AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213629706
Éditeur : Fayard (05/02/2014)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Chez le Boulinier du boulevard Jourdan (Paris, 14e arrondissement), j'ai trouvé en solde un vieux guide Leguèbe des films (Omnibus, 2000). Il y a 22 000 films dedans. L'ancienne propriétaire du livre, une certaine Marité, son prénom étant inscrit sur la page de garde en avait coché un quart d'entre eux, sans doute ceux qu'elle avait vus. Je me suis rendu compte qu'on avait vu en gros les mêmes. Elle doit avoir mon âge ou un peu plus, car dans son choix il y a pas ma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bazart
  15 mai 2014
Grand Prix du roman de l'Académie française pour Dara, Prix Renaudot pour Les Braban, Patrick Besson est plus connu pour ses experiences de romancier que pour son coté cinéphile. Et pourtant, Patrick Besson- à ne pas confondre avec son collègue Philippe Besson a tenu pendant près de 10 ans une tribune consacrée au cinéma dans VSD, mais comme je ne lis pas cette revue, je n'avais jamais eu l'occasion de voir ce que donnait Besson en journaliste cinéma. Heureusement, grâce à Premières séances, mon tour du monde du cinéma, paru chez Fayard en ce début 2014, sont rassemblées 438 critiques de films publiées en cette occasion.
Nanars, reprises, séries B, blockbusters, films d'animation : toutes les formes et tous les genres défilent dans ce qu'il appelle son tour du monde, puisque les films en question viennent de France, des Etats-Unis, de Thaïlande, d'Angleterre, d'Israël, de Corée, du Mexique, de Russie, d'Argentine, de Belgique, du Liban, d'Espagne, d'Irlande, d'Italie, d'Allemagne, de Serbie…
«Mon tour du monde du cinéma» m'a un peu fait penser au dictionnaire chic du cinéma d'eric Neuhoff que j'ai chroniqué récemment. Comme Neuhoff, Besson partage une vraie plume, une même façon de se mettre en scène avec un certain humour, et une même approche du cinéma, moins portée à gauche que la presse que je lis, et cela se ressent dans les films qu'ils préfèrent. Loach et Guédigian sont plus souvent éreintés que dans Telerama, et d'autres comme Ridley Scott sont bien mieux traités.
L'exercice m'a de toute façon passionné, j'adore l'exercice de la critique cinéma et j'ai vu une très grande partie des films chroniqués, donc le bouquin m'a permis de me refaire un petit bilan cinéma à l'aune de ses critiques.
Cependant si l'on sent que l'auteur possède dans des écrits une liberté de ton plus grande que la majorité des journalistes cinéma mais j'avoue que la mauvaise foi de Besson m'a souvent irrité.
On sent notamment une aigreur face à ses collègues écrivains ( Philippe Claudel, Eric Emmanuel Schmitt et même le maitre Philip Roth sont descendus en flamme), et le type garde un côté donneur de leçons que j'avais déjà ressenti sur les plateaux télé et qu'on ressent tout du long de ces premières séances, qui de plus, ne possède pas de tables de matière à la fin pour ceux qui auraient aimé piocher sur une chronique d'un film en particulier.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BazartBazart   11 mai 2014
Premières séances rassemble 438 critiques de films qui, avec leur idéologie en bandoulière, m’ont montré le monde de 2000 à 2009.
Commenter  J’apprécie          40
BazartBazart   11 mai 2014
Pourquoi, au lieu de faire des films, Kassovitz ne devient-il pas pilote d’hélicoptère ? Les seules scènes supportables sont filmées en l’air, loin des acteurs et, surtout, du scénario. Dès qu’on atterrit, on s’enfonce.» (Les Rivières pourpres).
Commenter  J’apprécie          00
BazartBazart   11 mai 2014
«Elle nous rappelle que la vie est plus importante que le cinéma et que le cinéma est beau quand il rappelle et souligne cette évidence. " (Sofia Coppola pour Lost In Translation)
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Patrick Besson (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Besson
Patrick Besson .Ecrivain vient de publier "La présidentielle. Pastiches" chez Grasset
autres livres classés : cinemaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5177 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre