AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755692129
Éditeur : Hugo Poche (21/10/2021)
3.18/5   31 notes
Résumé :
Seattle, USA.

Un manoir hanté loué pour des visiteurs intrépides. La promesse d’une séance de spiritisme, «pour rire».

Six étudiants convaincus de n’avoir peur de rien. Brian, le fils d’une des plus grosses fortunes de Seattle, quarterback de l’équipe de football de l’université.

Kelly, gentille, douce et pleine d’humour.

Luke, le «good guy».

Mandy, l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
3,18

sur 31 notes

coquinnette1974
  21 octobre 2021
Je remercie énormément Hugo Poche pour l'envoi, via net galley, de : Halloween Night, tome 1 : le Manoir d'Alexis Aubenque.
Ce roman met à l'honneur six étudiants convaincus de n'avoir peur de rien.
Direction Seattle, aux USA.
Brian est le fils d'une des plus grosses fortunes de Seattle, et le quarterback de l'équipe de football de l'université.
Kelly est gentille, douce et pleine d'humour ; quand à Luke, c'est « le mec bien ».
Mandy est la cheerleader bimbo.
Dans ce groupe il y a également Courtney, la gothique à mèche bleue, piercing dans le nez et sur la langue.
Sans oublier Melvin, le geek de la bande, désespérément vierge.
Tous six ont envie de vivre une drôle d'expérience avec la promesse d'une séance de spiritisme, «pour rire».
Ils louent pour l'occasion un manoir dit « hanté ».
Les six potes vont vivre une expérience qu'ils ne sont pas près d'oublier.. s'ils arrivent à en survivre..
Le Manoir est donc le premier tome de la série Halloween Night. C'est un roman de saison, étant donné que le 31 octobre approche.
Nous avons donc ici six personnages un peu caricaturaux : le riche fils à papa, la bimbo.. cheerleader.. évidemment ;) ; la gentille fille, le gars bien sous tous rapports, le geek qui est vierge et la gothique.
Tous six sont plus ou moins amis, comme dans tout groupe certains s'apprécient plus que d'autres. Il y a quelques tensions, quelques inimitiés.. Mais rien de bien grave.. en apparence.
Le fait d'utiliser des personnages un peu caricaturaux fonctionne car il y a de l'humour, ça permet de baisser en tension par moment.
Le Manoir est donc un roman de plus mettant en scène des jeunes dans une maison hantée.
Rien de bien original certes mais j'ai trouvé ça plutôt distrayant, au départ.
Le souci, c'est que ça ne m'a pas réellement fait peur.
Rapidement, je vous avoue m'être lassé car il y a pas mal de grossièretés ici et là, et des scènes très explicites. L'horreur est vraiment moins présente que je ne l'imaginai au départ, j'ai été un peu déçue.
Je n'ai pas vu l'intérêt dans cette histoire de cet abus de mots grossiers et de scènes de sexe.
C'était censé être un livre qui fait peur, au final je ne suis pas vraiment convaincue.
Après, je l'ai rapidement lu, je ne me suis pas ennuyée et je ne peux pas dire que ce soit un mauvais roman.
J'ai néanmoins préféré, de cet auteur, La fille de l'océan qui n'était pas de l'horreur et était nettement plus réussi.
Petite déception donc, je ne mets que trois étoiles. C'est du déjà lu, c'est dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
mcd30
  07 octobre 2021
J'ai été très attirée par la couverture de Halloween Night tome 1 le manoir. Manoir qui n'est pas sans me rappeler Jason Bateman et Hopper. Après, Alexis Aubenque est souvent critiqué sur certains sites et ma curiosité n'ayant pas de limite, je souhaitais découvrir cet auteur.
C'est une histoire classique, trois gars, trois filles, une maison hantée… Un bon plan drague et plus…
Le côté « halloweenien » et la peur sont instillés à dose homéopathique. Il y a surdose de sexe et vulgarité d'expression.
Un manoir hanté, plusieurs couples morts un trente et un, une planche de ouija, des poupées maléfiques et des adorateurs des ténèbres viennent compléter l'histoire.
Cette rencontre avec l'auteur ne s'est pas faite avec ce roman mais comme je n'ai pu m'empêcher de penser à « American pie » par certains côtés. Je suis persuadée que cette histoire ne peut que plaire aux adolescents.
Halloween Night sort le 25 octobre.
Un grand merci à Hugo poche.
#Halloween Night#NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          376
krisk
  24 octobre 2021
Etant proche d'Halloween j'avais très envie de lire un livre de circonstance, c'est en découvrant la première de couverture d'Halloween Night que j'étais très curieuse de découvrir cette histoire. Je remercie d'ailleurs #NetGalleyFrance ainsi que les éditions Hugo Publishing.
Six copains étudiants louent un manoir hanté pour la période d'Halloween. Persuadés de passer un bon moment entre copains, ils vont finir par découvrir ce que ce manoir cache réellement.
J'ai passé un très chouette moment à lire ce livre que je qualifierai plus de livre pour jeune adulte plutôt que vraiment pour adulte.
Le livre, avec une écriture facile, ce lit facilement et rapidement. Ici rien de trop compliqué, on se laisse guider par l'histoire.
Il s'agit d'un livre horreur fantastique, mais j'avoue ne pas avoir eu de grosses frayeurs comme je l'aurai voulu, dommage, pour moi l'histoire aurait pu aller un rien plus loin dans le gore et l'horreur. Comme je l'ai dit avant, c'est un livre pour jeune adulte, donc c'est aussi pour cela qu'il n'est pas trop hard.
Je n'ai par contre pas été très touchée par les personnages (peut-être un peu trop cliché américain), je suis restée un peu en dehors de cette histoire et ces personnages mais cela ne m'a pas trop dérangé.
En revanche, ce qui m'a dérangé sont certaines scènes de sexe, que j'ai trouvé un peu déplacé. J'ai trouvé que les scènes étaient vulgaires et inutiles, j'aurai voulu qu'il soit plus poussé dans l'horreur et le gore plutôt que le sexe.
En conclusion, j'ai assez bien aimé #HalloweenNight, j'ai passé un chouette moment à le lire et si vous êtes un lecteur jeune adulte et pas trop difficile, il pourrait vous plaire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
lemurmuredesameslivres
  11 octobre 2021
J'ai immédiatement été attirée par la couverture et le titre de ce roman. Pourtant, en lisant la quatrième et la mention à "American Horror Story", j'ai hésité, car j'avais l'appréhension de tomber sur un style plutôt gore. Mais ce n'est pas le cas, et j'ai d'ailleurs beaucoup apprécié le second degré, ainsi que l'hommage au genre épouvante, avec au menu, toutes les thématiques traditionnelles.
.
Le manoir aux poupées
.
Dans ce premier tome, nous allons suivre des étudiants surexcités, qui s'apprêtent à passer le week-end d'Halloween dans un manoir réputé hanté. A leur arrivée, la bande de copains est accueillie par un majordome énigmatique, qui leur fait faire une rapide visite, avant de quitter les lieux. Alors que chaque binôme vaque à ses occupations, deux d'entre eux, un peu trop curieux, vont réveiller par inadvertance les forces maléfiques qui hantent ces lieux.
.
J'espère que vous n'avez pas peur dans le noir ! Il est possible que vous ayez quelques coupures de courant durant votre lecture...
.
De la comédie d'épouvante…
.
Les personnages représentent le panel incontournable du scénario d'épouvante réussi et font ce que l'on attend d'eux en toute circonstance. Ainsi, la gothique canon nous délecte de ses remarques nonchalantes, le geek se lamente sur son sort, le quarterback à l'humour douteux joue l'animal en rut, la pom pom girl crie beaucoup, et les amoureux…
.
L'écriture est simple, la lecture fluide, et l'auteur arrive sans peine à nous immerger dans son histoire. Même en connaissant toutes les ficelles du genre, je suis restée captivée, sursautant parfois lors de scènes mémorables. Il faut dire que l'ensemble est très visuel et que l'ambiance joue beaucoup !
.
…au thriller fantastique
.
Sur fond de fantastique, Alexis Aubenque nous propose une véritable intrigue, bien agencée et rythmée par l'alternance de moments d'angoisse et de distraction.
.
En réalité, j'ai trouvé cette lecture très divertissante, et j'ai apprécié la tournure des évènements, particulièrement l'épilogue final. Un roman parfait pour le mois d'octobre, qui m'a rappelé certains "slasher movies" des années 80-90 que j'apprécie beaucoup.
.
#HalloweenNight #NetGalleyFrance
.
Caroline - le murmure des âmes livres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Laehb80
  23 octobre 2021
J'ai absolument détesté. Quel est le problème ? Suis- je trop vieille pour apprécier un roman mettant en scène des grands ados ou n'ai-je pas assez de second degré pour apprécier une telle parodie ?
Rassurez-moi, c'est bien une parodie ?
J'ai eu l'impression de lire le scénario d'une série Z qui serait refusé même par les chaînes les moins regardantes. Dialogues d'une bêtise crasse, scènes de sexe hallucinantes ( " oh oui espèce de chienne, hein que tu l'aimes ma grosse b*te " ), personnages plus caricaturaux les uns que les autres : le quaterback bourrin qui sort avec la cheerleader nympho, le geek puceau, etc. Au secours.
Ce pourrait donc être la parodie de American pie couplée à la parodie de la parodie de Scream.
Je suis trop vieille pour ces conneries ;)
Commenter  J’apprécie          145

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Livre_o_vertLivre_o_vert   15 octobre 2021
- Mais tu es tout nu ?
- J'avais trop chaud.
[..]
- Et tu es aussi tout dur...
- Je sais, c'est une maladie. Dès que je suis à côté d'une jolie fille, mon sexe se dresse et impossible de le rabaisser.
[..]
- Si je connais un remède.
[..]
Elle Vint s'assoir à califourchon sur Luke et s'empala sur son sexe.
Commenter  J’apprécie          30
Livre_o_vertLivre_o_vert   15 octobre 2021
- Oh, ma petite chienne, tu m'as épuisé, soupira Brian.
Commenter  J’apprécie          10
mcd30mcd30   07 octobre 2021
Feu le docteur Wagner, un immigré allemand, avait fait construire le manoir avec la fortune familiale. Il avait connu une fin tragique. Il s'était suicidé après la mort de sa femme, qui avait fini sur un bûcher. Brûlée pour sorcellerie. Du moins, telle était la version officielle. Certains racontaient qu'ils ne s'étaient pas suicidé et qu'il avait lui-même tué sa femme. D'autres, que c'étaient les villageois qui les avaient fait brûler tous les deux... Bref, une sale histoire quiavait forgé la réputation du manoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
mcd30mcd30   07 octobre 2021
_ Tu n'as qu'à nous retrouver à la bibliothèque, dit Luke.
_ Et pourquoi pas ici ? s'étonna Courtney.
_ Trop festif. On a besoin d'une ambiance lugubre et rien de mieux qu'une bibliothèque avec ses tentures, ses toiles d'araignées et ses livres poussiéreux.
Commenter  J’apprécie          130
MillinaMillina   24 septembre 2021
Luke Carson attrapa son sac et sortit de sa chambre. Le couloir du dortoir était désert. La plupart des étudiants faisaient encore la grasse matinée ou étaient partis en week-end retrouver leur famille.
Il descendit les deux étages du grand bâtiment et se retrouva sur le campus de l'université. Un soleil éclatant montait dans le ciel bleu. Une journée idéale pour le rafting ou du canoë. Mais quand l'idée avait germé dans la tête de Brian d'organiser une sortie "Halloween3, Mandy, Kelly et Melvin avaient tout de suite été emballés, et cela faisait deux semaines qu'il ne discutait plus que de ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Alexis Aubenque (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexis Aubenque
Alexis Aubenque - Retour à River Falls (Milady)
autres livres classés : maison hantéeVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
67 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre