AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266126984
256 pages
Éditeur : Pocket (20/10/2006)
4.25/5   4 notes
Résumé :

Le racisme peut-il être amusant ? La réponse est non, mais il peut certainement être stupide et énoncer des idioties comiques.

Ce livre rappelle quelques-unes de ces stupidités, sur des sujets parfois inattendus. A partir de la mesure de la capacité des crânes au XIXe siècle, il se développa un certain nombre de théories haineuses - antiféministes, antireligieuses, anti-humanistes ou xénophobes - qui relèvent du racisme pur et simple (la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
thereader83
  17 mars 2018
J e suis tombé sur ce livre par hasard, je l'ai lu et... je l'ai relu, je l'ai dévoré et je l'ai conseillé à tous mes amis. Dans cet essai, Guy Bechtel passe en revue les travaux de recherche délirants de trois scientifiques de la fin du XIXème et du début XXème siècle. Comment démontrer par la mesure et l'étude des crânes que le crime est inné, que les noirs sont définitivement des êtres inférieurs, comme les femmes... Comment démontrer par l'étude morphologique que les Allemands sont des barbares irrécupérables absolument incapables de soumettre la France et de comprendre la démocratie... Comment la psychanalyse naissante peut-elle démontrer, à la lueur de la Bible, que Jésus est atteint de psychose, de névrose, d'hystérie... Toutes ces théories n'ont rien d'amusant, elles tendent à justifier avec les armes de la science le racisme, la nécessité de l'eugénisme et toute sortes d'idéologies fumeuses et dangereuses. Pourtant, ce livre est un concentré d'humour. Bechtel raconte le parcours absurde et l'entêtement de ces scientifiques prêt à tout pour valider et faire entendre leurs théories. Il nous éclaire sur les dérives de la sciences quand elle prétend pouvoir tout expliquer. Il nous montre qu'avec des procédés et des artifices pseudo-scientifique, toutes les croyances, toutes les opinions et les idéologies peuvent apparaître comme de grandes vérités universelles et nous met en garde contre les dangers du positivisme scientifique. Enfin, Bechtel termine ce livre avec une réflexion construite et lucide sur les dangers de l'eugénisme qui est bien plus actuel qu'il n'y paraît. Cet essai est un vrai régal. le style est fluide, clair, Bechtel ne nous perd jamais, il nous amuse à chaque page et nous réconcilie avec la science, la vraie, celle qui connaît ses limites et ne cherche pas à forcer les frontières du bon sens et de l'humanisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
CharlesEdouard
  11 juillet 2019
Délires racistes et savants fou, concernant le XIX et XXe siècles, il y a de quoi écrire, et tout commence pour les théories racistes au XIXe siècle, dont l'un des scientifiques les plus connus est Charles Darwin qui lui n'était pas raciste enfin il y a débat sur cela. Il est l'un des promoteurs des recherches sur les origines de l'homme.
Il y a eu escalade avec notamment Arthur de Gobineau et son "essai sur l'inégalité des races" . Puis ne parlons pas ensuite des juifs dites races inférieures pour des Allemands du XXe siècle, je dis bien des et non les, par syllogisme.
Les savants fous ont et oui certain par leurs folies fait avancer la recherche médicale, enfin ce livre propose des exemples de toutes ses folies, dérives, etc.
Enfin ils pourraient y avoir une suite pour le XXIe siècle car des théories reviennent et des expériences ont toujours lieu, dans le secret des laboratoires, vivisections et sur l'être humain.
Sans parler des religieux extrémistes dont certains se considèrent comme élu et souhaitent la fin d'un monde pour une nouvelle civilisation.
L'on pourrait écrire comme ceux-là encore beaucoup, heureusement des livres comme celui de Guy Bechtel existe, pour une piqûre de rappel et pour la mémoire de l'humanité concernant les barbaries...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AderuAderu   13 mai 2021
L'histoire doit être autant celle des avancées que celle des reculades, celle des découvertes que celle des impasses. Conçue ainsi, elle est même sans doute plus originale, plus surprenante, plus riche et surtout plus exacte, car le savant, comme tout le monde, échoue plus souvent qu'il ne réussit. (9)
Commenter  J’apprécie          10
AderuAderu   13 mai 2021
À y bien regarder, à considérer les millions de livres publiés depuis Gutenberg, on s'apercevrait vite que bien peu bâtissent et que la plupart démolissent. (10)
Commenter  J’apprécie          00

Video de Guy Bechtel (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guy Bechtel
Présenté par Robert Maggiori, philosophe co-fondateur des Rencontres Philosophiques de Monaco et critique littéraire.
« Dictionnaire de la bêtise suivi du livre des bizarres » de Jean-Claude Carrière et Guy Betchel, aux Éditions @Robert Laffont, 832 pp., 29€
Dans la catégorie : Histoire et géographieVoir plus
>Sciences de la nature et mathématiques>Sciences : généralités>Histoire et géographie (34)
autres livres classés : médecinsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
351 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre