AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782711611508
304 pages
Vrin (03/05/2000)
4.23/5   53 notes
Résumé :
Afin de se prémunir contre le risque de devenir un jour savant, tout jeune chercheur devrait, à titre d'antidote, avoir lu ce classique de Gaston Bachelard. L'originalité de l'ouvrage consiste non seulement à dégager les conditions psychologiques propices à la formation de l'esprit scientifique mais aussi à mettre au jour celles de son dépérissement. Ainsi, la connaissance scientifique s'institue en s'opposant à la connaissance vulgaire, issue de l'expérience commun... >Voir plus
Que lire après La formation de l'esprit scientifiqueVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
L'argumentation porte sur une histoire épistémologique davantage que sur une épistémologie formelle. Il ne faut pas s'y étonner : c'est là à la fois dans le projet du livre et dans le sens du projet philosophique général de l'auteur. Bachelard fixe trois âges dans l'évolution des sciences et cela n'est pas sans nous rappeler un certain parallèle avec la loi des trois états de Comte (et on connait la critique de Bachelard du positivisme). Il s'agit de : l'âge préscientifique (riche "d'obstacles épistémologiques" et de réalisme naïf), l'âge scientifique (avec l'arrivée du rationalisme), l'âge du nouvel esprit scientifique (qu'il fixe avec la théorie de la relativité d'Einstein, "contre-intuitive"). Ce qu'il faut bien comprendre c'est l'idée de discontinuité, de polémique, et non seulement l'idée d'obstacle épistémologique, qui est plus classique. Une idée importante est aussi le fait que l'esprit scientifique devient de plus en plus abstrait, se méfiant du phénomène. On retrouve, pour ainsi dire, tout l'esprit philosophique de Bachelard ici, refusant ce qu'on pourrait nommer - polémiquement pour reprendre ce terme qu'il affectionne - la naïveté. Mais aussi un certain formalisme analytique.
Commenter  J’apprécie          100
Pour moi Bachelard ce fut d'abord l'initiateur à la poésie à travers les éléments (eau,feu terre,air) mais cet ouvrage aborde un autre domaine :une reflexion sur l'approche scientifique .Il l'a tirée de son expérience pédagogique d'abord et montre que l'esprit humain doit s'affranchir de toutes sortes de « biais cognitifs » (comme un dit maintenant) pour accéder à la véritable démarche scientifique . Entre autres de la religion de l'évidence des faits et aussi d'une forme d'inconscient mythologique (à la Jung) comme la sexualisation des matières .
Commenter  J’apprécie          90
Un livre indispensable pour comprendre l'histoire des sciences, un livre de chevet, classique, drôle, il faut l'anoter..
Commenter  J’apprécie          130
Un livre à prendre au sérieux en dépit de la légèreté d'esprit qu'il propose.
Commenter  J’apprécie          70
indispensable
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
La science, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe, s'oppose absolument à l'opinion. S'il lui arrive, sur un point particulier, de légitimer l'opinion, c'est pour d'autres raisons que celles qui fondent l'opinion ; de sorte que l'opinion a, en droit, toujours tort. L'opinion pense mal ; elle ne pense pas : elle traduit des besoins en connaissances. En désignant les objets par leur utilité, elle s'interdit de les connaître. On ne peut rien fonder sur l'opinion : il faut d'abord la détruire. Elle est le premier obstacle à surmonter. Il ne suffirait pas par exemple, de la rectifier sur des points particuliers, en maintenant, comme une sorte de morale provisoire, une connaissance vulgaire provisoire. L'esprit scientifique nous interdit d'avoir une opinion sur des questions que nous ne comprenons pas, sur des questions que nous ne savons pas formuler clairement. Avant tout, il faut savoir poser des problèmes. Et quoi qu'on dise, dans la vie scientifique, les problèmes ne se posent pas d'eux-mêmes. C'est précisément ce sens du problème qui donne la marque du véritable esprit scientifique. Pour un esprit scientifique, toute connaissance est une réponse à une question. S'il n'y a pas eu de question, il ne peut y avoir connaissance scientifique. Rien ne va de soi. Rien n'est donné. Tout est construit.
Commenter  J’apprécie          203
L'esprit scientifique nous interdit d'avoir une opinion sur des questions que nous ne comprenons pas, sur des questions que nous ne savons pas formuler clairement. Avant tout, il faut savoir poser des problèmes. Et quoi qu'on dise, dans la vie scientifique, les problèmes ne se posent pas d'eux-mêmes. C'est précisément ce sens du problème qui donne la marque du véritable esprit scientifique. Pour un esprit scientifique, toute connaissance est une réponse à une question. S'il n'y a pas eu de question, il ne peut y avoir connaissance scientifique. Rien ne va de soi. Rien n'est donné. Tout est construit.
Commenter  J’apprécie          260
Quand il se présente à la culture scientifique, l'esprit n'est jamais jeune. Il est même très vieux, car il a l'âge de ses préjugés. Accéder à la science, c'est, spirituellement rajeunir, c'est accepter une mutation brusque qui doit contredire un passé.
Commenter  J’apprécie          150
Il vient un temps où l’esprit aime mieux ce qui confirme son savoir que ce qui le contredit. Alors l’instinct conservatif domine, la croissance spirituelle s’arrête.
Commenter  J’apprécie          230
Toute connaissance est une réponse à une question. S'il n'y a eu de question, il ne peut y avoir de connaissance scientifique. Rien ne va de soi. Rien n'est donné. Tout est construit.
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Gaston Bachelard (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gaston Bachelard
GASTON BACHELARD / L'EAU ET LES RÊVES / LA P'TITE LIBRAIRIE
Dans la catégorie : Philosophie et théorieVoir plus
>Sciences de la nature et mathématiques>Sciences : généralités>Philosophie et théorie (61)
autres livres classés : philosophieVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (250) Voir plus



Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
432 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..