AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B000K7BCQ4
Éditeur : MERCURE DE FRANCE Le Temps Retrouvé. (01/01/1981)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Née en 1652, arrachée, à dix-neuf ans, à son Palatinat natal pour être mariée au frère de Louis XIV, Charlotte-Élisabeth étonna la cour par ses façons rustiques et ses propos cocasses mais sut gagner la sympathie du roi. Ni l'indifférence courtoise de Monsieur, ni les intrigues des courtisans, ni, plus tard, la mise à sac de son pays d'origine par les troupes françaises ne lui firent oublier ses devoirs. Mais, quand Louis XIV obligea Philippe d'Orléans à épouser une... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
WerdeWerDubist
  15 mars 2018
Le récit (épistolaire) de la princesse palatine, belle soeur du Roi Soleil (elle épouse Monsieur, frère du Roi, dont la première épouse était décédée dans des circonstances troubles, auquel on prêtait des amours masculines, et qui lui donnera un fils, Philippe, passé dans l'histoire, en tant que Régent de France, comme un homme de transition annonçant les lumières mais se complaisant dans une débauche scandaleuse pour l'époque) est un chef d'oeuvre d'observation fine des phénomènes de cour , souvent peu reluisants. Avec l'acuité d'une entomologiste, elle décrit les relations de pouvoirs, les petitesses et bassesses dans lesquelles se compromettent les différents protagonistes de la Cour à Versailles, sans jamais se départir de la grandeur qu'elle pense être la sienne, issue de son rang auquel elle est très attachée. La mésalliance de Louis avec la Maintenon ("la vieille guenon" selon ses termes, qui la fâcheront définitivement avec le Roi Soleil) métra à rude épreuve la très haute estime dans laquelle elle tient le sang bleu...Passé ces vues datées, le livre reste un témoignage extraordinaire de la vie à la Cour du Roi Soleil où Charlotte Elisabeth conjugue un humour rare et une insolence de bon ton qui font défaut dans les mémoire de Saint Simon dont l'envie et l'aigreur altèrent parfois le jugement.
Un excellent livre très distrayant et remarquablement écrit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
mellemarsmellemars   25 septembre 2018
Je dois dire que le roi me témoigne chaque jour plus de faveur ; il me parle partout où il me rencontre, et il m'envoie chercher maintenant tous les samedis pour faire la médianoche avec lui chez Mme de Montespan. Cela fait que je suis actuellement très à la mode, et que, quoi que je dise, quoi que je fasse, que ce soit bien ou mal, les courtisans l'admirent. C'est à tel point que, m'étant avisée, par ce temps froid, de mettre ma vieille zibeline pour avoir plus chaud au cou, chacun s'en est fait faire une sur ce patron, et c'est maintenant la très grande mode. Cela me fait bien rire, car ces gens qui aujourd'hui admirent tant cette mode, et la portent, sont précisément les mêmes qui, il y a cinq ans, se moquèrent si fort de moi et de ma zibeline que, depuis ce temps, je n'osai plus la mettre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mellemarsmellemars   06 juin 2019
Dans tous les sermons, on fait de grands compliments au roi pour avoir persécuté les pauvres réformés. On regarde cet acte comme quelque chose de grand et de beau, et celui qui voudrait désabuser le roi et lui montrer la vérité ne parviendrait pas à se faire croire. Il est vraiment bien déplorable que dans sa jeunesse on ne lui ait pas appris, à proprement parler, ce que c'est que la religion ; qu'on ne lui ait pas fait comprendre qu'elle est instituée plutôt pour entretenir l'union entre les hommes que pour les faire se tourmenter et se persécuter les uns les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mellemarsmellemars   25 septembre 2018
...Quant à mon petit, il est si énormément grand et fort, qu'avec votre permission (met verloff), il ressemble plutôt à un Allemand, et même à un Westphalien, qu'à un Français, comme vous pourrez en juger par son portrait... Tout le monde dit ici qu'il me ressemble ; vous pouvez bien penser dès lors que ce n'est pas précisément un très beau garçon
Commenter  J’apprécie          20
mellemarsmellemars   25 septembre 2018
Vous désirez savoir si cela est vrai que le roi ait épousé Mme de Maintenon. Vraiment je ne puis vous le dire. Peu de gens en doutent. Quant à moi, tant que la chose ne sera pas déclarée, j'aurai peine à le croire. A en juger par ce que sont les unions de ce pays-ci, s'ils étaient mariés, leur amour ne serait pas si fort qu'il l'est à cette heure, à moins que le secret n'y ajoute un ragoût que les autres ne trouvent pas en mariage public...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mellemarsmellemars   06 juin 2019
Je ne comprends pas la manie qu'ont les gens d'aller à Rome, car quel plaisir peut-on trouver à voir un tas de prêtres se trémousser dans les églises ? Pour voir cela je n'irais pas de ma table à ma fenêtre, à plus forte raison n'irais-je pas à Rome...
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : lettresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
107 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre