AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253128813
Éditeur : Le Livre de Poche (02/06/2010)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 140 notes)
Résumé :
En ce début d'automne, deux assassinats commis coup sur coup viennent troubler la tranquillité toute relative de River Falls, déjà ébranlée par un sordide fait divers quelques mois plus tôt.
Le premier crime fait grand bruit : Robert Gordon, un avocat brillant, philanthrope à ses heures, est retrouvé électrocuté dans le Jacuzzi de sa luxueuse demeure, sur les hauteurs de la ville. Tout laisse penser que le meurtrier a voulu faire croire à un suicide, mais le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
gerry29
  11 janvier 2011
Mon avis:
A peine refermé 7 jours à River Falls et je n'ai pas résisté à poursuivre les aventures du Shérif Mike Logan et de sa petite amie Jessica Hurley.

Une fois de plus, la magie a opérée. La plume d'Alexis Aubenque est vraiment parfaite pour tenir le lecteur en haleine. Ces 500 pages (et quelques...) bourrées de rebondissements et autres évènements spectaculaires dans la ville de River Falls se lisent avec délectation et rapidité surprenante. C'est bien simple, les pages se tournent toutes seules.

Les meurtres et magouilles se succèdent à une telle vitesse que ce fût pour moi presque un déchirement de reposer ce livre à chaque fois que j'en étais forcée, je voulais connaitre la suite!

On y retrouve avec joie, des personnages tels que Logan et Hurley, toujours aussi attachants, les trio du FBI, la journaliste Callwin (bien moins antipathique que dans le tome 1... je l'avais détestée), le vile Spike, et toute l'équipe du commissariat de River Falls.

Mais pas que! Bien d'autres nouvelles têtes apparaissent lors de cette nouvelle enquête, qui est en fait un imbroglio de plusieurs enquêtes toutes aussi impossibles à résoudre. J'ai vraiment apprécier les personnages de Kyle et Stuart Simmons. Et globalement, Alexis Aubenque n'est pas radin en personnages, hétéroclytes qui plus est.

L'intrigue est rondement bien ficelée! Tout se tient! Bon j'avoue trouver dommage que l'auteur nous révèle dans le tome 2 (tout comme dans le tome 1 d'ailleurs), l'identité et le motif du meurtrier bien avant la fin... j'aurais bien aimer avancer encore un peu sans tout découvrir, mais cela ne gâche en rien la fin du livre, que je adorée!

Attention, âmes puritaines et chastes, ne soyez pas outrées du langage quelques peu torride employé par l'auteur , certaines scènes sont vraiment très, euh comment dire... intimistes .

Sans nul doute, Mr Aubenque aime la description, aussi pénétrante puisse t-elle être dans l'imagination de son lecteur!

Un petit bémol tout de même: ah ce campus universitaire... il commence à me sortir par les trous de nez
Désolé, mais là on était au summum du cliché "petit bourgeois américain de base" avec les confréries et tout et tout, qui au final n'apportent rien de plus à l'histoire.

J'ai aussi trouvé un peu pénible cette façon de citer les morceaux de musique que les protagonistes écoutaient, tout au long du récit , à force, j'en rigolais intérieurement... je m'en fichais royalement que Cheryl adoreeeeeee Rihanna ou Britney Spears...

Mais bon, notre auteur doit être un grand amateur de musique américaine, puisqu'en lisant le prologue du tome 3 (à la fin du tome 2, et à paraitre en octobre prochain sous le titre de "Un noël à River Falls") je me suis rendue compte que Mr Aubenque n'avait pas laché sa petite habitude musicale , mais c'est pas grave, je le lirai quand même.

Ma note: 9/10

Meilleur que le premier volet, incontestablement. J'ai aimé suivre l'auteur là où il voulait me trainer, dans les recoins sombres du cerveau de ses tueurs psychopathes , car oui, il faut bien se l'avouer, Alexis Aubenque est un spécialiste des tueurs fous , et on en redemande!
En un mot, si vous avez lu le tome 1 des aventures de Logan, lisez celui-ci! et si vous n'avez pas lu le tome 1, lisez quand même celui-ci

Je trouve qu'il peut même se lire sans avoir lu le précédent, car l'auteur n'hésite pas à rappeler certains évènements.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          550
luCa
  02 septembre 2010
Heather tremblait. Elle était posée là, presque nue, recroquevillée, les joues légèrement roses. Sa respiration était forte, lancinante. Une vision d'effroi. Une si belle femme, humiliée, maltraitée, réduite. Comment pouvait-on faire ça ? Comment l'homme peut-il commettre pareille horreur ? Comment une idée si noire et perverse peut-elle surgir ? Justement, ils n'étaient pas loin. Heather entendait leurs pas, leurs rires, leurs voix. Ces voix fortes et rauques, qu'elle redoutait, qu'elle ne voulaient plus entendre prononcer son nom. Plus jamais elle n'acceptera, plus jamais. Malheureusement, elle ne pourra plus refuser. Subir, seulement subir …
Il existe des lieux, aux apparences calmes, pittoresques et paisibles qui cachent des choses sombres, qui sont le théâtre de crimes, de tortures, de peine. River Falls fait partie de ces lieux. Une ville, des gens, des voitures, des immeubles … une ville simple, surveillée par un shérif qui doit faire ses preuves depuis son arrivée. Mike Logan n'est pas vu d'un bon oeil par les anciens de la ville, à la fois admiré, puis critiqué, insignifiant, l'homme doit prouver de quoi il est capable. Et prouver qu'il n'est pas un policier véreux, corrompu.Accompagné de Jessica Hurley, sa femme, profileuse du FBI, il se sent supporté, même si le départ d'Hurley est proche, leur couple ne tiendra peut-être plus, leurs liens se déferont, se perdront dans les kilomètres qui séparent River Falls à Seattle. Son ancien boulot l'attend. L'homme ou le travail. Quiconque a goûté à l'adrénaline a du mal à s'en défaire. Quiconque a goûté à l'Amour peut rarement s'y défiler. Tiraillée entre deux envies, deux lieux, deux vies, Hurley ne sait plus quoi faire, surtout que deux crimes viennent tout remettre en question …
Tout commence avec Robert Gordon. Dans un jacuzzi, comme ça, électrifié. Corps traversé de courant, convulsé. Sa copine n'a rien entendu, elle avait été endormie. Puis un autre, un clochard, jeté dans la rivière. Alors on cherche, des liens, ou des coïncidences. Peut-être est-ce deux affaires différentes, peut-être est-ce une seule affaire. Mike et Hurley, la police, le FBI, tout le monde est sur le qui-vive. On observe, on discute, et on arrive à certaines conclusions. C'est là que s'invitent plusieurs personnages à cette fête macabre : Hilton, grande pointure de River Falls qui veut mystérieusement récupérer le contenu d'un coffre de Gordon, Tom un témoin du crime de John Doe, le clochard et qui s'avère posséder un exceptionnel coup de crayon. Puis on suit l'histoire de Kyle et Stuart, deux frères qui entrent à l'université, et qui découvrent la vie de jeunes étudiants, les Confréries, les filles, les problèmes … Pourquoi ? Aucun rapport, ou peut-être que … Et Heather, la prostituée, dont les souvenirs sont relatés, par-ci, par-là, comme une présence omniprésente, qui flotte, qui surplombe les bas fonds de l'histoire, les eaux noires dont on ne connait la source. La complexité s'en mêle, on y voit sombre, on tente, en vain, d'éclaircir les minuscules racines bien trop profondes. C'est l'Automne à River Falls, les feuilles tombent, les victimes tombent, les nuages moroses traînent au-dessus de la ville, et un dangereux criminel creuse les tombes au son de la pluie …
Passé, présent – le fil du temps n'a jamais été aussi important. Il faut fouiller, fouiller dans les mémoires, dans les registres, dans la Terre. Car même si le temps altère, il reste toujours un mot, un article, un souvenir pour dénouer l'affaire. Alexis Aubenque nous accompagne dans cette ville et dans ces sombres intrigues avec talent. On découvre les personnage, on comprend leurs faits et gestes, spectateur impuissant, spectateur omniscient, on se laisse ballader dans les allées, dans les ruelles de la ville, les villas, dans les différentes histoires qui n'ont un lien, pour l'instant, que pour nous. On en sait plus qu'eux, ou du moins on le pense, alors qu'on fait fausse route. On a cette puissance de connaître les agissements des différents protagonistes, on connaît les crimes, mais on ne sait qui, ni pourquoi … L'étoile du shérif devra reluire sous ce torrent de boue, de sable, d'eau de rivière. Les corps balancent dans les arbres, se gorgent d'eau, se recroquevillent, s'enterrent. Les cris de tortures résonnent dans les villas luxueuses. Des affaires d'argent sale vont bientôt tarder de remonter à la surface, tout comme ces cadavres. Les feuilles mortes ont caché bien des choses. Que nous réservera la neige ?
Lien : http://bookkingdom.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
Lazarus
  11 juin 2012
Coup d'essai et coup réussi. Ma première lecture d'Aubenque aura été une sacrée surprise pour moi. N'étant pas un inconditionnel des auteurs français contemporains, je me suis dernièrement décidé à changé mes à priori en donnant sa chance à quelques-uns, et Alexis Aubenque en faisait partie avec cette aventure qui s'avère être la seconde du shérif Logan de River Falls. Qu'importe, les deux histoires sont distinctes comme avec beaucoup d'autres auteurs de polars.
Un automne à River Falls nous entraîne sur une affaire bizarre où un avocat réputé est assassiné le jour même où l'on retrouve le cadavre d'un clochard dans la rivière. Rien ne semble lier ces deux crimes et le shérif s'active tant bien que mal à gérer ses collègues et sa petite amie du FBI.
Si j'ose mettre un 4/5 à ce livre, c'est avant tout pour son côté rafraîchissant, son style qui s'absorbe tout seul, son histoire aux contours simples et aux multiples ficelles rondement manipulées par Aubenque. Les personnages sont justes, vrais et agissent normalement. Point de héros patriote ici, on est clairement dans une Amérique différente, une Amérique narrée par un français et qui a sans doute une vision toute relative de sa population, de ses moeurs et de ses habitudes. J'ai franchement passé un excellent moment et j'ai hâte de lire d'autres aventures à River Falls.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
domdu84
  08 décembre 2011
J'avais lu 7 jours à River Falls, et maintenant je viens de terminer Un automne à River Falls. J'en suis ravi, c'est un très bon roman, avec ses personnages principaux, d'autres non moins importants que l'on rencontrent au fil des pages. Bon, il y a des mauvais, surtout un, et d'autres acceptables. L'intrigue est bien menée, et on a l'impression d'y participer, comme Logan et Hurley le font en échangeant assez souvent leur point de vues. C'est vrai que les personnages du collège sont un peu trop présents et on se demande ce qu'ils y font, mais on s'en accommode. Alexis Aubenque décrit assez bien les antagonismes entre les bourgeois et les gens du peuple, sans exagérer non plus.
La justice n'a pas trop à intervenir dans cette histoire, puisque le cours des évènements se charge de faire et de régler les jugements.
Un très bon thriller.
Commenter  J’apprécie          440
paikanne
  18 juillet 2010
Un grand merci à Livraddict et au Livre de Poche pour m'avoir permis de découvrir un auteur que je n'avais jamais eu l'occasion de lire. C'est maintenant chose faite.
Présentation de l'éditeur : en ce début d'automne, deux assassinats commis coup sur coup viennent troubler la tranquillité toute relative de River Falls, déjà ébranlée par un sordide fait divers quelques mois plus tôt.
Le premier crime fait grand bruit : Robert Gordon, un brillant avocat, philanthrope à ses heures, est retrouvé électrocuté dans le jacuzzi de sa luxueuse demeure, sur les hauteurs de la ville. le même jour, le corps d'un SDF, roué de coups et jeté dans la rivière, arrive à la morgue sans susciter beaucoup d'émoi.
A priori, aucun lien entre les deux affaires. L'enquête est confiée au shérif Mike Logan, épaulé par sa compagne, la célèbre profileuse Jessica Hurley. Une plongée inquiétante dans les noirceurs de l'âme humaine.
Mon avis : nous voici au coeur des Rocheuses, dans une atmosphère tellement "US" que l'on se croirait dans un récit écrit par un auteur américain. J'ai beaucoup apprécié le fait que l'on est d'emblée plongé dans l'histoire qui démarre sur les chapeaux de roues et une fois que le ton est donné, on se retrouve emporté aux côtés du shérif Mike Logan, un homme au caractère entier qui a parfois bien du mal à composer avec la société huppée de sa ville. Pour l'aider, sa compagne Jessica Hurley, profileuse au FBI, qui séjourne temporairement à River Falls. Celle-ci apporte souvent à Logan des éléments de réflexion destinés à tempérer le propos de celui-ci, parfois (souvent) peu enclin à la nuance.
Ils se retrouvent avec deux meurtres sur les bras : celui d'un brillant avocat pour lequel il sera demandé à Logan de mettre tout en oeuvre pour élucider rondement l'affaire (c'est que la victime n'est pas n'importe qui, financièrement parlant), et celui d'un SDF, un « John Doe » qui intéresse peu de monde, hormis notre couple d'enquêteurs.
Parallèlement, nous faisons la connaissance de deux frères, Kyle et Stuart, venus étudier à l'université de River Falls mais chacun de son côté ; ils ne veulent en aucun cas que l'on connaisse le lien qui les unit.
L'enquête part dans plusieurs directions et j'ai suivi avec beaucoup de plaisir les suppositions et hésitations des protagonistes tentant de démêler l'écheveau, et de l'énigme, et de leur propre relation. L'émotion affleure çà et là, principalement autour du personnage de Stuart ou bien encore lors de l'épisode lié à Tom, un jeune SDF quelque peu arriéré.
L'écriture est fluide, le rythme est soutenu et jamais, je ne me suis ennuyée. Je n'ai pas lu le premier opus des "aventures" de Logan et Hurley, 7 jours à River Falls, mais cela ne m'a nullement gênée même si je n'ai pas toujours saisi certains éléments liés à ce qui s'était produit quelques mois auparavant.
Ce roman a reçu le prix Polar 2009 lors du Salon Polar & Co de Cognac : c'est tout à fait mérité. Bref, une très belle découverte !
Lien : http://paikanne.skynetblogs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   27 juillet 2013
Pour Logan, le seul remède était la balle dans la tête. Une solution pour le moins expéditive, mais qui marchait à tous les coups. Pas de risque de récidive et surtout, à son sens, la seule façon pour les proches des victimes de faire leur deuil. Savoir l'assassin de votre enfant encore en vie alors que la chair de votre chair pourrissait dans un cercueil... (...)
Même si tous les deux étaient de fervents démocrates, jamais ils ne seraient d'accord sur la peine de mort. On ne tue pas des êtres humains. Fin de la discussion.
Chaque citoyen américain est un enfant de la mère-nation. Qu'est-ce qu'une mère capable d'assassiner ses propres enfants ?Aussi terribles soient les crimes qu'ils aient commis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ladesiderienneladesiderienne   26 juillet 2013
Tom prit les crayons avec une délicatesse extrême et mit près de deux minutes avant d'arrêter son choix sur un crayon noir à pointe fine. Il prit le cahier et, lentement, avec une étonnante précision, commença à dessiner le contour d'un visage.
Brooks et Blanchett restèrent sans voix. Hurley jubilait. La nature est souvent capricieuse. Ce qu'elle enlève à une personne, elle le lui rend sous une autre forme. Si Tom ne savait pas parler, il était doté d'un don évident pour le dessin. Très vite, il dessina le nez, la bouche, les oreilles, la barbe.
- Ça alors, si j'avais pu imaginer ! s'exclama Blanchett.
Elle était émerveillée par le talent du jeune homme.
- Que Dieu m'en soit témoin, ce gamin est un putain de génie ! lança Brooks, sous le charme.
Hurley ne put s'empêcher de faire une réflexion.
- On ne juge jamais un livre à sa couverture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ladesiderienneladesiderienne   25 juillet 2013
Logan savourait cette vision d'un puissant retombant de son piédestal.
- Quand le FBI veut aller au bout d'une affaire, rien ne peut l'arrêter. Que vous soyez une sommité de River Falls les impressionne autant que le cri d'un moustique.
Logan n'avait jamais entendu un moustique crier, mais il aimait bien l'image.
- Taisez-vous, abruti ! l'injuria Hilton.
Son petit monologue l'avait tout de même ébranlé. Hilton était un prédateur qui ne connaissait qu'une loi, celle du plus fort. La loi de la jungle. Mais dans la jungle, un animal blessé n'est jamais pris en charge, bien au contraire, il est laissé à la meute de charognards, laissant ainsi au clan le temps de s'enfuir.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
CrazynathCrazynath   12 mai 2014
Elle savait bien que la vengeance est un plat qui se mange froid, mais tout de même pas congelé !
Commenter  J’apprécie          170
ktylauneyktylauney   15 juin 2018
Pour Logan, l'automne était la plus belle des saisons. Celle où les arbres prennent des teintes cuivrées, comme si leurs feuilles, sentant leur fin prochaine, tenaient à incendier le ciel avant de se répandre sur les chaussées. Celle où les nuages viennent poser un voile sur cette incandescence, bientôt chassés par des vents chargés des fumées des premiers feux de bois dans les cheminées. Il aimait ce parfum de nostalgie qui se dégageait de toute la nature quand octobre débutait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Alexis Aubenque (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexis Aubenque
Alexis Aubenque - Retour à River Falls (Milady)
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1633 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..