AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 209252819X
Éditeur : Nathan (15/09/2011)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 14 notes)
Résumé :

Tout a commencé par une petite erreur. Une erreur de rien du tout.

Mais quand le petit rien se transforme en rumeur, la journée de Baptiste bascule dans le cauchemar...

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
ibon
  09 mars 2019
En plein dans le mille, une fois de plus avec Hubert Ben Kemoun qui cible la rumeur dans cet ouvrage destiné aux écoliers et aux collégiens.
Quand elle se propage, elle provoque un tsunami pour le pauvre Baptiste nouvellement arrivé dans la classe de CM1.
Elle enfle dans la cour de l'école: il y a un voleur parmi les CM1, un dénommé Baptiste. On l'a vu. L'autre jour un vigile l'a chopé au magasin car il avait fait sonner les portiques.
La rumeur atteint un niveau paroxystique quand le pauvre Baptiste est obligé de se cacher dans le local à poubelles parce qu'une dizaine d'élèves en furie veut le lyncher.
Comment a-t-on pu en arriver là? Les mécanismes de la rumeur sont finement décortiqués dans ce récit. Un à deux meneurs et le tour est joué. A qui profite la rumeur?
Même s'il date un peu, le mode opératoire décrit dans le livre est applicable aux nouvelles technologies et les réseaux sociaux. Pour contrer la rumeur, il faudra beaucoup de courage pour la victime et surtout le positionnement d'un adulte, un représentant de l'autorité, pour recadrer les "belligérants".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Juin
  30 avril 2015
Un petit roman qui montre comment la rumeur peut prendre de l' ampleur rapidement et comment tout un groupe peut se monter la tête en harcelant et accusant un camarade.
Baptiste terré dans un cagibi nauséabond nous raconte ce qui lui arrive en remontant le fil des évènements qui se sont déroulés depuis 5 jours. Il n'est que terreur et incompréhension.Finalement il saura faire face à ceux qui l'accusent.
Hubert Ben Kemoun décortique de façon simple et précise ce sujet. Faisant au passage une petite leçon très pédagogique.
simple et efficace. Un roman à faire circuler dans les écoles.
Commenter  J’apprécie          190
CecileBibccvs
  27 janvier 2012
Ce mercredi après-midi, Baptiste ne sait pas quoi faire : exclu du judo, renvoyé injustement de la bibliothèque, la seule possibilité qui lui reste est de passer le temps dans un magasin de jeux vidéos. Mais voilà qu'en sortant, il fait sonner le portique et doit se soumettre à une fouille en règle. Relâché, il retourne chez lui et, comble de malchance, tombe malade, manquant l'école pour quelques jours. A son retour, plus personne ne lui parle et tout le monde le traite de voleur...
Un petit roman bien ficelé sur la rumeur, qui part d'un détail et enfle, pour faire d'un enfant le bouc émissaire de toute une cour de récréation... Baptiste est l'illustration type de l'expression "les absents ont toujours tort". Hubert Ben Kemoun fait le portrait d'un enfant ni trop sage, ni délinquant, qui a eu le malheur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, et nous montre que les enfants entre eux ne sont pas tendres... Phénomènes de bandes, lâcheté des uns et des autres, hypocrisie : personne n'est épargné ! Une lecture réaliste, agréable cependant, à mettre entre toutes les mains !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Croqlivres
  17 novembre 2014

J'ai bien aimé le livre"seul contre tous" parce que ça m'a appris qu'une rumeur peut faire beaucoup de mal, de dégats, qu' il ne faut pas raconter des choses quand on n'est pas certain, qu'il ne faut pas faire de suppositions, parce que l'on peut blesser des personnes .C'est une belle leçon de vie .Ce livre m'a fait réfléchir, il est important de respecter les gens. J'ai bien aimé Baptiste parce que c'est le héros de l'histoire. Je n'ai pas apprécié Octave et Marie Lou et j'ai aimé le personnage Mr Kartel parce qu'il résout l'affaire devant toute la classe.
Commenter  J’apprécie          80
Kallirrhoe2
  20 septembre 2012
A l'école les rumeurs vont bon train, et elles peuvent se révéler désastreuses !
Baptiste est nouveau à l'école. il revient à l'école, quelques temps après avoir été malade. Il ne comprend pas pourquoi tout à coup ses camarades sont tous contre lui. Pendant la récréation, il va alors se cacher pour échapper aux élèves furieux de l'école dans le local à poubelle. Pendant son absence, une rumeur a germé et, et s'est rependue plus vite que son ombre..., elle a monté tous les élèves de la classe contre Baptiste, y compris les plus raisonnables. Il va pourtant bien falloir que ce dernier retourne en classe.
Ce roman très court se lit très vite et permet d'aborder la question de la rumeur à l' école et ses conséquences. Un roman très bien écrit qui permet d'apprendre à se méfier des apparences et qui montre les dangers d'accuser sans preuves.
.
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (3)
HistoiresSansFin   30 janvier 2012
A découvrir et faire passer !
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
HistoiresSansFin   30 janvier 2012
A découvrir et faire passer !
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Ricochet   25 novembre 2011
Le sujet abordé dans ce livre est grave : comment une rumeur peut enfler, détruire tout sur son passage et faire des victimes innocentes[...]. La construction de ce texte à l’écriture fine et précise est intéressante : les allers-retours entre le présent [...] et le passé [...] se succèdent. L’auteur isole ainsi vraiment son héros. Pour permettre au lecteur de constater à quel point la rumeur peut se propager, en l’absence du protagoniste.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Kallirrhoe2Kallirrhoe2   20 septembre 2012
Fous, ils sont devenus complètement fous pendant son absence !
Il faudrait avoir un allié, mais Baptiste n'en voit aucun dans le groupe en furie qui l'a poursuivi dès son entrée dans la cour, ce matin.
Il est arrivé dans cette école et dans cette classe il y a à peine un mois. C'était juste après la séparation de ses parents. Son déménagement à l'autre bout de la ville l'obligeait à changer ses habitudes et ses repères, et pas seulement parce que dorénavant il passerait un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires chez son père.
Il n'a pas encore eu le temps de se faire de vrais amis, pas davantage celui d'avoir de vrais ennemis. Du moins, c'est ce qu'il croyait avant ce lundi
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
bibliothequedebracieuxbibliothequedebracieux   30 avril 2015
Il aurait pu aller à la médiathèque municipale. Mais à la seule idée de croiser cette vieille bique d'Anita Mertasso qui accueillait chaque visiteur en grimaçant, et qui beuglait cent cinquante "silence !" à l'heure, il avait abandonné ce projet.
Commenter  J’apprécie          60
JuinJuin   30 avril 2015
La rumeur était un serpent monstrueux qui s'alimentait et doublait de volume à chaque mot prononcé ; les ravages de son venin n'avait plus de limite.
Commenter  J’apprécie          81
MangeursdeLivresMangeursdeLivres   28 mars 2018
Il sent que quelque chose d'important est en train de se dérouler sous ses yeux. Le garçon fait face à ses 25 camarades.
C'est mon passage préféré
Augustin
Commenter  J’apprécie          21
Videos de Hubert Ben Kemoun (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hubert  Ben Kemoun
Interview d'Hubert Ben Kemoun à propos du second tome de sa série "Piégés", chez Flammarion Jeunesse.
autres livres classés : rumeursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fille seule dans le vestiaire des garçons

Quel est le prénom du garçon qui la harcèle?

Enzo
Barnabé
Jean-jaques
Hugo

5 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : La fille seule dans le vestiaire des garçons de Hubert Ben KemounCréer un quiz sur ce livre