AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782070120840
288 pages
Gallimard (24/04/2008)
3.67/5   12 notes
Résumé :
Avril 1794. Camille Desmoulins, " vainqueur de la Bastille " et journaliste éloquent, est guillotiné à l'âge de trente-quatre ans pour avoir critiqué dans ses articles la Terreur de Robespierre. Sa femme Lucile le suit dans la mort quelques jours plus tard. Les deux époux deviennent ainsi les héros idéalisés du plus beau et du plus tragique roman d'amour de la Révolution.
Camille et Lucile laissent un fils en bas âge, Horace. Une fois adulte, Horace fuit jusq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
talou61
  01 octobre 2019
Superbe roman !
La Révolution française, mais surtout la vie de Camille et Lucile Desmoulins, racontée par Madame Duplessis à son petit-fils Horace Desmoulins.
Avec une plume alerte, Christophe Bigot sait se glisser dans la peau de Madame Duplessis avec une sensibilité extrême ; il sait décrire les émotions de cette femme ordinaire dans ces temps, non impliquée en politique.
De 1783 à Thermidor an II, le quotidien, les rencontres, les drames du XVIIIe siècle.
L'auteur démontre une très bonne connaissance de cette période historique.
Un seul regret, l'absence, dans les sources mentionnées en "Avertissement", des livres de Lenôtre, notamment en ce qui concerne les descriptions de l'appartement de Camille Desmoulins.
Commenter  J’apprécie          280
MurielT
  07 septembre 2015
L'archange et le Procureur - Christophe Bigot
J'ai lu ce roman à sa sortie en 2008 et je l'ai beaucoup aimé. D'abord parce qu'il parle de la Révolution française, période qui m' a toujours passionnée et qu'il raconte la vie de Camille et Lucile Desmoulins.
Si il y a eu des innocents guillotinés pendant la Révolution ces deux là en font parti. C'est une belle histoire d'amour sur fond d'Histoire de France.
Je me souviens d'avoir cherché et trouvé sur Internet, à cette époque, la dernière lettre de Camille à Lucile, elle est très émouvante et pleine de tendresse.
Mais les Révolutions ne sont jamais tendre même pour les amoureux
Commenter  J’apprécie          90
Dramaix1988
  21 juin 2016
Après avoir lu et beaucoup apprécié "le bouffon de la montagne" qui racontait l'histoire d'un révolutionnaire un peu obscur (Laurent Lecointre) j'ai voulu lire ce roman antérieur du même auteur sur le même sujet, et je ne fus pas déçu. Christophe Bigot a un réel talent pour les romans historiques c'est incontestable. Ce roman nous raconte l'histoire de Camille et Lucie Desmoulins de leur rencontre jusqu'à leur mort par la voix de la mère de Camille. J'ai eu un peu peur au début avec l'échange de lettre entre Horace et sa grand-mère car c'était un peu fade mais dès que commence le récit de la grand-mère on est emporté dans cette période trouble que fut la révolution française. Car l'auteur par son récit nous plonge totalement dans cette période de l'histoire, on a vraiment l'impression d'y être et de suivre Camille Desmoulins comme si c'était une connaissance proche. On sent que la préparation du roman fut beaucoup documentée. Un roman a conseiller aux passionnés d'histoire mais aussi à tous les lecteurs en général.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
soleil
  03 février 2013
j'ai beaucoup aimé ce roman. Au début j'ai eu un peu peur que chaque chapître ne soit qu'une missive mais il n'en fut rien. C'est d'une part très bien écrit et émouvant à la fin du roman. de plus, moi qui suis nulle en histoire, j'ai appris que Fabre d'Eglantine avait donné à notre calendrier républicain les noms des mois et qu'à la révolution Bourg-la-Reine s'était appelée Bourg-Egalité (démarche assez crétine je trouve, mais ce n'est que mon avis. D'ailleurs heureusement que je n'ai pas vécu à l'époque et n'ai pas donné mon avis sur ces changements de noms, sinon, j'aurais fini les cervicales tranchées).
Commenter  J’apprécie          30
BABOUNET
  13 janvier 2013
Lu avec beaucoup de plaisir lors d'un voyage en train ; c'est le premier roman de Bigot qui nous plonge de façon vivante dans le tourbillon de la Révolution française à travers l'histoire de Camille Desmoulins. C'est très bien écrit et, mine de rien, ça permet de mieux comprendre cette période passionnante de l'histoire de France...
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
MurielTMurielT   07 mai 2015
Alors, j'aperçus, dans la même charrette, debout, et la tête haute, l'homme qui avait envoyé mes enfants à l'échafaud. Il était presque inhumain de jeunesse et de beauté. Sa chemise découpée par le bourreau laissait apercevoir son cou et ses épaules d'Adonis. Son regard, d'une dureté minérale, était fixé sur un point de l'horizon, bien au-delà de la foule vociférante, qu'il écrasait d'un calme mépris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
MurielTMurielT   07 mai 2015
Je n'ai plus rien à vous dire, mon enfant.
Vous m'épargnerez le récit de l'égorgement de votre mère. Je n'oserai dire que Lucile fut sublime d’héroïsme, car vous en induiriez que votre père ne le fut pas, et vous aurez compris que je ne saurais vous le permettre. Sachez seulement qu'elle fut belle, mon cher Horace, plus belle que jamais. Plus radieuse, tout de blanc vêtue, plus fraîche qu'une branche de cerisier ou qu'une jeune marié conduite à l'autel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
talou61talou61   24 janvier 2018
- Danton est dans une situation périlleuse, madame. Il est à la proue du navire, et celui-ci fait eau de toute part. Si nous continuons à essuyer des défaites, il sera massacré le premier, ou par les Prussiens, ou par les gens du peuple qu'il aura déçus.
Commenter  J’apprécie          30
talou61talou61   30 septembre 2019
- Quand la patrie est en danger, madame, il n'y a pas d'innocents, répondit Camille en se raidissant.
Commenter  J’apprécie          60
talou61talou61   30 septembre 2019
Je crois deviner qu'il n'avait été qu'un Conventionnel de deuxième, voire de troisième ordre, trop jeune et versatile, se contentant depuis la Plaine de voter les décrets, et se déplaçant de la gauche à la droite de l'Assemblée, en fonction des alliances du jour et de l'orientation du vent.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Christophe Bigot (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Bigot
Christophe Bigot vous présente son ouvrage "Autoportrait à la guillotine" aux éditions Stock.
autres livres classés : robespierreVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2641 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre