AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B07BHWK1QM
Éditeur : (29/03/2018)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 19 notes)
Résumé :
LA LUEUR, Thriller Fantastique Drame, par l'auteur de JOSH, SALAMANCA et HEAVEN'S ROAD

Tout aurait pu s'avérer idyllique pour Jared et Amanda Lynch : des vacances en amoureux dans un endroit sublime, un lotissement des plus agréables au Mont Baker-Snoqualmie, dans l'État de Washington, et une chaleureuse communauté d'estivants. Oui, tout s'annonçait parfait, jusqu'à l'apparition de cette lueur étrange dans le ciel. Une lueur incandescente, forte d'une... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
LesMotsdeLau
  27 mai 2018
Mon retour pour La Lueur d' Alexis Arend.
La lueur est le 2ième livre que j'ai la chance de lire de cet auteur,
J'ai en effet découvert la plume angoissante d'Alexis Arend avec Salamanca, un Thriller teinté de fantastique sur fond d'épouvante que j'avais pris grand plaisir à littéralement dévorer.
Pour ce roman au titre si mystérieux, c'est tout aussi enjouée que j'ai voulu, grande cusieuse que je suis, découvrir ce qui se cachait derrière cette intrigante lueur.
L'histoire commence assez rapidement. On suis Jared et Amanda, un couple très amoureux, très complice, marié depuis quelques années, en route pour des vacances qu'ils espèrent reposantes, dans un petit chalet aux pieds des vallées de Mountain Paradise.
Tout est réunis pour dépayser le lecteur, l'immerger dans un décor nimbé de mystère et de beauté. le voyage en voiture à travers les petites routes sinueuses, la découverte de somptueux paysages laissent présager des vacances au calme, comme ils le voulaient.
Mais dès leur arrivé, cela va se compliquer car, pour commencer, ils ne sont pas seuls. D'autres vacanciers occupent les chalets voisins au leur. Ensemble ils n'ont pas d'autres choix que d'apprendre à faire connaissance et à s'apprécier ( ou non). On découvre là quelques personnages secondaires intéressants.
Bien vite Jared se sent mal. Il est le 1ier à voir cette lueur. Il commence alors à souffrir de puissantes hallucinations, état que lui seul semble ressentir et qui inquiète beaucoup sa femme Amanda, mais aussi leurs nouveaux voisins de campement.
Et cette lueur qui ne faiblit pas... et qui se fait de plus en plus eblouissante. Elle est présente, immobile, continue... Mais que vient-elle faire en haut d'un pic montagneux totalement inaccessible?
Le fantastique fait bien sûr, partie intégrante de cette histoire. L'auteur tire les ficelles machiavéliques de son récit avec une grande habileté. Il nous manipule, joue avec nos sentiments pour nous emmener directement où il veut... et nous, on ne voit rien venir !
Dès le départ la couverture laisse présager l'histoire qui est envoutante à souhait et reflète vraiment bien le récit.
Ce livre est un véritable page turner où l'oppression sur les personnages, et sur nous-mêmes, pauvres lecteurs, va crescendo.
Tout est bien decrit : le décor, les personnages si différents.. Tout est réuni pour générer une immersion angoissante.. C'est rythmé, prenant, la tension est palpable, page après page elle ne cesse de monter.
Alexis Arend signe ici un roman comme je les aime. Et quel magnifique final ! On reste ébahi par la chute ! Rien n'est acquis et tout ce que l'on croit savoir est remis en question quand arrive le dénouement final. On est surpris jusque dans les dernières lignes !
Vous vous en doutez, je ne peux que recommander ce livre qui a su me tenir en haleine du début à la fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Holon
  18 avril 2018
La Lueur de Alexis Arend me rappelle de vieux épisodes de Twilight Zone au temps du noir et blanc. Ce texte est aussi une métaphore religieuse de la punition du ciel, la psyché humaine qui tel un dieu fabrique une sorte d'Éden et son double l'Enfer. J'ai vraiment accroché dès les premières pages à cette histoire qui frôle le fantastique, que sommes-nous ? Une flopée d'expérience qui s'efface pendant l'agonie pour faire place à un vide froid et sans lumière pour l'éternité. L'art de l'écriture est un don et cet auteur le partage au travers de ses mots absorbant notre curiosité tel un hommage à nos sens de lecteur.
Commenter  J’apprécie          100
Armony22
  29 mars 2018

« Une lumière blanche, ardente, perchée sur la plus haute cime, fendait la brume dense et le ciel blafard. Son éclat intense perçait les airs pour s'en venir mourir sur leurs regards étonnés. »
Jared et Amanda s'apprêtent à vivre des vacances en amoureux dans un petit chalet aux pieds des montagnes. Mais le séjour idyllique se transforme peu à peu en cauchemar après l'apparition d'une mystérieuse lueur dans le ciel. Des événements étranges se produisent terrifiant Jared et le reste de la communauté. Quelle est cette lueur ? Pourquoi ressent-il des choses étranges? Est-ce quelque chose de surnaturel ou devient-il simplement fou ? Jared se sent de plus en plus perdu.
Ce qui ressemblait à une lecture tranquille, sur fond d'aventure sympathique et de belle nature, se transforme rapidement au fil des pages en un récit beaucoup plus angoissant. En même temps que la lueur, la tension s'installe et vous voilà cloué à votre siège sans réussir à décrocher les yeux de votre livre. L'angoisse et l'inquiétude montent. C'est comme si cette lueur nous affectait nous aussi, lecteur. Elle nous hypnotise à travers les mots, vous plongez corps et âme dans cette histoire. Impossible de lâcher avant la fin.
Ce n'est pas une frayeur épouvantable, mais l'auteur réussi à créer une ambiance encore pire, une atmosphère pesante où plane quelque chose de latent, sournois, un truc mauvais qui nous met mal à l'aise. Je tournais les pages avec appréhension, sur le qui-vive, le coeur battant. C'est stressant mais à la fois tellement bon.
J'adore toujours autant la plume d'Alexis, élégante et précise, qui arrive en quelques phrases à nous transporter dans son univers et nous transmettre ses émotions.
Si vous aimez vous faire peur et frissonner pendant votre lecture, c'est le livre qu'il vous faut. Un bon thriller addictif avec un bon suspense et une dose de fantastique et de surprise. Une excellente lecture, envoûtante, que vous n'oublierez pas de sitôt.
Merci Alexis pour m'avoir proposé ton livre en avant-première et pour ta confiance.
La lueur sort aujourd'hui 29 mars. Je ne saurais trop vous recommander de vous précipitez, de l'acheter et de le lire. Disponible sur Amazon à un prix tout doux.
Je vous recommande également (si vous ne l'avez pas encore lu) son précédent roman, Josh, un petit bijou et un de mes plus gros coup de coeur 2017.

Lien : https://www.facebook.com/lec..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
sarahauger
  14 avril 2018
Jared et Amanda sont en route pour un séjour dans les montagnes, loin de tout. Isolés en pleine nature en compagnie d'autres touristes à la recherche de tranquillité, tout semble pour le moins idyllique. Même la couverture du livre est en accord avec cette quiétude, quelques chalets regroupés aux pieds de la montagne à deux pas de la forêt. Quoi de plus paisible, pour des vacances en amoureux ?
L'histoire se met en place tranquillement, on a l'impression de partir pour un voyage bucolique, mais très vite tout dérape en parallèle à l'apparition d'une lueur dans le ciel qui semble attirer tous les regards et focaliser toutes les attentions.
Personnellement, j'aurai plutôt tendance à associer une lueur à quelque chose de positif, c'est cette clarté distingue au moment où le jour se lève. Et puis ne parle-t-on pas de lueur d'espoir ? Une lumière qui s'allume quand tout est noir autour de nous donnerait plutôt envie d'aller vers elle.
Pour Jared, celle-ci s'apparente plus à une malédiction, les vacances de rêve vont très vite tourner au cauchemar.
Rien ne semble plus se produire normalement depuis qu'elle s'est montée dans le ciel au sommet de la montagne. L'atmosphère se fait oppressante, angoissante.
Tout comme Jared, on se pose beaucoup de questions et on se laisse envahir par son stress en se demandant si tout compte fait, il ne serait pas un peu dérangé du ciboulot.
Des événements incompréhensibles se produisent qui touchent tour à tour les différentes personnes présentes sur les lieux.
Vous connaissez ces impressions de déjà vu ? Avoir déjà été dans ce lieu qu'on ne connaît pas, avoir déjà croisé ces personnes alors que cela semble bien impossible, ce sentiment tout au fond de nous qu'on sait, mais que la réponse nous échappe, c'est aussi ce que va vivre Jared. Il va en prime avoir la sensation que tous se liguent contre lui sans en comprendre la raison.
La tension monte à chaque page, chaque événement qui se produit semble plus invraisemblable que le précédent, de quel côté se situe la folie ? Qui manipule qui ? Qui tire les ficelles de tout cet imbroglio ? Plus le drame se tisse, plus l'ambiance devient pesante.
Le dénouement de toute cette histoire apporte enfin des réponses, mais la tension n'en reste pas moins présente jusqu'à la dernière ligne. le côté dérangeant de cette lueur prend alors tout sons sens.
Si vous aimez les très bons thrillers fantastiques qui n'ont rien de sanglant, mais ou tout se joue dans le climat de doute, d'oppression, de malaise alors foncez, ce livre est fait pour vous. Je suis certaine que Stephen King aurait pu écrire une telle histoire, en tout cas, l'ambiance créée m'a fait penser à cet auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sagweste
  29 mars 2018
Je remercie l'auteur Alexis AREND pour m'avoir fait confiance dans la lecture de son tout dernier roman.

L'univers d'Alexis est toujours teinté de fantastique. Ici, il ne déroge pas, dès le départ on se demande bien ce que cette Lueur si scintillante peut bien vouloir signifier, elle est porteuse à la fois d'un attrait obsédant mais également d'un mal-être que ressent notamment notre héros, Jared Lynch. Il en a rêvé, et lorsqu'il la voit pour la première, elle lui laisse un sentiment oppressant, à la limite du malaise.

Jared arrive à la montagne avec sa femme dans un chalet pour y passer un temps de vacances. Ils y rencontreront d'autres visiteurs: Bennett et sa femme, les Olson, Peany et son petit fils, un alcoolique notoire, un très jeune couple ambigu , et deux bûcherons pas très causant. Mais des faits incompréhensibles vont surgir, impactant chacun, tour à tour.

La construction de ce roman est assez particulière, l'auteur l'a voulu ainsi afin d'amener le lecteur en état de tension maximum. En effet, connaissant la plume d'Alexis, je restais ébahie par la première partie du livre, lorsqu'il plante son décor et ses personnages: des descriptions complètes de l'environnement de son personnage principal sont faites, je me demandais où il voulait m'emmener car j'avais, je l'avoue plutôt envie de passer toutes ces pages. En parallèle, les échanges entre Jared et sa femme Amanda relevaient d'un discours style Barbie et Ken: "je t'aime mon amour"; "moi aussi mon coeur" ... Oulala, quelle était cette histoire un peu guimauve et bucolique qu'il était en train de me raconter?

Et puis dès le lendemain de leur arrivée au chalet, tout prend une tournure macabre, malsaine; on regarde Jared de travers, on ne croit plus ce qu'il dit, ce qu'il raconte, ce qu'il croit ou pas avoir vu. Qui croire? Que penser? La folie guette t'elle notre héros ou est-elle collective? Tous les éléments s'enchainent, on cherche à comprendre, parce que bien-sûr, il existe une explication non?!

Et là, finis les descriptions champêtres, les discours amoureux, les phrases se font plus percutantes, plus courtes, mêlant tension et crainte. le final se fera sous le joug de la colère, avec une logorrhée assassine, menant notre intérêt à son paroxysme pour y découvrir un instant de vérité ahurissant.

Une fin de ouf, de celle qui vous font dire "whaou"!

Alexis a su me surprendre, c'est un pari ambitieux que de confronter le lecteur à ce début de livre très particulier, mais qui prendra tout son sens au fur et à mesure de l'avancée dans l'histoire: rien n'a été fait au hasard, une compréhension vous sera délivrée même si elle interroge. Encore une fois, j'ai adoré ce 4ème roman d'Alexis Arend, il a su distillé à temps chacun des rebondissements suscitant l'effroi.

Enjoy!
Lien : http://saginlibrio.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   31 mars 2018
Pour s’amuser, comme vous dites, y a pas trente-six solutions. Faut surtout aimer marcher, crapahuter dans les hauteurs… Rien n’vous interdit non plus d’aller taquiner la truite, si ça vous dit. Y a une rivière pas loin de là qui en regorge, à peut-être un demi-kilomètre d’ici, même pas, en allant vers l’est. Et si vous préférez vous tremper les pieds et vous la couler douce, y a un plan d’eau assez sympa pour ça, calme et plutôt vaste. Un beau lac avec vue sur les montagnes tout autour. C’est un coin splendide, je vous le promets. Par contre, pour s’y baigner, même en plein mois de juillet, faut être sacrément courageux, parce que je peux vous garantir que l’eau y est bougrement froide, ça oui ! Vous risquez de drôlement vous geler les miches !...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   31 mars 2018
Cet homme d’à peine vingt-trois ans, qui se tient là, en haillons, dans cette ruelle déserte de Kalakan, en Afghanistan, c’est moi. Jared Lynch. Ou, en tout cas, c’est moi que je vois à la place de ce garçon…
J’ignore pourquoi je me vois ainsi. Ce n’est pas mon pays, ce n’est même pas mon visage dont je rencontre le reflet émacié dans la glace. Et dans la vie réelle, cette femme n’est pas ma mère non plus, la part lucide en moi le sait. Je n’ai même jamais pris part à cette guerre… Alors pourquoi toutes ces images que je découvre dans ce rêve, comme autant de résurgences liées à l’Afghanistan ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Armony22Armony22   28 mars 2018
L´air vif et piquant de la nuit l’atteignit d’un bloc, le giflant au visage, et lui fit l’effet d’une bouffée salvatrice. Sa pureté, sa vivacité, sa fougue provenaient de tous les cours d’eau environnants dont il avait raclé la surface tumultueuse de son souffle infatigable, ces mêmes cours d’eau qui l’avaient doté tout au long de son voyage sans fin d’une aprêté vivifiante. Un air gorgé de toutes les senteurs des plantes qui ne poussent qu’en altitude et de l’odeur un rien humide de la terre et des arbres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   31 mars 2018
C’est moi, son école, depuis que ses parents sont morts, y a de ça quelques années maintenant, bougonna le vieux. Y en pas à Pine Creek, de toute manière. Les gosses du village sont forcés de retraverser le col et font la route tous les matins jusqu’à Garcia. Vous vous imaginez un peu la foire que c’est ? Ah non ! Je veux pas de ça pour mon gamin. Je lui enseigne les choses qu’il doit savoir. Pas besoin de lui bourrer le crâne avec des trucs sans intérêt !…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   31 mars 2018
Y a toujours de quoi s’occuper par ici, croyez-moi, on manque pas de besogne. Faut bien que quelqu’un le fasse, et nous, ça nous plait. Les propriétaires des chalets nous paient d’ailleurs plutôt grassement pour ça. Et puis bon… Trevor et moi, on aime vivre dans ces collines, à l’écart. On est tranquilles, au grand air. On se sent libres, quand on vit dans un endroit pareil, vous verriez ça !…
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1509 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre