AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1095244221
Éditeur : Othello (19/05/2017)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Villa cossue du bord de la Manche. Un homme est mort à l'issue d'une randonnée en auto, d'une balle de son propre revolver, qu'il tenait des Allemands. Dans cette famille, le père a un coffre-fort, une clé anglaise, une bougie, et une bonne qui s'appelle Rose. Le fils a une balançoire, un jeu de croquet, un loden, une auto. Dans cette famille, certains lisent des romans policiers pour s'endormir (le père), d'autres au lieu de dormir (le fils), d'autres dans la solit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Herve-Lionel
  16 août 2018
La Feuille Volante n° 1271
Vingt minutes de silenceHélène Bessette (LNB7) – Éditions le Nouvel Attila..
Je ne dois pas être le seul, mais l'auteure Hélène Bessette [LNB7] (1918-2000) m'était complètement inconnue. Elle a pourtant publié une vingtaine de romans dont treize chez Gallimard, a été en lice par deux fois pour les prix Goncourt et Médicis et a un temps été acclamée par la critique et par certains auteurs comme Raymond Queneau ou Marguerite Duras. Pourtant, et la chose n'a rien d'exceptionnel, elle a fini par être lâchée par tous et ainsi être oubliée. Son parcours est résumé, à grands traits et à grandes flèches, sur le couverture de ce livre.
« Étonne-moi » dit un jour Diaghilev à Jean Cocteau et cette petite phrase décida de sa démarche créatrice future. J'avoue que j'ai été étonné moi aussi par ce roman dit « policier » même si sa présentation sous forme de poème en prose ne m'a pas tellement parue poétique, mais quand même assez originale pour qu'elle retienne mon attention dès l'abord simplement parce que cela sortait des sentiers trop souvent battus.
De quoi s'agit-il donc ? Comme souvent, une fiction part d'un fait réel et là, compte tenu de la nature humaine, il n'y a rien d'étonnant. Dans une villa sur les côtes de la Manche, un milliardaire est assassiné et la police soupçonne son fils de quinze ans qui n'aimait pas son père, mais est-ce une raison pour le tuer, et sa femme dont le lecteur ne tardera pas à apprendre qu'elle lui est infidèle ; Là non plus rien de très original. Il faut dire que le mari-père avait tout fait pour cela sans doute parce qu'au fil des pages, le lecteur apprend par la bouche de son épouse qu'il n'a pas eu une conduite irréprochable pendant la guerre et que lui-même est volage. Il y a aussi la domestique, Rose Trémière(eh oui !) et le mystère qui entoure cette affaire et que l'auteur ne cesse d'épaissir de page en page. Il est question d'un revolver qui a bien souvent changé de place qu'on n'a même pas cherché à dissimuler, alors que la mer était toute proche, de bougie, de coffre-fort de voiture et de beaucoup d'autre choses aussi et de ces vingt minutes, temps qu'il a fallu à cette famille pour prévenir le médecin de la mort de cet homme. Et pourtant ce praticien était leur voisin. Ces précieuses minutes ont peut-être servi a organiser une mise en scène et simuler un cambriolage...allez savoir !
Il y a les aveux, les témoignages qui changent en fonction des circonstances et des états d'âme, ce qui compliquent la tâche des enquêteurs, la conduite de l'épouse, la psychologie du fils, le manque d'amour de la part de ses parents, sa volonté de tuer son père, l'incompréhension dont il souffre et son esprit de vengeance, des souvenirs obsessionnels... et là interviennent les professionnels, les psychologues et autres psychiatres qui vont fouiller dans son âme, expliquer et justifier, et leur rapport nourrira les plaidoiries des avocats. Rien de bien original. On sent bien que, en ce qui la concerne, la mère n'aime guère ce mari, elle l'a peut-être aimé au début de leur mariage, comme tout le monde, mais rapidement tout cela a changé parce que;l'amour ne dure pas toujours, comme on voudrait nous le faire croire, alors elle a fait bon ménage avec la fidélité conjugale, au point que la paternité du père n'est qu'une éventualité bien mince...Alors, pourquoi ne pas s'en débarrasser ?
Puis entre en scène Marie-Rose Decortembert, ou à tout le moins son cadavre...
Loin de m'avoir étonné, le livre m'a plutôt ennuyé et a bien failli me tomber des mains à plusieurs reprises. J'en ai poursuivi la lecture peut-être pour connaître l'épilogue, qui m'a bien déçu ! Je suis peut-être passé à côté d'un chef d'oeuvre ?

© Hervé Gautier – Août 2018. [http://hervegautier.e-monsite.com]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
loudarsan
  20 octobre 2017
Bessette interroge l'honnête lecteur par le sujet et par la forme. Elle confronte à la mort, au corps soudain sans vie, et explore le déséquilibre d'après dans une oeuvre subversive qui ne veut plus distinguer roman et poésie.
Lien : http://louetlesfeuillesvolan..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   04 juin 2017
C'est un bien triste mariage que le mariage d'un millionnaire.
Commenter  J’apprécie          62
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   04 juin 2017
Les criminels qui se sont arrêtés par peur du châtiment sont les mauvais criminels, les faux, les soi-disant, ceux qui n'ont pas réellement envie de tuer, ceux qui n'aiment pas voir le sang, les petites natures.
Commenter  J’apprécie          10
coco4649coco4649   29 juillet 2017
 
 
L’enfant sans bonheur
L’enfant sans espace
L’enfant sans avenir
L’enfant sans âge
L’enfant sans mère
Et naturellement,
L’enfant sans père
Puisqu’il l’a tué.
Commenter  J’apprécie          10
chris49chris49   18 février 2019
Pourquoi les temps va-t-il quelquefois si vite et quelquefois si lentement ? Comme quoi les horloges sont une fadaise.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Hélène Bessette (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hélène Bessette
la Parole des libraires - Librairie le Comptoir des mots .Géraldine Chognard, de la libraire le Comptoir des Mots, située rue des Pyrénées à Paris 20e, vous présente ses coups de coeur du moment. Au programme : > Si, d'Hélène Bessette, éd. Léo Scheer Et en bonus : > L'autre vie de Valérie Straub, de Stéphane Padovani, éd. Quidam > Max Jacob et Mademoiselle Infrarouge, de Lina Lachgar, éd. La Différence
autres livres classés : roman poétiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1709 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre