AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226141634
Éditeur : Albin Michel (20/08/2003)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 60 notes)
Résumé :
Quand le romanesque se joue de l'histoire, quand la fiction tisse sa toile dans la réalité, pour en faire ce qu'elle veut. La Maîtresse de Brecht est ainsi, puisant dans cette Allemagne à genoux, ruinée, détruite de l'après-guerre. On est en 1948. Bertold Brecht, dramaturge anarchiste réputé, ayant fui les nazis, rentre d'exil, de retour de Californie. Dans Berlin-Est, les autorités communistes ont pris le pouvoir. S... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Nebulas
  08 janvier 2017
L'histoire de la maîtresse de Berthold Brecht se déroule à Berlin, quelques années après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Monsieur Brecht, l'auteur dramatique illustre et communiste, est retourné en Allemagne après une absence de quinze ans. Il a quitté sa patrie en 1933 à cause d'Hitler. Il a d'abord séjourné en Danemark et pendant la guerre il a habité aux États-Unis.
Les autorités socialistes de l'Allemagne de l'Est se méfient de cette personnalité publique retournée de l'Amérique et ils cherchent une façon de la contrôler. C'est pour cette raison qu'ils ont besoin de quelqu'un pour lui surveiller de tout près. Bref, ils ont besoin d'un espion personnel. C'est pour ça qu'ils utilisent Marie, une jeune comédienne, Viennoise et mère d'une petite fille. Elle a voyagé à Berlin en essayant d'échapper à sa famille nazie. Elle est d'accord d'espionner Monsieur Brecht en échange d'une promesse qu'elle pourra voyager à l'Allemagne de l'Ouest plus tard.
Monsieur Brecht aime les jeunes belles femmes et la liaison est vite réalisé. L'intrigue du livre tourne surtout autour de cette liaison, mais il y a aussi quelques autres personnages qui font de la figuration. Il y a des policiers de l'État qui contrôlent le comportement de Marie et qui ramassent son information et ses photos prises en cachette. Il y a aussi quelques autres comédiennes dans l'entourage de Brecht qui jouent des petits rôles.
Pour vrai dire, je trouve le livre un peu ennuyeux. Les personnages de Marie et Berthold Brecht restent plats, les caractères ne se développent pas vraiment. On sait déjà que Marie n'aime pas monsieur Brecht, et on trouve plus tard des preuves que monsieur Brecht, lui, à son tour n'aime pas Marie. le récit consiste en des petits événements sans intérêt. L'histoire souffle comme une chandelle. La fin de l'histoire, je la trouve assommante et décevante.
Je ne comprends pas pourquoi l'auteur a échoué à produire un livre bien plus captivant. On dirait que les ingrédients pour une histoire attirante sont tous là ; l'époque, la location, le contexte politique et le personnage intéressant de Brecht.
Le livre a gagné le prix Goncourt en 2003.
Lien : http://nebulas-nl.blogspot.n..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
le-mange-livres
  22 mars 2015
"Voici enfin le grand Bertold, le dramaturge allemand le plus célèbre, revenir sur le sol allemand après quinze années d'exil. "
En 1947, le retour de Brecht en Allemagne représente pour les dirigeants de la RDA naissante un enjeu idéologique et politique de taille. Certes, il est marxiste, et à ce titre il a quitté l'Allemagne dès les débuts du nazisme, mais il a passé des années outre-Atlantique (il est chassé des Etats-Unis par le maccarthysme). C'est un intellectuel brillant, mais impulsif et incontrôlable. Aussi est-il une personnalité extrêmement surveillée, par une myriade d'agents de la Stasi gravitant dans des cercles plus ou moins proches.
"Entre un simple militantisme artistique et être une nouvelle recrue de la Sécurité d'Etat, il y avait un pas. Elle le franchit." Parmi eux, Maria Eich, une jeune actrice viennoise, contrainte de coopérer avec les services de renseignements en raison de son ex-entourage nazi, et fortement incitée à devenir sa maîtresse pour exercer la surveillance la plus étroite possible sur ses agissements, ses fréquentations et ses écrits.
La relation entre Bertold et Maria est malsaine au possible : Maria est fascinée par le grand homme, qu'elle trahit pourtant, tandis que lui la manipule sans cesse. Mis l'originalité du roman tient au triangle presque amoureux entre le dramaturge, l'actrice, et son officier traitant, Hans Trow, éperdu d'amour pour elle qui le méprise. Un jeu à trois très trouble se noue, entre non-dit, rancoeurs, chantages odieux, pressions, paranoïa glaçante. Au total, Amette analyse avec succès l'incommunicabilité de ces trois solitudes, au travers de tableaux successifs, et avec un sens très sûr de la formule.
Lien : http://le-mange-livres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
meyeleb
  14 septembre 2011
J'aurais dû me méfier. le large bandeau rouge "PRIX GONCOURT" s'impose comme une garantie (de quoi ?). Je n'aurai pas dépassé le chapitre 15, désolée de ne pouvoir poursuivre (des trésors m'attendent, entassés juste à côté : Sylvie Germain, Pascal Quignard, Claude Esteban...), car c'est un babélien qui m'avait chaudement conseillé Amette. Peut-être aurais-je dû commencer par un autre titre ? Lequel ?
Commenter  J’apprécie          60
frandj
  06 juillet 2019
Le sujet de ce roman semble original et assez intéressant. Il met en scène le dramaturge et metteur en scène Bertolt Brecht (1898-1956), dont le nom n'a pas été oublié et dont les pièces font encore partie du répertoire. Après un long exil en Amérique, Brecht est retourné en Allemagne en 1948, en pleine guerre froide. Placé à gauche dans l'échiquier politique, il a choisi la République Démocratique Allemande (RDA), un Etat fantoche soumis à l'URSS. Avec le recul nous savons bien que le régime est-allemand a été calamiteux; mais ce n'était pas évident pour Brecht (même si, à titre personnel, il était loin d'être un citoyen docile).
C'est dans ce lourd contexte que se déroule l'action. le maître est un homme illustre, mais aussi a priori suspect. C'est pourquoi la police politique de la RDA convainc une jeune comédienne, Maria Eich, de collaborer avec elle: cette femme l'espionnera quotidiennement, après être devenue la maîtresse de Brecht. Elle le fera consciencieusement et sans états d'âme, jusqu'à sa disgrâce. Cerise sur le gâteau, son agent traitant tombera amoureux de Maria, qui l'ignorera.
A mon avis, l'histoire racontée et les personnages manquent beaucoup d'épaisseur. L'atmosphère pesante de la RDA est évoquée, mais sans force ni conviction. le ton est très plat. le (bon) sujet du livre me semble bâclé. Je me demande bien pourquoi ce roman a obtenu le prix Goncourt en 2003.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PiertyM
  24 septembre 2013
Nous sommes dans une atmosphère de la fin de la deuxième guerre mondiale, la fin du nazisme. Une période de la fin du nazisme où le service secret est plus serré. L'Allemagne est divisée, d'une part la Russie fait et d'autre part les Américains sont mètres des lieu. le mur de Berlin est érigé. ...
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
PiertyMPiertyM   24 septembre 2013
- Pourquoi tu la baises pas? Tu la raccompagnes à l'ouest et tu la baises à l'ouest
- Je ne veux pas
- Tu ne peux pas
- Non
- Tu veux que je te dise
- non
.... ... ... ... ...
- Tu es bloqué, ...
... ... ... ... ... ...
-... ... .... j'adore les femmes et quand je me dis que c'est une pauvre connasse, je peux la baiser!... mais quand je suis amoureux, je pense que c'est comme si je voyais la Sainte Vierge. Est-ce que tu vois ce que je veux dire?
- Non.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
le-mange-livresle-mange-livres   22 mars 2015
Assis sur le banc à côté de Maria, Hans était un délicat professeur qui apprend à son élève que le monde est partagé en bons et en méchants et que le champ de bataille est là où elle est. Maria doit se convaincre qu'elle est au milieu des meilleures troupes, il ne faut pas que le pays retombe dans les mains d'une bande de criminels et elle doit tenir sa place dans le combat.
Commenter  J’apprécie          20
PiertyMPiertyM   24 septembre 2013
Quand je vous désire, vous reboutonnez votre chemisier et fermez les cuisses, et quand je bois du champagne, le matin, avec mes invités, vous venez renifler mes draps, voir si j'ai caché quelques pensées lamentables, si j'ai fourré sous le matelas un passeport suisse, si j'ai écrit quelque part que je préméditais le meurtre du camarade Ulbricht. Je ne sais pas si vous finirez par trouver ce que vous cherchez Maria, mais vous êtes une emmerdeuse. je me demande ce que je vais faire de vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
le-mange-livresle-mange-livres   22 mars 2015
Après avoir longuement évoqué le destin d'un père et d'un mari, tous qualifiés de "cinglés nazis" dignes d'être enfermés dans un "asile d'aliénés", Hans, de son regard franc, net et droit, lui proposa ce qu'il appelait "une garantie générale sur l'avenir".
Commenter  J’apprécie          10
le-mange-livresle-mange-livres   22 mars 2015
Elle entendait des paroles, voyait des objets, marchait, mais tout était désordonné, et si on lui avait demandé de parler de ce qu'elle éprouvait, elle se serait décrite comme un être qui vagabonde dans un monde sans consistance.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Jacques-Pierre Amette (7) Voir plusAjouter une vidéo

Jacques Pierre Amette : La maîtresse de Brecht
Olivier BARROT s'entretient avec Jacques-Pierre AMETTE, auteur du roman "La maîtresse de Brecht" publié chez Albin Michel. Ils évoquent la mémoire de Bertolt Brecht qui a quitté l'Allemagne Nazie en 1933 pour se rendre à Hollywood, via le Danemark et la Finlande. En 1948, il est de retour en Allemagne de l'Est où le régime espère faire de lui l'incarnation du renouveau communiste. La...
autres livres classés : stasiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1761 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre