coupable d'accaparer tout l'attention de sa mère au détriment de son frère. Leur complicité et l'attachement qu'ils éprouvent petit à petit envers Beckett sont vraiment touchants. Je n'aime pas toujours quand il y a des enfants, mais ceux-là m'ont particulièrement émue.
Il ne s'agit pas d'une comédie, bien qu'il y ait parfois des passages plutôt amusants. J'ai lu cette histoire comme une romance dramatique. On est toujours dans l'émotion, dans l'inquiétude, que ce soit pour la maladie de Maisie, pour les secrets de Beckett, ou autre. L'autrice joue au yoyo avec nos émotions avec une plume particulièrement bien maîtrisée et agréable à lire. On se laisse aisément emporter par cette histoire terriblement touchante.
Je reproche cependant à ce roman sa fin : quel besoin y avait-il de faire une fin pareille ? Comme si, tout au long de l'histoire, il n'y avait pas déjà assez de drames, il a fallu qu'elle en balance une grosse couche à la fin. Et c'est juste... terrible... et cruel. Je n'ai pas vraiment été convaincue par cette fin, c'était pour moi le drame de trop, je n'en ai franchement pas vu la nécessité. Et l'épilogue qui clôt le roman m'a paru plutôt fade, en comparaison avec tout ce qui le précède. C'est ce qui fait que cette romance est un simple petit coup de coeur pour moi, et pas davantage.
En bref...
Chère Ella est une romance assez bouleversante qui aborde des thématiques sérieuses telles que le deuil, la maladie, la famille, la confiance en l'autre. Les personnages sont bien traités, tant dans leurs forces que dans leurs faiblesses, aussi bien les adultes que les enfants, qui ont une place importante dans l'histoire. Les relations entre les différents personnages évoluent de manière tout à fait crédible et touchante. L'intrigue, quant à elle, est bien menée, bien que particulièrement dramatique. En effet, Rebecca Yarros joue avec nos émotions comme avec un yoyo, et ce avec un style agréable et bien maîtrisé. Malheureusement à vouloir trop jouer on peut finir par (se) perdre : la fin connaît le drame de trop, qui n'était pas spécialement nécessaire pour clore cette histoire déjà bien assez riche en émotions.
Un roman que je recommande chaudement, mais à ne pas lire si vous n'avez déjà pas le moral.
Lien : https://escape-in-books.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Waterlyly
  13 décembre 2019
Beckett, alias « Chaos » et Ryan, deux amis, deux soldats en mission. Ryan, trouvant que Beckett a l'air bien seul, ayant pour seule compagnie sa chienne Grabuge, encourage ce dernier à maintenir une correspondance avec Ella, sa soeur. Beckett n'a jamais vu la soeur de son meilleur ami, et pourtant, le courant semble passer entre lui et cette jeune femme célibataire, mère de deux enfants. Alors que Ryan va trouver la mort, Beckett lui fera la promesse de s'occuper de sa soeur, et de maintenir le contact avec elle. D'autant plus qu'Ella en aura bien besoin. Non seulement elle devra faire face à l'absence de son frère, mais Maisie, sa petite fille sera diagnostiquée d'un cancer.
Cette romance est tout simplement une petite pépite. J'avoue que je ne suis pas en présence de mon genre littéraire de prédilection, mais là, je dois vous dire que même si vous vous retrouvez dans le même cas que moi, je peux vous garantir que ce roman va incontestablement vous réconcilier avec le genre. Je ressors émue, bouleversée et totalement conquise.
Ce roman va bien au-delà de la simple romance, et l'auteure a eu le talent de ne jamais tomber dans la facilité des clichés que l'on retrouve presque toujours dans ce genre de lecture. Ici, elle a su nous proposer de l'originalité, de l'inédit et du nouveau. J'ai tout simplement été happée dès le début. Il est de ces lectures que l'on sait que l'on va apprécier dès les premières pages. Celle-ci en fait partie.
Beaucoup de sensations ont ponctué cette lecture pour ma part. J'ai trouvé cette histoire totalement déchirante et le carrousel d'émotions par lequel m'a fait passer Rebecca Yarros est indéniable. Les personnages sont touchants à l'extrême. Ella et Beckett m'ont profondément touchée. Les deux mènent un combat intérieur pour s'en sortir. Mais que dire de la petite Maisie ? J'ai été bouleversée. Cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti autant en lisant.
La plume est tout simplement addictive. D'une grande fluidité, elle happe le lecteur pour ne plus le lâcher. le schéma narratif est idéal. Chaque chapitre alterne les deux points de vue de Beckett et d'Ella, et débute par la lettre de l'un ou l'autre. Ce mélange de romance et roman épistolaire a su me séduire.
C'est un pur condensé d'émotions que nous propose ici l'auteure. J'ai été tout simplement bouleversée par le quotidien de ces deux personnages forts, sensibles, et touchants à l'extrême. Je n'avais pas envie de terminer cette lecture. Moi qui ne suis pas adepte des romances, j'en ressors conquise. À découvrir absolument.
Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
LesLecturesDeLaDiablotine
  09 janvier 2020
Ce livre est un livre fort émouvant, fort touchant, qui ne laisse clairement pas indifférent. J'ai pris mon temps pour lire ce livre car je savais que je n'allais pas ressortir indemne de ma lecture. Les échos que j'ai eu étaient tous unanime, coup de coeur bouleversant où les larmes coulent à flots ! Je rejoins les avis de mes copinautes, ce livre est un véritable coup de coeur qui m'a tiré les larmes à de nombreuses reprises, qui m'a arraché mon coeur de femme, mon coeur de mère pour le mettre en miette...

Bennett et Ryan sont deux amis mais avant tout des frères d'armes. Ils sont tous les deux très proches. Les missions et les conditions font que le lien qui relie ses hommes est très fort. Ryan sent que son ami est seul et n'a pas de vie sociale hormis lui et son chien alors il l'a poussé à maintenir un lien avec sa soeur, Ella via des lettres qu'ils s'envoient. Bennett n'a jamais vu Ella, il ne sait pas à quoi elle ressemble. La seule chose qu'il sait c'est qu'elle est une maman célibattante de deux enfants. Sauf que voilà, lorsque Ryan décède, il demande à son ami de lui faire la promesse de s'occuper de sa soeur, de maintenir le contact avec elle...

Pour Ella, la vie est vraiment dure et cruelle ! Non seulement on lui retire son frère mais elle est prête à lui retirer sa fille, Maisie qui est atteint d'un cancer... Ella va devoir prendre les armes pour combattre cette maladie qui veut lui retirer sa fille.

Est-ce que j'ai eu tort d'attendre un peu avant de lire ce roman ? Non, absolument pas ! Je suis heureuse d'avoir attendu, d'avoir pris mon temps pour le lire, pour le savourer, pour m'en imprégner. L'auteur nous offre une histoire très émouvante, époustouflante, incroyablement dure. Mon petit coeur n'a pas su résister à cette histoire qui a saigné à plusieurs reprises. Je me suis souvent mise à la place d'Ella, je me suis demandée comment j'aurai réagi à sa place, qu'est-ce que j'aurai fait. Ella est un personnage fort qui force le respect et l'admiration.

Je ne suis pas une grande adepte des romances militaires en règle générale mais je dois dire que l'auteur a su me conquérir dès les premières lignes. L'immersion est totale, que cela soit au niveau des conditions difficiles des militaires ou encore de leur histoire, des personnages qui entourent ce roman, rien n'est laissé au hasard mais lorsque l'auteur nous parle de douleur, de maladie, de la mort au coeur de l'armée, d'un métier mais aussi de la mort qui peut être conduite à cause de la maladie, de la peine que l'on peut ressentir lorsque cela touche un être cher, surtout lorsque c'est un enfant, c'est terrible. Les émotions ressenties sont intenses, sont fortes, sont tristes, sont immenses.

Ella est une jeune femme de vingt-quatre ans, maman de jumeaux, et célibataire. le père s'est fait la belle lorsqu'Ella lui a annoncé être enceinte. Avec son frère, ils n'ont pas eu la chance d'avoir une figure paternelle à leur côté ; il s'est engagé dans l'armée et est mort au combat, comme son frère qui a suivi le même parcours... Autant vous dire que pour elle, les hommes ne sont pas des personnes à faire confiance et on ne peut que la comprendre. Elle ne donne pas sa confiance aussi facilement, il faut la mériter. le mensonge est une chose qu'elle ne supporte absolument pas, c'est la ligne rouge à ne pas franchir. Pour son jeune âge, elle est très mature, il faut dire que la vie ne lui a pas donné la chance de pouvoir vivre sa vie pleinement. Lorsqu'elle va perdre son frère, c'est terrible car il était l'un des pilier de sa vie, c'était le dernier membre de sa famille. Maintenant, elle est toute seule, avec ses petits.

Alors quand cet homme envoyé par son frère se présente à elle pour l'aider, elle est dans un premier temps très en colère ; une colère dirigée vers son frère qui l'a abandonné, une colère dirigée vers ce correspondant, une colère dirigée contre cet homme qui fait irruption dans sa vie, une colère dirigée vers cette chienne de vie qui ne lui donne aucun répit. Elle ne veut pas inspirer de la pitié, elle ne veut pas qu'on l'aide, elle veut se débrouiller toute seule, comme une grande mais notre militaire va réussir à s'immiscer lentement mais sûrement dans sa vie, ce qui permettra à Ella de se poser sur lui, sans qu'elle s'en aperçoive réellement. Au fil du temps, il saura se montrer utile, indispensable, une épaule stable sur laquelle elle peut se poser pour reprendre des forces. Ella est une mère-courage. Elle fait passer ses enfants avant tout, avant elle. Elle s'oublie souvent mais grâce à cet homme, elle va se réveiller, se souvenir, se rappeler que elle aussi, elle a un coeur, un coeur qui bat, un coeur qui éprouve des sentiments, un coeur qui a des besoins, des désirs.

C'est un roman que j'ai pris énormément de plaisir à découvrir, à lire, il a su me toucher à plusieurs niveaux, que ce soit au niveau des personnages, des émotions, de l'histoire. La sensibilité, les émotions sont exprimés avec beaucoup d'intensité, avec une crédibilité formidable pour nous offrir un récit des plus justes, des plus improbables. L'histoire est intense, bien écrite. La plume de l'auteur est magnifique. Elle est intense, émotive, touchante, vibrante, frappante.

Tout ça pour vous dire que ce roman est une lecture coup de poing. Ce livre est une pure merveille livresque qui saura vous toucher au coeur, jusqu'à votre âme. Une boîte de mouchoir n'est pas du luxe, pensez-y avant de vous lancer dans la lecture de ce magnifique roman que je vous recommande vivement à la lecture.
Lien : https://leslecturesdeladiabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mamary57
  28 février 2020
J'ai beaucoup aimé comment ce livre est construit, on a ici une correspondance qui se met en place entre Ella, la soeur de Ryan, un militaire en mission au Moyen-Orient, qui a demandé à cette dernière d'écrire une lettre à son meilleur ami Chaos qui lui n'en reçoit jamais. En effet, ce dernier n'a personne dans sa vie, ni famille ni aucune attache, alors Ryan s'est dit qu'une petite lettre de sa soeur, une personne qui pourrait s'en faire un peu pour lui, sera bénéfique.
Ce que j'ai plus apprécié le plus c'est le fait que nous découvrons ces lettres au fur et à mesure, à chaque début de chapitre une se révèle et en plus elles ne sont pas dans l'ordre chronologique, elles se dévoilent en rapport avec ce qui va suivre. On appréhende et comprend mieux ce qui se passe entre nos deux personnages.
On se rend compte qu'à travers cette correspondance, nos deux personnages tissent un lien bien particulier, un lien qui va voler en éclat lorsqu'après l'annonce de la mort du sergent Ryan MacKenzie, les lettres cessent d'arriver de la part de Chaos.
D'un côté nous avons une jeune mère célibataire qui va apprendre que sa fille est atteinte d'un cancer et dont les médecins ne lui donnent pas beaucoup d'espoir pour la survie de son enfant. Elle retrouve dans cet échange de lettre une manière de se défouler de ses inquiétudes, de ses angoisses et de ses peurs, elle retrouve en Chaos une sorte de réconfort car étant un inconnu pour elle, il apportera un oeil extérieur à sa situation sans aucune influence car il ne connait pas sa petite famille.
Chaos quant à lui est un homme courageux, qui se donne à fond dans ce qu'il entreprend, cet homme toutes les femmes aimerait l'avoir dans leur vie, mais voilà, il a toujours était seul et pour lui les attaches avec le métier qu'il fait est incompatibles alors quand il reçoit une lettre il se demande bien qui a pu lui écrire et surtout pourquoi. Mais voilà, il va se prendre d'amitié voir de plus pour cette femme courageuse, cette femme qu'il admire et respect pour sa force et sa détermination.
Après la mort de son meilleur ami, il décide de quitter l'armée pour tenir la promesse qu'il lui avait faite, pour lui rien ne compte plus que d'honorer la mémoire de ce dernier.
On pourrait se dire que cette histoire est toute banal mais elle m'a déchiré le coeur, elle a su m'émouvoir non pas pour l'histoire qui se créait entre nos deux protagonistes mais par le lien qui va unir les enfants à cet homme qui fera tout pour les aider à grandir et les protéger.
Ce roman est très éprouvant pour nos sentiments en passe de la joie à la colère, de l'humour à la tristesse et de l'amour à la haie en quelques fraction de secondes, on est entrainait dans le tourbillon d'émotions qui complète les pages.
L'auteure a su nous offrir une histoire des plus bouleversantes mais qui nous donne espoir aussi même si les larmes ont coulées. Je ne connaissais pas la plume de cette auteure (oui je sais c'est une honte) mais je ne suis en aucun cas déçue d'avoir commencé par ce roman. Elle a une façon de décrite ce qui passe en y intégrant un maximum de réalisme, ce qui rend très réaliste cette histoire, on apprend beaucoup des personnages grâce à l'alternance des points de vue. Et la fin est complètement inattendu, jamais je n'aurais pensé que la souffrance pouvait se trouver à travers de simples mots.
Je vous recommande fortement de lire cette belle histoire qui je l'espère vous transportera dans ce maelström de sentiments.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
LadiesColocBlogLadiesColocBlog   26 novembre 2019
C’est difficile à décrire, mais j’ai plus conscience de mon propre détachement, de mon incapacité à forger des liens émotionnels, en dehors d’un cercle très restreint. Un petit cercle dont tu fais partie.
Comment puis-je être davantage lié à quelqu’un que je n’ai jamais vu qu’à la plupart des gars de mon unité ? Est-ce plus simple sur le papier, parce que tu n’es pas en face de moi ? Parce que tu représentes moins une menace, peut-être ?
Si seulement je savais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
baronette20baronette20   07 février 2020
Peut-être que cela faisait partie du lot, quand on aimait un homme comme lui. Au bout de quelques mois, j'avais constaté que l'amour était parfois une question de compromis, mais surtout d'acceptation. Il y avait des dizaines de détails chez lui capable de me rendre dingue, et l'inverse était vrai, mais dans l'ensemble, nous nous aimions tels que nous étions. A quoi bon essayer de changer l'autre ? Chacun décide s'il est prêt à évoluer ou a se changer lui-même… ou pas. Quand on a accepté ça à propos de celui qu'on aime, alors la relation devient quasi indestructible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   17 janvier 2020
J’avais bien l’intention de rester tant qu’Ella me le permettrait. Parce que, quelque part entre la première lettre et la vingt-quatre, j’étais tombé amoureux d’elle. De ses mots, de sa force, de sa perspicacité et de sa bonté, de sa grâce dans des circonstances impossibles, de son amour pour ses enfants et de sa détermination à se débrouiller seule. J’aurai pu citer mille raisons pour expliquer comment cette femme avait conquis le peu de cœur que j’avais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
le_monde_livresque_de_delfle_monde_livresque_de_delf   28 mars 2022
Parfois, il faut partir pour comprendre ce qu'on a laissé derrière soi. Il y a des choses dont on ne saisit la valeur que lorsqu'on les a perdues.
Commenter  J’apprécie          20
inessscinesssc   11 juin 2020
Je fais toujours ce qu'on attend de moi et jamais ce que je devrais ou ce que j'ai envie de faire.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Rebecca Yarros (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rebecca Yarros
If you want to mix music and romance, these book recommendations from Stephanie from Steph's Romance Book Talk should definitely be next on your TBR list!
Steph's Romance Book Talk: https://www.youtube.com/channel/UCNTmgDRRFoeRLSq5l97T97Q
In this video: A BLUES SINGER TO REDEEM HIM by Elle Jackson https://www.harlequin.com/shop/books/9780369711182_a-blues-singer-to-redeem-him.html
IN HARMONY by JN Welsh https://www.harlequin.com/shop/books/9781488055218_in-harmony.html
TWIN GAMES IN MUSIC CITY by Jules Bennett https://www.harlequin.com/shop/books/9781488070549_twin-games-in-music-city.html
ALL THE BEST NIGHTS by Hanna Earnest https://www.harlequin.com/shop/books/9780369717924_all-the-best-nights.html
THE GIRL WITH STARTS IN HER EYES by Xio Axelrod https://www.goodreads.com/book/show/54221759-the-girl-with-stars-in-her-eyes
LIES AND LULLABIES by Sarina Bowen https://www.goodreads.com/book/show/52697196-lies-lullabies
RIFTS AND REFRAINS by Devney Perry https://www.goodreads.com/book/show/52697221-rifts-refrains
MUSES AND MELODIES by Rebecca Yarros https://www.goodreads.com/book/show/52697272-muses-melodies
Looking for more music-related romance reads? Click here: https://blog.harlequin.com/2021/09/5-romance-books-for-music-lovers/
***
Subscribe for more from Harlequin: https://www.youtube.com/channel/UCxCJKbFiPONVnPv_R6JGDAg?sub_confirmation=1
https://www.harlequin.com
Facebook: https://www.facebook.com/HarlequinBooks Twitter: https://twitter.com/HarlequinBooks Instagram: https://www.instagram.com/harlequinbooks/
+ Lire la suite
autres livres classés : cancerVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2577 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre