AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782369816478
72 pages
Rue de Sèvres (19/09/2018)
4.25/5   102 notes
Résumé :
Séraphin et ses amis arrivent sur Mars à la recherche du Professeur Dulac et de l'expédition prussienne qui l'a enlevé. Quand ils retrouvent les restes abandonnés de l'expédition précédente, le traître Gudden dévoile son jeu : le père de Séraphin n'est pas sur Mars, il ne l'a jamais été !
Avide de pouvoir, Gudden les a manipulés pour rapporter le maximum d'etherite sur Terre. Une rixe éclate entre Gudden et Séraphin. Assommé, celui-ci se réveille seul sur Ma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
4,25

sur 102 notes
5
12 avis
4
8 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Alfaric
  24 septembre 2018
Ils ne savaient que c'était impossible, alors ils l'ont fait : je ne parle des personnages mais bien des auteurs... Dans "Le Sérum de la Déesse Bleue" de Roger Zelazny il avait un personnage fascinant, un télépathe capable de rendre les rêves tangibles pour mieux pouvoir les sculpter... C'est exactement ce qu'Alex Alice parvient à réaliser dans ce 4e volume du "Château dans les étoiles" et ses mots et ses images nous permettent de caresser les merveilles de l'Imaginaire. Il jongle avec un siècle de littérature martienne, mais mieux encore c'est en chef d'orchestre qui fait jouer ensemble sous nos yeux ébahis tous les grands noms de la science-fiction : OMG comment fait-il pour aussi parfaitement marier les héritages éternels de Jules Verne, d'H.G.Wells, d'Edgar Rice Burroughs, d'Alex Raymond, d'Edmond Hamilton, de Leigh Brackett, de Ray Bradbury d'Isaac Asimov, de Robert Heinlein, de Leiji Matsumoto, d'Hayao Miyazaki, de George Lucas, de Gregory Benford ou de Dan Simmons (et tant d'autres ^^)... Et pour ne rien gâcher c'est toujours du BONBON POUR LES YEUX !!!
Le sith et son apprenti tiennent en respect Séraphin, Hans et Sophie mais c'est tous ensemble qu'ils entament l'exploration de Mars pour retrouver les traces et/ou les survivants de la précédente expédition vers la Planète Rouge, plus que jamais belle, étrange et fascinante.... Et ils comprennent trop tard que les Martiens existent bel et bien, et que ce sont tous de puissants télépathes capables de manipuler les humains à volonté !
D'un côté nous avons le crevard prussien Guddel qui avec le Balafré refait le coup du Gambit de Dieu auprès des basses castes en amenant avec lui l'impérialisme et le suprématisme donc l'hypercapitalisme de mes couilles, et d'un autre côté nous avons l'idéaliste français Séraphin qui après un magnifique « premier contact » » avec la Princesse de Mars amène avec lui la liberté, l'égalité et la fraternité ! Sur Mars aussi c'est la lutte des classes, et le choc culturel est rude pour la civilisation martienne mourante qui attend depuis des éons le retour des Anciens partis à la Conquête de l'Espâce ! A travers les humains ils finissent par prendre conscience de leurs propres failles, et se remettent à espérer en un avenir meilleur pour ne pas dire un avenir tout court :
« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. »
Après moult péripéties pulpiennes de très bon aloi, les enfants de l'Étoile Bleue parviennent à réconcilier les Martiens et à trouver une place pour chacun (bravo au militaire Schneidig et au professeur Haekel qui se réinventent pour devenir diplomates !). Séraphin marche toujours dans les pas du Perceval des légendes arthuriennes et wagnériennes, mais c'est aussi plus que jamais un avatar du Héros aux mille et un visages qui doit apprendre à grandir non pour perdre ses illusions mais pour assumer ses responsabilités en défendant un monde sans haine ni violence, ni mépris ni indifférence...
Achtung cliffhanger de ouf : c'est la guerre des mondes avec l'arrivé de l'armée d'invasion prussienne qui débarque sur Mars ! pour sauver la paix sur terre comme au ciel, les Chevaliers de Mars menés par les nouveaux Tadashi Daiba et Kei Yûki n'ont d'autre choix que de retrouver Albator et l'Arcadia, alias Ludwig II et le Château des étoiles !! Encore 4 tomes de pur bonheur : le rhââ lovely se poursuit !!!
Lien : http://david-gemmell.frbb.ne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          432
Foxfire
  21 janvier 2019
Je n'ai pas grand-chose à dire sur ce 4ème volet du « château des étoiles ». Je n'ai pas encore lu la critique d'Alfaric mais je suis persuadée qu'elle est, comme toujours, parfaite, pertinente, qu'elle dit tout ce qu'il y a à dire sur ce nouveau tome de la série d'Alex Alice.
Je vais donc faire très court. Je craignais que la série ne s'essouffle et finisse par me lasser. Il n'en est rien. Au contraire, ce nouveau volume est encore une fois source d'émerveillement. le scénario est habilement construit, fourmille d'idées poétiques tout en ayant un propos humaniste. le dessin est toujours aussi splendide.
Décidément, subtilité et magie sont les maîtres mots de cette série enchanteresse. L'attente va sembler bien longue avant de pouvoir lire le prochain tome. Surtout après un tel cliffhanger…
Commenter  J’apprécie          290
yanndallex
  09 janvier 2019
Voici le enfin le quatrième tome de cette aventure, dans lequel on y découvre la sublissime Mars imaginée par Alex Alice !
Celui-ci nous propose une belle aventure dans le rêve et l'extraordinaire.
Le scénario :
Nous sommes dans la continuité des épisodes précédents, mais ce tome dévoile un arc majeur à l'aventure : le père de séraphin n'est pas sur Mars...
D'autre part, la destination tant rêvée "Mars" permet d'ouvrir d'innombrable porte à l'imagination, et Alex Alice s'y engouffre avec maestria.
Tout est fable et fantaisie, avec un soupçon de solitude et de petite angoisse dans ce tome.
L'auteur joue beaucoup sur la psychologie stressée des protagonistes et des effets possibles des atmosphères comme des hallucinations...
Enfin nous avons la joie de voir à quoi peut ressembler un Marsien selon l'artiste....et cela m'a surpris malgré la forme humanoïde.
Le découpage est rythmée et nous maintien en éveil sans aucune difficulté.
Les vignettes sont nombreuses, variant de 5 à 12 par page, et l'exotisme de placement de certaines d'entre elles rajoute de la surprise et de l'émerveillement à la découverte de ce nouveau monde créé par le poète.
Le dessin :
Le dessin d'Alex Alice est vraiment merveilleux et agréable surtout lorsque l'on connait la technique de travail en couleur directe.
Le trait est toujours aussi fin, délicat et léger. L'auteur maitrise parfaitement sa ligne claire.
Ce dernier tome regorge d'imaginaire et de poésie avec l'univers Marsien développé.
Le bestiaire, la flore et les architectures sont admirablement originaux et bizarres, mais tout en restant dans un univers rêvé idyllique, bien loin du cauchemardesque malgré quelques ombres au tableau voulues pour le scénario (voir ci-dessus).
Les personnages s'affirment de plus en plus, le courage s'illustre mais la traîtrise apparait aussi (bien que l'on s'en doutait un peu...)
Les mises en scènes et les plans sont variés, dynamiques, favorisant ainsi l'immersion dans cette fantasmagorique fiction.
Les couleurs sont très chaleureuses, claires et gaies. 
Ce quatrième tome est donc formidable et complètement grisant au point qu'arrivé en fin de lecture, on aimerait en voir encore plus !

Lien : http://www.7bd.fr/2019/01/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
lemillefeuilles
  28 mai 2019
Dans cette histoire, nos aventurier·ère·s se posent sur Mars, avec Seraphin qui espère sauver son père et Sophie qui veut retrouver son roi. Mais sur cette planète inconnue, iels sont peut-être encore plus en danger...
Un quatrième tome qui démarre sur les chapeaux de roue avec l'éthernef posé sur la planète rouge. Seraphin va y faire la connaissance d'extra-terrestres, notamment de celle qu'il va appeler la "Princesse". Il s'agit désormais pour certaines personnes de conquérir différentes planètes, peu importe les conséquences, semblerait-il, ce qui va mettre Seraphin, Sophie et Hans dans une mauvaise posture.
J'ai moins accroché à ce quatrième tome, que j'ai trouvé un peu cliché par moments : il y avait la princesse en danger, la relation amoureuse... Jusque-là, nous avions été un peu épargné·e·s par ce type de banalités, mais l'auteur y a finalement cédé, ce que je trouve dommage.
Néanmoins, l'histoire reste plaisante (et devient plus complexe) et les illustrations d'Alex Alice sont toujours à couper le souffle !
Lien : http://anais-lemillefeuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
tchouk-tchouk-nougat
  28 mars 2019
Seraphin, Hans et Sophie s'apprêtent à poser l'éthernef sur Mars. Seraphin espère sauver son père des griffes des prussiens tandis que Sophie espère revoir son roi. Mais c'est tout autre chose qu'ils trouveront sur le sol mystérieux de la planète rouge.
C'est un vrai plaisir de retrouver nos trois jeunes héros. J'ai été happée par l'histoire et par la joie de découvrir à travers les yeux de Seraphin la vie sur Mars.
Le scénario est prenant avec des rebondissements, de l'action et de l'humour. Mais l'auteur n'a pas oublié d'y instiller de la tendresse, des émotions et une vraie douceur.
Une douceur et une émotion que l'on retrouve également dans le dessin. J'adore ce trait fin, lumineux et ses couleurs pastels aux lumières sublimes. La découverte de mars avec sa faune et sa flore sont une vraie réussite.
J'ai hâte d'y retourner dans le 5e tome!
Commenter  J’apprécie          180


critiques presse (2)
BDGest   05 novembre 2018
Les lecteurs qui espéraient retrouver le roi resteront sur leur faim, mais devant la générosité de l'univers et des péripéties proposés, ils ne pourront, à coup sûr, que s'émerveiller et se tenir prêts à embarquer pour le prochain diptyque du Château des étoiles.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   01 août 2018
Ce quatrième tome propose de magnifiques pages. Tout est là pour nous en mettre plein la vue, pour nous faire rêver et pour nous donner l'impression de fouler le sol martien. C'est tout simplement du grand art.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   28 septembre 2018
Quelles que soient les intentions des pionniers, après l'exploration vient l'exploitation, ainsi va l'Histoire...
Commenter  J’apprécie          260
AlfaricAlfaric   23 septembre 2018
Grandir ce n'est pas renoncer à ses illusions... C'est assumer ses responsabilités !
Commenter  J’apprécie          252
elwenn974elwenn974   28 octobre 2019
- Il pleut sur Mars ?
- Oui, mais...
- La gravité est inversée ?
- Non, on tomberai aussi vers le ciel ! C’est juste la pluie !

- Ça y est c’est l’averse !
- L’inverse tu veux dire !
Commenter  J’apprécie          20
ClioInoClioIno   15 décembre 2019
Le conseil a lu vos esprits. Il a vu la faiblesse de votre espèce et jugé vos plus grandes failles. Il a aussi vu une espèce divisée, capable des pires injustices... la nôtre.
Commenter  J’apprécie          00
zeemoizeemoi   04 janvier 2021
Si tous les habitants de l'étoile bleue...sont...tueurs...alors...ils n'auraient pas dû...apprendre à voler.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Alex Alice (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alex Alice
HD Trailer for Alex Alice's unproduced Siegfried film. 2020
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






.. ..