AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070138340
368 pages
Éditeur : Gallimard (02/09/2012)
3.23/5   197 notes
Résumé :
Casablanca, début des années 2000. Un peintre, au sommet de sa gloire, se retrouve du jour au lendemain cloué dans un fauteuil roulant, paralysé par une attaque
cérébrale. Sa carrière est brisée et sa vie brillante, faite d'expositions, de voyages et de liberté, foudroyée. Muré dans la maladie, il rumine sa défaite, persuadé que son mariage est responsable de son effondrement. Aussi décide-t-il, pour échapper à la dépression qui le guette, d'écrire en secret ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (48) Voir plus Ajouter une critique
3,23

sur 197 notes

qmike549
  28 juin 2021
Soyons sincère….soyons francs…Quels sont les membres d'un couple qui racontent la même histoire….le même parcours de vie….la même vision des choses….Aucun….Soyons honnêtes….Chaque membre d'un même couple interrogé individuellement va raconter sa propre vision de son histoire d'amour…sa propre vision de son couple…..Un couple n'est pas une histoire mais deux histoires différentes….L'auteur Tahar Ben Jelloun propose aux lecteurs de suivre le parcours mouvementé d'un couple peu ordinaire….lui un peintre célèbre….elle…selon le peinte : une harceleuse……..
« le bonheur conjugal » est un endroit : Casablanca....
« le bonheur conjugal » est période : le début des années 2000…..
« le bonheur conjugal » est deux mondes différents….des classes sociales différentes…des modes culturelles différents…..
« le bonheur conjugal » est un accident vasculaire cérébral : de sa dernière dispute avec sa femme avait suivi l'accident cérébral….hémiplégie du côté gauche avec des difficultés du côté droit….Comme quoi...il faut toujours se méfier des joutes féminines…..
« le bonheur conjugal » est un peintre marocain égocentrique célèbre… om est devenu paralytique à la suite d'une attaque cérébrale…Trois mois après son accident…il demanda aux jumeaux de lui apporter un miroir….Enfin…Il ose affronter son image….Toi là dans ce miroir…Qu'aurais-tu à ma place ?
Te donner la mort ?...Non…tu n'es pas assez courageux pour cela……
D'ailleurs….jamais…ou non jamais…il n'avait songé à se suicider avec son accident…mais....il supporter difficilement ce nouveau corps…qui l'empêcher de se déplacer…d'agir !…
« le bonheur conjugal » est isolement : Lorsque l'on est malade…et/ou handicap »…tout change…vos amis…copains fuient comme des rats…d'autres non téméraires attendent les évènements avant de prendre une décision…peu…très peu restent ou/et rendent visite !....Le malheur isole !....
« le bonheur conjugal » est déchéance physique : spectaculaire…cette déchéance est spectaculaire….N'être plus le même….ne plus correspondre à l'image que les gens ont de vous !.....désormais il ressemble à un portrait de Francis Bacon
Pour les non-initiés Francis Bacon est un peintre britannique réputé pour ses triptyques …. Ses figures abstraites sont généralement isolées dans des cages géométriques qui leur donnent une vague profondeur en 3D, sur des fonds plats et indéfinis.
« le bonheur conjugal » est souvenir d'une rencontre : En mille neuf cent quatre-vingt…la rencontre avec sa femme a tout bouleversé…le peintre passa moins de temps dans son atelier…et pendant deux années…la peintre et sa femme furent le couple le plus heureux du monde….puis….rien ne dure….A la naissance du premier enfant….elle changea……
« le bonheur conjugal » est mariage en mille neuf cent quatre-vingt-trois : Personne ne voulait de cette union….Il fallait être fou pour…vouloir unir deux mondes aussi différents….Regardez ces gens…ils ne sont pas dignes de se mélanger avec nous…Aujourd'hui…le peintre a compris…cette fête…c'était sa défaite !...
« le bonheur conjugal » est conflits : Les accrochages se suivaient…et…ne se ressemblaient pas…Pour fuir les disputes…le peintre commença à lier des liens avec des femmes aimantes…..oui enfin…des relations secrètes…
Savons tous que lorsque les relations sont secrètes…elles ne comptent pas…il suffit d'être secret !....comme tout le monde !....
« le bonheur conjugal » est enfer conjugal : Les violentes disputes dans notre couple étaient quotidiennes….Quand la violence s'installe dans un couple….la vie en commun n'est plus possible…..Un jour…je m'en irai…car ce sera le jour où… je serais au bord du gouffre……
« le bonheur conjugal » est hypocrisie : Cette femme réservait ce qu'elle avait de meilleur…aux autres….et ce qu'elle avait de pire….à son mari !....ce n'est pas un cas unique…nombreuses ont une double personnalité, l'enfer à la maison !....D'ailleurs moi…j'ai été maladroit et sans doute….assez léger….mais jamais…oh non…jamais, je n'ai manqué de respect !....
« le bonheur conjugal » est interrogation : Pourquoi…sommes-nous toujours à nous disputer….pourquoi ne nous sommes-nous jamais parvenus à nous parler ?.....à dialoguer…sans vouloir tout casser ?....Suis un monstre comme elle le prétend ?.....Elle a fini par me faire douter de moi-même !....
« le bonheur conjugal » est constatation : Tous les copains ont abdiqué devant leur femme….ils sont soumis….mais vivent tranquille !.....sauf….qu'ils ont tout…abandonné !...leurs femmes contrôlent tout !......Alors pour combler le vide…ils regardent…..des films porno….pendant qu'elles dorment ! Abdiquer, autant disparaître !....
« le bonheur conjugal » est confidence : Cette confidence n'est pas professionnelle dit le psychiatre mais….votre femme pense que vous êtes dérangé….et que elle par contre…est en bonne santé mentale…
« le bonheur conjugal » est accusation : le peintre affirme que tous ces malheurs y compris son AVC ont été provoqués par son épouse….Elle seule est responsable……..
« le bonheur conjugal » est rééducation : Trois ans…trois ans après son AVC….grâce au talent du médecin…..et kinésithérapeute…le peintre avait retrouvé la parole et l'usage de sa main….
« le bonheur conjugal » est toujours la même affirmation féminine : Tu n'es rien sans moi….tu me dois tout…..c'est moi…qui t'es construit !.... Tiens…cela me rappelle quelqu'un !.....
Depuis les fameuses notions de libération…égalité des sexes….nous marchons sur la tête….désormais ce sont elles…elles seules qui commandent…qui dirigent tout de notre vie….je le vois avec mes frères…mon Dieu….les pauvres…comme ils souffrent !....
« le bonheur conjugal » est réponse à l'homme qui aimait trop les femmes : Avant de vous livrer ma version des faits dit l'épouse du peintre….Je préviens les lecteurs : Je suis mauvaise…….je rends coup pour coup…..
L'auteur Tahar Ben Jelloun interroge le lecteur….qu'est-ce le bonheur conjugal ?.....Quelle est la recette pour avoir le bonheur conjugal ?.... Savons-tous que l'amour est aveugle… seulement, le mariage n'est pas un long fleuve tranquille….et pour s'entendre…il faut une myriade de luttes…de concessions de part et d'autre au quotidien….
L'auteur Tahar Ben Jelloun confirme avec cet opus que toutes les histoires d'A….les histoires d'amour se terminent mal en général comme le chantaient si merveilleusement bien les Rita Mitsouko…..Il n'y a pas d'amour heureux !.....les histoires A….les histoires d'amour…se terminent mal….en général……..
L'auteur Tahar Ben Jelloun rappelle aux lecteurs aux époux que pour vivre heureux….ils doivent au préalable dialoguer…discuter…..et s'établir un contrat amoureux…..un contrat d'amour….un contrat de vivre-ensemble…un contrat de règles et de respect !....L'amour n'existe pas sans respect mutuel….
L'auteur Tahar Ben Jelloun rappelle également que la liberté n'a pas de prix….Oui…je suis divorcé…j'ai tout perdu….j'ai tout donné…je suis sans le sou….mais j'ai gagné….oui j'ai gagné quelque chose qui n'a pas de prix….J'ai gagné ma liberté !.....
Terminons par cette maxime : Si vous craignez la solitude….ne vous mariez pas…Tchekhov !...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1029
aouatef79
  26 décembre 2020
Tahar Ben Jelloun est à la fois un écrivain , poète et peintre franco-marocain .Il est l 'auteur de "Bonheur conjugal" .Ce dernier est le récit fait par les deux principaux protagonistes : le mari d 'un côté et l 'épouse de l 'autre .Le mari est issu d 'une famille aisée . Lui est un artiste-peintre renommé .Vu son aisance , il mène une vie faite de voyages , de vernissages , d 'expositions , de relations féminines .Il a une belle vie quoi ! Il est libre dans ses mouvements et autonome .La femme est plus jeune que le mari et issue d 'un milieu modeste . Elle est belle .Durant les deux premières années de leur mariage , ils connaissent des moments de bonheur . Les années passent et des fissures vont apparaître mais jusque là sans trop de gravité .
Et l 'inattendu arrive sans crier gare : le mari fait un AVC ! Il est paralysé et se déplace dans une chaise roulante .Pour la moindre des choses ne serait-ce que pour chasser un moustique ou une mouche , il lui faut l 'aide d 'autrui .Pour échapper à la dépression nerveuse , il décide de tenir un cahier journal intime où il note tous les faits et geste qu 'il observe .Il observe surtout le comportement de sa femme qu 'il sent hostile .La femme estimant que son mari lui a accordé peu d 'importance , va se dire que le moment propice pour prendre sa revanche est venu .En cherchant dans l 'atelier de son mari , elle découvre le journal intime .Elle décide , elle aussi de tenir le sien .
Lui fait ses observations . Elle essaie de répliquer dans le
sien pour donner sa version .La relation entre les époux se dégrade .Le mari tente de retrouver ne serait-ce qu 'un minimum de liberté et d 'autonomie .Il veut briser cet enchaînement .
Et après tout cela que va-t-il se passer ?
Un roman sur le mariage et le bonheur qui va avec est-il
possible dans une société à cheval entre la tradition et
la modernité ? C 'est la question qu 'on doit se poser ?
Un livre qu 'on lit facilement tellement l 'écriture est belle et aérée .






+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5514
mariech
  15 janvier 2013
voilà deux versions de la vie d'un couple , celle du mari et puis celle de la femme .
Pendant les deux premières années qui ont suivi leur mariage , c'est le grand amour , pourtant l'épouse pressent déjà le gachis annoncé , le jour deu mariage les réflexions de la belle-famille vont la galcer .
Ils ont 14 ans de différence ,lui vient d'un milieu d'intellectuels , aisés , à l'aise dans toutes circonstances Elle vient d'une famille très modeste , elle sera même élevée pendant quelques années par une famille française qui n'a pas d'enfants .
Lui peintre , reconnu a eu un grave problème de santé , il a fait un AVC , il est depuis dépendant complètement pour ses moindres gestes , lui , l'homme qui aime les femmes , lui le séducteur , le voilà grabataire .
Il a l'espoir non pas de guérir mais de retrouver une certaine autonomie , la maladie va soit faire peur à ses amis , soit les faire changer , un ami le remercie même , car il a été tellemnt frappé par la maladie se son ami qu'il a renoncé brutalement à boire et à fumer . Qui a raison , qui, a tort dans ce couple mal assorti , chacun livre sa version ; la femme trahie est virulente , elle pense à la vengeance , lui pour la première fois , va trouver le courage de quitter sa femme , c'est le paradoxe de la malidie grave , elle va lui permettre de ne plus agir en lâche .
Ce roman est une claque , il faut s'accrocher devant tant de violence , c'est un portrait au vitriol de la relation de couple .
Heureusement , il ya le talent d'écrivain de l'auteur , une écriture sensible que j'ai beaucoup aimé mais trop de violence pour être un coup de coeur .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          550
Jolap
  08 février 2017
Un peintre célèbre voit sa vie basculer à la suite d'un AVC. Il raconte sa défaite, son amertume, et attribue la responsabilité à sa jeune femme qu'il détaille point par point n'omettant aucun témoignage à charge.
Sa femme raconte sa version des faits répondant point par point aux accusations de son mari.
Les points de vue sont différents tout comme certaines interprétations des faits.
Les accusations de l'homme occupent plus de deux tiers du livre.
La femme tente de dire sa vérité. Cela occupe moins d'un tiers du livre.
Tout joue contre elle. Il a de l'argent. Elle n'en avait pas. Il est âgé. Elle est jeune. Il n'a que son talent a exposer en étendard. Quand sa célébrité n'est pas connue il passerait presque inaperçu. Elle est belle et attirante et n'a pas besoin de prouver quoi que ce soit pour attirer les regards.
Lui, est décrit par sa femme comme un homme tyrannique et jaloux.
L'accusation n'est elle pas fondée sur des a-priori?
L'homme n'a t-il pas basé sa vérité sur un faisceau de présomptions qu'il a bâti au fur et à mesure de sa descente aux enfers? La femme ouvre les yeux sur un homme qui n'a plus l'aura et le charisme et dont le talent est reconnu dans le monde entier. C'est un homme en fauteuil roulant. Point.
Il faut un coupable. C'est l'éternel combat homme-femme qui se dessine, se renforce et persuade les auditeurs attentifs le jour où un pan de l'aventure se déchaîne pour déferler ses reproches fondés ou non et éclabousser l'histoire entière.
Tout ce qui faisait le charme de cette vie à deux se fissure puis au fil des arguments, des persuasions, de nouvelles idées prennent forme, convaincantes, et viennent démolir à coups de pioche la raison même de cette relation.
Le peintre est fini. Son appétit de créer s'étiole en même temps que sa capacité à tenir debout physiquement.
Ce livre décrit avec beaucoup de talent la fin d'une belle histoire. L'amour et la passion laissent la place au désir que chacun des protagonistes éprouve à détruire l'autre pour sauver sa légitimité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
brigittelascombe
  07 septembre 2012
"Une vie entre les mains des autres est-ce encore une vie?"
Cette dépendance peut-être physique, morale ou les deux.
Tahar Ben Jelloun (écrivain contemporain de talent, d'origine marocaine, qui a reçu le prix Goncourt en 1987 pour La nuit sacrée) nous démontre, de façon magistrale, dans son dernier roman le bonheur conjugal un renversement de situation bouleversant car lorsqu'une relation devient une affaire de pouvoir, le bonheur conjugal se transforme en prison puis en enfer.
Deux parties. Deux récits. Deux versions (on pense à le dernier ami, une histoire de malentendus entre deux amis, où chacun donne son point de vue différent).
Celle d'Imane, peintre, de renommée internationale, qui ne peut plus peindre suite à un AVC et se retrouve cloué au lit à ressasser sa dépendance vis à vis du corps soignant et l'échec de son mariage. Combatif, sachant qu'il n'existe qu'à travers la peinture, il s'appuie sur son passé de séducteur aux multiples maîtresses pour progresser et trouve un regain de tendresse en la personne de sa kinésithérapeute. Il dresse un constat d'échec de son couple en relisant son journal intime ou en rêvant. Chacun a sa responsabilité mais sa femme, bien qu'au départ très jolie, est particulièrement venimeuse, hystérique, jalouse, trop différente socialement et intellectuellement. Elle n'a d'après lui jamais compris ses attentes.
"Chez nous on ne divorce pas"
confie Amina dans la deuxième partie. Haineuse, la femme objet du départ qui n'a pu exister en son nom propre, n'aura de cesse de transformer en sa chose celui qu'elle appelle "Foulane" (homme quelconque).
Dans ce cruel roman de possession, Tahar Ben Jelloun dresse deux portraits psychologiques forts. Lui, dur au mal,don Juan,sûr de son talent,sensible,intuitif,cultivé, perfectionniste,rationnel, angoissé, frustré, et macho....mais faible affaibli psychologiquement.
Elle: traumatisée par son passé, se sentant humiliée, dure, caractérielle,jalouse,possessive,complexée intellectuellement et ....voulant exister à n'importe quel prix.
Ce que j'ai trouvé formidable c'est que l'auteur nous force à prendre partie.
Il analyse leur échec mais dans ce titre ironique le bonheur conjugal semble donner le conseil: surtout ne suivez pas leur exemple car on ne change jamais l'autre on peut juste essayer de comprendre sa vision de la vie,du couple et du bonheur.
Le bonheur conjugal est un livre touchant car il remue. Eclairé d' une citation sur l'amour en chaque tête de chapitre, parsemé de phrases clefs de l'auteur sur la relation amoureuse, ses mots percutants et limpides à la fois bouillonnent encore dans la tête du lecteur lorsqu'arrive le mot de la fin "j'existerai" c'est ça le bonheur conjugal EXISTER, exister l'un l'autre dans l'amour, la liberté et la compréhension mutuels, mais exister dans un couple en détruisant pour trouver sa place n'est sans doute pas la meilleure solution.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260


critiques presse (2)
LaPresse   03 décembre 2012
«Une métaphore», dira l'auteur pour illustrer comment on se sent qu'on est dans l'impuissance.
Lire la critique sur le site : LaPresse
LePoint   23 juillet 2012
Derrière la fiction, on devine un récit partiellement autobiographique. Qui donne à ce livre les accents d'une confession parfois douloureuse pour son auteur.
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (82) Voir plus Ajouter une citation
mariechmariech   15 janvier 2013
Dans un couple tous les sacrifices sont possibles et acceptables juqu'au jour où l'un des deux s'aperçoit qu'il ya un sacrifice .
Sacha Guitry
Commenter  J’apprécie          540
aouatef79aouatef79   21 décembre 2020
-Marianne : Crois-tu que deux êtres puissent vivre ensemble toute une vie ?
-Johan : Le mariage est une convention sociale idiote ,
renouvelable tous les ans ou résiliable (...) . Pense à payer tes
contraventions de voiture , elles s 'entassent .
Commenter  J’apprécie          220
SpilettSpilett   22 août 2015
La bonne santé, physique et morale, ne cesse de voiler la réalité; nous ne voyons jamais les failles, les blessures parfois béantes de ceux et celles que le sort a frappés. Nous passons à côté d'eux et dans le meilleur des cas nous éprouvons un sentiment de pitié, puis nous continuons notre chemin.
Commenter  J’apprécie          180
aouatef79aouatef79   24 décembre 2020
Lors qu 'il se fatiguait , il fermait les yeux à plusieurs reprises , signe qu 'on devait le laisser seul . Peut-être pleurait-il alors , lui qui avait été si brillant , si élégant , célébré partout où il allait .
Commenter  J’apprécie          230
SpilettSpilett   23 août 2015
La vie est un clin d’œil, une étincelle, elle s'allume puis s'éteint. Le temps est illusion. On vit et on s’accommode de cette illusion. Au moment où on s'en va, tous les petits bobos ne sont rien.
Commenter  J’apprécie          240

Videos de Tahar Ben Jelloun (43) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tahar Ben Jelloun
Avec Arthur H, Rim Battal, Seyhmus Dagtekin, Maud Joiret, Sophie Loizeau, Guillaume Marie, Emmanuel Moses, Anne Mulpas, Suzanne Rault-Balet, Milène Tournier, Pierre Vinclair & les musiciens Mathias Bourre (piano) et Gaël Ascal (contrebasse) Soirée présentée par Jean-Yves Reuzeau & Alexandre Bord
Cette anthologie reflète la vitalité impressionnante de la poésie francophone contemporaine. Quatre générations partagent des textes pour la plupart inédits. La plus jeune a 17 ans, les plus âgés sont nonagénaires. Ils sont ainsi 94 à croiser leurs poèmes sur la thématique du désir, un mot aussi simple que subversif.

ADONIS – ARTHURH – Olivier Barbarant – Linda MARIA BAROS Joël BASTARD – Rim BATTAL – Claude BEAUSOLEIL – Tahar BEN JELLOUN – Zoé BESMOND DESENNEVILLE – Zéno BIANU – Carole BIJOU – Alexandre BONNET-TERRILE – Alain BORER – Katia BOUCHOUEVA – Julien BOUTREUX – Nicole BROSSARD – Tom BURON – Tristan Cabral – CALI – Rémi Checchetto – William CLIFF – François de CORNIÈRE – Cécile COULON – Charlélie COUTURE – Laetitia CUVELIER – Seyhmus DAGTEKIN – Jacques DARRAS – Michel DEGUY – Chloé DELAUME – René Depestre – Thomas DESLOGIS – Ariane DREYFUS – Renaud EGO – Michèle FINCK – Brigitte FONTAINE – Albane GELLÉ – Guy GOFFETTE – Cécile GUIVARCH – Cécile A. HOLDBAN – Philippe JAFFEUX – Maud JOIRET – Charles JULIET – Vénus KHOURY-GHATA – Anise KOLTZ – Petr KrÁL – Abdellatif LAÂBI – Hélène LANSCOTTE – Jean LEBOËL – Yvon LE MEN – Perrine LEQUERREC – Jérôme LEROY – Hervé LETELLIER – Sophie LOIZEAU – Lisette LOMBé – Mathias MALZIEU – Guillaume MARIE – Sophie MARTIN – Jean-Yves MASSON – Edouard J.MAUNICK –
+ Lire la suite
autres livres classés : marocVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Tahar Ben Jelloun

De quelle nationalité est Tahar Ben Jelloun?

Tunisienne
Marocaine
Algérienne
Egyptienne

10 questions
116 lecteurs ont répondu
Thème : Tahar Ben JellounCréer un quiz sur ce livre

.. ..