AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2714475272
Éditeur : Belfond (02/11/2017)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 57 notes)
Résumé :
Une route de campagne verglacée. Une voiture qui perd le contrôle : la conductrice est tuée sur le coup ; Natasha, sa fille de six ans assise à l’arrière, se volatilise sans explication. Quelques années plus tard, David fait de son mieux pour se reconstruire après le drame qui a emporté sa femme et sa fille. Il forme désormais un couple heureux avec la douce Emma et le petit Ollie, adorable bambin de dix-huit mois qui comble leur foyer. Mais un jour, une inconnue dé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  12 janvier 2018
Dear Friend Rachel ...
Toutes mes excuses...
En commençant ce roman, je ne savais pas qu'il s'agissait de la quatrième enquête de ton personnage , l'inspecteur Tom Douglas. J'ai été voir tes autres livres, j'en avais lu 2... mais pas moyen de me souvenir de tout ce qui lui était arrivé. J'enchaine les livres , j'oublie les noms des personnages ou des titres . Ma mémoire flanche , vois-tu, je lis beaucoup , ceci expliquant peut-être cela ...
J'ai cru au début que je n'arriverais pas à rentrer dans ton histoire .
Cette jeune adolescente qui rentre chez elle , après six longues années d'absence , son refus d'être vue et examinée par des experts, ( des flics , des médecins) et son père qui s'incline .
Pas très professionnel tout ça, tu as vu jouer ça où , Rachel ?
Moi qui suis récemment passée commissaire , après des centaines de lectures de romans policiers , et quelques séries TV , je te le dis comme je le pense : c'est impossible !
Mais ton sens du suspens, ta maitrise de l'écriture "efficace" , ont fait que j'ai plongé tête la première dans ton histoire .
Cette disparition d'enfant , juste après que la mère ait été tuée, lors d'un accident de voiture ... Ce père éploré, qui a enfin réussi à reconstruire sa vie avec une certaine , Emma.
Eh oui ! La même que l'ex copine de Jack, le frère décédé de notre inspecteur .
Et là, on sent que le passé a toute son importance , on pressent aussi que la gamine Natasha, a vécu des trucs pas jolis, jolis . Mais pourquoi en veut- elle à son père ? Ça , tu te le garde sous le coude , histoire de nous en mettre plein la vue , vers la fin...
Et on plonge , et on savoure.
Et on est bien dans ce roman à suspens .
On n'a pas envie de quitter ces personnages et ça tombe bien, Rachel la diabolique, a prévu une suite ...
Alors tu vois, dear Friend Rachel , je vais retenir son nom à ton inspecteur ! Et puis aussi, ceux d'Emma, Tasha, et Ollie , parce que je les ai adoré tous les trois ...
Vivement le cinquième tome ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
Valmyvoyou_lit
  17 décembre 2017
J'ai découvert que ce livre était la quatrième enquête de Tom Douglas. Cela ne m'a absolument pas gênée. Si je n'avais pas eu cette information, je ne m'en serais pas doutée.
La disparue de Noël est un suspense psychologique, ce qui rend la rédaction d'une chronique difficile. Celle-ci sera courte afin de ne pas trop dévoiler d'éléments de l'histoire.
Un soir, sur une route verglacée, Caroline a un accident. Elle ne survit pas. Sa fille, Tascha, âgée de six ans, était dans son siège auto, mais à l'arrivée des secours, elle a disparu.
Quelques années plus tard, alors que David, le père de la petite fille, est remarié à Emma, avec qui, il a un petit garçon de dix-huit mois, prénommé Ollie, Tasha réapparaît subitement. L'adolescente ne donne pas d'explications, ne veut pas que la police soit avertie et a un comportement inquiétant. Son retour est-il une bonne chose ou est-il précurseur de drames ?
Avec des chapitres courts, une écriture très rythmée, Rachel Abbott m'a happée immédiatement. Une fois que j'ai commencé ce suspense, je voulais continuer, tant la lecture était agréable.
Au fil de l'histoire, nous en apprenons plus sur les personnages. Emma, qui, au départ, semble effacée, est un personnage qui se révèle très courageux. Tom Douglas, l'enquêteur attachant, souffre de la mort de son frère Jack. David, quant à lui, son comportement est déstabilisant. Enfin, concernant Tasha, les informations sont distillées au compte-gouttes. Nos sentiments au sujet de chacun changent en fonction des événements.
Plusieurs thèmes sont abordés : enlèvements, esclavage d'enfants, drogue, darkweb... mais le plus fort, pour moi, a été la force que l'amour maternel donne aux femmes.
J'ai beaucoup aimé ce livre. Ce n'est pas seulement un suspense, c'est aussi un drame familial, et j'ai trouvé très intéressant le développement de la personnalité des personnages. L'auteure alterne entre des moments de tension très forte et des moments plus centrés sur l'aspect psychologique, pendant lesquels je me suis questionnée sur la réaction que j'aurais eue, lors de certaines situations.
La fin appelle à une suite, que je lirai volontiers. Demain, je participerai avec plaisir au book club sur le groupe le cercle des lecteurs Belfond.
Lien : https://www.facebook.com/Val..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          236
Gaoulette
  13 décembre 2017
Compliqué de donner un ressenti à ce thriller.
J'ai lu ce roman dans le cadre d'un Book Club pour le Cercle de Belfond et sans cette reunion entre lectrices je pense que je serais passée à côté de cette auteure.
Comment juger quand on n'a pas lu le premier opus ? Tom Douglas est son personnage phare et je sens que je suis passée à côté de beaucoup de choses... Deux tomes ont précédé La Disparue de Noël.
Ici, une fille disparait à la période de Noël. Six ans aprés elle rédébarque chez elle. Tom Douglas gère l'enquête qui s'avere etre plus complexe....
Dés le départ on est dans une ambiance plutot étouffante. L'auteure plante son décor en touchant la corde sensible. Pour ma part, les enfants.... On est mal à l'aise avec cette ambiance glauque. le retour d'un enfant prodige et ses effets secondaires.
Comme tout roman suspense qui se respecte je me suis fait mes films. Mais une nouvelle situation m'embarquait dans une autre direction. Je suis partie dans tous les sens mais sans avoir lu “peut-être” les tomes précédents j'étais à des années lumières du bon scénario.
En refermant ce livre, je ne peux pas dire si j'ai aimé ou pas car je sentais que je n'avais pas toutes les cartes en mains. Au vue des éléments fournis, et ils étaient sacrément nombreux, je peux dire que je n'ai pas vu les 6 jours défilés. C'est retors ce thriller et il fait mal au coeur. Je veux la suite car je ne peux pas supporter que cela se termine comme cela.
Dois je lire les autres romans avec ma binôme? OUI
Va t'il avoir une suite? OUI
Aurais-je noté autrement si j'avais lu les autres livres? SUREMENT OUI
Je veux en savoir plus sur l'inspecteur Tom Douglas, Becky, Leonora, Jake..... Je ne suis pas sure qu'Emma sera de la partie dans Illusions Fatales et Une famille trop parfaite. Affaire à suivre et je pense que ma partenaire Missnefer13500 sera d'accord avec moi.
Vivement le book club qu'on en discute tous ensemble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
BlackKat
  03 décembre 2017
La disparue de Noël est le quatrième volet des aventures de l'inspecteur Tom Douglas, personnage bien attachant découvert avec Illusions fatales.
Retour de soirée sur une route de campagne verglacée. Perte de contrôle fatale du véhicule. Nastasha, 6 ans disparaît. Sa maman n'a pas survécu.
David, veuf éploré, a refait sa vie. Il s'est remarié, a un petit garçon, quand Natasha réapparaît six ans plus tard. 
Sans aucune explication, une Natasha agressive et mutique peut et veut-elle retrouver un cocon familial?
Pourquoi interdire à son père de prévenir la police quand celle-ci, après la découverte du corps d'une Jane Doe, se rapproche de la famille? 
Et quelle curieuse coïncidence que ce retour inopiné de Tasha et cette mystérieuse mort, non? 
Je dois bien avouer que je n'étais pas super motivée pour lire ce roman car le thème de la réapparition d'un enfant disparu n'est pas super original et exploité avec plus ou moins de bonheur, que ce soit dans les romans ou les téléfilms.
Mais je lis cette série depuis le début et avouez, la couv' est vraiment pas mal! Judicieusement pensée et très esthétique!
J'avoue que je me suis ennuyée pendant les cent premières pages et avoir été bien dubitative sur la suite. Mais j'aime la plume de cet auteur anglais et je savais que la graine était semée et que la récolte ne tarderait pas.
Et en effet, quand "l'événement" survient, là, on ne décroche plus jusqu'à la fin!
Démarrage difficile donc, avec ce retour inattendu d'une petite fille qui n'a donné signe de vie pendant 6 ans et qui pourtant revient comme on rentre d'une promenade. le père ne se précipite pas à l'hôpital pour un bilan de santé, ne se préoccupe pas d'emmener sa fille chez un psy. Non. Natasha est revenue, la vie continue. Cette réaction de passivité m'a beaucoup gênée au début de ma lecture. 
Le personnage de David, le père, n'est pas très attachant pour ce gros défaut. Il semble même très peu concerné et fade. Il est pathétique dans sa manière quasi-naïve d'ignorer les conséquences de cette absence de six ans, de supplier et de se résigner. 
Par contre, le personnage d'Emma offre beaucoup plus de matière. Elle est la seconde épouse de David et a dû trouver sa place avec le fantôme de la première. le retour de cette jeune fille inconnue, hargneuse et hostile, n'est pas de tout repos car le souci prioritaire d'Emma est de protéger sa propre chair et son propre sang, le petit Ollie.
L'évolution des sentiments d'Emma est très intéressante et finement analysée par l'auteur. de réactions épidermiques à des réflexions plus altruistes, Emma est dépassée par les événements mais va tout mettre en oeuvre pour se sortir de l'ornière, parfois même avec maladresse mais toujours avec sincérité. 
La scène de fin est très touchante, tout en laissant planer le doute.
L'autre personnage passionnant est, bien entendu, Natasha. Petite fille ayant vécu hors du cocon chaleureux et aimant d'une famille pendant 6 ans, c'est une jeune fille à fleur de peau qui retrouve cette maison qui l'a vu naître. Elle se pensait forte, décidée et déterminée mais c'était sans compter le bouleversement apporté par ce tout petit gars innocent et souriant, Ollie. Elle est déchirée entre son passé et ce qu'elle aimerait tant pour son avenir mais y croit-elle réellement quand elle ne connaît que mensonges, trahisons et manipulations? Un cynisme bien étonnant chez un si jeune être mais ô combien justifié par les épreuves qui sont les siennes! 
Natasha, on la déteste, on aimerait la claquer et puis on arrive à comprendre ses peurs, sa loyauté mal placée, son manque de foi en l'humain. Pour finalement adopter la même angoisse d'Emma et crier à l'unisson avec le petit Ollie: "Tassa!"
La famille Joseph est plongé dans un drame familial mais une jeune fille a été retrouvée morte et tout porte à croire qu'un lien est possible entre ces deux affaires.
Et Tom Douglas, en marge de l'enquête, s'engage personnellement à résoudre l'une et l'autre car Emma lui est proche.
Pourtant Tom n'est pas au mieux de sa forme. Il ne se remet toujours pas du décès de son frère, Jack. Un frère qui, par son héritage et ses mystères, se manifeste à nouveau dans son existence d'une manière bien étrange. Emma était le trait d'union entre les deux hommes, qu'en sera-t-il avec la fracassante confidence d'Emma?
J'aime beaucoup le personnage de Tom, loyal et professionnel dans son travail et sûrement un peu plus bancal dans sa vie privée. Il est attachant car profondément humain et surtout, ne véhicule pas tous les poncifs poussiéreux des polars classiques! 
L'intrigue est addictive et bien pensée. Les chapitres courts s'enchaînent à un rythme bien nerveux pour ne laisser aucun répit à la tension qui ne cesse de se renforcer. Quand on sent Natasha flancher, l'espoir renaît mais sans certitude aucune!
Et même si le dénouement est un peu facile et attendu pour un des personnages, il est bien dommage que celui-ci s'en sorte aussi bien! 
Ce dernier volet en date des enquêtes de Tom Douglas n'est pas un conte de Noël et, entre polar énergique et thriller psychologique, Rachel Abbott s'affirme de plus en plus comme un auteur incontournable de la scène livresque anglaise. 
Auteur à suivre! 
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Khalya
  16 septembre 2018
Je ne connaissais cet auteur que de nom mais j'avais lu suffisamment de bonnes chroniques de ce thriller pour tenter le coup. Et je n'ai pas été déçue.
Dès le prologue, je n'arrêtais pas de me demander qui voulait du mal à Natasha et sa mère, Carolyne et surtout qui avait appelé pour tenter de mettre Carolyne en garde. Avec le recul, je me dis que j'aurais dû comprendre plus tôt qui était au bout du fil, mais j'étais trop prise dans le thriller pour raccrocher ce détail aux wagons.
Le récit alterne entre le point de vue d'Emma, la nouvelle femme du veuf de Carolyne, David, et celui de Tom, policier qui ne se remet pas de la mort de son frère, lequel avait été le petit ami d'Emma.
Les chapitres sont assez courts et donnent un rythme effréné au récit qui ne se déroule que sur quelques jours.
Je comprends la réaction d'Emma quand Tasha réapparait d'on ne sait où après 6 ans de disparition. David, lui, ne voit que le fait qu'il a récupéré sa fille et semble se moquer de savoir ce qu'a été sa vie pendant ces 6 années. Tout ce qui compte pour lui et qu'ils soient réunis. Emma, elle, réagit de manière plus détachée car elle n'a pas de lien avec Tasha. Tout ce qu'elle voit, c'est une adolescente agressive qui refuse de parler à la police et qui pourrait être un danger pour son bébé à cause de son instabilité.
Dans le résumé, on nous dit : que cache la disparue de Noël ? Je m'attendais à une tension de plus en plus insoutenable jusqu'à ce que le vrai visage de la réapparue se dévoile. Mais en réalité, on sait très vite ce que cache Tasha puisque le thriller ne commence vraiment qu'à compter du moment où elle se dévoile.
Au niveau des personnages, j'ai beaucoup aimé Tom et son équipe qui agissent vraiment avec précaution et sans jamais considérer Emma et les siens comme des pions qui n'ont pas leur mot à dire.
Emma est forte et, même si elle n'a aucun goût pour la violence, elle n'hésite ni à se mettre en danger, ni à foncer dans le tas pour protéger sa famille.
David est un faible. Il ne réagit jamais, comme si tout allait finir par s'arranger sans qu'il ait à lever le petit doigt. C'est un homme qui se laisse porter par le courant et semble toujours choisir la solution de facilité. Plus d'une fois j'ai eu envie de lui taper dessus. Vraiment, il m'a insupporté pendant tout le roman.
Pour Tasha, je suis partagée. D'un côté, elle est agressive, manipulatrice, elle semble ne pas avoir le moindre sentiment à part une immense haine dirigée vers son père. Elle fait tout pour qu'Emma ne l'aime pas mais on sent qu'elle n'a pas vraiment quelque chose contre elle, qu'elle veut juste maintenir une distance.
Au final, malgré certains aspects de sa personnalité (qui sont facilement excusable au fur et à mesure qu'on découvre sa vie) et certaines de ses actions (qui sont, elles aussi excusables quand on pense qu'il ne s'agit que d'une adolescente), je crois que je l'ai bien aimé. En tout cas, j'ai eu beaucoup de compassion pour elle.
J'ai été un peu frustrée par la fin. J'aurais aimé quelque chose de plus tranché sur deux des personnages et rester ainsi dans l'interrogation m'a un peu déçue.
Mais, malgré ce tout petit détail, j'ai vraiment adoré ce livre que j'ai quasiment lu d'une traite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
AudreyMarieAudreyMarie   18 septembre 2018
Le suicide était une chose qu'il avait toujours eu du mal à appréhender dans le cadre de son travail. Cela impliquait un niveau de désespoir bien au-delà de sa compréhension. Même dans les pires moments de sa vie, il avait toujours réussi à garder confiance en l'avenir, à se dire que les choses finirait par s'améliorer.
Commenter  J’apprécie          10
AudreyMarieAudreyMarie   18 septembre 2018
Elle avait toujours pensé que son incapacité à affronter les dures épreuves de la vie était due à sa nature optimiste. Mais elle s'était trompée. Il cherchait simplement à fuir la réalité.
Commenter  J’apprécie          20
AudreyMarieAudreyMarie   18 septembre 2018
Cet enthousiasme débordant qu'elle ressentait chaque fois qu'il rentrait à la maison après un jour ou deux d'absence ; la passion avec laquelle il l'aimait ; les moments de joie, quand il la prenait dans ses bras pour danser avec elle, qu'il la serrait fort contre lui ou la faisait tournoyer dans la pièce jusqu'à ce qu'ils finissent par s'écrouler de rire sur le fauteuil le plus proche... Jamais elle ne connaîtrait à nouveau cela.
Il lui avait fait énormément de mal et, du coup, elle avait eu envie d'une relation plus calme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AudreyMarieAudreyMarie   18 septembre 2018
C'était l'une des rares choses qu'elle trouvait agaçante chez lui. Non pas son optimisme, mais son incapacité à regarder la réalité en face et sa tendance à privilégier les solutions de facilité.
Commenter  J’apprécie          10
AudreyMarieAudreyMarie   18 septembre 2018
Comment une souffrance qui n'avait pas été infligée par un choc physique pouvait-elle être aussi vive? Comment la détresse émotionnelle avait-elle pu se changer en un vide aussi douloureux? Elle n'aurait pas pu désigner les parties de son corps qui la faisaient souffrir, mais elle savait qu'aucun analgésique ne pourrait la soulager.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1435 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .