AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253045497
Éditeur : Le Livre de Poche (03/02/2016)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 17 notes)
Résumé :

Une fillette en colère assiste au remue-ménage incompréhensible des adultes. Elle attendra le temps qu'il faut pour fuir. Tout est bon à vivre, même la peur pour se tirer d'affaire. Dans sa course elle croise les autres : les dérisoires, les remarquables. Jusqu'au jour où un homme posera sa grande main sur elle pour l'arrêter. Cet homme c'est Nathan : un scintillement bref, un éclat d'amour. Puis la nuit noire.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
sylire
  29 octobre 2012
Sylvie Aymard est née en 1954 à Paris. Elle vit aujourd'hui en Bourgogne. "Courir dans les bois sans désemparer" est son premier roman.
L'histoire :
Seule, dans une maison perdue au milieu d'une sapinière abandonnée, une femme écrit, marche dans les bois, songe à mourir. Elle revit son histoire.
Dans les années cinquante, elle grandit dans un milieu ouvrier. Elle n'est pas vraiment malheureuse mais ne trouve pas sa place. le modèle familial qu'elle a sous les yeux ne lui convient pas. Elle rêve d'une autre vie.
"Le handicap pour les enfants c'est qu'au début ils n'ont qu'un modèle : leurs parents. Ce fut une chance pour moi. Je partis le plus vite possible voir ailleurs".
Mais l'apprentissage d'un autre milieu social que le sien, ne se fait pas du jour au lendemain. Simple dactylographe, sans le bac, elle se sent mal à l'aise dans les milieux intellectuels, de gauche comme de droite. Elle n'a ni les manières, ni la culture pour s'intégrer :
"Ils parlèrent de Maïakovski, ça leur prenait d'un seul coup. Tout le monde y allait de son savoir. Je ne connaissais pas la poésie soviétique. On me demanda mon avis sur le suicide. Que dire de nouveau sur un sujet inconnu ? Je caressai le chien. J'aplatis ses oreilles avec vigueur. Atteinte, aveuglée, affaiblie, je me levai de table pour aller respirer sur le minuscule balcon donnant sur les étoiles.
Je fis la vache qui regarde les trains, sans volonté, avec une bouse étoilée collée au derrière. Je ne me souciai pas de mon image. Tous me voyaient de dos avec la trace de la culotte sous le pantalon."
Un jour pourtant, une rencontre la révèle à elle-même. Il s'appelle Nathan et elle tombe follement amoureuse de cet homme qui la regarde autrement. Quelques années de bonheur lui sont alors offertes. Elle s'épanouit, passe son bac pour se décomplexer… La vie lui sourit.
Malheureusement, la chance tourne et son amour lui est volé, la laissant seule et désespérée :
"j'étais seule. Sans liberté, sans projet. Tant d'années avant de rencontrer l'amour et quelques instants pour qu'il meure comme un chien qu'on écrase".
Mon avis :
Ce récit semi-autobiographique m'a émue, mais aussi amusée. le ton est tragique quand la jeune femme parle de son amour perdu, mais léger et drôle quand elle évoque la dactylo complexée ou la rencontre avec le milieu hippie. L'humour est grinçant.
La lente construction de cette femme, puis sa reconstruction après l'épreuve qui l'a anéantie, m'ont touchée. Tout le monde n'a pas la chance de naître dans le milieu social qui lui correspond. En sortir et trouver le bonheur n'est pas si simple. Et quand on y parvient, rien n'est gagné pour autant, la vie joue parfois de mauvais tours.
Heureusement, l'être humain possède des ressources qu'il ne soupçonne pas lui-même et qui lui permettent de continuer son chemin...
Un premier roman à tenter, si vous aimez les récits intimistes.

Lien : http://sylire.over-blog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marti94
  31 août 2015
« Courir dans les bois sans désemparer » est le premier roman de Sylvie Aymard. Il a été repéré et a obtenu deux prix littéraires en 2007 (le Prix Librecourt et le Prix du Roman des Libraires E. Leclerc).
Sylvie Aymard nous emmène à l’intérieur des souvenirs et des sentiments de sa narratrice, Anna. C’est l'histoire tourmentée d'une femme, issue d’un milieu modeste, qui va traverser la vie sans y toucher, mais qui va s'obstiner à essayer de changer son destin. Son combat acharné sera celui de vivre à tout prix mais « Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes » disait le poète…
J’ai lu avec émotion ce roman assez court écrit de façon originale.
Commenter  J’apprécie          60
sam-sam
  09 avril 2016
Vous avez une bien jolie façon de raconter les histoires, Sylvie Aymard...
Même tristes.
Un court roman plein d'humour et de dérision, pour raconter une blessure. Et la douleur, emmitouflée dans la pudeur et dans la dignité.
Avec un sens aigu de la "formule"; Juste quelques mots bien choisis (sûrement vérifiés dans les encyclopédies !) et tout s'éclaire, comme si c'était simple !
Commenter  J’apprécie          20
krol-franca
  26 décembre 2011
C'est une belle découverte. Même s'il ne me laissera pas un souvenir impérissable. J'ai beaucoup aimé le ton de la narratrice. C'est une sorte d'anti-héros, un être auquel on n'a pas vraiment envie de ressembler et pourtant elle est un peu nous et nous sommes un peu elle, quelqu'un qui est loin d'être brillant, qui n'est pas cultivé et qui se sent toujours en décalage dans le lieu où elle se trouve, avec les gens qu'elle rencontre, qui n'a aucune personnalité. C'est un personnage ordinaire, très ordinaire.
C'est aussi une histoire d'amour qui finit tragiquement. C'est l'histoire d'une femme qui va mal, qui ne souhaite qu'une chose : disparaître, ne plus exister depuis qu'elle vient de perdre le seul homme qui l'avait aimé telle qu'elle était. Et pourtant, elle va « vivre. C'est déjà pas si mal ! »
L'histoire est assez banale, mais le ton, l'humour, l'autodérision de la narratrice rendent le texte intéressant, amusant, décalé. C'est un livre qui fait du bien.
La suite sur mon blog.
Lien : http://krol-franca.over-blog..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Marti94Marti94   31 août 2015
J'ai besoin de suspendre le fil de ma vie, de comprendre quelque chose à mon foutu merdier du moment ; avec toujours cette obsession très humaine de trouver seule la solution à un problème indicible.
Commenter  J’apprécie          40
krol-francakrol-franca   26 décembre 2011
Je ne suis pas là pour percer les secrets du monde qui m’entoure. Je m’en fous. En principe mon séjour ici doit être court et clore ma destinée. C’est pompeux, solennel mais j’ai le droit de me nuire gravement sans déranger personne.
Commenter  J’apprécie          30
krol-francakrol-franca   26 décembre 2011
La première fois que j’ai fait l’amour avec lui, il est resté après sur moi. Son sexe tapi dans le mien. Il a cherché en tâtonnant des livres sous le lit. Il m’a lu des poèmes d’Eluard. J’ai dodeliné du chef pour ne pas hurler. J’étais déçue. Immobile comme un petit animal vertébré dans du formol. Il m’a parlé aussi du livre de Yourcenar l’œuvre au noir dont je ne comprenais même pas le titre.
Commenter  J’apprécie          10
mireille.lefustecmireille.lefustec   05 septembre 2017
Il m'emmena devant la fenêtre de sa chambre et je vis derrière la vitre, posé sur le rebord, un troglodyte, qui tapait de son bec sur le carreau. Nous ne comprenions pas son message. Immobiles nous attendions, le cœur serré par l'émotion.
Commenter  J’apprécie          20
sam-samsam-sam   09 avril 2016
J'ai découvert en vieillissant le manque de précision et d'exigence dans le choix des mots, les contresens, lors des conversations entre les gens. Tout le monde devrait vérifier ce qu'il dit dans les encyclopédies.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : mal de vivreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3348 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre