AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782355925634
208 pages
Éditeur : Editions Ki-oon (22/08/2013)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Seishû reçoit la visite du fameux "blanc-bec de 18 ans' qui lui a raflé la première place lors de l'exposition Naruka. Celui-ci s'avère être un grand fan de notre calligraphe en exil, et tente par tous les moyens de le convaincre de rentrer à Tokyo !
Mais Seishû, qui a conscience de se trouver à un tournant capital de son évolution artistique, refuse de quitter Nanatsutake avant de s'être forgé un style propre. Lorsqu'un typhon met K.-O. tous ses appareils él... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Myriam3
  17 avril 2019
Où on rencontre les parents, calligraphes, de maître Handa, un père sévère et exigeant, et une mère poule-pieuvre qui refuse de laisser son fils repartir sur l'île, maintenant qu'il est enfin revenu.
Où on a la confirmation qu'il s'est épanoui sur l'île et qu'il y a trouvé sa voie, mais aussi qu'en partant il a laissé un grand vide pour les enfants. Un peu moins drôle que les autres, ais tout aussi bien.
Commenter  J’apprécie          80
Colibrille
  26 juillet 2014
Maître Handa est de retour à Tokyo pour participer à une exposition. C'est pour lui un retour à la civilisation plutôt brutal. Il a bien changé depuis son départ pour l'île. On note une véritable évolution de son personnage. Il est certes toujours aussi ambitieux et grincheux mais il est devenu plus humble, plus modeste vis à vis des autres. D'ailleurs, il présente enfin ses excuses au directeur qu'il avait frappé de mécontentement il y a plusieurs mois !
Cette séparation entre Handa et ses amis est propice à l'auteur pour nous montrer à quel point le jeune homme s'est finalement attaché aux habitants de l'île. Son processus même de création artistique est désormais lié à eux. Un très bon tome !
Commenter  J’apprécie          40
gayane
  04 mai 2014
Inspiré par l'île de Nanatsutake et son atmosphère, Seishû pense avoir trouvé son style. Lorsqu'il apprend que le directeur de l'exposition lui a pardonné son impulsivité et veut le voir avant le concours, Seishû retourne à Tokyo. Cependant, il n'a pas prévenu les enfants de son départ et une semaine après, Naru ne s'en remet pas. Tama et Miwa organisent alors un conse'il de guerre et décident de retrouver le maître à Tokyo et le ramener avec elles sur l'île.
Ce tome est super ! c'est l'occasion pour le lecteur de rencontrer la famille de Seishû. Son père est comme attendu : solennel, distant mais attentif. sa mère et tout le contraire : agitée, presque hystérique, un peu violente, protectrice et très drôle. C'est également l'occasion de mesurer les progrès de Seishû, aussi bien en calligraphie que dans la vie... quels en seront les résultats ? à vous de le découvrir !
Commenter  J’apprécie          00
Juliedlbrt
  26 janvier 2015
Ce sixième tome est pour moi à la hauteur des cinq premiers. Les personnages sont toujours attachants et drôles malgré leurs évolutions, les dessins sont toujours agréables à regarder et l'histoire continue d'avancer. J'aime toujours autant cette série.
Commenter  J’apprécie          00
bouma
  09 janvier 2016
Il y a des moments particulièrement émouvants peints avec une belle justesse de ton.
Une jolie série dont je comprends le succès japonais.
Lien : http://boumabib.fr/2015/06/2..
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
Bedeo   26 septembre 2013
Ce sixième tome de Barakamon s’avère pour l’instant le meilleur de tous. En espérant, donc, que la série poursuive sur cette lancée.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BullesEtOnomatopees   26 août 2013
Un manga simple mais riche, à la bonne humeur communicative.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup   21 août 2016
Seishû: En fait... j'ai des WC à la japonaise!
Kosûké: Aaaah! ça existe toujours ces antiquités?!
Kawafuji: Je n'ai pas remarqué quand je suis venu chez toi...
Seishû: ça va, ce n'est pas la mort non plus...
Kosûké: Je n'ai pas envie de vous imaginer sur des toilettes à la japonaise!
Seishû: N'imagine rien du tout, je t'en prie!
Commenter  J’apprécie          40
MariloupMariloup   21 août 2016
Tama: Écoute, on est copines depuis qu'on est bébés, je te connais par cœur!
Miwa: Tama...
Tama: Je sais très bien que tu n'es pas du genre à te réjouir du bonheur des autres... d'ailleurs, tu n'hésites pas à leur faire des croche-pieds si ça peut te soulager!
Miwa: Saleté! Je vais t'éliminer et recevoir le prix à ta place! Tu montres enfin ta vraie nature! Tu jouais les chiffes molles pour que je te console, avoue! Comment as-tu pu me chiper la médaille d'or juste sous mon nez! T'es vraiment gonflée!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   21 août 2016
Naru: Quand est-ce qu'il rentre?
Aki: En tout cas, ce ne sera pas avant d'avoir achevé sa calligraphie pour l'expo...
Naru: Dans cent jours?
Aki: Mais non, ce ne sera pas aussi long!
Naru: Demain alors?!
Aki: Kawafuji a appelé hier pour dire que les inscriptions s'arrêtaient aujourd'hui... du coup, le maître a sans doute fini!
Naru: Il sera de retour demaiiiiin!
Aki: Laisse-lui le temps de souffler...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   26 juillet 2014
- Quand je vous vois tous aussi insouciants... Votre bonne humeur déteint sur moi !
- Euh... comme du linge ?
- A mes yeux, ces instants sont très précieux... Tu comprends ?
- Hmm... Non, je suis encore trop petite !
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   26 juillet 2014
- Quand tu suis des études pour devenir fermier et qu'un jour, par hasard, tu pêches un "hisan io", ça ne fait pas de toi un pêcheur pour autant ! Je veux faire éclore mon talent telle une rose que j'aurais trouvée et que je cultiverais pour qu'elle devienne unique au monde ! Je veux être le seul à avoir une patte particulière qu'on reconnaîtrait entre mille !
- Euh... En d'autres termes, tu tiens à devenir le numéro un ? Dans ce cas, bon courage...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : calligraphieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16501 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre